Trop de communicants !

Forum Relations Presse & Communication : comment rentrer en agence RP ? Quid des relations entre les attaché(e)s de presse et les journalistes ?
MlleVogue
Messages : 1
Inscription : 28 août 2007, 14:04
Contact :

Trop de communicants démotivés !

Message non lu par MlleVogue » 19 sept. 2007, 10:43

Je pense que le problème vient du fait que les communicants sont mal formés, mal informés et manquent de réelle motivation.


Des communicants mal formés :

Sup' de Com, Sup' de Pub, Efap et autres, dispense trop souvent des formations trop généralistes et théoriques. Pourquoi faire compliquer lorsqu'on peut faire simple ? En dehors des bases : qualités rédactionnelles, orthographe, maîtrise de l'outils info, connaissance des médias, qualité d'organisation et bon relationnel ... Il n'y a pas grand chose à apprendre, ni à comprendre. Le métier de communicant ne s'apprend pas sur des bancs d'amphi, c'est un apprentissage sur le terrain, dont la réussite dépend de la personnalité du communicant.


Des communicants mal informés :

Toutes ces écoles génèrent des tonnes de théoriciens idéalistes incapables de rédiger un communiqué ou d'établir une relation exploitable avec les médias. C'est bien beau de savoir monter un projet sur le papier, mais dans la réalité, les choses sont souvent bien différentes ! Et non, la com' ce n'est pas un métier "cool", "pépère" ou l'on passe son temps à copiner et à faire la fête aux frais des supers budgets de nos clients/employeurs !


Des communicants peu motivés :

Personnellement, j'ai fait des études de communication. Cette formation ne m'a pas apporté grand chose, à part quelques connaissances des médias et quelques notion de droit (contrat, image...). Le gros du métier, je l'ai appris pendant mes 6 mois de stage en agence de RP.

Pour ce qui est de mon job, je ne l'ai pas trouver comme ça en claquant des doigts. A notre époque, la conjoncture est un peu la même dans tous les secteurs d'activité ... sauf peut être le BTP ;-))

Plus sérieusement, avant de se dire "j'ai le diplome, maintenant je veux un job", il convient peut être de se remettre en question, non ? Avoir des connaissances et une expérience de 6 mois en RP, en communication d'entreprise ou autre c'est super, mais est-ce vraiment suffisant ? Perso, on m'a proposé un petit CDD à la suite de mon stage et bien j'ai pris ! Ensuite, on m'a proposé un stage marketing dans une grosse société et bien j'ai pris ! Ensuite on m'a débauché de mon stage pour me proposer un job de communicante en CDI, et bien j'ai pris ! Aujourd'hui, je termine à peine ma période d'essai et on me propose déjà un autre job de communicante en CDI dans une plus grosse société...

Il ne s'agit pas de rester camper sur ses positions : "je veux un job, pas question de me faire exploiter 6 mois de plus en stage", "un CDD, pfff ras le bol de la précarité" ! La première qualité du communicant est sa souplesse, il doit s'adapter à toutes les situations et montrer qu'il en veut ! L'intégration dans la profession ne se fait pas du jour au lendemain. Il ne faut pas oublier qu'il y a beaucoup de profils très différents qui se présentent, je pense notamment aux "écoles de commerce" qui sont des adversaires redoutables.


Alors arrêtons de dire qu'il y a trop de communicants. Si on enlève les pas motivés, les égarés qui n'ont pas le profil, les "Tanguy" sur-diplômés qui planent à 100 000 au dessus des réalités du métier ... Il ne reste plus grand monde en course pour les quelques postes proposés.

Alors on ne se démotive pas et on applique la recette gagnante : un CV pro, une ou deux langues en poche, un bon rédactionnel, un bon relationnel, de la réflexion, et une grosse louche de motivation !

On ne va pas venir vous chercher. Un métier de communicant se trouve justement en communiquant alors lancez-vous : after work, salons, séminaires, blog/forum ... Tous les moyens sont bons.
Répondre

Revenir à « Communication - RP »