PHR

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
journalisteduSud
Messages : 3
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: PHR

Message non lu par journalisteduSud » 14 août 2010, 16:04

Sur ce point, NickM, je suis tout à fait d'accord avec toi : un hebdo local à 1.20 euros, c'est tout simplement pas possible, je suis le premier à le dire. Quant tu vois La Gazette de Montpellier (80 pages, 1 euro), ce n'est pas la même chose ! Seulement, ce sont très souvent les pages des correspondants qui font gonfler la pagination d'un canard. Et nous, avec le changement de formule en février 2009, nous n'avons plus aucun correspondant (décision de la direction).
Perso, je préfère les critiques sur le journal tel qu'il est aujourd'hui (merci Bobardgum d'avoir actualisé dans les années 2010) car beaucoup de gens croient qu'on est un journal ultra catho qui roule pour la droite. Faux. J'invite les collègues et observateurs à lire le journal sur un mois d'affilée et vous vous rendrez compte que nous parlons de tout le monde et de toutes les couleurs politiques. Nous avons quand même fait des Unes sur le NPA et le Front de gauche durant les régionales !
Pour finir sur l'implication personnelle, Voix du Midi ou un autre, c'est la même chose car c'est ma nature de m'impliquer et de me projeter !
Jean-Robert TIRTAINE
Messages : 5
Inscription : 17 août 2010, 11:35
Contact :

Re: PHR

Message non lu par Jean-Robert TIRTAINE » 17 août 2010, 11:45

albertas a écrit :Bonjour,

Je suis à la recherche de témoignages de personnes qui travaillent dans la presse hebdomadaire régionale. Conditions de travail déplorables ou pas forcément? Salaires minables ou pas toujours? Bref, est-ce que quelqu'un est heureux dans cette presse?
Merci
Moi-même journaliste en PHR depuis de nombreuses années et diplômé de la filière spécialisée de l'ESJ de Lille, je regrette que tous les commentaires sur les journaux de PHR ne soient encore que le reflet d'une profession (la mienne !) qui se regarde le nombril sans jamais s'ouvrir sur l'extérieur. Il n'y a pas que la presse, l'information, les médias et les journalistes ! C'est déjà bien d'avoir un boulot (même mal payé) surtout dans une profession qui est de plus en plus menacée économiquement. Et puis, posez-vous une question : si les journaux de PHR existent toujours, c'est parce que cette presse a son lectorat. S'il n'y avait pas de lecteurs, il n'y aurait plus de journaux... Tant mieux si certains peuvent s'informer pour un euro par semaine même si cette source d'information n'est pas la meilleure qui soit (mais c'est toujours mieux que les journaux télévisés des grandes chaînes !). J'en ai encore beaucoup à dire alors si quelqu'un veut répondre...
Climousse
Messages : 334
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: PHR

Message non lu par Climousse » 17 août 2010, 13:50

Jean-Robert TIRTAINE a écrit :J'en ai encore beaucoup à dire alors si quelqu'un veut répondre...
Allez, je me lance :twisted:
Jean-Robert TIRTAINE a écrit :C'est déjà bien d'avoir un boulot (même mal payé) surtout dans une profession qui est de plus en plus menacée économiquement.
C'est justement sur ce type de raisonnement que prospèrent les contrats aux clauses léonines, les grilles de salaire indécentes, les conditions de travail déplorables et les contenus rédactionnels indigents. (Et pas que dans la PHR évidemment.) Un jour où je râlais en découvrant que mon employeur pratiquait l'abattement sur les cotisations, sans m'avoir demandé mon avis, sur un salaire minable d'un coefficient inférieur à mes tâches réelles, une collègue m'a rétorqué avec indignation que l'argent ne faisait pas tout, et qu'il y avait aussi la passion. Je vous laisse juges de ce que ce genre de raisonnement peut conduire à accepter...
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: PHR

Message non lu par cilou » 17 août 2010, 16:52

Jean-Robert TIRTAINE a écrit :je regrette que tous les commentaires sur les journaux de PHR ne soient encore que le reflet d'une profession (la mienne !) qui se regarde le nombril sans jamais s'ouvrir sur l'extérieur. Il n'y a pas que la presse, l'information, les médias et les journalistes !
Eh, on est sur un forum de journalistes, qui a notamment pour but de parler du journalisme (conditions de travail, contenu...). Ca n'a rien de nombrilique.vSi cela ne t'intéresse pas, il suffit de ne pas venir sur ce forum.
C'est déjà bien d'avoir un boulot (même mal payé) surtout dans une profession qui est de plus en plus menacée économiquement.
Comme le dit Climousse (avec qui je suis à 100 % d'accord), avec ce genre de raisonnement, on en serait encore tous aux 80 heures par semaine, sans congés payés, et on gagnerait juste de quoi bouffer du pain. Comme au bon vieux 19ème siècle, quoi.
Et puis, posez-vous une question : si les journaux de PHR existent toujours, c'est parce que cette presse a son lectorat. S'il n'y avait pas de lecteurs, il n'y aurait plus de journaux...
Et donc... ? Je ne vois pas où tu veux en venir, là. Personne ne critique les lecteurs de la PHR.
Jean-Robert TIRTAINE
Messages : 5
Inscription : 17 août 2010, 11:35
Contact :

Re: PHR

Message non lu par Jean-Robert TIRTAINE » 18 août 2010, 18:42

Et puis, posez-vous une question : si les journaux de PHR existent toujours, c'est parce que cette presse a son lectorat. S'il n'y avait pas de lecteurs, il n'y aurait plus de journaux...
Et donc... ? Je ne vois pas où tu veux en venir, là. Personne ne critique les lecteurs de la PHR.[/quote]

Simple : à chaque journal son lectorat, celui de la PHR existe. La preuve : le nombre de titres qui est plutôt en augmentation. C'est plutôt de la presse populaire voire de la presse du pauvre mais au moins, pour un peu plus d'un euro par semaine, des lecteurs peuvent s'informer autrement qu'avec ces médias gratuits qui pourrissent le métier. Et si c'est une presse pas chère, une presse du pauvre, normal qu'elle paye moins ses salariés (et même ses "journalistes").
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: PHR

Message non lu par cilou » 19 août 2010, 09:42

Presse pas chère ne veut pas forcément dire salaires de misère.
Climousse
Messages : 334
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: PHR

Message non lu par Climousse » 19 août 2010, 11:35

cilou a écrit :Presse pas chère ne veut pas forcément dire salaires de misère.
... ni contenu au ras des pâquerettes.

Et si les titres (certains) fonctionnent, c'est souvent grâce aux annonces légales, qui sont en réalité le véritable objectif des éditeurs. Ca rapporte tellement plus ! Le rédactionnel n'est alors qu'un support aux pages de pubs, de légales, de PA... Et puis il ne faut pas exagérer le lectorat, il suffit d'aller regarder un peu la diffusion dans l'OJD ! Même si beaucoup de titres en PHR ne visent qu'un tout petit "pays", le taux de pénétration reste plutôt faible. Et puis c'est quoi ce raisonnement : oui le contenu est indigent, oui c'est mal payé, mais puisqu'il y a des gogos pour l'acheter (ton expression de "presse du pauvre" est édifiante, et très parlante sur l'estime que beaucoup de soutiers de la PHR ont pour leurs lecteurs !), continuons vaille que vaille, car c'est toujours mieux que rien ? Je ne suis pas d'accord.
Jean-Robert TIRTAINE
Messages : 5
Inscription : 17 août 2010, 11:35
Contact :

Re: PHR

Message non lu par Jean-Robert TIRTAINE » 19 août 2010, 17:41

Climousse a écrit :
cilou a écrit :Presse pas chère ne veut pas forcément dire salaires de misère.
... ni contenu au ras des pâquerettes.

Et si les titres (certains) fonctionnent, c'est souvent grâce aux annonces légales, qui sont en réalité le véritable objectif des éditeurs. Ca rapporte tellement plus ! Le rédactionnel n'est alors qu'un support aux pages de pubs, de légales, de PA... Et puis il ne faut pas exagérer le lectorat, il suffit d'aller regarder un peu la diffusion dans l'OJD ! Même si beaucoup de titres en PHR ne visent qu'un tout petit "pays", le taux de pénétration reste plutôt faible. Et puis c'est quoi ce raisonnement : oui le contenu est indigent, oui c'est mal payé, mais puisqu'il y a des gogos pour l'acheter (ton expression de "presse du pauvre" est édifiante, et très parlante sur l'estime que beaucoup de soutiers de la PHR ont pour leurs lecteurs !), continuons vaille que vaille, car c'est toujours mieux que rien ? Je ne suis pas d'accord.
Ce n'est pas un défaut que d'être pauvre mais simplement une situation économique factuelle. Et j'ai beaucoup d'estime pour les lecteurs même s'ils sont pauvres. Le contenu de la PHR et loin d'être à ce point faiblard que ce que tu décris. De mon côté par exemple je m'efforce d'ouvrir les guillemets le plus souvent possible, de faire parler mes interlocuteurs. N'ayant pas le temps nécessaire à un vrai travail de journaliste (aucune enquête), je me contente de rapporter des propos de tel ou tel et je n'ai pas l'impression de mentir ou de travestir la réalité. Je pense que c'est honnête comme façon de faire. Et ne crois pas que les AJL font vivre tous les titres de PHR. On en est très loin pour certains (au vu de leur faible diffusion) et il était même question de supprimer cette manne financière...
bobardgum

Re: PHR

Message non lu par bobardgum » 20 août 2010, 12:06

Monsieur, je ne suis pas du tout d'accord.
Ces journaux sont loin d'être pauvres. 10 000 exemplaires en moyenne vendus par semaine, souvent à plus d'un euro le numéro. Faites le calcul, et vous verrez que les marges bénéficiaires sont suffisantes, malgré les propos que l'on nous tient en permanence sur l'augmentation du papier, le coût de la distribution, le personnel, les frais de roulement, et je ne sais quoi encore. Il est vrai que lorsque deux journalistes font le boulot de 8 personnes, SR et correcteurs compris, on arrive à gagner bcp de fric. C'est d'ailleurs le seul secteur de la presse payante où les mises d'entrées sont minimes et où l'on peut gagner un sacré gros pacson en très peu de temps. Sinon quel serait l'intérêt des uns et des autres de lancer des canards dans des trous perdus ? Et pour certains groupes de se spécialiser dans ce type d'activités ?
Allons arrêtons un peu. :evil:
bobardgum

Re: PHR

Message non lu par bobardgum » 20 août 2010, 12:26

Jean-Robert TIRTAINE a écrit :
Et puis, posez-vous une question : si les journaux de PHR existent toujours, c'est parce que cette presse a son lectorat. S'il n'y avait pas de lecteurs, il n'y aurait plus de journaux...
Et donc... ? Je ne vois pas où tu veux en venir, là. Personne ne critique les lecteurs de la PHR.
Simple : à chaque journal son lectorat, celui de la PHR existe. La preuve : le nombre de titres qui est plutôt en augmentation. C'est plutôt de la presse populaire voire de la presse du pauvre mais au moins, pour un peu plus d'un euro par semaine, des lecteurs peuvent s'informer autrement qu'avec ces médias gratuits qui pourrissent le métier. Et si c'est une presse pas chère, une presse du pauvre, normal qu'elle paye moins ses salariés (et même ses "journalistes").[/quote]

Parler de "presse du pauvre" est très méprisant et stigmatisant pour les lecteurs qui n'ont rien de particulièrement pauvre. On trouve de tout dans le lectorat de la PHR, des catégories populaires, des ouvriers, des employés certes, mais aussi des profs, des cadres et des CSP +, des gens qui ont envie de savoir ce qui se passe chez eux, et non des pauvres gars alcooliques ou analphabètes. La presse du pauvre en question augmente chaque année ses tirages, se professionnalise, gagne des parts de marché au détriment de la PQR, engrange des apports pub faramineux sans parler des annonces légales, il est donc tout à fait anormale qu'elle paye très mal ses salariés. Il est surtout tout à fait incroyable, que ces mêmes journalistes puissent croire que cela est normal :evil: :evil: et consentir au pitoyable de leur condition, au regard des efforts consentis pour sortir un journal de qualité. :roll:
Jean-Robert TIRTAINE
Messages : 5
Inscription : 17 août 2010, 11:35
Contact :

Re: PHR

Message non lu par Jean-Robert TIRTAINE » 25 août 2010, 15:16

bobardgum a écrit :Ces journaux sont loin d'être pauvres. 10 000 exemplaires en moyenne vendus par semaine, souvent à plus d'un euro le numéro. Faites le calcul, et vous verrez que les marges bénéficiaires sont suffisantes,
Justement faites-le ce calcul. 10000 que je multiplie par un euro, ça fait 10000 euros par semaine. Avec ça (et avec quelques AJL, PA ou publicités) il faut payer 4 journalistes, une assistante, un commercial, un inspecteur des ventes, l'impression du journal, sa diffusion (les diffuseurs, la Poste, les dépositaires), les voitures (5 ou 6 donc), un local, du matériel, des assurances, des impôts divers, des charges en veux-tu en voilà, etc. A mon avis, les bénéfices sont loin de votre calcul rapide...
FredCoulon
Messages : 0
Inscription : 03 juil. 2008, 18:33
Contact :

Re: PHR

Message non lu par FredCoulon » 28 août 2010, 16:44

=> Pour attirer un lecteur, il faut soigner sa une.
=> Pour gagner un lecteur, il faut soigner le contenu.
=> Pour soigner son journal, les journalistes doivent disposer de temps au lieu de voir leur tête plongée dans le bain-marie.
=> Pour que les journalistes y consacrent du temps, il leur faut davantage de collègues.
=> Pour qu'ils aient davantage de collègues, il faut recruter.
=> Pour qu'il y ait recrutement, il faudrait une augmentation significative des ventes et du taux d'abonnés.
=> Pour qu'il y ait cette augmentation des ventes, il faut développer le contenu du journal.
=> Pour développer le contenu du journal, il faut recruter.

etc, etc. : le problème est que depuis une dizaine d'années, des ordinateurs sont délaissés ci et là, dans bien des rédactions. Des journalistes qui n'avaient pas été remplacés, nous répète-t-on, entre les dents.

Pendant que le coût de lancement d'un nouveau journal, par des journalistes compétents, représente un risque très lourd, les décideurs ont peur de recruter et de se projeter vers l'avenir.

Les clefs sont entre les mains de ces derniers seulement. Or, ce ne sont pas eux qui ont la vision quotidienne de sièges vides ni d'ordinateurs éteints à jamais.

Le serpent qui se mord la queue.

Pendant ce temps-là le lecteur fout le camp pour de bon : je pense aux jeunes, qui ne remplaceront jamais les abonnés du troisième âge, qui disparaissent les uns après les autres.

Parce que les jeunes, il faut les cibler, il faut les toucher.

Pour ce faire, il faut recruter.
journalisteduSud
Messages : 3
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: PHR

Message non lu par journalisteduSud » 30 août 2010, 16:26

CQFD. C'est simple et juste (aussi concernant ton passage sur les abonnés du troisième âge...).
Jean-Robert TIRTAINE
Messages : 5
Inscription : 17 août 2010, 11:35
Contact :

Re: PHR

Message non lu par Jean-Robert TIRTAINE » 30 août 2010, 16:51

FredCoulon a écrit : il faut recruter.
Là je suis bien d'accord mais on sort du sujet de la PHR. Le problème actuel est que l'on tend à faire croire que l'information est gratuite et qu'elle n'est produite par personne. Les "patrons" croient qu'un gars qui sait utiliser un appareil photo et un logiciel peut devenir journaliste. Un journaliste est avant tout un "producteur d'info" et pas un simple relais comme on a tendance à le croire. Et là c'est vrai en PHR on est que le relais d'autres sources d'infos : Parquet, police, gendarmerie, mairies, associations voire quelques coups de gueule de quidams (plus rarement). Impossible de faire des enquêtes (mais en PQR, c'est pareil), souvent seul l'agenda compte
eowyn316
Messages : 67
Inscription : 08 juil. 2008, 09:24
Contact :

Re: PHR

Message non lu par eowyn316 » 01 sept. 2010, 14:17

+ 1
(réponse pas constructive du tout, mais monsieur Tirtaine traduit totalement ma pensée).


PS : même si le débat "presse du pauvre" semble clos, je ne suis pas d'accord avec cet amalgame "lecteur de PHR = pauvre qui veut son journal pas cher". Le lecteur de PHR, comme celui de PQD, veut simplement les infos de son secteur. Secteur dont généralement la presse nationale ne parle pas (ahhhh Paris) et dont parfois même le leader de la PQR (je pense par exemple aux cas très particuliers du Parisien ou de Ouest-France) traite par dessus la jambe
Répondre

Revenir à « Général / divers »