formation correcteur CEC "promo" 2011

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Catherine_75 » 20 nov. 2010, 13:43

Karala a écrit : Je vous recopie l'extrait du corrigé qui me chiffonne quelque peu:
"Remarque : pour l'ensemble du corrigé, vous risquez d'être étonné. En effet, certains ont trouvé dans les dictionnaires la consécration de certains usages. On vous donne le choix ou plutôt les deux sens. N'en tenez pas compte : la profession (édition ou presse) préfère garder le sens le plus précis plutôt que de consacrer certains usages injustifiables. Les exemples d' "alternative" ou d' "évènement" (avec deux accents aigus) le démontrent."

D'accord pour "alternative" (= "choix entre deux possibilité", et non "possibilité") mais pas pour "évènement"!
Je comprends que ce commentaire vous chiffonne ; j'irais même plus loin : il me consterne.
On ne peut pas mettre dans le même sac toute la profession, on n'écrit ni ne corrige de la même façon en presse et dans l'édition, au Monde et dans un journal hippique diffusé sur Internet (je parle en connaissance de cause, puisque je travaille pour l'un d'eux), aux éditions Verdier et au Petit Futé (sans aucun jugement de valeur pour ces éditeurs qui ne s'adressent pas aux mêmes lecteurs).
Dans le journal hippique que je corrige deux fois par semaine, on se fiche éperdument qu'il y ait dans le même numéro des « événements » et des « évènements » (je veille cependant à uniformiser, c'est plus fort que moi), mais on m'en voudra beaucoup si, par exemple, je remplace « ce cheval a de la qualité » par « ce cheval a des qualités ».
Dernière modification par Catherine_75 le 21 nov. 2010, 16:54, modifié 1 fois.
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 21 nov. 2010, 15:58

Merci à Catherine_75 et Coco47 qui commentent ces corrigés. Ils sont en effet constructifs mais comme nous l'avons déjà évoqué, je regrette de ne pas pouvoir déchiffrer toutes les annotations sur ma copie.

Je travaille sur le devoir n°3 depuis quelques jours, et j'avoue avoir du mal pour la réécriture (en particulier pour l'exercice page 3, réécrire une phrase longue en trois phrases plus courtes). Comme je ne savais pas vraiment comment m'y prendre, j'ai commencé par repérer les idées essentielles de la phrase pour qu'elles fassent ensuite l'objet de mes 3 phrases plus courtes. Pas évident...

Sinon, pour le texte extrait de la biographie de Molière, il s'agit de remplacer le verbe "faire" autant que possible.
Mais est-ce que l'on doit s'en tenir à remplacer uniquement "faire" par un autre verbe ? Par exemple : "une hémorragie qui le fait mourir" , je serais tentée de le remplacer par "une hémorragie qui lui est fatale"

Cela conduit à remplacer tout un groupe de mots et non plus seulement "fait", mais ça me semblerait parfois plus approprié. Est-ce que je suis HS?
Karala
Messages : 88
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 21 nov. 2010, 21:42

Je ne me suis pas encore attelée à ce devoir (oui, il serait temps), mais je pense en effet qu'il vaut mieux ne pas hésiter à broder ou extrapoler un peu, voire à paraphraser complètement... C'est en tout cas l'impression que j'ai eue en lisant le corrigé du premier devoir. L'impression, veux-je dire, que l'initiative et la prise de libertés étaient plutôt encouragées. Ta suggestion pour alléger l'hémorragie me semble donc bien :]
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
plume01
Messages : 4
Inscription : 17 nov. 2010, 16:51
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par plume01 » 22 nov. 2010, 15:54

Bonjour,

Je suis moi aussi sur le devoir n°3, j'ai une petite question qui peut paraitre stupide mais doit on rendre le devoir sous forme manuscrite?
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 22 nov. 2010, 17:23

Bonjour Plume01, ta question n'est pas stupide...Pour ma part, j'opte pour le manuscrit. Simplement plus pratique pour moi qui n'ai pas d'imprimante chez moi...Et puis j'avoue que depuis l'université (il y a 10 ans environ), j'ai rarement retrouvé l'occasion d'écrire alors que j'aime ça! Cela obligera ma petite main à s'exercer sur autre chose qu'une souris ou un clavier d'ordinateur.

Le défi : bien écrire ! Ou du moins, faire que mes réponses soient bien lisibles...
azul47

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par azul47 » 22 nov. 2010, 19:37

lmagnante a écrit : Sinon, pour le texte extrait de la biographie de Molière, il s'agit de remplacer le verbe "faire" autant que possible.
Mais est-ce que l'on doit s'en tenir à remplacer uniquement "faire" par un autre verbe ? Par exemple : "une hémorragie qui le fait mourir" , je serais tentée de le remplacer par "une hémorragie qui lui est fatale"

Cela conduit à remplacer tout un groupe de mots et non plus seulement "fait", mais ça me semblerait parfois plus approprié. Est-ce que je suis HS?
Je me souviens de ce devoir.
Il est évident qu'on ne peut pas se contenter de remplacer uniquement le verbe "faire" dans ce texte ; il faut quelquefois reformuler.

La phrase exacte est : "Il fait une hémorragie qui le fait mourir trois quarts d'heure plus tard, au soir du 17 février 1673."

Juste avant La Grange nous dit qu'il fait "de tels efforts pour cracher qu'il se rompt une veine du corps".

Si vous dites "une hémorragie qui lui est fatale", vous dites que la rupture de la veine du corps est une hémorragie. Il me semble plutôt que l'hémorragie découle de la rupture. Voilà pourquoi j'avais écrit (sur une feuille Word car j'écris comme un chat) :

"Victime d'une hémorragie, Molière meurt trois quarts d'heure plus tard, au soir du 17 février 1673."
Fer

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Fer » 25 nov. 2010, 11:06

Devoir 3

Je viens de le terminer !
J'ai adoré travailler sur ce devoir :
1. La réécriture semble laisser un espace de liberté plus grand que la stricte correction grammaticale !
2. Ayant un esprit de synthèse, j'aime faire des coupes claires (révision du devoir 1 !)
3. Objectif de cette fin d'année : bannir le verbe "faire" de mon vocabulaire

Néanmoins, à chaque relecture, j'ai envie de faire de nouvelles modifications... Je pense qu'il va falloir arrêter !

Et vous, quelles sont vos impressions ?
plume01
Messages : 4
Inscription : 17 nov. 2010, 16:51
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par plume01 » 25 nov. 2010, 14:33

Pour moi devoir n°3 terminé, j'ai beaucoup aimé ce devoir!
Mon moral est bien remonté :D
j'arrête de le relire je le poste aujourd'hui!
Karala
Messages : 88
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 25 nov. 2010, 23:11

Alors moi par contre, je galère sur ce devoir, je me rends compte que la réécriture m'amuse beaucoup moins que la correction... Faut dire que l'austérité de certains des textes n'aide pas...
Quelqu'un sait si il y a une date limite pour renvoyer ses devoirs?
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par coco47 » 26 nov. 2010, 03:48

Fer a écrit :3. Objectif de cette fin d'année : bannir le verbe "faire" de mon vocabulaire
Néanmoins, à chaque relecture, j'ai envie de faire de nouvelles modifications...
Pas facile, de faire sans faire
Susannah
Messages : 29
Inscription : 18 oct. 2010, 14:57
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Susannah » 26 nov. 2010, 09:18

Karala a écrit :Alors moi par contre, je galère sur ce devoir, je me rends compte que la réécriture m'amuse beaucoup moins que la correction... Faut dire que l'austérité de certains des textes n'aide pas...
Quelqu'un sait si il y a une date limite pour renvoyer ses devoirs?
Je galère moi aussi... J'ai bien aimé l'exercice qui consistait à récrire la biographie de Molière, mais le reste m'assomme !

La date limite pour envoyer ce devoir est le 1er décembre.
Karala
Messages : 88
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 26 nov. 2010, 11:31

Pareil, c'est le seul que j'ai fini pour l'instant...

Merci pour l'info, tu la tiens d'où ?

Au fait... "si il y a", j'aurais mieux fait d'écrire "s'il y a", nan ? Cette élision, c'est optionnel ou obligatoire ?
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
Susannah
Messages : 29
Inscription : 18 oct. 2010, 14:57
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Susannah » 26 nov. 2010, 12:25

Karala a écrit :Pareil, c'est le seul que j'ai fini pour l'instant...

Merci pour l'info, tu la tiens d'où ?

Au fait... "si il y a", j'aurais mieux fait d'écrire "s'il y a", nan ? Cette élision, c'est optionnel ou obligatoire ?
Le premier envoi du CEC comportait un planning. Ne l'as-tu pas reçu ?

Effectivement, je crois que si s'élide obligatoirement devant il... Peut-être un correcteur chevronné qui passerait par là pourrait-il nous le confirmer ?
azul47

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par azul47 » 26 nov. 2010, 13:07

Devant il, si perd sa voyelle pour éviter un hiatus désagréable. On écrira donc s'il (et non si il).

A.V. Thomas, page 383.
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 26 nov. 2010, 17:57

Tout comme Karala et Susannah, j'ai un peu galéré avec ce devoir...
J'ai peur de ne pas avoir un bon esprit de synthèse. Quant aux sujets des textes, mis à part la biographie de Molière, difficile de s'imprégner de l'esprit qui les portait.

Cela dit, je crois que ces exercices de réécriture sont une étape essentielle dans notre apprentissage. Un bon correcteur doit pouvoir proposer une nouvelle tournure de phrase si besoin non ?

Je dois maintenant mettre au propre toutes mes réponses...Je pensais les rendre manuscrites mais peut être que sous WORD, elles seraient plus faciles à corriger... Comment les avez-vous présentées ?
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »