Bonne mère ! Trou de mémoire...

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
touslesnomssontdéjàpris
Messages : 29
Inscription : 25 sept. 2010, 11:40
Contact :

Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par touslesnomssontdéjàpris » 25 sept. 2010, 12:20

Bonjour à toutes et à tous,

Il y a belle lurette que je n'avais pas relu et corrigé un roman de gare (au moins vingt ans !)... et de temps à autre quelque règle typo, si tant est que je l'aie apprise autrefois, ne me revient pas en mémoire et, même en consultant notre bon vieux Code typographique, je ne trouve pas toujours les réponses que je cherche. Pourriez-vous m'aider à réveiller mes vieux souvenirs ?

En l'occurrence, j'aurais besoin de savoir si vous mettriez ou pas une capitale au début de papa, maman, etc., quand dans un dialogue on s'adresse à eux.
– Qu'en penses-tu maman !
ou
– Qu'en penses-tu Maman !
Maman pourrait ici être assimilé à un nom propre... mais bon, c'est à voir.

Merci !
touslesnomssontdéjàpris
Messages : 29
Inscription : 25 sept. 2010, 11:40
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par touslesnomssontdéjàpris » 28 sept. 2010, 20:39

Personne ne sait ?
Ah bon.
On se sent moins seul alors...
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par Catherine_75 » 28 sept. 2010, 23:21

Pas de cap. En tout cas, moi, je n'en mets pas, maman et papa sont des noms communs, même dans un dialogue. Je ne vois d'ailleurs pas ce que ça change.

Une petite réflexion concernant votre exemple. Je verrais plutôt un point d'interrogation à la place du point d'exclamation, et une virgule après « qu'en penses-tu ».
- Qu'en penses-tu, maman ?
Porcile
Messages : 137
Inscription : 16 déc. 2005, 12:43
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par Porcile » 29 sept. 2010, 00:30

Tout comme Catherine, je pense que la virgule est nécessaire. En revanche, il me semble que « Maman » peut être considéré comme un nom propre, et donc prendre une cap initiale, quand on parle de sa propre mère. Dans le doute, une seule solution : chercher à savoir ce que dit la marche maison sur le sujet.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par Catherine_75 » 29 sept. 2010, 01:13

Porcile a écrit :En revanche, il me semble que « Maman » peut être considéré comme un nom propre, et donc prendre une cap initiale, quand on parle de sa propre mère.
Hum... Dans ce cas-là, on pourrait écrire, par exemple : tu es ma Maman chérie ?
Pour moi, cette maman, si elle est bien LA maman de la personne qui parle, n'est pourtant qu'une maman parmi toutes les mamans.
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par coco47 » 29 sept. 2010, 02:49

Je verrais bien une cap à Maman quand, dans un dialogue, on s'adresse à elle, le mot Maman étant considéré comme un nom propre ou un prénom. Ainsi, on écrirait : « Qu'en penses-tu, Maman ? » comme on écrirait « Qu'en penses-tu, Germaine ?». Ou : « Tu bois un coup, Papa ? » comme « Tu bois un coup, Paulo ? ».
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par Catherine_75 » 29 sept. 2010, 10:07

Je vois que je suis la seule à ne pas vouloir mettre de cap initiale à maman et papa. Tant pis, j'assume et je persiste ! :)
Vanessa_du_Frat

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 29 sept. 2010, 10:28

Non Catherine, tu n'es pas toute seule, je n'en mets pas non plus ^^
Pour moi, c'est un terme affectueux, au même titre que :
— Qu'en penses-tu, sœurette ?
Mais c'est vrai que je me suis également posé la question.
Cleme
Messages : 90
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par Cleme » 29 sept. 2010, 10:32

Catherine_75 a écrit :Je vois que je suis la seule à ne pas vouloir mettre de cap initiale à maman et papa. Tant pis, j'assume et je persiste ! :)
Moi non plus je n'en mettrais pas...
Invité

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par Invité » 29 sept. 2010, 10:59

Idem.

Dans la mesure où il s'agit d'un roman de gare et pas un ouvrage petite enfance ou autre texte bien particulier où la cap peut se justifier si on veut apporter une singularisation affective dans le sens hypocoristique (en faire en quelque sorte l'équivalent d'un nom).
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par coco47 » 30 sept. 2010, 01:34

Je précise que, sur cette question, ma religion n'est pas faite. De toute façon, les religions et moi…
touslesnomssontdéjàpris
Messages : 29
Inscription : 25 sept. 2010, 11:40
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par touslesnomssontdéjàpris » 05 nov. 2010, 13:46

Merci. Effectivement je n'avais pas composé la virgule qui figurait déjà dans le texte. Bien vu !
Finalement j'ais mis "m" bas de casse.

A propos des romans dits "de gare", un dilemme m'oppose un peu à l'éditeur, il ne veut pas de mes imparfaits du subjonctif... Enfin, pas tout le temps...
Or il s'agit de narrations avec des verbes au passé simple dans les principales.
je pars du principe que ce n'est pas parce qu'il s'agit de romans de gare que nous devons nous plier à ce genre d'exigence. La grammaire c'est la grammaire. A force de faire des concessions on ne sait plus où on va et on fait n'importe quoi !

Vos opinions sur la question serait fort utile à tous je pense.
touslesnomssontdéjàpris
Messages : 29
Inscription : 25 sept. 2010, 11:40
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par touslesnomssontdéjàpris » 05 nov. 2010, 13:54

Finalement j'ai mis "m" bas de casse. Pardon !
Vos opinions sur la question seraient fort utiles à tous je pense. Re-pardon ! Initialement j'avais mis "votre opinion"... j'ai corrigé en "vos opinions" mais je n'ai pas relu et corrigé la suite de la phrase. Quelle horreur !

Bon, il est 13 h 49, j'ai un gros gros rhume, mal à la gorge, je sens qu'une otite se prépare aussi, je n'ai pas encore déjeuné, j'ai le soleil qui me tape dans l'œil à travers les vitres sales de mon bureau...
Je crois qu'il est temps que j'y aille ! Cela me fera du bien et m'évitera d'écrire des bêtises.

Ciao !
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par coco47 » 06 nov. 2010, 03:49

touslesnomssontdéjàpris a écrit :A propos des romans dits "de gare", un dilemme m'oppose un peu à l'éditeur, il ne veut pas de mes imparfaits du subjonctif... Enfin, pas tout le temps...
Or il s'agit de narrations avec des verbes au passé simple dans les principales.
je pars du principe que ce n'est pas parce qu'il s'agit de romans de gare que nous devons nous plier à ce genre d'exigence.
Donnez-nous des exemples, qu'on y voie mieux.
touslesnomssontdéjàpris
Messages : 29
Inscription : 25 sept. 2010, 11:40
Contact :

Re: Bonne mère ! Trou de mémoire...

Message non lu par touslesnomssontdéjàpris » 26 nov. 2010, 18:23

Finalement, l'auteur ne veut pas du tout d'imparfaits du subjonctif et n'arrête pas de pondre des phrases où, théoriquement, il en faudrait... :roll:
Pour moi, que ce soit un roman de gare ou pas n'y change rien. Je n'estime pas avoir le droit de classer les lecteurs en procédant à un tri par catégories... sociales par exemple. Quelle honte si j'en venais à faire cela !
Je corrige chaque ouvrage, quel que soit le public auquel il est destiné, avec la même rigueur, au risque d'y perdre énormément de temps...
La responsable de la maison d'édition, quant à elle, est bien embêtée, tiraillée qu'elle est entre le désir de satisfaire l'auteur qu'elle a envie de conserver (qui par ailleurs écrit de belles histoires assez finement racontées) et la correctrice "vieille école" qui, cela dit, n'a pas tort non plus de persister quant à l'application de la grammaire, tout au moins dans les cas les plus évidents...

Pour être gentille, j'ai même poussé le vice jusqu'à proposer des périphrases permettant d'éviter carrément le mode subjonctif. Je ne pouvais pas faire mieux.

Voici quelques extraits, remaniés un peu, pour ne blesser personne :

• Elle savait bien que, si aimable et prêt à rendre service que soit XXX, elle se trouvait tout de même seule avec lui dans la pampa argentine
• Cependant, XXX n'arrivait pas à croire qu'il soit réellement son parent.
Elle devait finalement admettre qu'elle était tombée amoureuse de Jean Dupont, que ce soit là son nom véritable ou pas.
• Il s'était entêté jusqu'à ce que le propriétaire lui cède cette vieille haridelle dégingandée au pelage teigneux.
• Ils cheminèrent presque trois heures avant que le guide, arrêtant le vieux cheval, ne lève le bras pour montrer la ligne d'l'horizon.
• Elle trouva un peu étrange qu'après tout ce temps aucun voleur ne se soit emparé de ces provisions...

Il s'agit de narrations bien sûr, pas de dialogues. Je ne parviens pas à me résoudre à conserver ces présents du subjonctif qui sonnent faux, même pour faire plaisir à l'auteur et éviter ses railleries blessantes au sujet de mes accords "d'un autre siècle"... Mais d'un autre côté son texte lui appartient...
Il est vrai que je me suis fait taper sur les doigts en début de carrière (il y a bien longtemps) pour ne pas avoir corrigé ce genre d'écart grammatical et qu'il y a de nombreuses années que je n'ai hélas pas touché aux romans sentimentaux et autres historiettes similaires.
Du coup, je me suis pour l'instant contentée de signaler des suggestions de corrections en marge.

Ce billet pourrait être l'occasion d'effectuer un mini sondage sur la question.
Que feriez-vous si vous étiez à ma place ?

Corrigerait ? Corrigerait pas ?
Merci.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »