pige non payée

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
gavroche
Messages : 113
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 16 juin 2009, 07:35

archaud a écrit : Quoi qu'il en soit, pour une somme que je suppose faible, je ne suis pas convaincu qu'il faille ester devant un tribunal des prud'hommes pour recouvrer la somme due.
d'autant moins qu'un clp n'étant pas un salarié et les prud'hommes ne réglant que les affaires entre salariés et patrons, le tribunal se déclarera incompétent en la matière...

un clp est un travailleur indépendant, pas un salarié. Que ce soit clair...
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 16 juin 2009, 09:22

ann65 a écrit : Moi non plus je n'accepte pas de me faire entuber... mais réclamer son dû plus d'un an après avoir rendu des papier me semble INSENSÉ !!!
Pour un tribunal, ce n'est pas insensé, puisque la prescription en matière de salaire est de 5 ans.
Un an, ce n'est pas si long. Il m'est arrivé qu'un rédac'chef me fasse lanterner pendant plusieurs mois, m'assurant à chaque fois qu'il allait s'occuper de mon papier, mais que là, il n'avait pas le temps, qu'il était en bouclage... On arrive vite à 6 mois avant de s'apercevoir qu'on se fait entuber. On envoie alors une lettre, puis une lettre avec AR, puis .... En comptant les vacances et les moments où on n'a pas le temps de s'en occuper parce qu'on doit rendre des papiers pour des vrais employeurs sérieux... et hop, on est à un an.
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Message non lu par ann65 » 16 juin 2009, 09:51

cilou a écrit :
ann65 a écrit : Moi non plus je n'accepte pas de me faire entuber... mais réclamer son dû plus d'un an après avoir rendu des papier me semble INSENSÉ !!!
Pour un tribunal, ce n'est pas insensé, puisque la prescription en matière de salaire est de 5 ans.
Un an, ce n'est pas si long. Il m'est arrivé qu'un rédac'chef me fasse lanterner pendant plusieurs mois, m'assurant à chaque fois qu'il allait s'occuper de mon papier, mais que là, il n'avait pas le temps, qu'il était en bouclage... On arrive vite à 6 mois avant de s'apercevoir qu'on se fait entuber. On envoie alors une lettre, puis une lettre avec AR, puis .... En comptant les vacances et les moments où on n'a pas le temps de s'en occuper parce qu'on doit rendre des papiers pour des vrais employeurs sérieux... et hop, on est à un an.
OK... Mais dans le cas que tu relates Cilou, tu as réclamé ton dû immédiatement ou d mois rapidement. Et tu n'as pas lâché l'affaire, même si obtenir gain de temps a pris du temps.
Tu n'as pas attendu un an et demi avant d'arriver sur la pointe des pieds, en demandant si par hasard le journal aurait l'intention de te payer.
Ce n'est pas ce qui s'est passé pour notre notre jeune amie qui semble se "réveiller" au bout d'un an et demi et qui de fait n'a aucune chance de se voir attribuer une quelconque rémunération, d'autant qu'elle ne peut saisir le conseil des prud'hommes puisqu'elle n'est pas salariée.

Le conseil à donner à des pigistes débutants est, à mon avis, de prendre l'habitude d'établir une note de piges détaillée avec les éventuelles notes de frais et de l'envoyer au rédac chef, en même temps qu'ils envoient que les papiers commandés. On conserve ainsi une trace qui sera bien utile sur l'on doit aller en Prud'hommes.
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 16 juin 2009, 12:31

ann65 a écrit : Ce n'est pas ce qui s'est passé pour notre notre jeune amie qui semble se "réveiller" au bout d'un an et demi et qui de fait n'a aucune chance de se voir attribuer une quelconque rémunération, d'autant qu'elle ne peut saisir le conseil des prud'hommes puisqu'elle n'est pas salariée.
Tu as raison, elle n'a aucune chance de se faire payer, mais pas à cause du temps qu'elle a mis à réclamer. C'est uniquement parce qu'elle est CLP, donc non salariée, qu'elle ne peux rien exiger.
Tu raisonnes en tant que pigiste, et tu n'as pas tort en disant qu'il faut s'en préoccuper dès que possible. Mais un tribunal ne raisonne pas comme cela, il regarde uniquement le droit. Et la législation dit que la prescription est de 5 ans. Donc pour un juge des prud'hommes, qu'importe que tu réclames au bout d'un mois ou au bout de 4 ans 1/2, la seule question est "le salaire est-il dû ?".
Le conseil à donner à des pigistes débutants est, à mon avis, de prendre l'habitude d'établir une note de piges détaillée avec les éventuelles notes de frais et de l'envoyer au rédac chef, en même temps qu'ils envoient que les papiers commandés. On conserve ainsi une trace qui sera bien utile sur l'on doit aller en Prud'hommes.
Oui, tu as raison. Sauf que si l'envoi n'est que de ton fait, l'employeur peut toujours dire "je n'avais pas donné mon accord". Pour ma part, pour toute nouvelle collaboration, j'envoie un mail récapitulant la commande : sujet, angle, taille, date de rendu, montant prévu (en précisant qu'il s'agit de salaire brut, hors CP et 13ème mois)... Et je demande s'il est bien d'accord. Et je n'envoie pas mon papier tant que je n'ai pas un mail donnant l'accord. Et un mois après la date prévue de parution, je vérifie qu'on me paye, sinon je relance.
Bref, pour être pigiste, il faut tenir des comptes et ne pas hésiter à réclamer son dû. Sinon on ne dure pas longtemps dans ce métier.
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Message non lu par ann65 » 16 juin 2009, 15:39

cilou a écrit : Pour ma part, pour toute nouvelle collaboration, j'envoie un mail récapitulant la commande : sujet, angle, taille, date de rendu, montant prévu (en précisant qu'il s'agit de salaire brut, hors CP et 13ème mois)... Et je demande s'il est bien d'accord. Et je n'envoie pas mon papier tant que je n'ai pas un mail donnant l'accord. Et un mois après la date prévue de parution, je vérifie qu'on me paye, sinon je relance.
Bref, pour être pigiste, il faut tenir des comptes et ne pas hésiter à réclamer son dû. Sinon on ne dure pas longtemps dans ce métier.
Très bon conseil. Cela permet de savoir dès le début si on a affaire à des gens sérieux ou à des margoulins sans scrupule...
Je fais ça aussi.
gavroche
Messages : 113
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 16 juin 2009, 20:20

Pour un tribunal, ce n'est pas insensé, puisque la prescription en matière de salaire est de 5 ans.
j'ai dû rater un train...
depuis quand un clp est payé en salaire ? :roll:
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 16 juin 2009, 21:39

Tu as raté un train.
Relis l'ensemble des posts, on est plusieurs à préciser que dans le cas de Lolie, c'est rapé. Mais je rappelle d'une manière plus générale (on est ici sur le forum piges et pigistes) qu'il n'est pas inepte de réclamer son salaire un an après l'envoi de l'article, voire plus, puisque la prescription en matière de salaire est de 5 ans.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »