Nouvelle

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Nouvelle

Message non lu par zoom » 01 juin 2010, 12:40

A noter que vous ferez aussi les photos dans ce cas et qu'elle sont un peu mieux payées que les textes qui sont à 7-10 e.
Au risque de me répéter, à ce tarif, ce n'est pas du journalisme. Accepter "d'en passer par là" pour devenir journaliste me semble utopique :shock: et dangereux pour la profession.
egery
Messages : 69
Inscription : 09 déc. 2009, 17:44
Contact :

Re: Nouvelle

Message non lu par egery » 01 juin 2010, 12:47

et bien moi j'ai fait mes débuts ainsi. Ca permet d'acquérir de l'expérience. J'étais étudiante et ct un bon complément. Ensuite j'ai fait des remplacements en presse locale pdt les vacances et j'ai travaillé 4 ans en agence de presse où j'ai été rédac chef adjointe... Comme quoi...
Mais si vous avez mieux à proposer à cette future journaliste en cette période de crise et avec zéro expérience, je suis toute ouïe ;)
orelia
Messages : 21
Inscription : 25 août 2004, 10:58
Localisation : Angers
Contact :

Re: Nouvelle

Message non lu par orelia » 01 juin 2010, 18:52

Mieux, oui : qu'elle propose des piges à des journaux ou magazines qui emploient des pigistes avec un traitement en salaires.
Peu de chance, en effet, que Var Matin emploient des pigistes. La PQR, qu'on se le dise, comme la PHR, de façon général, n'emploie pas ou alors très peu de pigistes à l'exception de ses services Sports et des supports magazines qu'elle développe par ailleurs (les éditions du dimanche inclus). Elle "emploie" par contre des Correspondant locaux de presse, oui, à moindre frais, c'est la raison pour laquelle elle se passe des services des pigistes.
Quant aux CLP devenus journalistes après passage par la case "remplaçants", c'est encore possible en PHR. En PQR, beaucoup moins (à titre perso, ceux que j'ai croisé et qui effectivement avaient suivi ce parcours, étaient en poste depuis plus de 10 ans). En PQR, ce mode de recrutement n'a plus cours pour ainsi dire, vu les viviers d'écoles de formation également répartis en France.
Après, il y a toujours des exceptions, et heureusement!
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »