comment évaluer son salaire pour un futur poste?

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
egery
Messages : 68
Inscription : 09 déc. 2009, 17:44
Contact :

comment évaluer son salaire pour un futur poste?

Message non lu par egery » 17 oct. 2011, 11:19

Bonjour,
ma question va sans doute paraître un peu idiote mais je n'arrive pas à savoir si les grilles du SNJ ou du SGJ-FO http://www.journalistesfo.fr/Les-grilles-de-salaires sont données en Brut ou en net? Et comment calculer la valeur des points, je crois que c'est relatif au nombre d'années avec la carte de presse dans mon cas (6) mais après ça je ne vois pas.

Concrètement actuellement je candidate pour plusieurs postes ou on me demande mes prétentions salariales et je suis un peu perdue dans les chiffres. Par ex pour un poste de rédac chef adjointe pour un mensuel généraliste sur Paris je peux demander combien? J'ai été rédac chef adjointe pour un magazine spécialisée en province et j'étais à 1800 net...

merci bcp de votre aide !!
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: comment évaluer son salaire pour un futur poste?

Message non lu par cilou » 17 oct. 2011, 11:50

En tout cas, avec un employeur, il faut toujours parler en brut. Sinon, le risque est qu'il retienne "1800 brut" au lieu de "1800 net".
egery
Messages : 68
Inscription : 09 déc. 2009, 17:44
Contact :

Re: comment évaluer son salaire pour un futur poste?

Message non lu par egery » 18 oct. 2011, 11:36

Pour ceux qui se posent la même question que moi, voici la réponse du SNJ :
les salaires sont exprimés en brut.
Lorsque l'on multiplie la valeur du point par le coefficient, on a le barème minimum syndical.
Ensuite, le barème minimum dépend de votre fonction (rédacteur, secrétaire de rédaction, etc.) : voir à ce sujet sur le site les définitions de fonctions qui sont attachées aux coefficients (dans l'onglet la profession : Fonctions, salaires, fiscalité, retraite).
Vous aurez également une prime d'ancienneté de 3 % supplémentaires qui s'ajouteront à votre salaire pour 5 années d'exercice de la profession (les primes d'ancienneté augmentent tous les 5 ans : voir les articles 23 et 24 de la convention collective).
Encore un mot : le barème minimum syndical est, comme son nom l'indique, un minimum : on ne peut payer moins, mais on peut, bien évidemment payer plus ! A vous de négocier.
Répondre

Revenir à « Général / divers »