renseignement piges pas payées???

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
lorielorette

renseignement piges pas payées???

Message non lu par lorielorette » 13 juin 2006, 17:28

Oï gente!!!!

Voilà ckil se passe: g bossé pour un mag (2 Piges), qui est plus ou moins au bord du gouffre. G u le directeur de la publication au tél, qui m'a expliqué purement et simplement que les pigistes ne seraient pas payés.
Je pense kils sont effectivement de bonne foi et kils n'ont pas d'argent, et je pense aussi que ça ne sert à rien de s'énerver. Ils me garantissent également ke si le journal rebondit, ils paieront les arriérés, et ke si y'a dépôt de bilan, ils paieront en....droit d'auteur...

Bref, ils me doivent pas énormément d'argent (genre 200 €) mais quand même: ça fait chier de bosser pour rien! Quel recours ai-je dans cette situation?

Autre question: lorsque je raconte mon "boulot de pigiste" à mes amis non journalistes, que je leur dit que je suis payée à des dates fantaisistes et de façon euh...parfois arbitraire, ils'exclament: "Commmmmment????? Mais tu n'as pas signé de contrat?????". Alors question, c moi qui suis débile ou bien? G pigé pour pas mal de mags, dont Télérama, et d'autres trucs, et j'ai jamais signé un contrat!!!! C'est lorsque je me trouve confrontée à des situations problématiques que je m'interroge: la pige ne repose-t-elle que sur un engagement tacite? Comment vous faîtes, vous??? Que doit-on faire en cas de litige???

je vous remercie tous de votre attention, et surtout devos conseils!
Aaaaahhh! Que n'ai-je écouté les cours de droit de la presse au lieu de dormir au fond de la salle :oops: . Bon en tout cas je sollicite votre aide!
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1537
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 13 juin 2006, 17:49

Un conseil :reprends des cours de droits de la presse... sinon, tu débarques à l'avenir avec des accords de piges chez les éditeurs avec lesquels tu vas bosser et tu fais signer le rédac chef
lorielorette

Message non lu par lorielorette » 13 juin 2006, 18:58

coucou havas! merci de ta réponse...mais euh, je les trouve où ces bons? Et c'est une pratique régulière? Parce que je t'assure que pour la majorité de mes piges, g été payée, et le contrat reposait uniquement sur la confiance...
lorielorette

Message non lu par lorielorette » 13 juin 2006, 19:00

enfin, par "bons" je voulais dire ces accords de piges de l'éditeur? C quoi cette chose? Je leur fais signer un papier?????? Silvoupléééééé aidez moaaaaaaahhhhhhhhh, je comprends rien à tous ça!!!
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: renseignement piges pas payées???

Message non lu par cilou » 13 juin 2006, 22:44

lorielorette a écrit : Voilà ckil se passe: g bossé pour un mag (2 Piges), qui est plus ou moins au bord du gouffre. G u le directeur de la publication au tél, qui m'a expliqué purement et simplement que les pigistes ne seraient pas payés.
Tu ne peux pas laisser passer ça. Tu as fait ton travail, tu mérites ton salaire, et les problèmes de la boîte ne sont pas les tiens (tu es salariée, pas associée).
Je pense kils sont effectivement de bonne foi et kils n'ont pas d'argent, et je pense aussi que ça ne sert à rien de s'énerver. Ils me garantissent également ke si le journal rebondit, ils paieront les arriérés, et ke si y'a dépôt de bilan, ils paieront en....droit d'auteur...
Paroles, paroles paroles... Un journal mal barré, qui en est à ne pas payer ses pigistes, n'a aucune raison de rebondir subitement. Quant au dépôt de bilan, il faut savoir que les créanciers prioritaires, devant tous les autres, sont les salariés. Or, les pigistes sont des salariés. Donc en cas de liquidation judiciaire, le liquidateur te payera en salaires sur les avoirs de la société, si tu peux prouver que tu as travaillé comme pigiste
Bref, ils me doivent pas énormément d'argent (genre 200 €) mais quand même: ça fait chier de bosser pour rien! Quel recours ai-je dans cette situation?
Tu expliques au téléphone que tu ne peux pas accepter de ne pas être payée, et au cas où il fait la sourde oreille, recommandé avec AR, puis prud'hommes.
je m'interroge: la pige ne repose-t-elle que sur un engagement tacite? Comment vous faîtes, vous??? Que doit-on faire en cas de litige???
Parmi tous les journaux pour lesquels je bosse, un seul m'envoie des bons de commande (et encore, pas tout le temps). Pour les journaux que je connais, ça se passe en confiance. Pour toute nouvelle collaboration, j'envoie un mail en précisant ce qu'on m'a demandé au téléphone (taille du papier, angle, date de rendu, montant des piges), et j'attends l'approbation par mail avant de bosser. Un mail, c'est pas terrible juridiquement, mais c'est mieux que rien.
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1537
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 13 juin 2006, 23:06

Tu as des contrats types à imprimer sur le site du SNJ

Et fais toi toujours payer ce que l'on te doit. Règle d'or
moi
Messages : 298
Inscription : 29 août 2004, 09:09
Contact :

Message non lu par moi » 14 juin 2006, 00:01

havas a écrit :Tu as des contrats types à imprimer sur le site du SNJ

Et fais toi toujours payer ce que l'on te doit. Règle d'or
autre règle d'or lorielorette: PAS DE SMS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :evil: :evil: :evil:

merci
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1537
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 14 juin 2006, 00:06

Pas de style SMS dans tes posts, s'il te plaît, car cela peut engendrer des réacions epidermiques à tendances colèrougogènes chez certains contributeurs de ce forum qui pour la moyenne essaient d'employer un français assez soutenu dans l'expression écrite.

Tu noteras à ca sujet l'emploi dans certains posts de partie fine pour partouze, exemple type entre tant d'autres...
lorielorette

Message non lu par lorielorette » 14 juin 2006, 01:55

Merci pour tous vos conseils! Me reste maintenant à les mettre en application! Et désolée, "moi" , pour le style SMS. Je ne le ferai plus! Mais c'était pas la peine de se fâcher pour autant :( . J'étais juste un peu pré C. OUp's allez, c'était le dernier avatar! désormais j'écris en bon fran....çais!

D'autres précisions me seraient par ailleurs fort utiles.
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1537
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 14 juin 2006, 02:00

Peux tu préciser sur quoi tu a besoin de précisions ?
proxy
Messages : 290
Inscription : 18 janv. 2005, 16:00
Localisation : Trifouillis les oies
Contact :

Message non lu par proxy » 15 juin 2006, 06:58

Bjr,
Déja je me renseignerais réellement si ce n'est pas un bobard que le redac' chef essaie de te faire gober:
euridile, chambre du commerce à utiliser.
De plus si la boite coule demandes au redac chef de te donner le nom du mandataire liquidateur.
Je ne sais pas pourquoi je sens comme une embrouille :? :oops:
@+
archaud
Messages : 660
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 15 juin 2006, 08:47

En cas de défaillance financière de l'employeur, qui débouchera sur une cessation de paiement, puis un dépôt de bilan, la loi a heureusement tout prévu. Encore faut-il la connaître.

Après que tu eus bien vérifié ta prise en charge par l'administrateur judiciaire - certains d'entre eux ignorent que les pigistes sont salariés, pensant qu'ils sont des fournisseurs -, tu percevras l'ensemble des rémunérations qui te sont dues, ainsi que les indemnités de rupture éventuelles, via le FNGS (Fonds National de Garantie des Salariés), dont le rôle est de se substituer à un employeur défaillant : il s'agit d'une cotisation perçue sur chaque fiche de paie, versée à ce fonds. Un simple coup d'oeil sur une fiche de paie permet de repérer cette ligne, qui est une charge patronale.
proxy
Messages : 290
Inscription : 18 janv. 2005, 16:00
Localisation : Trifouillis les oies
Contact :

Message non lu par proxy » 15 juin 2006, 11:33

Archaud, très juste mais dans le cas présent ça sent l'esbrouffe pour ne pas payer du tout :evil: ou de la manipulation du style " vous voyez on n'y arrive pas mais grace à vos efforts la prochaîne fois nous vous paierons en Agessa".

Voilà l'astuce :!: pour détourner les prochains paiements et en attendant ça économise leur trésorerie.

Des piges à l'oeil + comment berner leurs rédacteurs et ne plus payer de charges sociales.

@+
Mathiou13
Messages : 4
Inscription : 11 mai 2006, 23:10
Localisation : Le sud
Contact :

Message non lu par Mathiou13 » 24 juin 2006, 19:36

N'aurais tu pas travaillé pour un mensuel culturel dont le n°1 est sorti début avril ? Car j'ai l'impression d'entendre le même discours qu'ils m'ont tenu, sauf qu'ils me doivent bien plus que 200€ : "on verra si avec le n°3 on arrivera à vous payer les articles déjà publiés dans les deux numéros précédents, non plus en salaires mais en Agessa (sic), quant à ceux du prochain numéro, c'est du bénévolat (re-sic)"."
J'ai refusé d'être bénévole (travailler gratuit, c'est pas trop mon truc), et je crains que la lutte soit longue pour récupérer mon dû...
archaud
Messages : 660
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 24 juin 2006, 20:42

C'est dingue de voir autant de bras cassés chez les patrons de presse. Quand on ne se pose pas de questions si on va rémunérer la femme de ménage ou la secrétaire, par contre, les journalistes, ça, ça pourrait se discuter ! :oops:
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »