Redacteur en chef d'un magazine mensuel

Espace Edition : comment éditer un livre ? Auteur, ca paye ? Quelles maisons d'édition approcher ? ...
wolaf
Messages : 1
Inscription : 18 mars 2008, 11:36
Contact :

Redacteur en chef d'un magazine mensuel

Message non lu par wolaf » 01 mai 2008, 12:59

Bonjour à tous,

je ne savais pas ou vraiment mettre ce sujet dans le forum, j'espere qu'il est bien placé.

Alors voila, je me présente, je m'apelle Mathieu,je suis en 2nd ES.L'année prochaine, je pense continuer en première ES.
Plus tard, comme vosu l'avez peut etre compris pour les plus perspicaces d'entre vous 8) , j'aimerais etre, pourquoi pas :) , redacteur en chef d'un magazine sportif mensuel :o

Alors je me tourne vers vous, car pas mal de question me tarabiscote :roll:

Quelle formations, il y a t'il un plan de formation idéale, une voie royale?Faut t'il d'abord faire ces preuves?
Est ce que un bac ES correspondrait?
Et enfin, quelle serait un salaire pour ce metier(mensuel, je précise bien ;) )

voila, merci à vous :)
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 01 mai 2008, 14:46

C'est une plaisanterie ? On ne devient pas rédacteur en chef, on devient journaliste. Par la suite, au cours de ta carrière, quand tu auras acquis une certaine expérience, tu pourras, en effet, prétendre à des fonctions telles celles que tu as indiquées.

Il existe des tas d'écoles pour devenir journaliste, pas pour être propulsé rédacteur en chef au sortir de ses études :lol: :lol:
Londres
Messages : 21
Inscription : 22 mars 2005, 11:28
Contact :

Message non lu par Londres » 25 juin 2008, 12:10

Quelques conseils : commence tout de suite à soigner ton orthographe, d'autant plus si tu écris sur un Forum de journalistes, qui n'apprécient généralement pas de voir plusieurs fautes par phrase.
Deuxième chose : sois curieux ! Lis la presse...
3 : entraîne-toi ! Crée un blog sur ta passion, participe au journal du lycée (crée le s'il n'existe pas).
4 : si tu veux mettre toutes les chances de ton côté, travaille ! Le journalisme n'est pas un métier facile (mais passionnant par contre), alors pour te donner toutes les chances, le mieux est de bien réussir ton bac et d'envisager de rentrer ensuite (difficilement juste après le bac) dans l'une des meilleures écoles qui existent : ESJ Lille, CFJ Paris...
5 : Si tu veux bien gagner ta vie, change d'idée !!! Et dirige toi plutôt vers des études de commerce, ou autres... le journalisme est sans doute l'une des professions où l'on est le moins bien payé au regard de son niveau de diplôme. Au début, surtout si tu es pigiste, tu seras content de gagner un Smic... et après, tu peux peut-être (avec beaucoup de chance) gagner correctement ta vie, mais tu ne seras jamais riche !!
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 23 nov. 2008, 16:59

Mathieu, reviens !
j'ai les mêmes à la maison.

On t'a fait peur ?

vaut mieux ouvrir les yeux avant de commencer un métier qu'on fantasme trop !
guibouz
Messages : 23
Inscription : 10 nov. 2004, 21:37
Contact :

Message non lu par guibouz » 23 nov. 2008, 23:04

Il est en seconde.
L'agresser d'entrée de jeu n'était peut-être pas le meilleur moyen de l'intéresser.
Je ne suis pas persuadée que beaucoup d'entre nous s'exprimaient mieux que lui au même âge, voire savaient déjà ce qu'ils voulaient faire de leur vie.
Personnellement, je trouve la démarche méritante, mais l'accueil n'a pas été à la hauteur.
Dommage...
vicris
Messages : 51
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Message non lu par vicris » 24 nov. 2008, 00:01

Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi. Se mettre à agresser les gens, surtout un élève de seconde qui vient chercher des conseils, est plus que lamentable !

En effet, je crois qu'à son âge j'aurais formulé les mêmes questions, aussi naïves soient-elles. Un peu de diplomatie et de compréhension ne coutent rien ! Enfin si..., peut-être trop d'humain pour certains.
faust
Messages : 66
Inscription : 16 oct. 2007, 11:29
Contact :

Message non lu par faust » 24 nov. 2008, 09:48

ça me rappelle mon premier cours à l'IPJ, question du prof : vous voulez faire quoi quand vous serez grand ? (enfin dans quoi voudriez-vous vous spécialiser, surtout...) et là, une nana que j'aimais déjà pas beaucoup parce qu'elle avait craché sur les formations en alternance pendant longtemps en disant que c'était pour les ratés (résultats : après deux années à échouer aux concours, elle s'y était retrouvée, malgré les sommes ahurissantes que ses parents avaient payé pour des prépa, hi, hi, hi...), bref je m'égare, donc cette nana dit, le plus naturellement di monde : "rédactrice en chef". je crois que j'ai jamais trouvé quelque chose d'aussi con. me suis toujours méfiée des gens qui veulent être chefs... parce qu'en général ce sont eux qui, en effet, y arrivent, et font de très très très mauvais chefs. après trois expériences en entreprise et trois expériences de harcèlement moral, j'ai laissé les chefs là où ils sont sont...

euh, désolée, je me suis un peu épanchée là... :lol:
faust
Messages : 66
Inscription : 16 oct. 2007, 11:29
Contact :

Message non lu par faust » 24 nov. 2008, 10:54

oui je précise que la nana en question avait 22 ans, donc la seconde était loin...
en effet, c'est normal qu'il se pose des questions comme ça. moi à son âge, je ne savais pas que je voudrais être journaliste, et encore moins dans quel domaine. c'est arrivé l'année d'après, quand j'ai repris le journal du lycée. c'est en effet un bon début. bon, ça n'a pas grand chose à voir avec la réalité, mais ça permet déjà de faire des "conférences de rédaction", de choisir des sujets, de travailler en équipe, d'aller cherche l'info et, enfin, d'écrire un peu.

un autre conseil : profite de la semaine de la presse pour te faire une idée du métier. ça m'a aussi aidée, à l'époque, à savoir où je voulais aller. bon, ça m'a donné envie d'écrire dans le Washington Post, après avoir vu les Hommes du président...lol

aujourd'hui, quand je participe à la semaine de la presse, ce n'est pas (surtout pas !!!!) pour donner envie aux jeunes de faire ce métier, mais bien de leur expliquer à quel point il est fantasmé, et à quel point c'est parfois un métier bien peu gratifiant. mais ceux qui s'accrochent, c'est qu'ils le veulent vraiment.

autre exemple perso (désolée, je dois vraiment avoir besoin de m'exprimer aujourd'hui !) : j'ai commencé mon cursus au Celsa, en deug (diplôme qui n'existe plus aujourd'hui...). on était un groupe de 5 inséparables à vouloir être journalistes. résultat, après les deux années de deug (et les cours exceptionnels de Jean-Jacques Cros, de FR3 à l'époque) j'ai élé la seule à vouloir persévérer dans ce métier. autre résultat : ils ont tous fait de la pub, du marketing ou de la com et gagnent aujourd'hui grassement leur vie quand moi je peine à cumuler assedic et piges... mais je ne regrette rien. il y a des métiers pour lesquels on n'est simplement pas faits. le tout est de le comprendre assez vite.
allez, je sors maintenant.
Répondre

Revenir à « Métiers de l'édition »