pigiste et congé maternité

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
sava

pigiste et congé maternité

Message non lu par sava » 17 févr. 2005, 11:50

Bonjour
Je suis pigiste et future maman et j'aimerais avoir quelques conseils sur le congé maternité afin qu'il se déroule dans les meilleures conditions notamment au niveau des indemnités. Si une pigiste est déjà passée par cette étape, merci de m'éclairer !
Violaine
Messages : 53
Inscription : 12 déc. 2003, 17:46
Contact :

Re: pigiste et congé maternité

Message non lu par Violaine » 18 févr. 2005, 14:20

sava a écrit :Bonjour
Je suis pigiste et future maman et j'aimerais avoir quelques conseils sur le congé maternité afin qu'il se déroule dans les meilleures conditions notamment au niveau des indemnités. Si une pigiste est déjà passée par cette étape, merci de m'éclairer !
Tes indemnités sont calculées sur la base de tes salaires comme n'importe salarié en CDI. Il suffit que tu amènes à ton centre de sécu toutes tes feuilles de paye de l'année précédente. C'est simple = plus tu as gagné de sous, plus tes indemnités seront conséquentes.
En fait, le problème lorsque l'on est pigiste ne vient pas du congé lui-même, mais plutôt de réussir à conserver ses piges habituelles pour après. Pour ma part, le retour a été très dur! Il m'a fallu pratiquement tout reprendre à zéro, redémarcher les rédactions etc.
sava

signature papiers

Message non lu par sava » 18 févr. 2005, 16:06

bonjour et merci pour la réponse. j'ai aussi entendu dire que les différents employeurs signaient avec difficultés les papiers nécessaires pour la sécu. Avez vous vécu ceci?
Merci
proxy
Messages : 290
Inscription : 18 janv. 2005, 16:00
Localisation : Trifouillis les oies
Contact :

re

Message non lu par proxy » 22 févr. 2005, 07:11

sava

Déja qu'ils trainent pour te payer correctement ou qu'ils te déclarent en tant qu'auteur pour éviter les charges sociales au lieu de régler en tant que salarié.
Le dernier que j'ai eu, je l'ai mis aux Prud'Hommes pour qu'il me règle une ré-édition de ma pige.
Sinon j'aurais pu attendre que "les poules aient des dents pour qu'il me paie".
Pigiste ?
Pas mieux loti que "correspondant local de presse" :evil:
@+
proxy
http://infosnews.blogspot.com
sava

ré édition pige

Message non lu par sava » 22 févr. 2005, 18:25

Bonjour
tu entends quoi par une ré édition de pige???
merci
moi
Messages : 298
Inscription : 29 août 2004, 09:09
Contact :

Message non lu par moi » 22 févr. 2005, 23:06

non, mais quelle idée aussi... se mettre en congé maternité, non mais puis quoi encore!!!! (non, non, c'était pour rire, aie!!! :oops: :roll: )
proxy
Messages : 290
Inscription : 18 janv. 2005, 16:00
Localisation : Trifouillis les oies
Contact :

ré édition de pige

Message non lu par proxy » 23 févr. 2005, 07:01

ré édition de pige = 2ème parution voire + d'une pige
@+ :wink:
cath
Messages : 40
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 23 févr. 2005, 09:36

Sava,

Perso j'ai eu 2 congés maternité en 99 et 2002. C'est vrai, ce sont tes revenus qui servent de base au calcul de ton congé maternité.

Mais, 1er problème : à l'époque du moins, ils se basaient sur les revenus des 3 derniers mois avant l'arrêt !!! soit ceux des 4ème, 5ème et 6ème mois de grossesse... Donc, autant te dire que tu as intérêt à avoir une grossesse "en forme", qui te permette de travailler pour avoir de bons revenus ces mois-là. Seul recours : si tu estimes que ces 3 mois ne sont pas représentatifs, alors tu peux demander qu'ils se basent sur 1 an pour le calcul.

2ème problème : en tant que journaliste, on ne cotise que sur 70 % de ce qu'on gagne...d'où un net + élevé, mais une retraite, maladie, maternité + faibles. Pour les salariées, l'entreprise compense et la fille a un congé mater égal à ce qu'elle gagne habituellement. Mais pas pour les pigistes... Ou alors j'étais mal renseignée :?:

Bref, au total, je me suis retrouvée avec des indemnités de maternité largement + faibles que ce que j'avais gagné pendant les 3 mois de référence. :( Heureusement j'étais en pleine forme et j'ai pu bosser quasi jusqu'à la naissance, et donc m'arrêter pendant quelques mois après. En tant que pigiste, il faut vraiment être increvable...

Par contre, aucun problème pour retrouver mes clients après. :)
salut et beau BB
Violaine
Messages : 53
Inscription : 12 déc. 2003, 17:46
Contact :

Re: signature papiers

Message non lu par Violaine » 23 févr. 2005, 15:34

sava a écrit :bonjour et merci pour la réponse. j'ai aussi entendu dire que les différents employeurs signaient avec difficultés les papiers nécessaires pour la sécu. Avez vous vécu ceci?
Merci
Je ne vois pas de quels papiers tu parles. Les fiches de paye suffisent normalement.
cilou

Message non lu par cilou » 07 avr. 2005, 17:19

Salut,

On m'avait demandé aussi des certificats d'employeurs précisant que je ne bossais pas pour eux pendant le congé de maternité... mais j'ai fait valoir que j'avais plein d'employeurs et qu'ils se foutaient de faire ces papiers (en fait, j'avais la flemme de demander à ma dizaine d'employeurs de l'époque, sachant que quelques uns ne répondraient pas). Finalement, la sécu a accepté de se baser sur les 12 derniers mois de salaire, et ne m'a rien demandé d'autre.
ivanka
Messages : 4
Inscription : 12 août 2005, 21:17
Contact :

Message non lu par ivanka » 12 août 2005, 21:22

Bonjour à toutes,

Je n'ai pas trouvé répose à ma question dans le forum, donc je me permets de faire remonter le sujet.

Je suis pigiste, enceinte, et ma question est la suivante : en tant que pigiste, lorsque j'envoie mon travail en mars disons, je suis payée fin avril, c'est à dire à parution.

Comment va se dérouler le paiement de mes indemnités de congé maternité, sachant que lors de mes mois d'arrêt, je toucherai quand même un salaire (correspondant à mes piges envoyées les mois précédents), mais que par contre ce sont dans les deux mois qui suivront mon arrêt que je ne toucherais rien.

En clair, les mois pendant lesquels vont m'être payées mes indemnités, je continuerai de toucher un salaire (de mes piges déjà effectuées et parues), par contre, dans les trois mois suivants, pas de piges réalisées, donc pas de salaire.

Or j'imagine que la caisse d'allocation familiale ne va pas apprécier que je touche un salaire en même temps que mes indemnités...où un détail m'échappe...

Bref, si celles qui sont passées par là me lisent, vos conseils sont les bienvenus :)
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 28 août 2005, 22:49

Un p'tit courrier très clair expliquant tout ça à la sécu, plus si possible une lettre des employeurs certifiant que tu ne bosses pas pendant ta période de congés mater, ça doit suffir. Du moins, pour moi, ça avait suffi, mais ça dépend peut-être des centres de sécu.
N'hésite pas à aller les voir : c'est une situation dont ils ont peu l'habitude, mais en général, ils ne sont pas de mauvaise volonté.
Bamboula
Messages : 2
Inscription : 19 août 2005, 16:58
Contact :

Message non lu par Bamboula » 29 août 2005, 10:09

Pour le décalage entre période de travail et pige, il n'y a pas vraiment de problèmes, il suffit de demander à l'employeur d'inscrire la période de travail sur le bulletin de salaire ou de joindre une attestation.
En revanche, j'ai rencontré un vrai problème pour mes deux congés maternité (2001, 2004) et je serais d'ailleurs intéressée par d'autres témoignages, parce que le calcul des indemnités de la sécu me semble injuste, illogique et pas forcément légal…
En effet, celui-ci a été fait sur les 12 derniers mois (on ne m'a jamais proposé les 3 derniers mois, ce que j'aurais préféré) mais avec un plafond mensuel de ressources. Autrement dit lorsque vous gagnez 0, ils prennent 0 mais si vous gagnez 4000€, ils s'arrêtênt à 1900€ (si mon souvenir est bon). Comme j'ai des revenus très irréguliers (parce que les employeurs font un bulletin de salaire pour un boulot qui prend 2 ou 3 mois), je me suis retrouvée avec des indemnités d'environ la moitié de mes revenus.
J'ai fait une réclamation la première fois, mais je n'ai eu aucune réponse. La deuxième fois, j'ai essayé de demander aux employeurs de mieux étaler les revenus, ce qui m'a valu une perte de temps inouie en lettres et coups de fils (jusqu'au jour de mon accouchement !) pour un résultat très moyen.
Par ailleurs, il faut savoir que les droits d'auteur ne sont pas pris en compte et que si vous faites prolonger votre congé maternité par un congé maladie (car il n'y a pas de congé allaitement sauf pour certains heureux employés de grandes entreprises avec des conventions collectives qui le prévoient), les indemnités sont encore plus faibles (60 ou 70% des indemnités maternité!)
Bref, c'est la galère…
Bon courage à toutes.
Dominique Znamirowski
Messages : 3
Inscription : 18 mars 2005, 09:33
Contact :

Piges et congés mater

Message non lu par Dominique Znamirowski » 29 août 2005, 10:24

Bonjour,
Dans la convention collective des journalistes, il est bien indiqué que, selon ton ancienneté, ton employeur doit te verser le complément des indemn de la Sécu... Mais il est vrai que certains se font tirer l'oreille. À ce moment-là, si tu décides de faire valoir ton droit (on cotise pour ça, pas vrai ?), tu risques de pouvoir faire une croix sur toute collaboration ultérieure.
Quant à la Sécu, lorsque j'ai attendu ma fille (en 2001), ils fondaient leurs calculs sur les 12 dernières fiches de paye mais, attention, ils ne tiennent pas comptent des indemn que tu as pu percevoir de l'Assedic durant cette période. En outre, pour les journalistes, les cotisations sont effectivement calculées sur 70% du salaire, mais la Sécu plafonne ses indemn (à l'époque, avant le passage à l'euro, c'était à environ 15 000 F, je ne sais pas ce que ça donne maintenant), et les écrête au-delà. Il faut faire attention qu'ils ne procèdent pas à leurs calculs mois par mois, mais qu'ils additionnent les salaires perçus durant toute la période donnée pour calculer un salaire moyen et n'écrêter qu'à partir de là, sinon les "bons" mois ne compenseront pas les "faibles" et le montant de tes indemn s'en ressentira.
S'ils font la sourde oreille, il faudra leur prouver que ta demande est fondée, à l'aide de textes de lois et de copies de jugements rendus (les syndicats pourront t'aider pour ça). Personnellement, pour obtenir gain de cause, après moult déplacements et dialogues de sourds, j'avais écrit au directeur de mon centre. Résultat, une régul de près de 8 000 F, tout de même...
Peut-être les choses ont-elles changé, puisque dans les autres messages il était question des trois derniers mois d'activité. Là encore, les syndicats sont les organismes à contacter pour savoir exactement à quoi s'en tenir.
Voilà, je ne crois pas avoir énoncé de trop grosses bêtises.
Bonne chance et bon bébé,
D.
Gabsy

Message non lu par Gabsy » 29 août 2005, 12:59

Bonjour,

Je voulais juste t'apporter mon témoignage... a priori mon centre de sécu (sur Paris) était pas mal au courant de la situation des pigistes donc pas de problème pour monter un dossier de demande d'indemnités maternité.

Ils m'ont demandé de me rendre, le jour officiel du début de mon congé dans leur centre muni de mes fiches de paies sur deux périodes :
- un an avant le mois marquant le début de mon congé,
- un an avant le mois marquant la conception de l'enfant.

Apparemment, ils basent leurs calculs sur la période la plus intéressante pour la salariée.

Premier problème : impossible pour moi de savoir à l'avance à quoi j'aurais droit puisqu'ils ne voulaient pas procéder à l'examen de ma situation avant le jour officiel de début de mon congé mat.

Deuxième problème : les délais sont un peu longs car je n'ai reçu la réponse que quelques jours après avoir accouché.

Troisième problème : relatif à mon cas particulier, la réponse était négative. Pour faire simple, j'ai cotisé assez dans l'absolu pour avoir droit à ces indemnités mais sur deux caisses différentes. La CPAM pour mon activité de pigiste. Les AGESSA pour mon activité d'auteur. Comme il n'existe AUCUN système de compensation entre ces deux caisses, aucune de veut me payer.

Bref, je suis dans un trou noir administratif où chaque caisse a bien encaissé mes cotisations mais aucune ne veut me payer (ni au pro-rata, ni rien du tout). Les différents interlocuteurs auxquels j'ai eu à faire pour tenter de trouver une solution à cette histoire étaient tous indignés par l'injustice de la situation, mais personne ne peut apparemment rien y faire. C'est le blocage administratif inextricable et ubuesque par excellence...

J'ai fait appel de la décision mais en attendant j'ai dû reprendre le travail moins de deux semaines après mon accouchement :cry:

A priori si tu n'as que des paiements en feuilles de salaires, tu n'auras pas trop de problèmes à faire valoir tes droits.

Pour moi, le paiement en droits d'auteurs était justifié vu que partie de mon activité était bien une activité d'auteur (rédaction de guides). Cela souligne quand même, s'il le fallait encore, le danger a accepter des paiements en droits d'auteurs quand ceux-ci ne se justifient pas.

Désolée pour la longueur de ce mail mais peut-être que ce témoignage pourra éclairer certaines (et certains :wink: ), et puis si quelqu'un à une idée pour me sortir de ce "trou noir", elle est la bienvenue !
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »