Besoin de clarifier ma situation...

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
DrFaustroll
Messages : 4
Inscription : 21 juil. 2008, 21:12
Contact :

Besoin de clarifier ma situation...

Message non lu par DrFaustroll » 21 juil. 2008, 21:25

Je cumule un certain nombre de jobs et je souhaiterais avoir quelques conseils pour clarifier ma situation et savoir quel statut pro adopter.

1/ Mi temps salarié comme journaliste presse écrite
2/ Mi temps salarié comme rédacteur/photographe dans agence de communication
3/Collaboration hebdomadaire depuis 3 ans pour un hebdo local et n'ayant jamais reçu une seule fiche de salaire (!)... Paiement du total de mes piges par chèque à la fin du mois...
4/ Photographe de presse pour divers publications (locales et nationales)
5/ Rédacteur pour une autre agence de communication

Je ne dispose pas de carte de presse, j'ai fini mes études (pas de journalisme) l'année dernière et je n'ai encore jamais pris le temps de me lancer dans des démarches de déclarations d'activité, etc...

Quels sont mes droits, quoi faire et par où commencer ???

Merci à tous ceux qui pourraient me donner un début de réponse !
delphya
Messages : 132
Inscription : 09 sept. 2005, 02:17
Contact :

Message non lu par delphya » 21 juil. 2008, 23:28

Pour obtenir la carte de presse, il faut pour une première demande, exercer la profession depuis trois mois au moins consécutifs, et tirer de cette activité le principal de ses ressources, c’est-à-dire, plus de 50 %. Naturellement, les fonctions exercées doivent être de nature journalistique. Enfin, l’employeur doit être une entreprise de presse (écrite ou audiovisuelle) ou une agence de presse agréée. Pour un renouvellement, les conditions à remplir sont les mêmes, mais la régularité de l’activité s’apprécie sur les douze mois précédant la demande.

Plus d'infos ici pour les conditions:

http://www.snj.fr

et ici pour les démarches:

http://www.ccijp.net
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 21 juil. 2008, 23:36

1 et 2: pas de soucis, tu gardes tes bulletins de salaires toute ta vie, éventuellement, tu vérifies de temps en temps auprès des caisses de retraite que tes cotisations ont bien été versées, et c'est tout !
3: c'est du black, fais gaffe. Ton employeur et toi même êtes dans l'illégalité.
4: photographe de presse, cela devrait etre payé en salaire aussi. Une photo parue dans la presse , c'est une pige comme un texte ou un dessin. Si c'est des droits d'auteur Agessa,; c'est limite mais malheureusement courant: avec une carte de presse, il sera plus facile d'etre payé en salaires...
5: et ceux là, ils te payent comment ?
Et avec tout çà, tu vis bien ?:wink:

Pour l'obtention de la CP, il faut que la moitié de tes revenus au moins proviennent du journalisme, payés en salaires. Pour la première demande, les droits d'auteurs peuvent etre pris en compte, car la commission sait qu'il est difficile pour une pigiste débutant de se faire payer en salaire. Bien entendu, le black n'est pas pris en compte ... :oops:

Bref, pour qui veut faire du journalisme son métier: du salaire, rien que du salaire de la part des employeurs "presse". C'est le plus simple, pratique et facile à gérer.
Ce qui n'empeche pas d'avoir d'autres rémunérations par ailleurs, salaires, droits d'auteur, honoraires (si l'on est inscrit comme libéral par ailleurs), mais dans d'autres secteurs d'activité...
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 22 juil. 2008, 10:55

Bon, DrFaustroll, on peut dire que tu as la santé, ça fait quoi en tout, 2 temps pleins... :wink:
zoom a bien résumé ta situation. Pour les 3, 4 et 5, il est question de créer un nième statut d'indépendant, de solo taxé proportionnellement à son activité effective et pas forfaitairement dès le départ. Attends un peu, normalement - mais on fait bcp de promesses en la matière depuis des années et globalement rien n'a changé -, ça devrait voir le jour dans les semaines ou mois qui viennent. Vu que ce sont sans doute des activités secondaires, ça devrait te convenir idéalement. En attendant, fais-les au moins passer en Agessa - c'est le donneur d'ordre qui fait les déclarations mais à toi de te renseigner chez eux - pour éviter un redressement Urssaf qui fait toujours très très mal!
DrFaustroll
Messages : 4
Inscription : 21 juil. 2008, 21:12
Contact :

Message non lu par DrFaustroll » 23 juil. 2008, 20:03

Merci à tous pour vos réponses. Cependant, j'ai lu sur ce forum qu'il était fortement déconseillé de se mettre en indépendant en tant que rédacteur. Beaucoup parle de l'Agessa mais on peut lire sur leur site "exclut les textes à caractère publicitaire ou promotionnel et de communication". Autre chose, si je demande des fiches de salaire à mon employeur, je peux immédiatement lui dire au revoir. Que dois-je faire ? Je suis vraiment paumé !!
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 23 juil. 2008, 20:21

Alors peut-être une solution alternative : une société de portage. C'est elle qui facture des honoraires et te paye en salaires selon tes accords avec tes donneurs d'ordres.
DrFaustroll
Messages : 4
Inscription : 21 juil. 2008, 21:12
Contact :

Message non lu par DrFaustroll » 24 juil. 2008, 16:41

J'ai regardé pour le portage, ils prennent près de 50%. Si ensuite je déduis mes impôts, au final il me reste quoi ? Finalement, autant cesser mes activités d'indépendant. Rapport temps/revenus, ce n'est en rien intéressant. Je gagnerais du temps et ma femme sera plus heureuse ! On fait un beau métier !
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 24 juil. 2008, 17:10

DrFaustroll a écrit :J'ai regardé pour le portage, ils prennent près de 50%.
Au vu de quoi, il faut multiplier ta note par 2 par rapport à des salaires encaissés, qui reviennent également au double pour l'employeur après paiement des charges sociales.
DrFaustroll
Messages : 4
Inscription : 21 juil. 2008, 21:12
Contact :

Message non lu par DrFaustroll » 24 juil. 2008, 17:44

Multiplier par deux le tarif, bien volontiers, mais qui sur ce forum a déjà fixé le prix de ses piges ??

Une autre question : Puisque je suis déjà salarié dans une entreprise, j'ai donc une couverture sociale. Est-ce nécessaire de m'affilier à l'AGESSA, qui je le rappelle, ne veut pas des rédacteurs com et presse ?
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 24 juil. 2008, 19:07

DrFaustroll a écrit :Multiplier par deux le tarif, bien volontiers, mais qui sur ce forum a déjà fixé le prix de ses piges ??
Ach, :wink: , drès drès fariaple! Mais tu peux te baser sur les minima et moyennes de salaires du SNJ pour les piges.
DrFaustroll a écrit :Une autre question : Puisque je suis déjà salarié dans une entreprise, j'ai donc une couverture sociale. Est-ce nécessaire de m'affilier à l'AGESSA, qui je le rappelle, ne veut pas des rédacteurs com et presse ?

Nécessaire, non, en fait impossible comme tu l'as constaté. C'est pourquoi il te faut trouver une autre solution, portage ou solo. Tout travail rémunéré nécessite en effet un statut social - jusqu'à nouvel ordre et heureusement pour nous tous!
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »