Page 3 sur 3

Re: Formation CEC par correspondance

Publié : 04 août 2010, 16:01
par zifaire
Bonjour,
je ne viens pas souvent ici et m'implique encore moins, mais j'ai bien envie de réagir à ce que dit hlat.
Ce secteur est peut-être bouché, mais il y en a des tas, notamment dans tout ce qui est un peu "intellectuel" (pardonnez-moi l'expression). On m'a dit ça aussi pour le métier de documentaliste (ça ne m'a d'ailleurs pas empêchée de faire ce job).

Alors, à moins d'aller à l'usine ou faire hôte(sse) de caisse dans un supermarché, où là c'est sûr il y a du boulot, mais où c'est pas super épanouissant, ben on n'a pas trop le choix, on essaie quand même.

C'est comme les gosses à qui on dit : "ne fais pas ça, tu vas tomber", qui le font, et qui tombent, et qui apprennent. Laissez-nous nous vautrer (ou pas) !

Re: Formation CEC par correspondance

Publié : 05 août 2010, 00:02
par PascalSR
Merci pour ton intervention, Zifaire.

Re: Formation CEC par correspondance

Publié : 05 août 2010, 08:12
par Cleme
Catherine_75 a écrit :C'est tout à fait vrai, Cleme, mais Porcile n'est pas en cause, c'est moi la fautive ! J'avais très malencontreusement écrit « je me suis demandée », et Porcile a mis ce maudit "e" en gras pour me le faire discrètement remarquer… Du coup, honteuse, je suis allée corriger mon message d'origine. J'ai eu tort, parce que, maintenant, on a l'impression que c'est Porcile qui a fait la faute !
Ah, maintenant je comprends ! Merci pour l'explication, me voilà rassurée. :)

Re: Formation CEC par correspondance

Publié : 06 août 2010, 14:53
par ann65
zifaire a écrit :Bonjour,
je ne viens pas souvent ici et m'implique encore moins, mais j'ai bien envie de réagir à ce que dit hlat.
Ce secteur est peut-être bouché, mais il y en a des tas, notamment dans tout ce qui est un peu "intellectuel" (pardonnez-moi l'expression). On m'a dit ça aussi pour le métier de documentaliste (ça ne m'a d'ailleurs pas empêchée de faire ce job).

Alors, à moins d'aller à l'usine ou faire hôte(sse) de caisse dans un supermarché, où là c'est sûr il y a du boulot, mais où c'est pas super épanouissant, ben on n'a pas trop le choix, on essaie quand même.

C'est comme les gosses à qui on dit : "ne fais pas ça, tu vas tomber", qui le font, et qui tombent, et qui apprennent. Laissez-nous nous vautrer (ou pas) !
"Mettre en garde" sur les difficultés auxquelles il faut s'attendre et les écueil qui attendent les impétrants... n'est pas interdire.

Re: Formation CEC par correspondance

Publié : 06 août 2010, 20:06
par zifaire
Pascal : de rien.
ann65 a écrit :"Mettre en garde" sur les difficultés auxquelles il faut s'attendre et les écueils qui attendent les impétrants... n'est pas interdire.
Vous jouez sur mon mot, là. :wink: Disons que c'était un cri du cœur !

Re: Formation CEC par correspondance

Publié : 07 août 2010, 13:35
par ann65
zifaire a écrit :Pascal : de rien.
ann65 a écrit :"Mettre en garde" sur les difficultés auxquelles il faut s'attendre et les écueils qui attendent les impétrants... n'est pas interdire.
Vous jouez sur mon mot, là. :wink: Disons que c'était un cri du cœur !
Je ne crois pas jouer sur les mots.
Dire "Allez-y les gars ! Inscrivez-vous à cette formation (celle-là ou une autre, d'ailleurs), investissez-y toutes vos maigres économies. Le retour sur investissement est assuré car le métier de correcteur (journaliste, documentaliste) est un métier d'avenir" serait malvenu... à mon avis.
ce serait même de la désinformation.
Informer n'est pas interdire.
Et tu as parfaitement le droit d'aller te "vautrer" ou non. Tu es libre d'y aller... ou pas.