rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retraite

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
rapports
Messages : 26
Inscription : 27 nov. 2010, 05:08
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par rapports » 29 mars 2011, 22:04

Il est intéressant de connaître la structure capitalistique d'Ubiqus. Voici un communiqué disponible sur www.acto-capital.fr :

"Acto Capital confirme son intérêt pour le service aux entreprises en prenant le contrôle d'Ubiqus

Paris, le 18 juillet 2007. Acto Capital prend le contrôle d'Ubiqus aux côtés du management et des fondateurs qui restent présents dans l'opération. Ubiqus a créé et donné ses lettres de noblesse au marché de la rédaction de comptes rendus en France au début des années 1990, dont il est aujourd'hui le leader avec près de 18 000 réunions couvertes par an.

AVEC PRÈS DE 50 MILLIONS D'EUROS DE CHIFFRE D'AFFAIRES PRÉVUS EN 2007 ET PLUS DE 20% DE RENTABILITÉ, Ubiqus a développé depuis quelques années une vaste gamme de produits et de services de l'amont à l'aval des événements professionnels et travaille notamment avec la totalité des entreprises du CAC 40. Ubiqus a par ailleurs développé des positions dominantes au Royaume Uni, en Espagne et aux Etats-Unis où il réalise près de 35 % de son activité.

Pour poursuivre sa croissance rapide, supérieure à 20 % ces 3 dernières années, dans un contexte d'externalisation accrue des fonctions supports à l'organisation d'événements professionnels, « Ubiqus a choisi de s'appuyer sur un actionnaire professionnel. Acto a validé et soutient pleinement le projet de développement de l'entreprise qui s'inscrit dans la continuité : un développement commercial ambitieux et l'approfondissement de notre gamme de services en Europe et aux Etats Unis», souligne Vincent Nguyen, Directeur Général d'Ubiqus.

Le secteur du service aux entreprises est un des secteurs d'investissement majeur d'Acto Capital. « Nous y sommes notamment présents à travers l'intelligence économique, le stockage modulaire et nous souhaitons continuer à y investir de manière significative. Chez Ubiqus, nous avons été séduits par la qualité de l'équipe de management et sa capacité à trouver des relais de croissance externe tout en maintenant un fort taux de croissance organique. Le groupe dispose d'un savoir-faire en matière d'acquisition et d'intégration de sociétés présentes sur des niches de marché connexes au sien » explique le responsable d'Acto.

Données clés
1991 : Ubiqus crée l'offre de compte rendu en France
1999 : développement au Royaume-Uni
2001 : développement aux Etats-Unis
2006 : développement en Espagne
50 MILLIONS D'EUROS : chiffre d'affaires prévus en 2007
22,5 % : croissance annuelle moyenne ces 3 dernières années
10 % : croissance organique annuelle ces 3 dernières années
400 collaborateurs
10 000 clients "


NB : la différence de chiffre d'affaires avec 2006 s'explique par le fait qu'il s'agit là des comptes mondiaux. La rentabilité reste extrêmement élevée (plus de 20%).

Actuellement, sur le site d'Ubiqus, dans la rubrique "à propos d'Ubiqus", il est indiqué : "Un chiffre d'affaires de plus de 50 millions d'euros dans le monde l'an dernier"
rapports
Messages : 26
Inscription : 27 nov. 2010, 05:08
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par rapports » 29 mars 2011, 22:09

Lu sur www.aforge.com (à noter que les fondateurs et les managers conservent une participation au capital) :

"Acto reprend Ubiqus pour plus de 100 MEuro(s) (Capital Finance)
03/09/07 | Presse

En froid avec la Bourse, Ubiqus s’est tourné vers le hors-cote, en l’occurrence vers Acto (...) Acto, qui a pris la majorité du capital, garde confidentiel le montant de la reprise, financée par « des dettes senior et mezzanine d’environ 80 MEuro(s) », précise Stéphane Moreau, son responsable. La valeur d’entreprise s’élève cependant à plus de 100 MEuro(s), un montant que le marché boursier avait jugé trop élevé l’an dernier. « La Bourse a besoin de comparables, or l’activité d’Ubiqus n’a pas d’équivalent », commente Bruno Stern, associé d’Aforge Finance, le conseil financier des cédants. Jusqu’à présent détenteurs de 100 % des parts, les fondateurs, managers et salariés conservent une « participation significative », précise ce dernier. Lancé en 1991, le spécialiste des comptes rendus de rencontres professionnelles prévoit 50 MEuro(s) de chiffre d’affaires en 2007, pour une marge d’exploitation de 25 %. Présidé par Antoine Bello, le prestataire parisien emploie 350 salariés, dont 250 en France."
rapports
Messages : 26
Inscription : 27 nov. 2010, 05:08
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par rapports » 03 avr. 2011, 22:25

Acto Capital est une équipe de Groupama Private Equity, filiale de Groupama
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 15 mai 2011, 18:11

J'ai également travaillé pour Ubiqus dans le passé. Voici ce que j'ai trouvé sur Internet :
http://www.societe.com/societe/financie ... 62634.html

La Financière de l'Arbousier a la même adresse qu'Ubiqus (1 Avenue du Général de Gaulle 92800 PUTEAUX). Vincent Nguyen dirige les deux sociétés.

Activité de la société : "Fonds de placement et entités financières similaires".
Capital social : 10 659 655 euros

Aucun compte n'a été déposé.
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 29 mai 2011, 20:19

Je connais le cas d'une freelance à qui la Sécu a refusé un congé maternité. Le motif était le nombre insuffisant d'heures de travail comptabilisées.
La sous-déclaration du nombre d'heures par Ubiqus a bien des désavantages...
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 06 juil. 2011, 17:43

La conclusion de toutes ces infos, c'est qu'avec Ubiqus, on est bien loin du commerce équitable...
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 14 juil. 2011, 18:37

Quand on voit les pratiques d'Ubiqus (facturer aux clients les missions annulées sans rien reverser aux freelances, facturer aux clients une durée forfaitaire minimale alors que les freelances sont payés à la minute), on en conclut que la spécialité d'Ubiqus, c'est de facturer aux clients ce qui n'est pas payé aux freelances...
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 23 juil. 2011, 23:59

Lorsqu'une réunion chez un client a lieu en début de mois mais que le rapport n'est terminé et relu par Ubiqus qu'à la toute fin du mois (ou le mois suivant), la rémunération n'est versée que quasiment deux mois après (exemple : une réunion ayant lieu début mars et pour laquelle le/la freelance n'est rémunéré(e) que début mai). C'est malheureusement assez courant.
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 13 nov. 2011, 18:20

Voici un article publié dans Le Monde du 28 juillet 2011 sous la plume de Bertrand Bissuel :

"Pôle emploi condamné pour avoir trop recouru à des contrats à durée déterminée
A Troyes, une salariée a obtenu 19 000 euros et son contrat a été requalifié en CDI

Pôle emploi vient d'être condamné pour avoir pris des libertés avec le code du travail. L'« institution nationale publique » chargée d'accompagner les chômeurs se voit reprocher d'avoir maintenu dans la précarité une de ses salariées alors que celle-ci aurait dû être titularisée. Le juge a « requalifié » en contrat à durée indéterminée (CDI) le contrat à durée déterminée (CDD) de cette femme. Une affaire qui pourrait en appeler d'autres, d'après la CFTC.

Le 1er juin 2009, Cathy F. est recrutée en CDD comme « agent administratif «allocataire» » dans une agence de Pôle emploi à Troyes pour remplacer un salarié, en congé-maladie. Elle va par la suite signer d'autres contrats de ce type, entrecoupés de périodes d'inactivité plus ou moins longues. Dans certains cas, Pôle emploi fait appel à elle afin de compenser des absences ; dans d'autres, il s'agit de « pallier à l'accroissement temporaire » de la charge de travail.

Presque deux ans après sa première embauche, elle saisit les prud'hommes, car Pôle emploi a, selon elle, piétiné la loi à maintes reprises : ses contrats ne comportaient aucune indication sur la qualification des collègues remplacés ; elle les signait parfois au-delà des délais légaux ; surtout, son poste correspondait à « l'activité normale et permanente » de l'institution - et non pas à un surcroît momentané de tâches.

« Une série d'irrégularités »

Le juge lui donne gain de cause sur toute la ligne, en concluant que « la relation de travail est entachée depuis l'origine d'une série d'irrégularités cumulées ». Il remarque notamment que « les arguments selon lesquels l'embauche en CDD résulterait d'un surcroît temporaire d'activité ne sont étayés par aucun élément concret ».

Les prud'hommes estiment également que Pôle emploi doit payer des rappels de salaires pour « toutes les périodes de cessation d'activité » entre deux CDD. Soit plus de 12 400 euros auxquels s'ajoutent diverses sommes liées à des dommages-intérêts pour préjudice moral, etc. Montant total à verser à Cathy F. : près de 19 000 euros.

Les prud'hommes de Troyes ont rendu une décision similaire en décembre 2010. Elle concerne une femme que Pôle emploi Champagne-Ardenne avait engagée en CDD pour absorber « un surcroît temporaire d'activité » lié à la mise en place du revenu de solidarité active (RSA). Là encore, le juge a considéré que « le motif invoqué pour avoir recours à un CDD constitue un détournement » des textes. En outre, la salariée a signé un contrat postérieurement à la date de son entrée en vigueur, ce qui constitue une violation de la convention collective. Résultat : son CDD a été requalifié en CDI par le juge.

A la fin 2010, il y avait 3 469 personnes en CDD chez Pôle emploi, d'après un porte-parole de l'institution. Nombreuses sont celles qui ne devraient pas se retrouver sous un statut précaire, estime le secrétaire général de la CFTC-emploi, Christian Parisot, qui a soutenu Cathy F. « Notre objectif est qu'elles soient maintenues en emploi car on en a besoin », ajoute-t-il. A ses yeux, Pôle emploi devrait être « irréprochable » compte tenu de son rôle auprès des employeurs et des personnes à la recherche d'un poste. Mais l'institution a une gestion du personnel « aberrante », car elle est soumise à « une feuille de route qui prévoit de ne pas augmenter les effectifs ».

La direction de Pôle emploi réfute l'idée selon laquelle une part significative des CDD soulèverait des difficultés juridiques. Elle rappelle, par la voie d'un porte-parole, que ses recrutements de personnel sont cadrés dans la loi de finances votée par le Parlement."
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 25 déc. 2011, 19:45

Ubiqus refuse toujours de communiquer aux élus du CE les coordonnées des rédacteurs cumulant les CDD (baptisés "freelances" en interne). La législation l'y oblige pourtant, mais qu'importe !
Le modèle économique d'Ubiqus consiste à vivre de l'application du droit social chez les clients, mais à ne pas le respecter soi-même. C'est fort rentable...
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 01 févr. 2012, 23:43

Lorsqu'un client a un contrat annuel avec Ubiqus, il doit prévenir trois mois à l'avance s'il veut changer la durée prévue des réunions.
Quand on sait qu'Ubiqus paie les rédacteurs uniquement sur la durée réelle (à la minute près !) et envoie aux rédacteurs un contrat antidaté après chaque réunion, ça laisse songeur...
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 01 août 2012, 17:05

Le fonds d'investissement Paris Orléans est également actionnaire. Voici ce qu'on peut lire sur http://www.paris-orleans.com/fr-fr/ubiqus.html :

"En 2007, Paris Orléans a co-investi avec Acto dans le cadre du LBO primaire sur la société Ubiqus, aux côtés du manager actuellement en place.(...). Sur les dix dernières années, Ubiqus a connu une croissance de près de 40% par an pour atteindre aujourd'hui une part de marché de près de 70% sur le segment des comptes rendus qui représente 60% de son chiffre d'affaires.
L'élargissement de l'offre d'Ubiqus s'est historiquement construit par l'acquisition de deux à quatre sociétés par an et devrait être poursuivi à l'avenir afin (i) de se positionner sur des niches d'activité où la société n'est pas présente à ce jour et (ii) de développer des synergies commerciales pour fournir une offre globale.
Au 30 juin 2008, la valeur nette comptable d'investissement Paris Orléans dans Ubiqus est de 5,0M€"

Paris Orléans a été rebaptisé Rothschild & Co en 2015 :
https://www.pressreader.com/france/le-f ... 6210901350
Dernière édition par iolef u le 18 mai 2017, 23:07, édité 1 fois.
Rédacteur freelance
Messages : 8
Inscription : 17 août 2012, 22:22
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par Rédacteur freelance » 17 août 2012, 22:33

Bonjour,

Rédactrice des débats profondément choquée par les méthodes tant décriées d'Ubiqus et de H2COM, j'ai décidé de me mettre à mon compte et de démarcher mes propres clients. Malheureusement, les tarifs que je peux leur proposer restent assez flous pour moi. Auriez-vous un ordre de grandeur des prix par heure de réunion pour de la transcription? La rédaction d'une synthèse? Celle d'un compte rendu?
Les tarifs que j'ai pu me procurer varient du simple au triple, voire plus, selon les sociétés, ce qui n'aide pas à l'élaboration d'une grille tarifaire cohérente.
Je vous remercie :)
iolef u
Messages : 29
Inscription : 15 mai 2011, 17:41
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par iolef u » 01 sept. 2012, 00:17

Bonsoir,

C'est une bonne idée car travailler en direct avec les clients est le seul moyen de vivre décemment de la rédaction de comptes-rendus. J'ai parfois entendu des clients se plaindre du coût d'Ubiqus, cela me laissait perplexe lorsque je pensais à ma propre rémunération...
Des chiffres ont été donnés par quelqu'un à la page 2 de ce forum. La seule info que j'ai en plus, c'est que lorsqu'un rédacteur n'habite qu'à quelques km d'un client, Ubiqus facture 120 euros HT de déplacement (en versant 20 euros brut au rédacteur freelance).

Si vous connaissez par ailleurs la grille de tarifs d'Ubiqus, étant donné que cette société domine très largement le marché, il pourrait être approprié de proposer des prix inférieurs de 30 %.
Dernière édition par iolef u le 12 sept. 2012, 01:04, édité 1 fois.
Rédacteur freelance
Messages : 8
Inscription : 17 août 2012, 22:22
Contact :

Re: rédacteurs freelances Ubiqus : attention à votre retrait

Message non lu par Rédacteur freelance » 03 sept. 2012, 11:33

Bonjour,

Je vous remercie de vos conseils.
Répondre

Revenir vers « Général / divers »