Pigiste presse écrite, as-tu encore un avenir ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
cath
Messages : 43
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 03 juil. 2006, 14:27

T'inquiètes, Archaud va te pistonner !

Et tu nous diras ce qui paye le mieux, les p'tites brèves ou la poussière ?
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 03 juil. 2006, 14:46

Ecoutez, les amis, je prends les noms, et je les communique à madame la directrice. Bon, alors, je note le nom, déjà, de Holly ; et Cath, elle veut ou elle ne veut pas ? Euh, je précise que c'est juste pour l'été ; à la rentrée, je reprends mes fonctions ! :lol:
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 03 juil. 2006, 17:13

Bah, alors ? pas de candidats, pas de candidates ? :lol:
proxy
Messages : 326
Inscription : 18 janv. 2005, 16:00
Localisation : Trifouillis les oies
Contact :

Message non lu par proxy » 03 juil. 2006, 19:00

euh :D euh... je suis prêt à sortir le chien même le matou de sa cage mais...par contre je ne couche pas vu que j'ai ce qu'il faut au "home sweet home".
cath
Messages : 43
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 03 juil. 2006, 21:16

Oui Cath elle veut... mais juste une question : le matos est fourni sur place ou je débarque avec mes p'tites éponges et mon CIF :) ?
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 03 juil. 2006, 23:32

Pas de souci, Cath ! Tout est fourni à ton arrivée ! Par contre, la direction ne fournit pas la tenue. Va falloir grever ton budget habillement ! :lol:
farrell2
Messages : 79
Inscription : 26 nov. 2004, 14:49
Contact :

Message non lu par farrell2 » 12 juil. 2006, 09:24

Woua, ça faisait longtemps que je n'étais pas passé ici, ça sent de + en + le cafard !
Que vous débattiez - même pour dire que c'est mal - sur un tarif à 10 € le feuillet, c'est déjà too much.
Pour ma part, je me refixe de façon totalement vénale sur les quelques titres qui payent grassement (de 120 à 220 € le feuillet), les harcèlent même. Ce qui me permet de gagner autour de 4500 € / mois. Mais, je ne suis pas aveugle, et sens combien les choses pourrissent.
cath
Messages : 43
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 16 juil. 2006, 11:34

Ben écoute tant mieux pour toi si tu trouves que 30 euros le feuillet ce n'est pas si dérisoire que ça :) ...

En + si je me souviens bien de l'exemple c'était 30 euros le feuillet et demi, ce qui nous ramène royalement à 20 euros le feuillet (ouah ! je sais encore faire une règle de 3...)

Mais même. Essaie de projeter ça en revenu mensuel, et de calculer combien de petits papiers à 30 euros le feuillet faudrait faire pour avoir un revenu à peu près décent (je sais pas... 2000 euros mensuels par ex.)

Comme dirait Farrel, ça sent de + en + le cafard :lol: ...
Avatar de l’utilisateur
pigistik
Messages : 8
Inscription : 20 juil. 2006, 00:09
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par pigistik » 20 juil. 2006, 00:57

Le prix des piges baisse ? A qui la faute ? Si les p'tits nouveaux n'acceptaient pas de travailler pour des clopinettes (et parfois même gratis), on ne s'entendrait pas dire : "100 euros le feuillet ???? Mais vos confrères travaillent pour le tiers !". Mettons expérience et qualité sur la table, mes bien chers frères (un bon article, ça se paye), résistons autant de temps que nous le pourrons aux "pigistes discounters". Pardon pour la vulgarité mais si il y a encore 3 ans, j'essayais de me convaincre que le pauvres petits devaient se faire une place, aujourd'hui, je leur tire dessus bout portant. Qu'est-ce que c'est que toute cette floppée de journalistes auto-proclamés qui viennent nous ratatiner la fiche de paye depuis quelques mois ? D'où ils sortent ? Parce que ça écrit un blog, ça se prend pour un journaleux ? Mes excuses pour le coup de gueule mais le phénomène commence à prendre de sacrées proportions... Amitiés. Tina
Dadounet
Messages : 13
Inscription : 23 févr. 2006, 17:56
Contact :

Message non lu par Dadounet » 20 juil. 2006, 11:46

lafactory.com a écrit :
cath a écrit : si je suis payé pour chroniquer un livre que j'aurais lu (et acheté !) ça change un peu la donne.
...mais tu ne te fais pas envoyer les bouquins en promo par les éditeurs?...
:shock:
cath
Messages : 43
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 20 juil. 2006, 11:52

Tu écris : "Ce qui compte ce n'est pas le nombre de feuillets, c'est le temps que l'on y passe."

Entièrement d'accord, mais là ds ton exemple de 30 euros le feuillet je partais déjà du principe que ça ne demandait pas bcp de taf... Car si en + c'est un papier qui demande pas mal de recherches ou d'interviews, là ça serait de la franche rigolade :lol: ...

Mais même. Admettons que tu y passes peu de temps, que la doc soit fournie, etc. etc. Ben non, excuse moi, 30 euros le feuillet, c'est pas un prix décent.

J'ai du mal à raisonner en termes horaires, moi j'extrapole en mensuel, avec des semaines "normales" de boulot (genre 35-40 heures), et avec des tarifs comme ça, même pour des papiers rapides à faire, accroche toi pour avoir un revenu potable.

Car autre chose se greffe là-dessus : tu évoques le facteur "temps passé". Justement, comme je le disais l'autre jour, avec la multiplication des "petits articles" et la baisse des longueurs des textes, on risque bien + de te demander de faire 5 papiers d'1 feuillet-1 feuillet 1/2 chacun sur 5 sujets différents (je l'ai vu), qu'un seul papier de 5-6 feuillets...

Or tout ça prend bcp + de temps, puisqu'il faut qud même s'immerger à chaque fois ds le sujet, interviewer au moins une personne...

Mais bon, désolée, mes réflexions et celles d'autres internautes, c'est sans doute une question d'âge... Disons qu'avec 6 ans d'études sup, 15 ans de boulot et 2 gosses, on rêve de pouvoir vivre correctemment de son activité... :) Et que + je fais la balance entre le stress, la précarité, la quantité de boulot, et les revenus, + je trouve qu'on cumule les inconvénients... Maintenant, ceux qui font ça par passion (ton ex de journalisme culturel) ou pour s'occuper, c'est autre chose...
aquaviva
Messages : 30
Inscription : 02 avr. 2006, 20:54
Contact :

Message non lu par aquaviva » 20 juil. 2006, 14:49

Je ne suis pas sûre que cela puisse se comparer, ça voudrait dire que dans ta journée de travail de 7h (pour arriver à tes 35h par semaine, et donc avoir 7 fois ce fameux smic chaque mois), tu écrives 3 articles toutes les deux heures (pour suivre ton raisonnement de 30/40 min pour un article)... ce qui est plutôt rare à mon avis, d'avoir des journées si remplies... cela dit j'y connais pas grand chose, je ne fais que commencer...
cath
Messages : 43
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 20 juil. 2006, 16:28

"côté revenus décents nous n'avons pas les mêmes valeurs"... comme diraient les rillettes...

Alors là, rigolote ton histoire de 7 fois le Smic... C'est la première fois que j'entends qu'un pigiste peut gagner au tarif horaire 7 fois le Smic :lol:

Déjà ton 30-40 minutes pour un feuillet, je doute un peu. Car même avec peu de recherches-interviews, faut peut-être te plonger ds le truc (à moins que tu connaisses vraiment par coeur le sujet)... puis travailler un peu l'écriture... Donc bon.

Et même en tenant ce rythme improbable, comme te le fait remarquer acquaviva encore faudrait-il que tu aies assez de commandes pour meubler toutes tes journées, toutes tes semaines... autre pbme.

Mais bon, encore une fois, si tu es satisfait des conditions de vie et de boulot de pigiste... tant mieux :) !

Mais sache que ceux qui trouvent que les choses vont plutôt en se dégradant et que ça commence à puer ne sont pas forcément hyper vénaux... et ne rêvent pas tous de gagner 7 fois le Smic :D !
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 20 juil. 2006, 18:15

cath a écrit :Mais même. Admettons que tu y passes peu de temps, que la doc soit fournie, etc. etc. Ben non, excuse moi, 30 euros le feuillet, c'est pas un prix décent.
Si la doc est fournie et que le sujet n'est pas hyper-pointu, un feuillet se rédige en 1/2h (quand on est en forme) à 1 h (si on rame). Ca fait un tarif horaire convenable.
J'ai du mal à raisonner en termes horaires, moi j'extrapole en mensuel, avec des semaines "normales" de boulot (genre 35-40 heures), et avec des tarifs comme ça, même pour des papiers rapides à faire, accroche toi pour avoir un revenu potable.
IL est vrai que je connais peu de journalistes au 35 ou 40 heures. Moi même, 100 % pigiste, j'ai des revenus très corrects mais je bosse beaucoup. Pour certaines collaborations, c'est du 60 euros le feuillet, mais je dois trouver les infos, contacter plusieurs personnes, etc. C'est moins rentable que 30 euros doc fournie !
Car autre chose se greffe là-dessus : tu évoques le facteur "temps passé". Justement, comme je le disais l'autre jour, avec la multiplication des "petits articles" et la baisse des longueurs des textes, on risque bien + de te demander de faire 5 papiers d'1 feuillet-1 feuillet 1/2 chacun sur 5 sujets différents (je l'ai vu), qu'un seul papier de 5-6 feuillets...
Oui, c'est vrai. Et surtout, ne jamais aller à fond d'un sujet, c'est pas super intéressant. C'est plutôt ça qui me gènerait dans le fait de ne faire que des papiers courts.
Or tout ça prend bcp + de temps, puisqu'il faut qud même s'immerger à chaque fois ds le sujet, interviewer au moins une personne...
Je parlais d'un travail type "desk", sans interview. Dès que tu dois contacter quelqu'un, ça ralonge beaucoup (surtout quand tu as affaire à des chieurs pas fiables et jamais là).
Mais bon, désolée, mes réflexions et celles d'autres internautes, c'est sans doute une question d'âge... Disons qu'avec 6 ans d'études sup, 15 ans de boulot et 2 gosses, on rêve de pouvoir vivre correctemment de son activité... :) Et que + je fais la balance entre le stress, la précarité, la quantité de boulot, et les revenus, + je trouve qu'on cumule les inconvénients... Maintenant, ceux qui font ça par passion (ton ex de journalisme culturel) ou pour s'occuper, c'est autre chose...
Oui, mais avec mes 8 ans d'études, 10 ans de boulot et 2 gosses, je trouve qu'on peut encore bien s'en sortir en piges (avec de la chance et beaucoup de travail). Certes, je n'ai aucun papier à 30 euros, mais aucun non plus où tout me soit fourni.
cath
Messages : 43
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 21 juil. 2006, 09:55

En effet, "zéro recherche, zéro interview, spécialiste du domaine"... dans ce cas oui pourquoi pas.

mais seulement ds ce cas :D !
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »