Liste à puces et ponctuation

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Axelye
Messages : 26
Inscription : 01 oct. 2008, 17:57
Contact :

Liste à puces et ponctuation

Message non lu par Axelye » 01 oct. 2008, 20:01

Bonsoir,

Dans une liste à puces, quelle est la vraie règle de ponctuation ? Merci. :)

Acheter à l'épicerie :
- 3 oranges ;
- 2 pamplemousses ;
- 4 citrons.

ou

Acheter à l'épicerie :
- 3 oranges
- 2 pamplemousses
- 4 citrons
Petifolio
Messages : 73
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 01 oct. 2008, 22:55

Il y a quelque chose à gagner ?
En tout cas la plus classique, c'est la première.

Cordialement,

petifolio
gugi
Messages : 37
Inscription : 05 sept. 2005, 18:35
Contact :

Message non lu par gugi » 02 oct. 2008, 01:07

Sinon avec des virgules plutôt que des points-virgules.
Perso j'aurais presque tendance à préférer sans rien.

Enfin là pour le coup je trouve que c'est s'emmerder pour pas grand chose.
prof
Messages : 535
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Liste à puces et ponctuation

Message non lu par prof » 02 oct. 2008, 01:24

Axelye a écrit :Bonsoir,
Dans une liste à puces, quelle est la vraie règle de ponctuation ? Merci. :)
Acheter à l'épicerie :
- 3 oranges ;
- 2 pamplemousses ;
- 4 citrons.
ou
Acheter à l'épicerie :
- 3 oranges
- 2 pamplemousses
- 4 citrons
Bonjour !
Acheter à l'épicerie :
– 3 oranges,
– 2 pamplemousses,
– 4 citrons.
Introduisez chaque item de l'énumération par un tiret et non par un trait d'union, et faites-le suivre d'une espace insécable pour que l'alignement reste parfait dans un texte justifié.
Cordialement.
Petifolio
Messages : 73
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 02 oct. 2008, 10:54

gugi a écrit :Sinon avec des virgules plutôt que des points-virgules.
Perso j'aurais presque tendance à préférer sans rien.

Enfin là pour le coup je trouve que c'est s'emmerder pour pas grand chose.
Bonjour Gugi,

J'espère que vous n'êtes pas correcteur/trice de profession, sinon vous devez vous emmerder tous les jours.

Les virgules sont employées pour une sous énumération. Autant que je donne ici la marche de l'Imprimerie nationale (LTUIN, p.147)

"Le pistolet […] comporte :
- un canon ;
-un bloc culasse ;
- une carcasse, qui comprend elle-même :
- un système d'appui,
- un mécanisme de détente,
- le logement de la platine et du chargeur ;
- une platine ;
- un chargeur."

Voilà, c'est peut-être se faire ièche pour pas grand-chose, mais bon.

Prof, je ne précise pas les tirets puisque apparemment ce sera des puces…

Cordialement

petifolio
Axelye
Messages : 26
Inscription : 01 oct. 2008, 17:57
Contact :

Message non lu par Axelye » 02 oct. 2008, 11:10

Merci pour toutes ces informations.

Ce sujet peut paraître sans importance, mais dès qu'il y a un doute on ne peut s'empêcher de faire appel aux plus compétents.
Je remarque que dans les réalisations Powerpoint, il n'y a jamais de points du tout. Par contre, lorsqu'on commence à regarder de près les règles, c'est bien différent : apparaissent points-virgules et point. Très scrupuleuse, j'aurais tendance à adopter la règle stricte, toutefois je dois bien avouer qu'esthétiquement cela n'est pas toujours du meilleur effet. Sans ponctuation, les informations sont plus claires, plus visibles, plus faciles à enregistrer. Qu'en pensez-vous ? Entre bon usage et impact visuel, que faut-il choisir ?

Cordialement.
Petifolio
Messages : 73
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 02 oct. 2008, 11:56

Axelye a écrit :Merci pour toutes ces informations.

Ce sujet peut paraître sans importance, mais dès qu'il y a un doute on ne peut s'empêcher de faire appel aux plus compétents.
Je remarque que dans les réalisations Powerpoint, il n'y a jamais de points du tout. Par contre, lorsqu'on commence à regarder de près les règles, c'est bien différent : apparaissent points-virgules et point. Très scrupuleuse, j'aurais tendance à adopter la règle stricte, toutefois je dois bien avouer qu'esthétiquement cela n'est pas toujours du meilleur effet. Sans ponctuation, les informations sont plus claires, plus visibles, plus faciles à enregistrer. Qu'en pensez-vous ? Entre bon usage et impact visuel, que faut-il choisir ?

Cordialement.
Bonjour,
Si ce sujet était sans importance, ce serait le métier de correcteur qui lui aussi le serait. Or, l'expérience nous montre que l'écrit est partout et que l'on continue de recourir à nos services et à nos compétences partout où l'écrit a sa place. Pour ma part je corrige des livres, des articles de presse, des sites Web, des prospectus publicitaires, des incrustations de texte à la télévision et j'en passe…
Sur la question du choix entre "bon usage et impact visuel", l'un ne va pas sans l'autre. Ce que vous appelez "bon usage" découle à chaque époque d'un "impact visuel" recherché. Et cet impact allie lisibilité et esthétique (enrichissement typographique) d'une époque et d'une culture données. C'est toute l'histoire de la ponctuation en français, qui, rappelons-le, n'a pas toujours existé et est même relativement moderne eu égard à l'apparition du vrai "françois".
Un exemple parmi d'autres. Considérez l'évolution de l'abréviation des nombres ordinaux : de "3ième" à "3ème" pour préconiser aujourd'hui "3e" (je ne sais pas mettre ici l'abréviation en exposant). Si vous regardez attentivement vous verrez que, sur les affiches publicitaires la deuxième abréviation existe toujours, la troisième étant parfois mal perçue…
Quand je cite ici, et ailleurs, le Lexique de l'Imprimerie nationale je précise toujours que c'est une façon de faire, une "marche", en aucun cas une norme.
Notre métier c'est de choisir entre "bon usage" et "impact visuel", l'un n'excluant pas l'autre une fois encore. Ce qui me paraît indispensable c'est que vous puissiez justifier auprès d'un client (éditeur) le choix typographique que vous aurez retenu. On ne corrige pas pour se faire plaisir, on corrige pour offrir au lecteur un texte intelligible et harmonieux. C'est pour cela que je fais ce métier, et c'est cela que j'ai en tête chaque fois que je corrige un texte, quel qu'il soit.
Enfin, si vous justifiez votre parti pris de ne pas ponctuer, d'un point de vue esthétique et de lisibilité, c'est tout à fait admissible. Je le répète, ce choix est-il adapté au document que vous relisez et au public auquel il s'adresse ?
Je lis en ce moment un titre de chez P.O.L., où l'autrice a choisi de ne mettre aucune ponctuation (procédé déjà éprouvé). Outre le sujet qu'elle aborde, pensez-vous que cette esthétique typographique serait envisageable dans un "roman pour la jeunesse" ?

Je m'arrête là, je ne voudrais pas envahir l'espace…
Mais j'espère que vous aurez senti l'intérêt que suscitent chez moi vos interrogations, que je partage.

Cordialement,

petifolio
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 02 oct. 2008, 14:13

Petifolio a écrit :[...] où l'autrice a choisi [...]
Oh non ! pas toi, Petifolio ! *Autrice !!!

« Auteure » passait pour supportable, par complaisance professionnelle pour les intégristes de la parité (si ce mot a un sens en orthographe !), mais « *autrice », bien que recensé comme déjà existant, ne sera jamais pour moi qu'un méchant italianisme !!!
gugi
Messages : 37
Inscription : 05 sept. 2005, 18:35
Contact :

Message non lu par gugi » 03 oct. 2008, 03:07

Petifolio a écrit :
gugi a écrit :Sinon avec des virgules plutôt que des points-virgules.
Perso j'aurais presque tendance à préférer sans rien.

Enfin là pour le coup je trouve que c'est s'emmerder pour pas grand chose.
Bonjour Gugi,

J'espère que vous n'êtes pas correcteur/trice de profession, sinon vous devez vous emmerder tous les jours.
(...)
Non non je n'suis pas correcteur. ^^
(d'ailleurs je n'aurais de ce fait pas dû répondre à ce message à la base, je n'avais pas vu que je me trouvais dans votre rubrique bien spécifique -je pensais qu'il s'agissait d'un post très général- et je m'en excuse).

Mais puisque je suis là, je vais quand même préciser ma pensée :

Si c'est pour un travail de correction très carré, pour une publication non moins carrée, à la limite je veux bien.
Mais autant je peux être intégriste sur certains points d'orthographe (du genre le fameux débat au temps pour moi / autant pour moi), autant sur ce genre de choses je trouve parfois "lourd" d'être trop à cheval sur certains vieux principes et détails trop stricts.

D'ailleurs, dans ton énumération en deux couches, 'perso je ne trouve pas ça très lisible (dans le sens où on ne distingue guère la division).

Mais je vois que tu partages un peu mon avis d'ouverture. :)

Car c'est vrai que de nos jours, niveau syntaxe et orthographe, il y a malheureusement bien plus préoccupant que nos sous-utilisés points-virgules.
Axelye
Messages : 26
Inscription : 01 oct. 2008, 17:57
Contact :

Message non lu par Axelye » 04 oct. 2008, 10:41

Portfolo, je vous remercie pour votre très beau message. J'envie votre culture et votre expérience. J'apprécie beaucoup votre ouverture d'esprit. Je ne me lasse pas de vous relire. :)
prof
Messages : 535
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

ponctuation des énumérations

Message non lu par prof » 05 oct. 2008, 15:45

gugi a écrit : [...] D'ailleurs, dans ton énumération en deux couches, 'perso je ne trouve pas ça très lisible (dans le sens où on ne distingue guère la division). [...]
Bonjour !
Faute de retraits, les divers niveaux de l'énumération suivante sont malaisément perçus.
"Le pistolet […] comporte :
- un canon ;
- un bloc culasse ;
- une carcasse, qui comprend elle-même :
- un système d'appui,
- un mécanisme de détente,
- le logement de la platine et du chargeur ;
- une platine ;
- un chargeur."

Aussi je vais essayer de les créer ci-dessous, espérant qu'ils seront correctement restitués sur vos écrans :
« Le pistolet […] comporte :
.....– un canon ;
.....– un bloc culasse ;
.....– une carcasse, qui comprend elle-même :
..........– un système d'appui,
..........– un mécanisme de détente,
..........– le logement de la platine et du chargeur ;
.....– une platine ;
.....– un chargeur. »

Cordialement.
Petifolio
Messages : 73
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 05 oct. 2008, 17:21

PascalSR a écrit :
Petifolio a écrit :[...] où l'autrice a choisi [...]
Oh non ! pas toi, Petifolio ! *Autrice !!!

« Auteure » passait pour supportable, par complaisance professionnelle pour les intégristes de la parité (si ce mot a un sens en orthographe !), mais « *autrice », bien que recensé comme déjà existant, ne sera jamais pour moi qu'un méchant italianisme !!!
Bonjour PascalSR,

Si, si, moi et je persiste et signe. S'il y a un sujet sur lequel je ne transige pas c'est bien la question de la féminisation des titres et professions. Et il ne s'agit pas de "parité" mais d'"égalité". Ce débat récurrent est sans fin, les uns et les autres campant sur leur position… Je ne manque néanmoins jamais de renvoyer mes contradicteurs à la notice "Agriculteur" de ce cher Thomas (Dictionnaire des difficultés de la langue française, Larousse), qui, s'il s'avère utile pour certains points, n'en révèle pas moins le caractère hautement idéologique des ouvrages dits "de référence". Le débat suscité par l'édition 2009 du Robert ne fait que réactiver la question… A voir aussi sur ce sujet, entre autres, la récente note du blog des correcteurs du Monde.fr sur "gouverneuse" à l'occasion de la nomination de Sarah Palin.
Quand je dis "autrice", j'ajoute qu'il est étonnant que le féminin d'"acteur", "actrice" dérivé de la même façon ne fasse plus bondir personne, pas même un PascalSR assurément…
Enfin, je m'arrête là parce que j'ai du travail et que je ne veux pas monopoliser l'espace, je remercie Axelye pour son dernier commentaire, et pour qui, même s'il est rare que j'emploie les émoticônes, j'en placerai une ici :oops: . Voilà, c'est fait.
Et pour ceux et celles qui veulent encore réfléchir à la féminisation :
Depuis que les femmes cultivent leur esprit, depuis
qu’à l’empire de leurs charmes elles ajoutent celui des
connaissances en tout genre, depuis qu’elles aiment les
lettres et les arts, il nous faut un mot doué de
l’inflexion féminine pour rendre cette nouvelle idée, et
le mot est Amatrice.
Louis-Sébastien Mercier, 1801
Comme quoi on peut commencer une note en étant macho et la finir en grammairien, en acceptant l'évolution de la langue au miroir de l'évolution des mentalités…



Cordialement,

petifolio
Petifolio
Messages : 73
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 06 oct. 2008, 01:38

gugi a écrit :
Petifolio a écrit : Bonjour Gugi,

J'espère que vous n'êtes pas correcteur/trice de profession, sinon vous devez vous emmerder tous les jours.
(...)


Mais autant je peux être intégriste sur certains points d'orthographe (du genre le fameux débat au temps pour moi / autant pour moi), autant sur ce genre de choses je trouve parfois "lourd" d'être trop à cheval sur certains vieux principes et détails trop stricts.

D'ailleurs, dans ton énumération en deux couches, 'perso je ne trouve pas ça très lisible (dans le sens où on ne distingue guère la division).

Mais je vois que tu partages un peu mon avis d'ouverture. :)

Bonjour Gugi,

Pour ce qui est de l'ouverture, merci. J'espère que ça se sent un peu quand même… ?
Sur le débat "au temps pour moi" ou "autant pour moi", là c'est moi qui ai du mal à être intégriste…
Et puis sur le fait de s'excuser d'être venu sur la partie des Correcteurs, que je sache ce n'est quand même pas un club privé, non ?

Alors à une prochaine fois peut-être quand même.

Cordialement,

petifolio
chrys
Messages : 29
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

point virgule

Message non lu par chrys » 06 oct. 2008, 14:31

Je suis assez d'accord avec Petitfolio. Pour un livre ou le Journal Officiel, j'adopte la ponctuation, mais pour un mag "presse jeunes" ou musique, je ne mets pas de virgules, ni point. D'ailleurs, j'ai toujours du mal avec le point virgule que je trouve moche, mais ça, c'est perso.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »