Page 6 sur 8

Publié : 18 févr. 2006, 22:42
par Izzy
Ah, un feu de cheminée...
Ici, il fait un froid incroyable. Je suis sortie toute à l'heure pour aller au marché, j'ai fait un block puis je suis revenue. J'avais l'impression que mon nez aller tomber. La boucherie arabe du coin était un bon compromis alors. Je ferai un bon petit souper quand même.

Publié : 19 févr. 2006, 12:12
par corsaire
des bägels grillés avec de la margarine ou des pancakes avec du sirop d'érable et un super grand café chaud !

Publié : 19 févr. 2006, 21:40
par corsaire

Publié : 22 févr. 2006, 15:15
par corsaire

Publié : 02 mars 2006, 21:27
par corsaire
Que puis-je vous dire d'autres si ce n'est que la musique adoucit les moeurs et que ces temps-ci en musique j'étudie la tendance plus de dix ans d'âge du Marketing adulescent ! Un vrai régal...

Publié : 13 mars 2006, 10:30
par corsaire
Voici la dernière en date d'un client :
- "je voudrais une accroche pêchue...pas un truc basique, vous voyez..."'
- Oui mais pour aboutir à une accroche de ce type, il me faut un cahier des charges précis, il faut me dire ce que vous souhaitez faire passer comme message, quel est le bénéfice conso principal...
- Ah ben ça, c'est votre boulot non ?
- Ben non, c'est le vôtre. Moi je ne fais que traduire ce que votre service marketing ou commercial définit comme bénéfices produits. Il n'y a pas que le produit, il y a la marque, l'image de marque aussi. En créant une accroche je dois aussi tenir compte d'autres facteurs comme : à qui s'adresse le produit, quel ton donner à la com, comment votre cible perçoit votre marque...
- vous croyez ?

Et voilà comment je deviens perplexe en trente minutes !

Publié : 13 mars 2006, 16:46
par Izzy
Et on te donne une heure pour le faire non?
Le semaine dernière j'avais une annonce voiture à écrire. Pas d'info technique, pas de cible, pas d'objectif de communication, pas de positionnement. Facile quoi :shock:

Publié : 13 mars 2006, 20:00
par corsaire
Je ne suis pas le seul, ce qui me rassure et qui en même temps qu'il y a des gens qui ne sont pas à leur place...

un come back

Publié : 26 mars 2006, 17:53
par Rita
Izzy a écrit :Et on te donne une heure pour le faire non?
Le semaine dernière j'avais une annonce voiture à écrire. Pas d'info technique, pas de cible, pas d'objectif de communication, pas de positionnement. Facile quoi :shock:
....quand je passais des annonces pour les clients des agences de pub dans la presse, il m'est arrivé de faire des études médias avec les agences à leur place, qui ne savaient pas dans quel titre placer leur annonceur.... bon c'était pas vraiment mon boulot mais çà me faisait plaisir et çà permettait de garder un bon relationnel. Chercher les meilleures retombées d'une annonce pour un client ... j'ai toujours voulu leur rendre service.

Publié : 26 mars 2006, 18:25
par corsaire
Tu étais media planneuse par intermittence alors ?

Publié : 26 mars 2006, 18:27
par corsaire
OUF ! Je viens de boucler le quatrième appel d'offres en dix jours avec 4 entreprises différentes... Si cela marche, je vais devoir déléguer ! :twisted:

Publié : 26 mars 2006, 21:58
par Rita
corsaire a écrit :Tu étais media planneuse par intermittence alors ?
Mauvaise l@ngue ! ... oh non, je n'avais pas le temps de planer avec plusieurs supports...un téléphone sur chaque oreille avec des gens sympas :wink:

Publié : 28 mars 2006, 20:09
par corsaire
Tu dois avoir beaucoup d'oreilles alors ! :lol:

Publié : 30 mars 2006, 20:42
par corsaire
Après quatre appels d'offres, voilà le cinquième qui a pointé le bout de son gros nez ! Vais-je porter l'affaire en appel ? Il va me falloir me greffer une autre tête et quatre autres bras.

Publié : 11 avr. 2006, 17:36
par corsaire
- Oui, bonjour Monsieur, je suis à la recherche d'une compétence pour la création d'un nom ?
- Ah, quel type de nom ?
- Ben, un nom pour un produit.
- Je peux peut-être vous aider alors...
- J'aurais besoin de connaître les tarifs que vous pratiquez.
Quelques instants plus tard, je lui précise tout de même :
- Votre produit, ce sera un produit local, régional, national ou international ?
- International, le marché semble porteur
- D'accord, si vous créez un nom il vous faudra aussi travailler sur une signature. Ou alors vous comptez utiliser la signature de marque de votre entreprise ?
- En fait, nous n'en avons pas encore... Vous savez sans doute faire ça aussi.
- Vous avez défini un budget pour ce projet ?
- Nous avions pensé à 450 euros...
J'ai failli m'étrangler, quand on sait qu'un logo sans charte tourne autour de 1500 euros. Reprenant mon sang-froid, je dis au monsieur :
- Avec ça, vous allez pouvoir imprimer 1000 cartes de visites et du papier en-tête par le biais d'une imprimerie virtuelle. Mais un nom de produit + une baseline à l'international, vous en avez pour 3 zéros de plus derrière le 450 énoncé.
Ce qui m'étonne, c'est que le Monsieur en question n'a pas rappelé depuis. Il doit vérifier auprès d'un des juristes spécialisés dans le dépôt de nom à l'international... Nous vivons une époque épique !