Impôts : rectification avant redressement

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par cilou » 22 déc. 2010, 19:27

Un journaliste au chômage reste un journaliste... donc il peut déduire l'intégralité de cette somme.
Invité

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par Invité » 23 déc. 2010, 15:08

cilou a écrit :Un journaliste au chômage reste un journaliste... donc il peut déduire l'intégralité de cette somme.
Et un journaliste professionnel titulaire d'une carte de presse, mais qui n'aurait fait que de la com par exemple (ou tout autre activité rémunératrice) peut lui aussi déduire l'intégralité de l'abattement accordé aux journalistes pour l'année concernée ? :?: :?: :?: :?: :?: :?:
egery
Messages : 69
Inscription : 09 déc. 2009, 17:44
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par egery » 23 déc. 2010, 18:05

oki merci ! et bonnes fêtes :))
Vosgueulespoet's

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par Vosgueulespoet's » 24 déc. 2010, 10:37

Voici que Ann et Cilou ne se contentent plus de moraliser la profession (qui n'en a vraiment pas besoin...) à grands renforts de messages dégoulinants de bien-pensance, et qu'elle se mettent à raconter n'importe quoi.
Quand ce n'importe quoi peut vous valoir un redressement fiscal, c'est vraiment dommage... Trop débordées sans doute dans leur boulot de mytho-animatristes du forum...


Il suffit de jeter un oeil au site du SNJ-CGT :


"La circulaire fiscale dit : « L’exonération s’applique aux seules rémunérations perçues ès qualités et dans le cadre effectif de la profession, à l’exclusion des revenus de remplacement, telles que les indemnités d’assurance chômage ou les indemnités journalières de maladie.

Attention ! Si la rémunération perçue comme journaliste ou assimilé est inférieure à 7 650 €, le solde non imputé des 7 650 € ne peut pas être déduit sur le salaire perçu au titre de l’exercice éventuel d’une autre activité. » Le journaliste en congé de maladie et au chômage perd donc le bénéfice de l’allocation pour frais d’emploi, de même que le retraité."


Par ailleurs, le SNJ a exactement le même point-de-vue...



En plus d'être insupportables de suffisance et de bêtasserie, voilà qu'elles deviennent vraiment dangereuses... volontairement ?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par cilou » 24 déc. 2010, 12:17

Invité a écrit :
cilou a écrit :Un journaliste au chômage reste un journaliste... donc il peut déduire l'intégralité de cette somme.
Et un journaliste professionnel titulaire d'une carte de presse, mais qui n'aurait fait que de la com par exemple (ou tout autre activité rémunératrice) peut lui aussi déduire l'intégralité de l'abattement accordé aux journalistes pour l'année concernée ? :?: :?: :?: :?: :?: :?:
Théoriquement, non, puisque cette année là, il n'est pas journaliste professionnel (puisque ses revenus ne proviennent pas à plus de 50 % du journalisme). Dans les faits, les impôts regardent surtout la carte de presse lorsqu'ils vérifient les déclarations des journalistes, donc tu peux bénéficier de l'abattement cette année là. En revanche, tu ne pourras pas renouveler ta carte de presse, donc pas bénéficier de l'abattement l'année d'après, même si tu fais plus de 50 % de journalisme.
QuentinSQ

Message non lu par QuentinSQ » 26 déc. 2010, 18:02

Je suis confronté au même problème à chaque fois que mes déclarations sont vérifiées (entre 3 et 5 ans). La première fois, j'ai obtenu un rendez-vous auprès du responsable du Centre dont je dépendais, celui-ci a classé le dossier en quelques minutes. La seconde fois, ce fut plus difficile. Photocopie de carte de presse, etc : j'ai suivi le chemin de croix sans succès.
Argument : avoir une carte de presse et travailler pour un organisme de presse ne vous donne pas droit à une indemnité globale de frais.
Petite précision : à la ligne fonction de ma feuille de paye était écrit : responsable-adjoint du service des sports. Ce qui ne signifiait pas aux yeux de mon " contrôleur" que j'effectuais encore une mission de journaliste de terrain.
Eprouvante, cette affaire a trouvé son épilogue avec l'envoi par ma DRH d'un courrier attestant bien que je continuais à exercer des fonctions de journaliste.
Dans 2 ou 3 ans, je m'attends à devoir me justifier à nouveau.
deirdre27
Messages : 11
Inscription : 17 mai 2008, 19:57
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par deirdre27 » 27 déc. 2010, 18:43

Bonjour,
Cilou ce n'est pas strictement exact, en fait les impôts vérifient sur la feuille de salaire le statut de journaliste, que l'on soit détenteur de la carte de presse ou non. Il est donc possible de bénéficier de l'abattement sur l'ensemble de ses revenus journalistiques, quels que soient nos autres revenus et même sans la carte de presse. Par exemple, si je gagne 10 000€ de journalisme et 15 000€ de com', je n'ai pas droit à la carte de presse mais je peux déduire les 7650€ de mes impôts.
J'ai moi-même pu en bénéficier ma première année alors que la majorité de mes revenus provenaient d'une autre activité, et récemment une amie communicante et journaliste s'est vu revenir près de 1000€ a posteriori (elle ne savait pas qu'elle pouvait avoir l'abattement car majorité de travail de com' et pas de carte de presse, mais sur mes conseils elle a demandé aux impots qui lui ont rectifié sa déclaration avec l'abattement).
Voilà,
Joyeuses fêtes de fin d'année à tous
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par cilou » 28 déc. 2010, 12:24

Ca me semble bizarre : théoriquement, l'abattement s'adresse uniquement aux journalistes pro, c'est à dire ceux qui tirent plus de 50 % de leurs revenus du journalisme.
Si ça marche, tant mieux pour toi, mais à mon avis, c'est une mauvaise interprétation des textes par les impôts (pour une fois, au bénéfice de salariés :D ).
Censuré

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par Censuré » 29 déc. 2010, 09:34

"Antoine et Florence,

Chez Categorynet.com, sans me la ramener, nous avons connu en 11 ans que quelques rares cas de censure. Bien sûr, nous devons modérer des débats qui dérapent et des campagnes de dénigrement mais globalement le forum est libre. Malgré les mises en demeure judiciaires qui pleuvent (parfois jusqu'à une par mois), on ne verrouille que très rarement les débats. "

Signé "Greg M" il y a quelques semaines....

En effet, au vu de tes pratiques, tu ferais bien de ne pas la ramener...
deirdre27
Messages : 11
Inscription : 17 mai 2008, 19:57
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par deirdre27 » 29 déc. 2010, 10:54

En fait, à l'époque (4 ans), je suis allée aux impôts et on a regardé ensemble les textes, il en ressortait qu'il n'était pas nécessaire que les revenus du journalisme représentent plus de 50% des revenus totaux.
Joyeuses fêtes!
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 300
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par Gregmanset » 03 janv. 2011, 12:38

A la personne qui signé "Censuré" et qui apparemment n'assume pas ses propos puisqu'elle reste en anonyme:

"En effet, au vu de tes pratiques, tu ferais bien de ne pas la ramener..."

Peut-on savoir à quelles pratiques tu fais allusion ? Les personnes censurées sur ce forum étant tellement rares que si cela a été ton cas, j'aurais vite fait de te dire pourquoi, quand et comment.
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 300
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par Gregmanset » 03 janv. 2011, 12:45

Re pour le membre "Censuré".

En regardant l'historique de tes messages sur base de ton IP, je peux confirmer que tu n'as pas été censuré récemment. Ceci tu aurais dû l'être.
Que la présence et les messages de certains membres de notre forum t'agacent est une chose, la politesse est une autre. Et adresser un "Vos gueules" à tes confrères sur le forum n'est pas le bienvenu. Encore moins des insinuations douteuses à mon égard.

Ne pas mélanger liberté d'expression et vulgarité. Merci
meamaxima

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par meamaxima » 03 janv. 2011, 14:06

Désolé Greg.
Pour le second message en tout cas...
Flagrant délit de parano...
Je n'avais pas intégré qu'il fallait que mon message fût validé et qu'en ces périodes de fêtes, ça pouvait prendre plus de deux semaines...
Tu as bien droit de prendre des vacances aussi...

Dont acte.

Pour le premier message, je persiste et je signe.
Et le mépris hautain avec lequel elles l'ignorent ne fait que confirmer ce je que je disais.
Il suffit de lire quelques-uns des centaines de messages de Cilou et Ann65, et de croiser les informations livrées apparemment de la manière la plus naturelle, pour se rendre compte de leur profonde mythomanie, qu'elles sont loin d'être ce qu'elles prétendent, et que leur seule spécialité c'est bien celle d'animatrices de ce forum...
Et quand elles en viennent à promulguer avec force morgue que l'on peut déduire l'allocation pour frais d'emploi des revenus de l'assurance chômage, je persiste aussi à dire que c'est très dangereux pour ceux qui prendraient leurs arguments avec l'autorité qu'elles leurs prêtent...

Quant à ma soi-disant "vulgarité"... j'espère que ce n'est là aussi qu'un mouvement d'humeur réactif de ta part, et que tu ne considères pas vraiment le fait de signer "vosgueuleslespoet's" comme une marque de profonde vulgarité...

Enfin, si mon anonymat te gêne, tu es libre de laisser ce forum en accès réduit aux seuls inscrits...
Pratiquant les forums depuis 1996, j'ai appris que cet anonymat était la moindre des précautions à prendre... surtout dans ce milieu du "journalisme" (les guillemets ne sont destinés qu'aux deux "personnes" pré-citées) si féru de ragots en tout genre et fonctionnant de plus en plus, tantôt comme une mafia, tantôt comme comme un service policier...

Et je recommande aussi fortement aux plus jeunes qui fréquentent ces forums de ne pas s'inscrire non plus et de se méfier de la fausse bienveillance de certains, aussi bien ici que dans les rédactions - aménité qui n'a d'autres buts que de recueillir des informations personnelles pour traquer la déviance ou le point faible, afin d'éliminer un concurrent potentiel...
Il est en effet bien loin le temps où quelques anciens se félicitaient encore dans ce milieu de ce qu'un nouvel élément ne fût pas "formaté"...
Car il ne s'agit plus seulement de "formatage" aujourd'hui, mais de véritable "lavage de cerveau" - ce que chacun peut vérifier avec un minimum d'esprit critique en ouvrant le poste ou la plupart des journaux...


Cordialement,

X.
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 300
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par Gregmanset » 03 janv. 2011, 14:28

Bonjour,

L'anonymat ne me dérange pas. Mais en n'ayant pas de compte membre, tu es soumis à la modération obligatoire. Les membres "réguliers" ne le sont pas.
Enfin, le message initial a été posté le 29 décembre et validé le 3. Même pas une semaine d'attente consécutive comme tu le dis à notre fermeture annuelle.

Une fois de plus, ton opinion sur certains membres de nos forums n'engagent que toi et tu es libre d'apprécier ou pas ces membres. Cela n'implique pas la vulgarité pour autant.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Impôts : rectification avant redressement

Message non lu par ann65 » 03 janv. 2011, 14:46

meamaxima a écrit : Et le mépris hautain avec lequel elles l'ignorent ne fait que confirmer ce je que je disais.
Il suffit de lire quelques-uns des centaines de messages de Cilou et Ann65, et de croiser les informations livrées apparemment de la manière la plus naturelle, pour se rendre compte de leur profonde mythomanie, qu'elles sont loin d'être ce qu'elles prétendent, et que leur seule spécialité c'est bien celle d'animatrices de ce forum...
Et quand elles en viennent à promulguer avec force morgue que l'on peut déduire l'allocation pour frais d'emploi des revenus de l'assurance chômage, je persiste aussi à dire que c'est très dangereux pour ceux qui prendraient leurs arguments avec l'autorité qu'elles leurs prêtent...
:?: :?: :?: Les propos de Cilou engagent Cilou, les miens m'engagent.
Je n'ai pas écrit qu'un journaliste au chômage pouvait déduire l'intégralité de l'AFE... J'ai même écrit le contraire !
J'ai en revanche remercié Cilou pour une info qu'elle avait donnée...
En ce qui me concerne, je n'aurais JAMAIS pris ce risque de déduire l'intégralité de l'AFE une année où j'aurais alterné périodes de chômage et de travail. J'aurais fait un calcul au prorata de mes revenus réellement issus du journalisme, parce que c'est ce qui me semble "juste" et parce que je n'ai pas les moyens de me payer une redressement fiscal.

J'ose surtout espérer que les journalistes ont d'autres sources d'info que ce forum lorsqu'ils ont besoin de défendre leurs droits.

Quant à ma "mythomanie", je ne vois pas bien sur quoi je mentirais ?
Sur le fait que plus de 80% de mes revenus sont issus de mon activité libérale en communication ? Effectivement vivre du journaliste est aujourd'hui difficile et n'ayant personne pour m'entretenir, j'ai fait le choix d'une reconversion pro parfaitement assumée... ce qui ne m'empêche pas d'avoir des avis sur le journalisme et les dérives des employeurs et de les donner ici. Ne t'en déplaise..
Je ne comprends pas bien les rasions qui justifient ta hargne envers moi. A l'occasion, explique-les moi...
Verrouillé

Revenir à « Général / divers »