Salaire moyen pour la pige

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Sihaya17
Messages : 6
Inscription : 01 déc. 2004, 01:50
Localisation : région parisienne
Contact :

Salaire moyen pour la pige

Message non lu par Sihaya17 » 01 déc. 2004, 02:10

Je suis correspondante locale depuis un moment pour un journal de PQR. Ce statut ne me convenant plus puisque j'ai fait une école de journalisme, je recherche actuellement un contrat ou une collaboration dans un journal ou dans une radio.
Et voilà que je suis tombée sur une offre intéressante pour travailler comme pigiste pour une radio dans le domaine sportif. Problème: il me demande mes prétentions financières, et n'ayant jamais été payée au cours de mes diverses expériences, je n'ai aucune idée de la valeur d'une pige en radio.
Je vous demande donc votre aide. Si quelqu'un peut me renseigner à ce sujet, je lui en serait reconnaissante.
serlon

grille salariale

Message non lu par serlon » 01 déc. 2004, 10:48

Une grille salariale est publiée sur le site du Syndicat national des journalistes:
www.snj.fr
walt

Message non lu par walt » 01 déc. 2004, 14:18

en radio ? Demande la même chose que dans la maison Radio France. C'est pas terrible, hein, mais c'est une base : paiement à "l'élément" (un son, un papier, c'est un élément) mais, plus généralement (ca leur coûte moins cher) c'est des forfaits à la demi-journée (47,29 euros) ou à la journée (le double). Je sais, c'est peu...
Matanne Hari

Malheureusement...

Message non lu par Matanne Hari » 01 déc. 2004, 15:16

Malheureusement, être pigiste pour Radio France n'est pas aussi "idyllique" côté finances... C'est en effet un peu plus de 47 euros, mais par jour complet...
Quand je présente les journaux + conduite l'après-midi, je touche la moitié de cette petite fortune...
Et puis pas de contrat, pas d'horaires ni même le privilège d'être défendus par les syndicats qui vont négocier une hausse globale des salaires en décembre sans avoir l'intention de parler du tarif de la pige, qui n'a pas été revu depuis 8 ans. "On n'a pas le temps de s'occuper de tout le monde", m'a répondu un syndicaliste qui travaille deux fois moins que moi. Merci beaucoup.
Sihaya17
Messages : 6
Inscription : 01 déc. 2004, 01:50
Localisation : région parisienne
Contact :

Message non lu par Sihaya17 » 02 déc. 2004, 14:31

merci à tous pour vos réponses. Même si c'est peu, c'est toujours mieux que ce que je touche actuellement en tant que correspondante locale (11,43€ le feuillet !!!). C'est déjà une petite évolution.
taozen

Message non lu par taozen » 02 déc. 2004, 14:40

Sihaya17 a écrit :merci à tous pour vos réponses. Même si c'est peu, c'est toujours mieux que ce que je touche actuellement en tant que correspondante locale (11,43€ le feuillet !!!). C'est déjà une petite évolution.
11 euros le feuillet c'est une honte !

t'est-il possible de nous dire pour quel support tu "corresponds" ?
Sihaya17
Messages : 6
Inscription : 01 déc. 2004, 01:50
Localisation : région parisienne
Contact :

Message non lu par Sihaya17 » 02 déc. 2004, 14:45

je corresponds pour un journal départemental Le Républicain, certains connaissent peut-être ? :(
taozen

Message non lu par taozen » 02 déc. 2004, 15:00

Sihaya17 a écrit :je corresponds pour un journal départemental Le Républicain, certains connaissent peut-être ? :(
le Républicain Lorrain ?
Sihaya17
Messages : 6
Inscription : 01 déc. 2004, 01:50
Localisation : région parisienne
Contact :

Message non lu par Sihaya17 » 02 déc. 2004, 15:35

non le Républicain de l'Essonne.
Sihaya17
Messages : 6
Inscription : 01 déc. 2004, 01:50
Localisation : région parisienne
Contact :

Message non lu par Sihaya17 » 02 déc. 2004, 15:40

les liens pour les tarifs des piges sur le site du snj ne marchent pas. Quelqu'un aurait-il un autre lien ?
taozen

Message non lu par taozen » 02 déc. 2004, 15:42

Sihaya17 a écrit :non le Républicain de l'Essonne.
hmm... le répu de l'essonne est controlé par S. Dassault il me semble

bon bein en tout cas 11 euros le feuillet cela ne me semble pas très normal
tu devrais le signaler au SNJ

as-tu cherché à négocier ce tarif ?
walt

Message non lu par walt » 02 déc. 2004, 16:00

euh, t'es dans quelle locale pour être payée ainsi ? Moi, je touche 47 euros la DEMI journée. C'est déjà ridicule... (tellement pas assez que j'ai dû cesser mes piges avec cette honorable maison, dommage, j'aimais bien, mais pas à ce tarif là...)
Martin K

Message non lu par Martin K » 02 déc. 2004, 16:13

Oui, il y a des abus. Mais encore une fois, pigiste et correspondant, ce n'est pas la même fonction. Et donc pas la même rémunération.
zoom
Messages : 332
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 02 déc. 2004, 16:40

Les correspondants ne sont pas considérés comme des journalistes. En tout cas par les quotidiens qui les emploient au vu des remunerations (doit on dire défraiement ?) qui sont proposés.
Alors pourquoi tant d'étudiant en journalisme, se lancent-ils dans cette galère ? en sachant très bien qu'au tarif où c'est payé, leur employeur se contrefout complétement de leur talent éventuel ou de leur formation...

C'est une occupation pour retraité, pas un emploi. J'aimerais bien savoir combien de journalistes en poste dans la PQR sont jamais passé par la case correspondant...
Martin K

Message non lu par Martin K » 02 déc. 2004, 16:56

zoom a écrit :C'est une occupation pour retraité, pas un emploi. J'aimerais bien savoir combien de journalistes en poste dans la PQR sont jamais passé par la case correspondant...
Aucune idée sur la question, mais c'est mon cas. C'est même l'origine de ma vocation pour le métier de journaliste. Or, quand j'étais correspondant, on m'a dit tout de suite que ça n'était pas un métier mais simplement le complément de quelque chose et que ce n'était même pas la "voie royale" pour devenir journaliste. Pourquoi est-ce que je l'ai fait ? D'abord parce que j'en avais les moyens, soyons clair, et un peu de temps devant moi pour réfléchir à mon avenir professionnel. Et puis, un peu à plus long terme, parce que ça me paraissait un bon moyen de me tester.

Après ça, je me suis formé, j'ai fait des stages, j'ai eu pas mal de chance et je suis aujourd'hui journaliste en presse régionale. Je ne suis pas arrivé au bout de ce que j'espère faire, mais je pense aussi que j'ai encore du temps devant moi et une motivation assez forte pour y arriver.

Bon courage à toutes celles et ceux qui galèrent.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »