Pige sans charges

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Avatar de l’utilisateur
PaulDuke
Messages : 5
Inscription : 25 mai 2006, 15:59
Localisation : Nice
Contact :

Pige sans charges

Message non lu par PaulDuke » 23 août 2010, 15:07

Bonjour à tous,
Une amie, agent de communication indépendante, me sous-traite la rédaction d'un document d'une quinzaine de pages. Nous sommes tombés d'accord sur le montant de la rémunération, mais pas sur la méthode.
Elle ne veut pas me rémunérer comme pigiste, puisqu'elle ne peut pas payer de charges (et si elle le fait, je serai payé moins au final). Comme c'est une amie, j'essaie de lui épargner cela. Donc le meilleur moyen pour que je sois payé un max, c'est de ne pas déclarer, ce qui n'est pas non plus très souhaitable.
Sinon, reste le statut d'auto-entrepreneur (bien que cela ne concerne pas les journalistes, mais dans mon cas, ce n'est pas très grave si ce job n'est pas considéré comme un travail de journaliste). Donc j'hésite à devenir auto-entrepreneur, ce qui servira toujours.

A moins que je n'aie rien compris à la vie!

Quelqu'un a un conseil?
egery
Messages : 69
Inscription : 09 déc. 2009, 17:44
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par egery » 23 août 2010, 21:26

bonjour
il y a la solution du portage salarial sinon ;)
Avatar de l’utilisateur
PaulDuke
Messages : 5
Inscription : 25 mai 2006, 15:59
Localisation : Nice
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par PaulDuke » 24 août 2010, 11:18

egery a écrit :bonjour
il y a la solution du portage salarial sinon ;)
OK, ça me paraît un peu flou, ça, mais je vais me renseigner davantage.
Merci pour la réponse!
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par ann65 » 24 août 2010, 14:25

Il y a TOUJOURS des charges sociales à payer, sauf à travailler "au noir" (dangereux pour l'entreprise...)
Soit il s'agit de charges salariales et patronales calculées et "prélevées" sur le salaire, soit il s'agit de charges sociales à verser à l'Ussaf, la sécu et la retraite des indépendants... payées par ledit indépendant.
En tant qu'AE, tu devras donc reverser environ 20% de cotisations sociales sur les sommes que tu factureras à tes clients.
Argi
Messages : 1
Inscription : 27 août 2007, 16:11
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par Argi » 31 août 2010, 12:32

Si tu travailles au noir, tu gagneras plus, c'est sûr... sur le moment. Mais moins quand il faudra calculer tes indemnités journalières pour maladie/maternité, ton allocation chômage, ta retraite, etc. Ce que tu "gagnes" d'un côté, tu le perds forcément de l'autre...
soniajob
Messages : 0
Inscription : 01 sept. 2010, 16:31
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par soniajob » 01 sept. 2010, 16:57

Je m'incruste dans la discussion car après 10 ans en tant que Responsable communication (et déjà 1 an de chômage) j'envisage de devenir conceptrice-rédactrice et chargée de com indépendante. Moi non plus, je ne sais pas si l'option d'auto entrepreneur est la meilleure voie... (Mais j'y réfléchis sérieusement). Quand j'étais responsable com, il m'arrivait de payer des prestataires en agessa, mais je n'ai jamais su comment cela fonctionnait. Quel statut faut-il avoir pour facturer de cette façon ? Les avantages et inconvénients ? Dépend-on toujours de la sécu des salariés ou doit-on nécessairement passé comme indépendant (avec la sécu des artisans, la caisse de retraite qui va avec etc.) ?
Sinon par le portage salarial, en terme de revenus net, je suppose que cela revient au même qu'en étant indépendant : il faut s'attendre à se faire ponctionner d'environ 20% sur ses factures non ?!
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par cilou » 01 sept. 2010, 17:40

Les Agessa ne concernent que les droits d'auteur... donc des oeuvres d'auteur. La communication est exclue (cf. le site www.agessa.org). Normalement, c'est celui qui commande l'oeuvre (éditeur...) qui s'occupe de tout, du moins pour les auteurs non professionnels (pour les autres, je ne sais pas). On ne dépend plus de la sécu des salariés (sauf si on est salarié par ailleurs). Les charges sont faibles, mais les protections aussi (faible retraite...).
Pour le portage salarial, prévois plutôt 50 % de ponction, car tu es alors salarié de la boîte de portage, avec toutes les charges des salariés.
BEGET
Messages : 52
Inscription : 25 oct. 2007, 14:59
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par BEGET » 02 sept. 2010, 09:42

J'ai choisi de travailler via une société de portage et il me reste en salaire net 58 % du CA HT avec une avance (environ 50 % du salaire net) en attendant le paiement de la facture par le client. La société de portage réalise la facture et les relances pour les mauvais payeurs. La TVA est de 19.6 % mais les clients la récupère.
Si j'étais auto-entrepreneur, je ne serais payée qu'au règlement de la facture et serais imposable sur le CA alors que je ne suis pas imposable sur les revenus. En plus cela oblige à changer de régime de sécu, à dépendre du RSI qui ne fonctionne pas avec le système NOEMIE de télétransmission avec les mutuelles.
C'est un calcul à faire en fonction de son CA.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par ann65 » 02 sept. 2010, 13:14

BEGET a écrit :J'ai choisi de travailler via une société de portage et il me reste en salaire net 58 % du CA HT avec une avance (environ 50 % du salaire net) en attendant le paiement de la facture par le client. La société de portage réalise la facture et les relances pour les mauvais payeurs. La TVA est de 19.6 % mais les clients la récupère.
Si j'étais auto-entrepreneur, je ne serais payée qu'au règlement de la facture et serais imposable sur le CA alors que je ne suis pas imposable sur les revenus. En plus cela oblige à changer de régime de sécu, à dépendre du RSI qui ne fonctionne pas avec le système NOEMIE de télétransmission avec les mutuelles.
C'est un calcul à faire en fonction de son CA.
Et si tu étais travailleur indépendant "classique" (et non auto-entrepreneur), tu paierais environ 40 % de charges sociales (Urssaf, RSI et caisse de retraite) sur ton CA - (charges sociales + tes frais professionnels).

Et tu serais imposé sur ton CA - (charges sociales + frais professionnels + frais d'assurance Loi Madelin)...
C'est ce que l'on appelle le BNC (bénéfice non commercial).

Et si ton BNC déclaré est en dessous du minimum imposable, tu ne seras pas imposé, comme pour les revenus salariés déclarés...

PS 1
La télétransmission fonctionne parfaitement entre ma mutuelle et le RSI... Lorsque je présente ma carte vitale au pharmacien, je n'avance pas les frais et je suis remboursée en 2 jours par le RSI qui télétransmet les infos à ma mutuelle.

PS 2
Les "frais professionnels" ce sont : la papeterie, les équipements informatiques (amortissables en 3 an pour les gros achats), les transports (y compris billets RATP, essence, péages...), les abonnements téléphoniques et internet, les dépenses de représentation (par exemple, resto quand tu invites des clients), la documentation (bouquins et abonnements à des magazines qui ont trait à ton activité), les dépenses de comptabilité (si tu choisis de faire faire ta compta par un pro), les frais d'adhésion à une Association agrée - Aga - (pour bénéficier d'une disposition fiscale plus avantageuse), le loyer du local où tu bosses (ou 30% de ton loyer sur tu bosses chez toi et si tu es locataire)... j'en oublie sûrement... Bref, pas mal de trucs qui grèvent ton CA...

Mais peut-être as-tu opté pour les frais réels si tu es en portage salarial et dans ce cas, ça revient à peu près au même.
BEGET
Messages : 52
Inscription : 25 oct. 2007, 14:59
Contact :

Re: Pige sans charges

Message non lu par BEGET » 03 sept. 2010, 09:42

La société de portage décompte un forfait de 30 € de frais par jour : je travaille à domicile en tant que correcteur.
Les Mutuelles du Soleil, organisme du RSI n'utilise pas la télétransmission avec notre mutuelle (Novalis Taitbout).
J'ai choisi de travailler via une société de portage, car hormis le devis et le bon de commande, tout le reste n'est pas à ma charge. La société de portage prend 5 % du CA pour ses services (relance, paye, facture).
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »