J'en ai marre!!!!

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Avatar de l’utilisateur
Mad Alice Lane
Messages : 222
Inscription : 16 sept. 2004, 18:28
Localisation : Grenoble et Paris
Contact :

J'en ai marre!!!!

Message non lu par Mad Alice Lane » 05 nov. 2005, 14:11

Quand est ce que certaines personnes bien placées dans les hautes sphères de certains titres régionaux comprendront que justement, qui dit régionaux dit proximité et les infos de proximité, c'est qui qui les récolte la plupart du temps? Les correspondants locaux! Et qu'il faut dire que le plus souvent ceux qui remplissent les colonnes des journaux, ce sont eux... Je ne défend pas ce que je suis en partie contre ce que je voudrais au final devenir. Je ne m'attaque pas aux journalistes qui ont souvent conscience du travail que l'on fournit à notre niveau... Mais à ceux qui ne font plus de terrain depuis des lustres, qui écrivent leurs papiers bien installé dans un fauteuil cuir très confortable, qui appellent justement les-dits correspondants au dernier moment pour couvrir une manif... La dernière trouvaille d'un des dirigeants, est de ne plus payer les frais de déplacement de ses correpondants. Histoire d'économiser! (Même le téléphone ne nous est plus remboursé ) Alors ceux qui font leur reportage en utilisant leur voiture, ne verront plus leur carburant remboursé! Sympa quand on sait que c'est de moins en moins donné... C'est pas logique ça???? Hein? On nous demande de la qualité et après on nous encule... Je passe un temps fou, comme de nombreux autres, à me déplacer. Moi je suis en bus mais payer un abonnement qui sert en parti à ces activités, quand même, merde! Quoi!!!!! On a le plaisir d'écrire, d'être publié. Je me constitue un book etc... Parce que j'aime ça! On est plusieurs à "bichonner" notre petite agence de proximité et quand le matos défaille ou qu'il y a un problème technique, y en a toujours un pour assurer! On est des fois plus pros que certains pros. Enfin façon de parler... Remarquer notre boulot ou un petit merci, ça mange pas de pain....
C'était un tit coup de gueule comme en passant! LOL! Ca va mieux! Je me suis un peu lâcher.... ca fait mal au coeur... Des fois, je me demande si je ne devrais pas me casser. Puis après... C'est moi que je punis, non?
Bises
moi
Messages : 298
Inscription : 29 août 2004, 09:09
Contact :

Re: J'en ai marre!!!!

Message non lu par moi » 05 nov. 2005, 14:26

Mad Alice Lane a écrit :Quand est ce que certaines personnes bien placées dans les hautes sphères de certains titres régionaux comprendront que justement, qui dit régionaux dit proximité et les infos de proximité, c'est qui qui les récolte la plupart du temps? Les correspondants locaux! Et qu'il faut dire que le plus souvent ceux qui remplissent les colonnes des journaux, ce sont eux... Je ne défend pas ce que je suis en partie contre ce que je voudrais au final devenir. Je ne m'attaque pas aux journalistes qui ont souvent conscience du travail que l'on fournit à notre niveau... Mais à ceux qui ne font plus de terrain depuis des lustres, qui écrivent leurs papiers bien installé dans un fauteuil cuir très confortable, qui appellent justement les-dits correspondants au dernier moment pour couvrir une manif... La dernière trouvaille d'un des dirigeants, est de ne plus payer les frais de déplacement de ses correpondants. Histoire d'économiser! (Même le téléphone ne nous est plus remboursé ) Alors ceux qui font leur reportage en utilisant leur voiture, ne verront plus leur carburant remboursé! Sympa quand on sait que c'est de moins en moins donné... C'est pas logique ça???? Hein? On nous demande de la qualité et après on nous encule... Je passe un temps fou, comme de nombreux autres, à me déplacer. Moi je suis en bus mais payer un abonnement qui sert en parti à ces activités, quand même, merde! Quoi!!!!! On a le plaisir d'écrire, d'être publié. Je me constitue un book etc... Parce que j'aime ça! On est plusieurs à "bichonner" notre petite agence de proximité et quand le matos défaille ou qu'il y a un problème technique, y en a toujours un pour assurer! On est des fois plus pros que certains pros. Enfin façon de parler... Remarquer notre boulot ou un petit merci, ça mange pas de pain....
C'était un tit coup de gueule comme en passant! LOL! Ca va mieux! Je me suis un peu lâcher.... ca fait mal au coeur... Des fois, je me demande si je ne devrais pas me casser. Puis après... C'est moi que je punis, non?
Bises

allez, ça fait du bien de gueuler un bon coup parfois!!!
Avatar de l’utilisateur
Mad Alice Lane
Messages : 222
Inscription : 16 sept. 2004, 18:28
Localisation : Grenoble et Paris
Contact :

Message non lu par Mad Alice Lane » 05 nov. 2005, 14:31

C'EST CLAIRRRRRRRRRR! Je me sens plus légère, là!!!!!!!!!! lol! Même si j'ai encore les boules!!!! lol!
antigel
Messages : 106
Inscription : 07 août 2003, 22:04
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par antigel » 06 nov. 2005, 22:51

Coucou,

Vous pouvez pas vous syndiquer ?

De toutes façons, vous êtes déja archi sous rémunérés. A mon avis, maintenant que tu es formée, il faut te barrer de toutes façons.

Bises bises
Victoire Wildors
Messages : 56
Inscription : 06 mai 2005, 07:02
Contact :

Message non lu par Victoire Wildors » 07 nov. 2005, 14:03

La circulaire ministérielle du 1er décembre 1993 stipule un certain nombre de choses définissant le statut de CLP (correspondant local de presse). Je t'engage donc à te la procurer et à la lire attentivement.

Si tu n'exerces pas d'autre activité que celle-ci, si elle représente plus de 50% de ton activité, si tu peux le prouver, et si tu peux prouver les ordres que la rédaction te donne, alors tu peux prouver que tu es salarié de facto, en lien de subordination avec l'employeur, et effectuant un travail de journaliste qui doit être rémunéré comme tel.

D'autres l'ont fait, et certains ont eu gain de cause aux prud'hommes.

A toi de voir.
Shinji

Message non lu par Shinji » 08 nov. 2005, 11:31

en tout cas elle met le doigt sur un problème que connaît de plus en plus les correspondants de phr et de pqr : pas de considération, baisse des rémunérations, pas de vrai statut, et en plus ils bousillent leurs week-ends à couvrir kermesse, concours, parfois des faits divers ou des conseils municipaux pour l'amour du métier, et on ne leur dit jamais merci...
Victoire Wildors
Messages : 56
Inscription : 06 mai 2005, 07:02
Contact :

Message non lu par Victoire Wildors » 08 nov. 2005, 11:44

Précisément, dire merci ne suffit pas.

Mais contrairement à ce que tu dis, le statut de CLP existe et il est strictement délimité par la loi. Très contestable dans bien des cas, tu dois savoir qu'il sert à de nombreuses entreprises de presse désireuses de ne pas salarier les personnes qui travaillent pour elles. En PQR, il n'est pas rare que 80% des pages soient réalisées par des CLP. Dans certains cas, il s'agit de "véritables" correspondants locaux de presse, par ailleurs profs ou retraités. Dans beaucoup d'autres, d'une main-d'œuvre corvéable à merci, souvent jeune, prête à accepter ce qui est finalement du travail dissimulé au prétexte de mettre un pied à l'étrier.

Enfin, je conçois mal que les permanents scient la branche sur laquelle ils sont assis en ne se souciant pas du sort de ces faux CLP, en même temps que de celui des pigistes. Ne parlons même pas des stagiaires.

D'où je dis : battons-nous !!!
zoom
Messages : 332
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 08 nov. 2005, 11:51

Eh oui c'est vraiment trop injuste...
Mais comment peut-on espérer quoique ce soit, reconnaissance ou argent, quand on accepte d'etre correspondant de presse ? Faut arreter de rever, etre correspondant, ce n'est pas la voie royale pour devenir journaliste meme si certains y arrivent peut etre...
C'est une occupation annexe pour retraité, pas un tremplin pour jeune pigiste ambitieux. Mon pere fait ca depuis deux ans a l'Est eclair, il est tres content, le journal est gentil avec lui, l'encourage, lui paye ses frais et lui donne même un peu d'argent de poche (300 euros par mois): le rêve ! :lol:
Si la PQR trouvait moins d'apprentis professionnels pour lui fournir du bon boulot a pas cher, peut etre qu'ils envisageraient un peu plus de faire appel a des pigistes, a des tarifs plus "professionnels". C'est scier la branche de la profession de journaliste que de perpétuer ce système...
Maintenant, si vous voulez continuer a rever au sacro saint CDI en vous bousculant pour devenir de bons petits esclaves corvéables à merci, faut pas vous etonner ensuite qu'on vous fasse aussi payer la vaseline :oops: !
zoom
Messages : 332
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 08 nov. 2005, 11:59

Victoire, nos messages se sont croisés mais le fonds est bien le même. Plus surprenant, la forme aussi: entre le sciage de branche et la corvéable a merci, on a du faire le tour des poncifs du sujet :lol: !

Je suis d'accord avec toi sur le fait que etre CLP, c'est assimilable a ces fameux stages de "travail dissimulé" qui font la une des medias ces jours ci. Mais pourquoi la PQR s'en priverait tant que des jeunes qualifiés se bousculent au portillon ?
BenPerdu
Messages : 113
Inscription : 24 mars 2005, 15:58
Localisation : par GPS
Contact :

Message non lu par BenPerdu » 08 nov. 2005, 12:19

Je te comprends Mad Alice Lane surtout que nombre de correspondants ne peuvent même pas signer leurs papiers !

Mais les "merci, encore une fois, tu nous sauves" ne sont pas légions dans le monde du travail. Un bon coup de gueule soulage, mais je pense que tu devrais maintenant partir pour de nouveaux horizons. Ou alors, taper du poing sur la table pour obtenir tes remboursements au combien mérités (c'est une part non négligeable des revenus).

Enfin, si le métier de CLP marche si bien parmi les jeunes journalistes, c'est qu'il est facile à décrocher et qu'il permet, sinon de vivre, au moins de garder un contact avec le métier quand on recherche un emploi... Et si les employeurs les aiment tant, c'est que beaucoup de journalistes ne s'em***nt pas à couvrir les sujets du week-end et que les patrons de presse y trouvent leur compte ! Je ne pense pas qu'ils emploieraient plus pour couvrir la micro-information, je pense qu'ils se contenteraient de reprendre les communiqués officiels des mairies, un coup de fil à un contact sur place et une photo récupérée Dieu sait comment...
Victoire Wildors
Messages : 56
Inscription : 06 mai 2005, 07:02
Contact :

Message non lu par Victoire Wildors » 08 nov. 2005, 12:20

:-)

Elle s'en privera peut-être le jour où ces jeunes gens choisiront de mettre ces entreprises sous le feu de la législation en vigueur.

J'ai parfois l'impression de radoter, sur ce site, réagissant toujours de la même manière aux complaintes qui s'y expriment : il faut agir, cesser d'avoir peur, relever la tête, dénoncer les abus, utiliser le droit et la loi.

Un CLP qui s'estime salarié doit simplement prouver son lien de subordination, le temps passé, et le fait qu'il écrit lui-même ses articles, signés ou pas. Faire passer le message, voilà ce que j'espère…
Avatar de l’utilisateur
Mad Alice Lane
Messages : 222
Inscription : 16 sept. 2004, 18:28
Localisation : Grenoble et Paris
Contact :

Message non lu par Mad Alice Lane » 09 nov. 2005, 15:51

Je vous remercie pour les réponses... Je ne m'attendais sincèrement pas à en avoir autant. J'étais excédée quand je vous ai laissé le post.. Je ne suis pas la seule, il faut dire... Depuis quelques jours, les lettres de correspondants "haineux" arrivent à la rédaction... Se syndiquer? Pas trop facile, vu qu'on ne se connait pas tous... Et qu'on est pas mal situés un peu partout dans la région. Heu, je voudrais quand même souligner un truc, c'est que les journalistes sont nombreux à reconnaître que, en effet, on couvre 80% en gros de la superficie du journal et qu'on taffe comme des oufs!
Le problème vient d'une personne, bien placée, qui sait bien emmerder son monde... Et même les journalistes faut dire...
Personnellement, je ne me complais pas dans cette situation. Je ne voulais pas jouer la victime bien au contraire... J'écris dans ce canard en attendant de trouver mieux et surtout si je reste c'est une question de thunes avant tout, comme beaucoup... Ce n'est pas la reconnaissance que je cherche. Mais il faut dire qu'un minimum de respect serait là bienvenu. C'est gratuit! C'est tout ce que je prêche de ce côté là. Je ne rêve aucunement de CDI dans CE journal. Et même qu'on me le proposerai... Je ne suis plus sûre que j'accepterai... Je ne suis pas une rêveuse éveillée... Etre correspondant est une "école" pour apprendre un métier, se faire un book et passer la vitesse au-dessus. Je reconnais que je la passe et qu'après, manque de courage, je débraye... Mais pour être positive, avec cet épisode, je sais que je suis capable de jouer le tout pour le tout et après on verra bien.... J'ai deux, trois pistes pour voir plus loin. Faut juste arrêter de manquer de motivation et d'avoir la trouille!
Voilà en gros! C'est surtout la question du respect qui m'a fait bondir... Entre autre... Faire des économies sur le cul des gens... Pas cool, cool!
En tout cas, vous êtes bien cool d'avoir répondu. A charge de revanche!!!! Quiconque que vous soyiez ou que vous cherchier, je vous souhaite bon courage! ;o)
BISOUS
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 09 nov. 2005, 21:22

Mad Alice Lane a écrit :Se syndiquer? Pas trop facile, vu qu'on ne se connait pas tous... Et qu'on est pas mal situés un peu partout dans la région.
Pourtant, les pigistes du Marin, filiale d'Ouest France, ont fait grève l'an dernier pour voir leurs piges revalorisées. Il faut dire que le feuillet était à 28 euros. Je sais qu'ils ont obtenu une revalorisation, je ne sais plus de combien. omme ils faisaient la grande majorité du journal, quand ils ont fait grève, ça a eu de l'effet (sans parler de l'image de marque de tout le groupe Ouest France qui en a pris un coup).
Or, des pigistes ne se connaissent pas plus que des correspondants (parfois moins, car il peut y avoir concurrence entre eux).
Avatar de l’utilisateur
Mad Alice Lane
Messages : 222
Inscription : 16 sept. 2004, 18:28
Localisation : Grenoble et Paris
Contact :

Message non lu par Mad Alice Lane » 09 nov. 2005, 23:35

On est plus de 1200 correspondants... C'est ça qui me fait peur... Mais ton exemple est loin d'être couillon! merci!
Shinji

Message non lu par Shinji » 10 nov. 2005, 19:46

J'ai une copine qui bossait en phr, et dans ce groupe, les patrons voulaient baisser de MOITIE les tarifs : résultat, les corres' ont fait grève !!! ben ça a marché, et même très bien !!! mais pour ça, faut bien connaître ses collègues!!!
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »