Se lancer en free lance

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Iris66
Messages : 4
Inscription : 23 févr. 2013, 18:06
Contact :

Se lancer en free lance

Message non lu par Iris66 » 23 févr. 2013, 18:13

Bonjour

je suis actuellement au chomâge, j'ai 11 années d'expériences en journalime.

Je viens de trouver un employeur qui serait prêt à me faire faire des piges réguilèrement; mais il refuse de me salarier....

J'étudie donc la solution de me lancer en freelance....
Mais je n'y connais rien.

Mieux vaut-il être auto-entrepreneur ou passer par le portage salarial?

Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque statut?

Quelles conséquences sur la carte de presse?

Quelles conséquences sur les allocations chômage?

Qui peux m'aider à y voir clair?

Merci
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Se lancer en free lance

Message non lu par cilou » 24 févr. 2013, 23:10

Bonjour,

Si ton employeur est entreprise de presse, il est obligé de te salarier. Dans le cas contraire, il se met hors la loi.
Portage ou autoentrepreneur, les conséquences sont les mêmes sur la carte de presse et les allocations chômage : tu n'as plus droit à rien. L'employeur peut aussi te virer du jour au lendemain sans indemnité, et sans que tu puisse rien dire. Si tu tombes malade, tu n'as pas droit à toucher les indemnités maladies (me semble-t-il), et dans le cas de l'auto-enrepreneuriat, tu cotises peanuts pour ta retraite. Bref, réfléchis à deux fois avant d'accepter ces "piges", à moins qu'elles ne soient super bien payées (mais ça m'étonnerait, les employeurs qui ne respectent pas la loi sont généralement pingres).
Pour y voir plus clair, achète le Guide de la pige, regarde sur les sites des syndicats de journalistes (SNJ...), et fouille dans ce forum, tu trouveras toutes les réponses à tes questions.
Iris66
Messages : 4
Inscription : 23 févr. 2013, 18:06
Contact :

Re: Se lancer en free lance

Message non lu par Iris66 » 26 févr. 2013, 18:33

Merci Cilou.
virginiska
Messages : 1
Inscription : 05 mars 2013, 14:33
Contact :

Re: Se lancer en free lance

Message non lu par virginiska » 05 mars 2013, 14:45

Bonjour Iris,

Quand tu dis que ton employeur n'accepte pas de te salarier, tu veux dire qu'il ne veut pas te signer d'engagement (pour des piges régulières) ou qu'il refuse catégoriquement toute fiche de paie pour chaque pige ? Que te propose-t-il ?
C'est malheureux à dire mais quand une rédaction bosse avec un pigiste plutôt qu'un salarié intra muros, c'est bien pour éviter les "désagréments" d'un contrat : obligations de travail et de commande. Alors qu'un pigiste se paie et s'oublie quand ça l'arrange. Je connais, c'est mon quotidien depuis plusieurs mois. Est ce qu'il faut ne pas se décourager ? J'espère.
Tout ça pour savoir si c'est la régularité qui fait peur à ton collaborateur (qui se dit qu'il va être obligé de te filer du travail si un contrat vous lie) ou la légalité des fiches de paie ? Dans mon cas, j'arrive à obtenir des fiches de paie soit à la tache, soit au mois. Toujours quelques réfractaires mais on arrive toujours à trouver une solution. Sache que les impôts tolèrent certains types de rentrée d'argent (ni facture puisque tu n'es pas une entreprise, ni salaire déclaré) tant qu'ils ne dépassent pas un certain montant et que tu les déclares dans la bonne case. Ce qu'en dit l'Urssaf, c'est déjà autre chose... Si jamais ça peut te dépanner pour quelques piges. Histoire d'avoir quand même de quoi remplir ton frigo.
Mais dans tous les cas, en tant que pigiste (et là, je ne peux que te conseiller , comme Cilou, de faire l'acquisition du Guide des pigistes) tu es considéré comme salarié à temps partiel ou occasionnel, c'est à définir avec l'entreprise. Et ça implique donc des fiches de salaire. Propose à ton employeur de le faire à la pige, à chaque fois. ça le rassurera peut-être et les services compta sont habitués de l'exercice.

Bon courage à toi.
Entreprendre avec JAM

Re: Se lancer en free lance

Message non lu par Entreprendre avec JAM » 05 mars 2013, 20:41

Bonjour Iris,
Vous avez une opportunité de pige, il serait dommage de ne pas la saisir. Pour vous aider à faire un choix objectif compte tenu du refus de votre client de vous salarier :
Avec le statut d'auto-entrepreneur vous pourrez encaisser en net environ 75 à 80% de vos honoraires. Cependant, comme précisé dans les réponses plus haut, la couverture sociale comme la cotisation retraite sont quasi inexistantes et vous ne générez aucun nouveau droit Pôle emploi. Vous avez également un plafond de CA à respecter (32 000 max dans votre cas). Si vous êtes une femme de réseau, pas de problème, la situation de solo ne vous fera pas peur. Le réseau est souverain pour le moral d'un indépendant ...
Avec le portage salarial, vous encaissez 50 à 55% de vos honoraires. Cette solution est plus coûteuse, car vous "payez" un service qui vous permet de vous consacrer pleinement à votre activité et à son développement (gestion administrative : rédaction de contrats, facturation, gestion de compte). Vous bénéficiez également des avantages liés au statut de salarié (couverture sociale, cotisation retraite, assurance rcp et droits maintenus/prolongés au Pôle emploi). J'apporte une information complémentaire au témoignage précédent. Une société de portage doit se mobiliser et faire valoir les droits de ses salariés au Pôle Emploi. C'est le cas de JAM qui a toujours obtenu gain de cause. Enfin, si vous devenez salariée en portage, vous réseauterez régulièrement que cela soit lors de formations ou d'ateliers proposés gracieusement par la société que vous aurez choisi, si vous retenez cette solution. Bonne chance à vous.
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: Se lancer en free lance

Message non lu par Climousse » 05 mars 2013, 22:29

Une mine d'infos ici aussi sur l'exercice à la pige :
http://www.snj.fr/spip.php?rubrique101
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »