Vendre un sujet????

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 265
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

Vendre un sujet????

Message non lu par Fennek » 07 déc. 2005, 12:40

Voilà le titre me parait clair, laissez ici vos techniques de chasse à la pige, du "jedi mind trick" pour rédacteur en chef à la protection de votre boulot avant publication.

Comment proposer sans dévoiler?
Où trouver un interlocuteur dans une rédaction pour lui vendre une pige?
Comment négocier une note de frais pour les sujets lourds???

Bref laissez ici vos commentaires sur cet aspect "commercial" du métier qu'on se garde bien d'évoquer dans les écoles.
BenPerdu
Messages : 113
Inscription : 24 mars 2005, 15:58
Localisation : par GPS
Contact :

Message non lu par BenPerdu » 07 déc. 2005, 13:26

Tiens Fennek, une piste...
En espérant que d'autres réponses plus constructives arrivent ;)
Bon courage !
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 07 déc. 2005, 14:00

Salut Fennek,

- proposer sans dévoiler : ça me semble difficile. Mais il n'y a pas tant de piquage de sujets que ça, du moins dans la presse écrite. Les rédactions ne sont pas pléthoriques, alors quand un pigiste apporte un bon sujet, elles ne vont pas le filer à des journalistes en poste débordés ou à d'autres pigistes, au risque de voir filer ce pigiste intéressant. En revanche, les mêmes causes produisent les mêmes effets : ce qui t'a donné ton idée de sujet peut avoir donné la même idée à d'autres.
- trouver l'interlocuteur : personnellement, j'aime bien m'adresser aux chefs de rubrique plutôt qu'aux rédac-chef. Ils connaissent mieux le domaine, ils sont moins sollicités, et ils sont flattés qu'on leur propose directement. Récemment, j'ai ainsi décroché quelques actualités (et peut-être un papier plus gros) dans un canard, alors que je n'avais jamais réussi à piger quand je contactais le rédac-chef.
- note de frais : je n'en ai jamais eu de bien lourde.

Bon courage. La pige, ça peut marcher, j'en suis témoin.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 265
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 07 déc. 2005, 15:45

Là je suis sur un projet qui necessite des moyens que je n'ai pas (Sondage). sinon j'aime bien venir avec mon papier tout fait et un synopsis en amuse-bouche. Aprés on peut toujours refaire....

Là justement le fait que cela necessite des moyens me pose probléme.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 265
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

Message non lu par Fennek » 07 déc. 2005, 15:47

Oups, il ya déja un sujet sur la question.... Désolé... Je propose qu'on le relance....
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: ...

Message non lu par cilou » 07 déc. 2005, 15:52

Fennek a écrit :Là je suis sur un projet qui necessite des moyens que je n'ai pas (Sondage).
Ouh là, tu t'engages sur un gros truc. Pour qu'un sondage ait une (vague) correspondance avec la réalité, il doit porter sur un grand nombre de personnes (un millier environ) représentatives de la population française (âge, catégories socio-professionnelles, genre, etc.). Ca ne me semble pas à la portée d'un seul journaliste, quel que soit son temps disponible et ses remboursements de frais.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 265
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 09 déc. 2005, 11:29

C'est pour ça que je ne peut pas venir livrer au canard ciblé le sujet "clées en main"...

Je sais même pas combien ca coute un sondage potable d'ailleurs... Probablement des milliers d'euros...
CCline
Messages : 6
Inscription : 19 sept. 2005, 16:09
Contact :

Merci Fenneck

Message non lu par CCline » 09 déc. 2005, 12:14

Salut à tous!
Je dois die que je suis un peu perdue dans cette jungle de la pige. C'est vrai que les écoles se passent bien d'évoquer ce sujet, comme si cette réalité n'était pas envisageable... Du coup, et bien les premières démarches sont laborieuses. Personnellement, je ne sais trop par quel bout prendre les rédactions/
Pour ce qui est de la pique des sujets, méfiez vous d'un certain quotidien gratuit. Je connais un journaliste qui proposait des sujets régulièrement à la rédaction de Bordeaux, n'avait pas de nouvelles dans la journée et il retrouvait ses articles dans le journal du lendemain... Ca fait réfléchir et ca fait peur... Si on en arriveà ce point la...Dommage pour le journal qui a perdu un pigiste de choix, pour revenir à un post de ce forum. Je pense sincèrement que c'est un mauvais calcul qu'a fait la rédaction
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »