Signaler des fautes ...

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Sinnfael
Messages : 47
Inscription : 10 juin 2008, 16:12
Contact :

Signaler des fautes ...

Message non lu par Sinnfael » 06 nov. 2008, 13:08

:D

Je ne sais pas si le fait de commencer une formation de lecteur/correcteur a joué dans mon esprit, mais depuis quelques temps, je remarque pas mal de fautes dans les livres ou les publications que je lis ...

Je n'ose pas faire part de mes remarques, justement parce que je ne sais pas comment elles seraient perçues.

A votre avis, pensez-vous que je peux me lancer ?

Merci de votre aide,
Sinn
BEGET
Messages : 46
Inscription : 25 oct. 2007, 14:59
Contact :

SIGNALER DES FAUTES

Message non lu par BEGET » 06 nov. 2008, 13:55

J'ai déjà fait cette démarche sans aucune réponse.
Lextraterrestre
Messages : 90
Inscription : 05 nov. 2008, 16:18
Contact :

Siganler des fautes...

Message non lu par Lextraterrestre » 06 nov. 2008, 15:38

Presse-édition même combat : la correction orthotypographique se perd pour une double, voire une triple raison : les auteurs livrent des fichiers Word sans ressaisie, donc sans correction. Ils sont eux-mêmes de plus en plus ignorants de l'orthographe. L'éditeur voit son programme de parution s'accélérer. Il réduit ses coûts et confie une relecture souvent unique à un assistant peu professionnel. Ce qui nous fait au moins quatre raisons...
Le premier éditeur auquel j'ai adressé des pages corrigées m'a... confié régulièrement depuis des travaux de correction. Le second a beaucoup apprécié, mais m'a expliqué ne pouvoir investir dans la correction. Le troisième ne m'a jamais répondu.
Perseverare n'est pas toujours diabolicum.
Mais la lecture des messages de ce forum est déjà un régal – ou un désespoir – pour les correcteurs :wink:
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 06 nov. 2008, 15:38

Surtout, un truc à ne pas faire quand on cherche du travail ; signaler les fautes par un exemplaire rougi : les responsables n'aiment pas ça du tout. C'est presque rédhibitoire.

Le journaliste est par nature blasé et narcissique.

Attendez-vous d'ailleurs à parfois défendre votre bifteck et vous rabaisser à vous justifier dans votre travail.
prof
Messages : 535
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Signaler des fautes ...

Message non lu par prof » 06 nov. 2008, 22:55

Sinnfael a écrit ::D
Je ne sais pas si le fait de commencer une formation de lecteur/correcteur a joué dans mon esprit, mais depuis quelques temps, je remarque pas mal de fautes dans les livres ou les publications que je lis ...
Je n'ose pas faire part de mes remarques, justement parce que je ne sais pas comment elles seraient perçues.
A votre avis, pensez-vous que je peux me lancer ?
Merci de votre aide,
Sinn
Bonjour !
La poutre dans l'oeil du voisin et la paille dans le sien.
Attendez d'avoir fini votre formation avant de penser faire des remarques aux éditeurs.
Cordialement.
Eric H.
Messages : 118
Inscription : 29 nov. 2007, 12:27
Contact :

Message non lu par Eric H. » 07 nov. 2008, 09:14

À l'initiative de certains directeurs de collections de l'Imaginaire Français, le forum du Cafard Cosmique (un site de lecteurs) a ouvert une section "coquilles et fautes". Apparemment le système satisfait tout le monde.

Pour publier moi-même des bouquins, je suis toujours râvi (enfin... je m'entends) qu'on me signale une coquille. C'est toujours une de moins pour les réimp.
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: Signaler des fautes ...

Message non lu par PascalSR » 07 nov. 2008, 10:11

prof a écrit :La poutre dans l'œil du voisin et la paille dans le sien.
Désolé Prof, mais c'est l'inverse...

Bonne journée à tous.
Eric H.
Messages : 118
Inscription : 29 nov. 2007, 12:27
Contact :

Re: Signaler des fautes ...

Message non lu par Eric H. » 07 nov. 2008, 11:15

prof a écrit : Attendez d'avoir fini votre formation avant de penser faire des remarques aux éditeurs.
Cordialement.
Oui, enfin pas non plus nécessairement besoin d'être correcteur assermenté pour relever une coquille ou une faute. Après, évidemment, on rentre dans des considérations personnelles, mais je suis toujours content que quelqu'un me signale une erreur qui, du coup, ne se réitèrera pas dans les réimpressions suivantes.

Je ne dis pas que ça fait toujours plaisir de se faire mettre le nez dans son caca, mais ça rend service.
prof
Messages : 535
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Signaler des fautes ...

Message non lu par prof » 07 nov. 2008, 16:55

Eric H. a écrit :mais ça rend service.
Bonjour !
Peut-être aux gens qui ont l'esprit assez ouvert. Mais n'est-ce pas à sens unique ? Et c'est sans compter sur ceux qui se sentiront offensés.
Un donneur de leçons sans bagage, et qui fait lui-même des erreurs, réduit ses chances d'être pris au sérieux et par là même d'être embauché.
Cordialement.
prof
Messages : 535
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Signaler des fautes ...

Message non lu par prof » 07 nov. 2008, 17:10

PascalSR a écrit :Désolé Prof, mais c'est l'inverse...
Bonjour !
J'espérais me montrer moins critique en inversant la formule. C'est raté !
Cordialement.
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 07 nov. 2008, 17:51

PascalSR a écrit :Le journaliste est par nature blasé et narcissique.
Sympa pour nous, ça ! :roll:
Et le SR, il est quoi "par nature" ?
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 07 nov. 2008, 23:31

A priori, le SR est par nature aigri, cassant, infatué et n'aime pas trop qu'on lui demande de faire des choses qui sortent un tant soit peu de ses attributions, même quand il n'a pas trop de boulot.

Mais il ne faut pas non plus généraliser ; je pense qu'il doit y en avoir des ouverts, sympas, curieux des autres et tolérants, avec aussi un peu de sens du recul, de l'autocritique et de l'autodérision. :wink:
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 08 nov. 2008, 12:00

De toute façon, il n'y aura bientôt plus de journalistes, ni de SR, mais des journalistes-SR-maquettistes-correcteurs-commerciaux-livreurs de journaux à domicile. Pour le coup, nous serons tous aigris, mais plus du tout infatués. :wink:
gugi
Messages : 37
Inscription : 05 sept. 2005, 18:35
Contact :

Message non lu par gugi » 09 nov. 2008, 01:46

Je saisis pas bien le but de tes interventions Prof (que je trouve un peu hautaines mais peut-être me trompe-je).

Perso quand je lis un bouquin et que je tombe sur des fautes ou même coquilles qui m'arrachent les yeux, et qui auraient pu être évitées avec une simple relecture (même pas forcément poussée), je suis désolé mais ça fait vraiment pas sérieux. :roll:

Et je vois pas en quoi rentrent là-dedans des considérations de quelqu'un n'ayant pas fini ses études ou autre.
A ce point de vue d'ailleurs, il y en a sans doute beaucoup qui seraient bien plus consciencieux que certains en place.
prof
Messages : 535
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Message non lu par prof » 09 nov. 2008, 11:19

gugi a écrit :Je saisis pas bien le but de tes interventions Prof (que je trouve un peu hautaines mais peut-être me trompe-je).

Perso quand je lis un bouquin et que je tombe sur des fautes ou même coquilles qui m'arrachent les yeux, et qui auraient pu être évitées avec une simple relecture (même pas forcément poussée), je suis désolé mais ça fait vraiment pas sérieux. :roll:

Et je vois pas en quoi rentrent là-dedans des considérations de quelqu'un n'ayant pas fini ses études ou autre.
A ce point de vue d'ailleurs, il y en a sans doute beaucoup qui seraient bien plus consciencieux que certains en place.
Bonjour !
Quel que soit son niveau de compétence, chacun peut être choqué par les erreurs des autres. Mais faut-il pour autant aller dire à un éditeur qu'il ne fait pas sérieusement son travail ? Une telle intervention non sollicitée sera-t-elle prise au sérieux si les remarques comportent elles-mêmes des erreurs ? et ne sera-t-elle pas contre-productive pour quelqu'un qui bientôt cherchera une embauche ?
L'expérience du métier amène à comprendre les raisons très diverses pour lesquelles des fautes, même si on les juge inexcusables, peuvent subsister dans les textes ; et à se rendre compte que la meilleure des corrections n'est pas à l'abri des aléas.
Cordialement.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »