BOYCOTT des propositions de piges ou contrats au rabais

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Luciemr
Messages : 6
Inscription : 11 févr. 2008, 10:48
Contact :

BOYCOTT des propositions de piges ou contrats au rabais

Message non lu par Luciemr » 30 sept. 2008, 12:03

Marre marre marre de la précarisation de notre métier !

Marre des annonces qui nous propose des CDD ou des CDI à 1800 euros bruts. Ou encore des piges à 80euros (brut ou net d'ailleurs c'est ridicule !) PIIIIIRE dernièrement nous avons eu droit à une annonce proposant d'être rémunéré en fonction de la fréquentation du nouveau site internet lancé..... ce qui revient à faire du bénévolat !!!

Nous n'avons pas fait 4 à 5 années après le BAC, Sciences Po ou autres pour se retrouver avec des salaires aussi ridicules !!

Boycottons toutes ces annonces. Voire dénonçons les !
C'est devenu insupportable !!!
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: BOYCOTT des propositions de piges ou contrats au rabais

Message non lu par cilou » 30 sept. 2008, 12:40

Luciemr a écrit : Marre des annonces qui nous propose des CDD ou des CDI à 1800 euros bruts. Ou encore des piges à 80euros (brut ou net d'ailleurs c'est ridicule !) PIIIIIRE dernièrement nous avons eu droit à une annonce proposant d'être rémunéré en fonction de la fréquentation du nouveau site internet lancé..... ce qui revient à faire du bénévolat !!!
D'accord avec ton coup de gueule... sauf que 80 euros du feuillet, c'est la norme actuelle (voire le haut de la fourchette). Refuser cela, c'est refuser de piger tout court.
Luciemr
Messages : 6
Inscription : 11 févr. 2008, 10:48
Contact :

Message non lu par Luciemr » 30 sept. 2008, 13:02

Sauf que c'est pour une journée entière et non pas au feuillet les 80euros dont je faisais allusion....
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 30 sept. 2008, 13:08

Pour moi, la pige est forcément un payement "à la tâche".
Comme quoi on en apprend tous les jours sur les moeurs de l'homo patronus pressus.
Luciemr
Messages : 6
Inscription : 11 févr. 2008, 10:48
Contact :

Message non lu par Luciemr » 30 sept. 2008, 13:25

le but n'est pas de remettre en cause le fait que le pigiste soit payé à la tache (d'ailleurs c'st le principe) mais de signaler tout de même que nous sommes payés au rabais débutant ou non.

Bref il ne s'agit pas juste d'un coup de gueule.
Si on peut faire avancer le débat c'est mieux !!
S'il existe des associations ou des syndicats un peu plus concernés (....) qui lisent ces post. En presse écrite je sais que ça existe mais dans l'audiovisuel par exemple nous ne sommes pas bien lotis et pour internet je n'en parle même pas....
archaud
Messages : 660
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 30 sept. 2008, 13:36

Au juste rappel de Cilou quant à la réalité du prix de la pige, j'ajouterais qu'une rémunération salariale de 1 800 euros mensuelle, sans être bien sûr exceptionnelle, n'est pas indécente, si on la ramène, et au salaire moyen des journalistes, et au salaire moyen du Français.

D'autre part, pour en revenir au prix du feuillet, on ne saurait non plus ne pas tenir compte d'un subtil équilibre entre tarif et volume : mieux vaut 80 euros le feuillet et un volume de feuillets "sérieux" et régulier, que 150 euros le feuillet pour un "one shot".
Luciemr
Messages : 6
Inscription : 11 févr. 2008, 10:48
Contact :

Message non lu par Luciemr » 30 sept. 2008, 13:56

Très juste mais comme le disaient mes parents lorsque j'apportais une mauvaise note de l'école tout en disant que toute la classe avait eu une mauvaise note : "ce qui m'intéresse ce n'est pas le résultat des autres mais le fait que toi tu ne sois pas arrivé à avoir un meilleure note".

Alors bien sur cela peut paraitre égoiste mais le salaire perçu ne dépend pas de celui perçu par d'autres mais bien de ses compétences, son expérience, du média et du lieu géographique entre autres.
Car 1800 euros à Paris ou une autre grande ville où la vie est très (et de plus en plus) chère ce n'est pas la même chose que 1800 euros dans un petite ville.

Bref on a aussi le droit d'estimer que la profession est en voie de précarisation. Perso je n'ai pas à me plaindre mais cela ne m'empêche pas de voir que pour nos confrères ce n'est pas franchement facile et de dire que certains patrons abusent tout particulièrement !

Evidemment 80euros le feuillet régulier vaut mieux que 150 occasionnel mais 80euros la journée de 8h ou plus c'est franchement de l'esclavagisme.....
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 30 sept. 2008, 16:13

... Ainsi en est-il aussi de la correction, où les salaires s'échelonnent du smic, chez les employeurs les plus radins ou désargentés, à quelque 3 000 euros pour les chanceux et expérimentés « piétons » de la presse quot, pour un « service » de 6 heures par tranche de 24 heures !...

De toute manière, la précarisation généralisée à l'ensemble des secteurs d'emplois est en corrélation avec une certain alignement par le bas des salaires, sauf pour les secteurs et les emplois protégés.

À part ça, d'aucuns préféreront certainement la version « les 80 euros auxquels je faisais allusion ».

Bon courage à tous...
archaud
Messages : 660
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 30 sept. 2008, 16:27

Et puis, si l'on souhaite gagner de l'or en barre, ce qui est parfaitement respectable, il se pourrait que le journalisme ne soit pas la plus sûre des voies à emprunter. A moins d'avoir l'envie, les moyens, l'opportunité de devenir un star de l'information sur une grande chaîne hertzienne. Et d'avoir quelques opportunes relations extra-professionnelles au sommet de la pyramide étatique. :lol:
Luciemr
Messages : 6
Inscription : 11 févr. 2008, 10:48
Contact :

Message non lu par Luciemr » 30 sept. 2008, 19:13

Pas faux !

Malheureusement le nivellement par le bas est de plus en plus pratiqué et la réalité aujourd'hui c'est plutot "travailler plus pour gagner moins"....

Sur ce : moi je boycotte les esclavagistes et ne me prive pas de les signaler à toutes fins utiles....
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 30 sept. 2008, 21:57

Pour ma part, je boycotte tout tarif de pige trop bas, toute pige non payée en salaire, et je ne me prive pas d'attaquer ceux qui tentent de m'arnaquer. D'ailleurs, j'ai un employeur dans ma ligne de mire en ce moment, le mail comminatoire est envoyé, la lettre avec AR suivra, et j'irai jusqu'aux référés aux prud'hommes si nécessaire. Tout ça pour une petite pige de rien du tout, mais c'est une question de principe. Non mais !!!
dbedart
Messages : 10
Inscription : 26 mars 2005, 02:59
Contact :

Message non lu par dbedart » 02 oct. 2008, 01:42

Je signale juste que notre site Internet adoré (oui, celui-ci même) propose en ce moment dans ses P.A. une offre de rédacteur de synthèses de réunions à 8,70€/heure ! Un seul mot d'ordre : SYNDIQUONS-NOUS ! Les syndicats de journalistes ont presque tous une section pigistes... C'est de notre faible mobilisation syndicale dont les exploiteurs profitent : regardez les gros méchants du syndicat CGT du Livre ; on les trouve violents, corporatistes, toujours prompts à se mettre en grève... Mais ils gagnent ! Ils se défendent et protègent les intérêts de leurs adhérents. Ya que le résultat qui compte non ?
labelle
Messages : 30
Inscription : 09 sept. 2004, 06:28
Contact :

Doux rêveurs

Message non lu par labelle » 02 oct. 2008, 06:25

Le prix bas n'existe que parce que des pigistes l'ont accepté dans le passé et continuent à l'accepter. C'est beau d'avoir les moyens de ne pas avoir faim. Mais pour un Don Quichotte, il y a 100 traitres !
AM
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: Doux rêveurs

Message non lu par PascalSR » 02 oct. 2008, 13:33

labelle a écrit :C'est beau d'avoir les moyens de ne pas avoir faim. Mais pour un Don Quichotte, il y a 100 traîtres !
Il me semble déceler comme de la contradiction dans ce cri du cœur... :shock: :!: :?:
Sandorf
Messages : 51
Inscription : 26 janv. 2006, 09:07
Contact :

Message non lu par Sandorf » 02 oct. 2008, 14:04

De répondre que comme bien écrit plus haut le syndicat du livre CGT gagne surtout à scier la branche sur laquelle il repose !
Ce qui ne dédouane en rien les employeurs proposant des tarifs de pige ridiculement bas !
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »