Pigiste et congé maternité

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Leonor
Messages : 5
Inscription : 21 oct. 2002, 09:48
Localisation : Paris
Contact :

Pigiste et congé maternité

Message non lu par Leonor » 05 mars 2003, 18:44

Salut à tous (toutes, surtout) !

Je suis sûre que vous avez déjà parlé, débattu... Tant pis. S'il y a de bonnes âmes qui se sentent prêtes à me donner un conseil, je me lance.

Je suis enceinte, pigiste, plutôt précaire. Je m'interroge sur le congé maternité. Y a-t-il un minimum de revenus à gagner ? Qui paye ? La Sécu ? L'employeur ? Si c'est le cas, je ne retravaillerai plus jamais pour lui (je vois déjà les "encartés" m'engueuler : je sais c'est mal, mais c'est la vraie vie) : petit canard, pas beaucoup de thunes, surtout par les temps qui courent.

Voilà. Je suis avide d'expériences de mamans-pigistes...

Merci par avance,
Leonor
Nilo

Message non lu par Nilo » 06 mars 2003, 10:02

Tu dois aller à la sécu, avec toutes tes fiches de paie de l'année (ou des trois ans), de mémoire un peu avant ton congé mater. Alors ce qu'il faut savoir c'est qui sont pas férus des journalistes à la sécu (c'est eux qui paient) because en tant que pigiste tu leur compliques l'existence avec le calcul de l'indemnité : en effet, ce n'est pas basé sur un nombre d'heures.... Et pour cause. Ne te laisse pas envoyer bouler le statut de journaliste est mentionné au dos des papiers de demandes d'allocation, donc tu leur agites le verso du formulaire sous le nez.
Après je ne sais franchement pas comment ils calculent mais ils sont réglos (enfin mon CPAM l'a été...) même si faut gueuler un peu (personnellement j'ai du faire plusieurs déplacements pour tout régler et comem l'accès prioritaire n'existe plus pour les femmes enceintes à la Sécu n'hésite pas à leur bondir dessus tout ventre dehors pour éxiger de passer vite et bien. Ca n'améliore pas toujours les rapports mais ça peut marcher :wink:
En tout cas, ce n'est pas ton employeur qui paie. Mais de mémoire (et elle est vachement restreinte, hélas, je reformate mon disque dur régulièrement en virant les infos dépassées :) tout dépend de ton statut (pigiste préférentiel ou non) et si tu as eu des congés maladie du à ta grossesse. (ça je ne suis plus très sûre). Penses aussi aux allocations familiales et là aussi tu dois te déplacer.
Au fond, ce n'est pas très compliqué finalement, faut juste bien cadrer la sécu pour qu'elle ne traîne pas.
Va sur www.service-public.fr, tu auras des infos...
Leonor
Messages : 5
Inscription : 21 oct. 2002, 09:48
Localisation : Paris
Contact :

Merci !!

Message non lu par Leonor » 06 mars 2003, 10:16

Merci Nilo !

Tes conseils sont exactement ce dont j'avais besoin : du vécu. Donc, ça a l'air possible. Je vais faire comme tu as dit.

Merci encore chaleureusement,
Leonor
Nilo

Message non lu par Nilo » 06 mars 2003, 11:04

My pleasure...

Autre aspect du vécu : dépèche-toi de trouver un mode de garde fiable, sachant que les crèches te refuseront... Et piger et avoir des gosses, je t'assure que c'est coton si tu ne peux pas compter sur une garde...
Leonor
Messages : 5
Inscription : 21 oct. 2002, 09:48
Localisation : Paris
Contact :

Mode de garde

Message non lu par Leonor » 06 mars 2003, 12:18

Je pensais à la crèche parentale... C'est prenant. Mais au moins c'est alternatif (comme moi pour les institutions... :D ).
Tu as choisis quoi, toi ?? Parce que les nounous, ça vaut super cher !! J'ai pas forcément les moyens... Oh ! Je sens la galère venir !

Au fait, tu as repris quand le boulot après ton accouchement ? Tu as respecté le congé maternité ?
Nilo

Message non lu par Nilo » 06 mars 2003, 14:21

Pour ce qui est de mon expérience perso j'ai eu un premier gosse avant d'être journaliste.
Pour le deuxième, oui j'ai repris après. Mais j'ai entretemps perdu ma carte de presse (ce qui m'a valu une discussion de sourds avec un ex de Catego qui ne voulait pas me croire) parce que je n'avais pas cumulé assez de piges au moment du renouvellement. Il faut donc travailler deux fois plus avant ton congé mater ou reprendre vite et beaucoup, après vu que pendant lequel tu n'as évidemment pas droit de bosser... Sauf si tu prends des dispositions pour l'arrêter officiellement. Ce qui est aussi un droit !!! :) (mais euh, me demande pas comment on fait, j'ai pas tenté).
La crèche parentale, d'après mes souvenirs ce sont les parents qui la gèrent et qui se relaient pour garder les enfants ? Si tu es sûre qu'ils te prennent sans condition autre que celles-ci c'est peut-être bien. Mais concernant les aides des allocs je crois bien que c'est zéro (?). Attention aussi que ça ne te fasse pas le coup des crèches municipales qui te virent ton gosse à ses trois ans (quelle que soit la période de l'année...) Mais là t'as encore du temps pour voir venir :)
Attention aussi (nan nan ne désespère pas je ne dis que les problèmes mais y a pas que ça !) parce que les crèches ne prennent pas les enfants malades (au contraire d'une nounou).
Moi j'avais - pour le deuxième - choisi "les" nounous. Ca coûte cher (malgré les "aides" 800 balles par mois, versés par trimestre, soit 2 400 balles sur un total d'environ 9 000 balles/trimestre) mais je n'avais pas d'autres solutions (les grands-parents avaient gardé le premier mais là, ils ne pouvaient plus suivre). Je dis "les" parce qu'en deux ans, il a eu deux nounous. Mais j'ai eu de la chance de tomber sur des filles bien. Aujourd'hui le petit est à l'école le matin+cantine (encore eu de la chance car ils ont créé une classe pré-maternelle pour les moins de trois ans) et c'est très juste. Financièrement c'est allégé, mais dans les faits, cela ne laisse pas du tout de temps pour aller à des RDV. Et là, les nounous à mi-temps, c'est super hard à trouver (je te parle des nounous déclarées, pas des nounous au black) ! D'ailleurs je n'en ai trouvé qu'une : moi. Et pas payée :? ! Ca peut dépendre de la région.
Le problème pour une pigiste maman (et vice versa) c'est qu'elle doit être dispo, mais vraiment dispo et souvent à l'impromptu et c'est ça que tu dois avoir en tête pour t'organiser. Soit y a des parents derrière (le papa, grands parents, tantes, cousin(e)s) soit un bon réseau de copains/copines (tu peux envisager des "échanges" avec les autres parents de la crèche parentale ?).
Pour finir, moi j'attend avec impatience l'année prochaine pour que le petit aille à l'école toute la journée. Mais c'est vraiment important de se caler dès le début de l'année (c'est-à-dire prendre tes dispositions vers avril/mai) de l'année précédente) pour pas te retrouver coincée en milieu d'année. C'est là que je fus franche truffonne et bêtement naïve alors autant te mettre en garde... "L'expérience est une lanterne qui se porte dans le dos", certes, mais si ça peut éclairer celles qui suivent !!! :wink:
manta11

pigiste et calcul indemnités sécu

Message non lu par manta11 » 21 janv. 2004, 17:46

Bonjour
Pigiste, je suis en congés mater depuis le 1er janvier et me bats depuis avec la sécu pour le calcul de mes indemnités. Je suis donc à la recherche de témoignages et de conseils à ce sujet.
Je m'explique :
Ayant des revenus irréguliers (je ne dois pas être la seule), la sécu m'a demandé d'apporter un an de feuilles de paie. Le calcul de l'indemnité est fait sur l'ensemble. Mais le montant journalier est plafonné à partir d'environ 2400 euros bruts / mois.
Le hic : je suis certains mois au dessus du plafond, d'autres en dessous. Pourtant la sécu ne fait pas de moyenne mensuelle avant d'appliquer un éventuel plafond, mais l'applique mois par mois avant tout autre calcul.
Dans nos métiers où les articles sont fréquemment payés à parution, et non le mois de rendu de la copie, cela engendre des variations énormes d'un mois sur l'autre. Le mode de calcul de la sécu est donc très pénalisant puisque toute une part des revenus (celle au dessus du plafond pour les "gros" mois) ne se trouve pas prise en compte dans le calcul des indemnités, même si elle ne fait qu'équilibrer les petits mois. A titre d'exemple, par rapport à un salarié qui aurait le même revenu annuel que mois, mais égal chaque mois, cela fait une différence de 450 euros environ / mois. Pas négligeable, non ?
J'ai demandé à la sécu les textes qui justifiaient cet "écrétage" mois par mois, mais que je ne suis pas convaincue de leur réponse.
Bref, si vous avez rencontré le problème, si vous avez trouvé un mode d'accord avec la sécu, je suis preneuse !
Merci d'avance
M.
Invité

Message non lu par Invité » 07 avr. 2005, 17:27

Nilo a écrit :Autre aspect du vécu : dépèche-toi de trouver un mode de garde fiable, sachant que les crèches te refuseront... Et piger et avoir des gosses, je t'assure que c'est coton si tu ne peux pas compter sur une garde...
Ca doit dépendre des crêches, parce que la mienne a accepté mes filles sans aucun problème, bien que je sois pigiste. Montrer mes feuilles de paye (et celles de mon conjoint) a suffi.
Manta11 a écrit :Le hic : je suis certains mois au dessus du plafond, d'autres en dessous. Pourtant la sécu ne fait pas de moyenne mensuelle avant d'appliquer un éventuel plafond, mais l'applique mois par mois avant tout autre calcul.
C'est bizarre, je n'avais pas eu ce problème, ils avaient calculé mon salaire moyen simplement en divisant mon salaire annuel par 12 (ou 13), sans faire ce binz. Ca doit dépendre de la sécu locale. Je pense qu'il faut se battre pour faire appliquer correctement la loi.
cath
Messages : 40
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 08 avr. 2005, 14:47

Effectivement, il faut se battre pour faire respecter ses droits. Apparemment, ça a encore changé depuis "mon époque" (naissances en 99 et 02), où la Sécu avait calculé mon congé mater sur les 3 derniers mois avant l'arrêt (soit 4, 5 et 6èmes mois...) Ou me serais-je fait avoir :?:

Question mode de garde, c'est vrai il faut y penser tôt. Concernant les crèches, elles ne refusent pas a priori les pigistes, mais de toute façon elles n'ont de place que pour 10 % des BB alors... Moi j'ai une assistante maternelle super, qui garde le 2ème après avoir eu l'aîné, c'est un peu cher mais certaines communes (dont la mienne, Villejuif, en RP), proposent des aides : elles calculent combien coûterait la crèche à la famille et versent la différence avec le salaire de l'ass.mat. . Sympa mais rare :!:

De toute façon, il ne faut pas rêver, contrairement à ce que croient certains, c'est pas possible de bosser avec les petits à côté !
Allez, courage les filles :D
cath
Messages : 40
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 08 avr. 2005, 14:49

Effectivement, il faut se battre pour faire respecter ses droits. Apparemment, ça a encore changé depuis "mon époque" (naissances en 99 et 02), où la Sécu avait calculé mon congé mater sur les 3 derniers mois avant l'arrêt (soit 4, 5 et 6èmes mois...) Ou me serais-je fait avoir :?:

Question mode de garde, c'est vrai il faut y penser tôt. Concernant les crèches, elles ne refusent pas a priori les pigistes, mais de toute façon elles n'ont de place que pour 10 % des BB alors... Moi j'ai une assistante maternelle super, qui garde le 2ème après avoir eu l'aîné, c'est un peu cher mais certaines communes (dont la mienne, Villejuif, en RP), proposent des aides : elles calculent combien coûterait la crèche à la famille et versent la différence avec le salaire de l'ass.mat. . Sympa mais rare :!:

De toute façon, il ne faut pas rêver, contrairement à ce que croient certains, c'est pas possible de bosser avec les petits à côté !
Allez, courage les filles :D
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »