correspondant de presse

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
romagne

correspondant de presse

Message non lu par romagne » 17 oct. 2010, 20:04

Bonjour

Je me permets de vous envoyer ce message car j ai besoin d'aide. Je suis diplômée d un master de journalisme. J ai travaillé six mois comme journaliste en guadeloupe (jusqu'en février). J'ai droit au chomage encore un mois.

Mais comme j'étais à mi temps, mes droits sont très faibles. Pour compléter mes revenus, je suis correspondante de presse pour un grand quotidien régional le plus important.

Et c est la que les problèmes commencent. Cela fait six mois maintenant que je travaille pour une locale et je fais des papiers de une quasi tous les jours pour seulement 200 € par mois.

Bien sûr j espère toujours une amélioration de mon statut (passée pigiste par exemple ou en cdd) mais je comprends aussi que l on profite de moi. Je suis un peu desespérée, sachant que je ne cotise en même temps ni pour une retraite ni pour une sécu.

Je fais des gros papiers et je n ose jamais avouer que je suis une siimple correspondante.

Que faire? que dire?

J ai eu vent d une histoire similaire qui s est terminée au tribuanl. Qu en pensez vous? Merci pour vos réponses
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: correspondant de presse

Message non lu par zoom » 17 oct. 2010, 21:12

Tu cherches sur ce forum et tu en auras des réponses, un fil parmi tant d'autres:
http://www.categorynet.com/boards/viewt ... =1&t=17050
Pas mal de liens intéressants sur cette "mode" des faux CLP/vrai journaliste.

Comme tu le dis si bien, "on" profite de toi (c'est qui ce canard ? :shock: ), car les CLP sont juste censés rendre compte de l'actualité de leur village/quartier, en apportant des papiers de leur propre initiative, sans obéir à des ordres, des commandes. Le CLP est une occupation d'appoint, pas un métier. Des papiers en une, je doute que cela relève de ce contexte ... :evil:

Tu as un master de journalisme, pourquoi accepter de telles conditions, on ne vous a pas fait un topo là-dessus à l'école ?
Si c'est pour l'argent, n'importe quel autre boulot , Mc Do, des ménages, peut te rapporter plus au temps passé. Et le reste du temps, tu pourras chercher des piges, des remplacements, de vrais emplois de journalistes.

Si c'est pour un avenir meilleur dans ce même journal, ne rêves pas trop non plus, car à chaque fois qu'un canard tient un CLP doué, diplomé de journalisme de surcroit, qui accepte ce statut merdique et ces rémunérations symboliques, la DRH sable le champagne. Un vrai journaliste moins cher qu'un stagiaire, çà s'arrose !
Passer de CLP à journaliste dans le même canard est rarissime, et tu auras du mal à obtenir l'aide des journalistes en poste ou de leurs syndicats, pour qui tu es juste quelqu'un qui casse le marché du travail ! :twisted:

J'arrête de t'accabler, ceci dit, si tu fais des gros papiers, tu dois aller voir ton supérieur et lui expliquer que là, c'est bon, tu as fait tes preuves pendant six mois, et que tu veux un vrai emploi sinon tu t'en vas: tu verras bien s'il t'apprécie assez pour se remuer le cul et te faire embaucher. :twisted: N'attends pas cinq ans, en rêvant d'un hypothétique CDI si on te fait lanterner encore longtemps !

Si la réponse est non, tu peux aller aux prud'hommes et essayer de faire requalifier ton contrat de CLP en contrat de travail (en prouvant le lien de subordination: horaires, commandes), demander le paiement en salaire, des dommages et intérêts etc... En général, tu as des chances de gagner avec un bon avocat et ... de te faire virer aussitôt par le journal qui verra d'un mauvais oeil un esclave se rebeller. :evil:

Sors donc au plus vite de cette situation merdique, non seulement tu n'y gagnes pas ta vie, mais en plus, tu te dévalorises, tu dévalorises la formation que tu as reçue, et il n'en sortira que des frustrations. Réalises juste qu'en acceptant ce statut en étant diplomée, tu permet au canard de délocaliser un emploi de journaliste: pas besoin d'aller chercher dans le tiers-monde, un CLP suffit ... :x
romagne

Re: correspondant de presse

Message non lu par romagne » 17 oct. 2010, 22:23

Merci pour ta réponse.

Quant au canard, je peux le citer c est le Ouest France qui fait travailler environ 2500 correspondants.

Il est bien vrai que je ne me contente pas de faire des compte rendus de l'actualité locale. Je fais aussi bien des reportages, des interviews commandés à la dernière minute et un papier spécial avenir tous les samedis.
Effectivement, j ai bien envie d'arrêter mais j ai peur de perdre la main.

J ai bien tenté de joindre la direction de Rennes pour m aider pour l essence et le téléphone (je passe moi même mes coups de fil auprès des personnes interviewées). je n ai ni carte à présenter, je donne tjs mon adresse mail pour m adresser des infos (tout cela commence à faire louche d'ailleurs).

Enfin voila pour la situation.

Mais je te remercie pour ta réponse.
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Re: correspondant de presse

Message non lu par RusselPrice » 18 oct. 2010, 10:46

Bonjour Romagne,
Zoom a raison sur toute la ligne. Stoppe immédiatement ta collaboration en tant que CLP avec OF car tu ne seras jamais requalifiée en journaliste. Beaucoup ont essayé, presque autant se sont accrochés or plus tu persistes et plus tu t'englues dans le truc. Tu es formée, expérimentée, visiblement volontaire... autoproclame-toi journaliste et décroche des piges ! Au tarif en vigueur (+/- 63 euros les 1500 signes), tu auras tôt fait de t'affranchir de ces misérables 200 euros mensuels.
Autre chose : je connais bien OF (ma chérie y bosse). Ton chef de rédaction n'a aucun poids dans la décision d'embauche. Tout ce qu'il peut faire est de proposer ton nom pour la commission d'embauche de Chantepie. Or la liste d'attente est pleine de journalistes qui ont déjà enchaîné les contrats courts en rédactions isolées (certains depuis 2 à 3 ans) et sont déjà titulaires de la carte. Crois-moi : lance-toi et tu décrocheras la tienne en 2012.
Accessoirement, tu torpilles le système : le papier "spécial avenir du samedi" doit retirer le pain de la bouche d'un pigiste. S'il te croise, il va te pêter les rotules... Et ce que tu appelles un "papier de Une" doit n'être qu'une tête de chronique, c'est à dire le papier d'appel de ta locale, non ?
Bref, lâche Ouest, procure-toi le Guide de la Pige 2011, et viens grossir les rangs de mes concurrents sur le secteur... Y'a pas à bouffer pour tout le monde mais on rigole bien.
Russel
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: correspondant de presse

Message non lu par ann65 » 18 oct. 2010, 11:51

Je te conseille aussi de prendre rendez-vous en urgence avec ton rédacteur en chef et lui disant que tu souhaites arrêter dès à présent cette collaboration en tant que CLP, mais que tu es évidemment d'accord pour la poursuivre en tant que pigiste payé en tant que tel.

En cas de refus de ton rédac chef, il faudra donc que tu cesses de lui fournir des papiers. Tu pourras aussi saisir le conseil des prud'hommes pour obtenir une requalification de ton contrat de CLP en contrat de travail. Mais attends-toi à une longue bataille et fais-toi aider par un avocat...
Si tu ne veux pas "perdre la main", continue à rédiger des papiers et et mets-les en lignes sur un blog perso. Ou mieux, cherche des sujets et propose-les aux journaux.

Tu n'as RIEN à perdre en arrêtant de te faire exploiter.
romagne

Re: correspondant de presse

Message non lu par romagne » 18 oct. 2010, 16:01

Merci pour vos réponses.

J ai cependant quelques questions, vu que vous avez l'air plus expérimentés que moi. Comment puis je prétendre à être pigiste? Comment trouver les bons mots les bons arguments?

merci
dudule

Re: correspondant de presse

Message non lu par dudule » 18 oct. 2010, 17:11

Franchement, Romagne, tu as encore plus simple à faire.

Tu appelles le service ressources humaines.

Tu dis que tu es journaliste, que tu as fait une formation journaliste, et que tu as fais clp pour combler les brèches de ton porte monnaire. Et que maintenant tu veux entrer dans le vivier CDD. Ouest-France a plein de besoin et est en plus assez réglo avec ses précaires, comparé à d'autres. Là je pense que tu te feras une bonne expérience.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: correspondant de presse

Message non lu par ann65 » 18 oct. 2010, 17:47

romagne a écrit :Merci pour vos réponses.

J ai cependant quelques questions, vu que vous avez l'air plus expérimentés que moi. Comment puis je prétendre à être pigiste? Comment trouver les bons mots les bons arguments?

merci
L'argument : depuis 6 mois, tu rédiges, A LA COMMANDE, des articles qui ne relèvent pas de la compétence d'un CLP mais de celle d'un journaliste pigiste.

Il ne s'agit pas de petits sujets locaux - arrivée du nouveau directeur de l'école Ste Thérèse, tombola des pêcheurs de Loctudi, sortie au Futuroscope de l'amicale des vieux des Trifouillis les noisettes.

Tu as été recrutée parce que tu étais diplômée en journaliste et tes papiers conviennent.

Voilà ce qu'il faut dire à ton rédac chef... qui te répondra sûrement : "Ça ne dépend pas de moi. Je n'ai pas de budget pour embaucher ou même payer des piges. Écrivez à la DRH. Et si ça ne vous convient plus, ne vous en faites pas, regardez ce tas sur mon bureau, ce sont des CV de jeunes journalistes qui veulent se faire la main et qui me sauteront au cou si je leur propose un "poste" de CLP. Je ne vous retiens donc pas"...
Dudule

Re: correspondant de presse

Message non lu par Dudule » 18 oct. 2010, 18:47

Faux, Anne65...

Pour bien connaître ce canard, oui, on peut faire des piges.

Comme correspondant dans un pays étranger, voire même dans une région éloignée de l'ouest où a lieu un gros évènement.

Et après tout dépend, les rédac chef, mais il y a plein de rédactions, à OF, où les journalistes sont suffisament consciencieux pour ne pas dévaloriser le métier et manier la "carotte" CLP.

Par le passé, il y a eu des recrutements de correspondants. Mais maintenant, cette source est vraiment tarie (dernière vague: 1999, les 35h).

Les passerelles existent, par contre. C'est CLP -CDD - et peut être CDI. Mais pas CLP - Pigiste.

Simplement, il faut s'adresser à la bonne personne. Ce n'est pas le chef d'agence qui décide qui prendre en CDD. Il a son avis mais il n'est pas Dieu sur terre.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: correspondant de presse

Message non lu par ann65 » 18 oct. 2010, 19:57

Dudule a écrit :Faux, Anne65...

Pour bien connaître ce canard, oui, on peut faire des piges.

Comme correspondant dans un pays étranger, voire même dans une région éloignée de l'ouest où a lieu un gros évènement.

Et après tout dépend, les rédac chef, mais il y a plein de rédactions, à OF, où les journalistes sont suffisament consciencieux pour ne pas dévaloriser le métier et manier la "carotte" CLP.

Par le passé, il y a eu des recrutements de correspondants. Mais maintenant, cette source est vraiment tarie (dernière vague: 1999, les 35h).

Les passerelles existent, par contre. C'est CLP -CDD - et peut être CDI. Mais pas CLP - Pigiste.

Simplement, il faut s'adresser à la bonne personne. Ce n'est pas le chef d'agence qui décide qui prendre en CDD. Il a son avis mais il n'est pas Dieu sur terre.
Tant mieux alors.
Romagne, suis la démarche que t'indique Dudule, contacte la DRH et viens nous donner des (bonnes) nouvelles.
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Re: correspondant de presse

Message non lu par RusselPrice » 19 oct. 2010, 10:13

Je rejoins Dudule sur un point : OF ne travaille pas avec des pigistes en locale (surtout quand des CLP font si bien le boulot). Ta seule chance, romagne, c'est de demander à ton chef d'agence de te mettre en contact avec le DD (directeur départemental) pour envisager une collaboration en tant que pigiste via le service suppléments. Suivant ton secteur, il arrive deux, trois, voire quatre fois par an qu'un supplément immobilier, loisirs, vie associative au autre soit lancé et qu'on fasse appel à un pigiste pour le rédiger. C'est pas toujours passionnant, pas toujours bien payé, mais ta première fiche de paye avec la mention "convention collective : journaliste" sera ton premier pas dans le monde merveilleux des pigistes. Charge à toi, ensuite, d'aller titiller d'autres médias pour décrocher des piges.
Max SNJ OF

Re: correspondant de presse

Message non lu par Max SNJ OF » 20 oct. 2010, 16:23

Bonjour à toi

Le SNJ Ouest-France est bien évidemment prêt à examiner avec toi les moyens de sortir de cette précarité aggravée.
Merci d'entrer en contact avec nous, en laissant un message sur notre blog. Nous pourrons ainsi disposer de ton mail, sans qu'il soit affiché publiquement.
Ci-dessous, lien vers le blog du SNJ (syndicat national des journalistes) Ouest-France
http://snj.of.free.fr
Rubrique : vos questions à l'adminstrateur du blog.

A te lire bientôt
vaspadien

Re: correspondant de presse

Message non lu par vaspadien » 20 oct. 2010, 23:06

même souci avec un concurrent à OF...
tu es dans quel coin ? (réponse en MP)
romagne

Re: correspondant de presse

Message non lu par romagne » 23 oct. 2010, 06:56

Bonjour

Je vous remercie tous pour votre aide. Cette semaine, j ai envoyé un mail à le DRH toujours sans réponse. Mais je vous remercie. Vos réponses m'éclairent. Quant au SNJ, je vous ai adressé mes coordonnées.

Bien à vous tous
romagne

Re: correspondant de presse

Message non lu par romagne » 23 oct. 2010, 06:59

Vaspadien

Comment te répondre en message privé?

Merci
Répondre

Revenir à « Général / divers »