Oise hebdo

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
galowayr
Messages : 3
Inscription : 14 mars 2007, 20:33
Contact :

Oise hebdo

Message non lu par galowayr » 14 mars 2007, 21:01

Bonsoir,

Comme beaucoup de confrères qui cherchent du travail ou qui suivent l'actualité de la presse, j'apprécie tout le travail fait par Greg et son équipe.
Toutefois, en lisant une énième offre d'emploi passée par Oise hebdo, je ne peux m'empêcher de penser : pourquoi passe t-on les offres d'emploi de telles entreprises de presse ? J'y ai collaboré peu de temps lorsque je guettais toute opportunité de travail. A déconseiller : je ne sais pas si Vincent Gérard a su un jour ce que voulait dire le mot déontologie. Oise hebdo : il suffit de voir le côté trash des Unes : dès qu'on entre dans le bureau, ça pose le décor. Cet hebdo, c'est le nouveau détective décliné en trois éditions. Pas de barrières, pas de limite : pourquoi pas s'introduire dans un hôpital ou dans un cimetière pour mieux capter la douleur des gens et VENDRE. Là-bas, le turn over est permanent. Bref, à déconseiller même quand on est au creux de la vague et qu'il est légitime de vouloir travailler.
P.S : je crois qu'il y a quelques lignes relatives à ce journal dans la black list

gugi
Messages : 37
Inscription : 05 sept. 2005, 18:35
Contact :

Re: Oise hebdo

Message non lu par gugi » 15 mars 2007, 05:47

galowayr a écrit :P.S : je crois qu'il y a quelques lignes relatives à ce journal dans la black list
En faisant une petite recherche je n'ai rien trouvé dans la blacklist, en revanche j'ai retrouvé ce vieux sujet.
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 86
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Message non lu par Jef45 » 15 mars 2007, 12:16

Bonjour :D

Tout bien pensé, je crois que je vais adresser une

candidature à un autre journal...

Jef.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 265
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 15 mars 2007, 14:14

Jef45, j'aime bien ton avatar...
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
Bobo29
Messages : 4
Inscription : 19 mai 2005, 11:03
Contact :

Message non lu par Bobo29 » 22 mars 2007, 22:31

Salut,

Je viens tout juste d'envoyer ma candidature à Oise Hebdo. Ils m'ont proposé de commencer la semaine prochaine pour un CDI, avec un mois d'essai. Mais en lisant ces témoignages, je crois bien que je ne vais même pas me donner la peine de les appeler pour leur dire que je n'y vais pas.
J'avais déjà quelques doutes. Vous les avez confirmés.
Ceux qui ont subi les affres de ce cher patron peuvent se rassurer, enfin je crois. Lorsque je l'ai eu au téléphone, ce matin il m'a dit (Vincent Gérard). "Je suis avec le syndicat FO, ils veulent me faire fermer la boîte". Comme il m'avait habitué à un humour cynique lors de précédents entretiens, je croyais qu'il plaisantait, cette fois encore. Ce n'est peut-être pas le cas.

MERCI BEAUCOUP J'AI FAILLI FAIRE UNE BELLE CONNERIE
kleo
Messages : 1
Inscription : 10 avr. 2005, 14:40
Contact :

Message non lu par kleo » 23 mars 2007, 16:57

Je confirme, j'y ai bossé il y a qq années : un entretien téléphonique qui consistait à ce foutre de ma gueule et à critiquer mon parcours. Au départ j'ai pensé que c'était une manière de tester les candidats. Et une fois la bas, c'était "démerde toi t'as 2 pages à faire pour demain soir". génial surtout qd on connait pas le coin, et qu'on m'avait annoncé une "formation" par la personne que je remplaçais. bref ça s'est super mal passé : à cause de ce pseudo directeur et à cause d'un vrai manque de déontologie !! toujours sympa de t'obliger à aller à l'enterrement d'un mec et d'interviewer ses parents ou encore d'aller prendre en photo un suicidé !! heureusement que je n'y suis restée qu'un mois !
alors
oisehebdo
Messages : 7
Inscription : 19 déc. 2005, 17:26
Contact :

Vincent Gérard vous répond

Message non lu par oisehebdo » 27 mars 2007, 23:44

1) Je n'ai pas de leçons de déontologie à recevoir de gens qui écrivent sous le couvert de l'anonymat.
2) Je n'ai pas de leçons de déontologie à recevoir de gens qui réagissent à partir de ragots sans vérifier leurs informations.
3) En ce qui concerne la jeune personne qui s'est exprimée sur la blacklist, outre le fait qu'elle était professionnellement très juste, elle avait une drôle de façon de considérer la déontotologie en abandonnant son poste de travail et en trichant sur ses notes de frais.
4) Je suis journaliste et j'ai fondé ce journal il y a treize ans en voulant faire du vrai journalisme libre en province, non inféodé aux pouvoirs de l'argent et de la politique. Et j'ai, à peu près, réussi.
5) Nota en passant : je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de journaux d'informations générales créés au cours des quinze dernières années par des journalistes et qui soient encore indépendants.
6) Oise Hebdo emploie aujourd'hui 17 journalistes à plein temps et zéro correspondant. C'est une des plus grosses rédactions de la presse hebdomadaire régionale.
7) Le travail est dur à Oise Hebdo et notre particularité est, en effet, de traiter de la politique et des faits divers. Ce sont deux activités nobles de la presse surtout lorsqu'on vit en province, proche des gens et proche de leurs réactions.
8) La liberté de la presse est un maître mot à Oise Hebdo. Ce qui passe parfois par un peu d'humour.
9) Oise Hebdo continuera à publier des offres d'emploi. Parce que nous avons besoin d'un dix-huitième journaliste. Parce que nous employons beaucoup de jeunes qui au bout de deux-trois ans veulent voir d'autres horizons d'autant que la "formation Oise Hebdo" est très appréciée par les employeurs des autres journaux. Et aussi parce que Oise Hebdo a vocation à progresser encore.
Je vous remercie de votre attention.
Vincent GERARD
BOULOGNE

Re: Oise hebdo

Message non lu par BOULOGNE » 20 sept. 2010, 17:11

Dommage que n'ai pas vu ce post avant. Il y a beaucoup de choses à dire sur ce personnage. Je le connais très bien, j'ai bossé pour lui. A ne jamais croiser. A éviter sans hésitation. C'est une grosse m...... et je pèse mes mots. Dernièrement, il s'est à priori fait boxer par un de ses journalistes... Et je pense qu'une bonne dizaine (voir vingtaine) d'anciens employés aimeraient en faire de meme !

F. BOULOGNE
Pierre henry

Re: Oise hebdo

Message non lu par Pierre henry » 03 nov. 2010, 16:04

J'ai travaillé pour ce monsieur à Creil et je confirme ce qui vient d'être dit
il ne respecte pas les gens
a éviter de TOUTE URGENCE
EN PLUS ce journal est TRES MAUVAIS
Pierre Henry (journaliste)
manitoba
Messages : 1
Inscription : 16 août 2010, 15:36
Contact :

Re: Oise hebdo

Message non lu par manitoba » 03 nov. 2010, 18:52

Je ne peux m'empêcher de participer à cette discussion (bien que je pense qu'il ne soit pas nécessaire de cracher sur un journal qui s'assume clairement en tant que sensationnel. Pas de surprise là dessus, avant de postuler, il suffit d'ouvrir le canard pour savoir où l'on va atterrir.
En tant que journaliste en presse écrite ( arrivée sur le marché du travail en 2006, donc dans un contexte difficile, fait de remises en questions, de CDD non renouvelés, de piges et de concessions parfois difficiles quant aux sujets abordés, je crois ne pas être un cas à part sur ce forum! ), j'ai tenté l'expérience Oise hebdo. Aussi parce que la presse locale offre l'avantage de ne pas faire que du desk, et m'a permis de me rapprocher au maximum de ce qui me passionne dans ce métier. On ne peut pas retirer ça à cette rédac, et ceux qui aiment le terrain n'ont que peu d'occasion de le pratiquer aujourd'hui;.. c'est ce qui m'a fait tenter l'expérience. Bilan des courses : j'ai tenu 1 mois !
Des conditions justes hallucinantes ( une journaliste qui dort sous son bureau à même la moquette la veille du bouclage parce que débordée, un salaire ridicule, des conditions de travail hallucinantes (même pour quelqu'un qui a fait de la presse quotidienne et qui sait ce que faire des heures veut dire) , et surtout une ambiance qui casse les meilleures volontés...
je me suis demandée en partant si je n'avais pas fait une erreur, parce que le marché du travail est ce qu'il est, et qu'aujourd'hui quitter un poste en rédac c'est difficile à assumer, vu l'état du marché du travail.
Dommage que le contexte pousse à devoir accepter de telles conditions.
jouer sur " le turn over s'explique par la volonté de nos journalistes d'aller voir ailleurs " là, par contre, c'est juste un peu fort.
Mais contente de voir que je suis loin d'être la seule à être passée par la case oise hebdo sans avoir fait long feu. Petite pensée négative pour la rédac de Beauvais et son chefaillon faux-cul et cynique qui m'a encore plus dégoutée de cette boîte que son boss. c'est pour dire.
Franck regret

Re: Oise hebdo

Message non lu par Franck regret » 04 nov. 2010, 00:14

La grande spécialité : allez prendre les photos sur "Facebook" lorsqu'il y a un accident de la route, et un ou deux morts. Bien entendu, ils ne demandent jamais la permission. Certes, en diffusant une photo, on accepte qu'elle puisse être reprise et avoir une diffusion publique, mais c'est limite. J'ai bossé à Beauvais et j'ai trouvé la rédaction plutôt sympa. Les gens qui sont là, à mon sens, subissent aussi bcp de choses et ne sont pas en mesure de faire de la qualité. Ce n'est pas facile pour eux non plus, de supporter un tel patron dans le contexte actuel de crise globale de la presse écrite. Ce boss est une honte. Une caricature du patron de presse du XIXème siècle comme en peignait parfois Balzac, avec acuité et pertinence. Vers 20h00, il tient parfois des propos incohérents. En plus, le coin est pourri, criminel, ravagé par les bandes du 93 qui montent au braquo. On a l'impression d'une zone indéterminée, avec des flux importants, des accidents de voitures tous les jours, des crimes et des actes sanglants par centaine. Ce journal n'a pas bcp de lectorat. Mais il est très lu au niveau institutionnel, chez Woerth et compagnie; il fait marrer les vieilles rombières milliardaires de Chantilly qui le lisent à l'heure du thé, en s'étonnant de ce regain de criminalité, couture sur le pantalon. La lecture des évènements à travers les comptes-rendus du Trib reste assez effarante, illustration d'une justice arriéré et provinciale, qui est capable de vous envoyer "au gnouf" pour un simple excès de vitesse. Sous la plume de V. Gérard, ce sont toujours les méchants voleurs contre les gentils riches; aucun recul, aucune humanité, aucun souci de comprendre, avec en prime, le petit commentaire final bien moralisateur à la Le Pen comme on en trouvait encore dans les années 80. Le gendarme est bon enfant. Du sous-sarko pur jus à destination des prolos. Même "le Parisien" des années 70 n'allait pas aussi loin dans le sensationnel ... C'est dire ! Il est temps que ce type prenne sa retraite. Il est vieux. Il est aigri. Il est méchant. Et le monde a changé. En mieux !

Franck Regret
Invité

Re: Oise hebdo

Message non lu par Invité » 05 nov. 2010, 00:50

Bonjour à tous,

Je suis Vincent Gérard, le créateur d'Oise Hebdo.
Je trouve un peu injuste toutes ces accusations, tous ces déversements de fiel (anonymes) envers un journal qui essaie simplement de faire son métier.

Certes, j'ai un grand tort, je suis journaliste. Et un journaliste qui crée son journal, c'est suspect. En France, on préfère un marchand d'armes à la tête d'un journal. Bon, je suis désolé, ce n'est pas le cas.
Et un journal créé par un journaliste qui dure depuis 16 ans et qui emploie, aujourd'hui, la plus importante rédaction de France de PHR, (18 cartes de presse), cela surprend.

Mais voilà, c'est comme ça.

Quand je crée Oise Hebdo, en 1994, j'ai une ambition : faire en province de la presse comme on en fait nationalement.
Par exemple, et pour résumer :
- Le Figaro, dit de droite, donne la parole à des gens de gauche
- Le Monde, dit de gauche, sait critiquer la gauche
etc
alors qu'en province, c'est la règle du silence entendu, de la basse complicité, de la compromission perpétuelle. Mon but était donc de faire un journal indépendant qui osait aborder tous les sujets.

Aujourd'hui 16 ans plus tard, est-ce que j'ai réussi ?
Je dis oui à 99%.
Oise Hebdo est un journal indépendant qui tire l'essentiel de ses ressources de la vente du journal, et non de la publicité ou des annonces légales, et les gens qui y travaillent sont respectés.

Dans Oise Hebdo, droite et gauche sont traitées à égalité, le notable n'a pas droit à plus d'égards que le cantonnier, et inversement. Ça surprend mais c'est ainsi.

Contrairement à ce qu'écrit Frank Regret (le bel anonyme, qui paraît un peu petit bourgeois sur les bords), Oise Hebdo est plein d'humanité. Nous aimons les gens. Nous essayons de toujours privilégier la présomption d'innocence, d'être au côté des faibles et des démunis.

Si nous avions une devise, excusez-moi pour ma naïveté, ce serait liberté, égalité, fraternité.
Liberté parce que la liberté de la presse est une des plus belles valeurs de la démocratie.
Egalité parce que nous ne faisons pas de différence entre le riche et la pauvre, entre le grand et le petit, etc…
Fraternité parce que je demande aux journalistes d'être à l'écoute des gens.

Hier, j'ai relu le "Daily Star" de Lucky Luke.
C'est génial et très amusant.
Cela m'a fait un peu penser à Oise Hebdo (malheureusement sans Lucky Luke).

Allez, chers confrères, chères consœurs, qui participez à ce forum, un peu d'indulgence, un peu d'ambition et mille journaux fleuriront en France !

Merci pour votre attention
Vincent GÉRARD

PS : Il n'est pas tout à fait vrai d'écrire que les salaires sont misérables à Oise Hebdo. D'abord, ils sont parmi les plus hauts de la presse hebdomadaire régionale. Ensuite, je peux avancer sans risque de me tromper que les deux derniers journalistes qui ont quitté Oise Hebdo pour la presse quotidienne régionale ne gagnent pas plus aujourd'hui qu'avant (ou à peine), une fois tout décompté.

PS 2 : C'est aussi un autre avantage de ce journal : Oise Hebdo doit être un des seuls journaux de PHR qui permette à ses journalistes de rejoindre la PQR voire la presse nationale. C'est que la formation Oise Hebdo (certes dure) est très appréciée.
eowyn316
Messages : 67
Inscription : 08 juil. 2008, 09:24
Contact :

Re: Oise hebdo

Message non lu par eowyn316 » 06 nov. 2010, 11:49

Invité a écrit : alors qu'en province, c'est la règle du silence entendu, de la basse complicité, de la compromission perpétuelle. Mon but était donc de faire un journal indépendant qui osait aborder tous les sujets.
Vous seriez gentils d'arrêter d'insulter vos petits camarades. La PQD et la PHR, ce n'est pas systématiquement la compromission, la complicité, ou le silence entendu. Par contre, il est vrai, ce n'est pas non plus dans le sensationnalisme. Question de respect de la personne peut-être....
Invité

Re: Oise hebdo

Message non lu par Invité » 08 nov. 2010, 20:35

A eowyn316

C'est vrai, la formulation est un peu sévère.
Mais il s'agit aussi d'un constat datant d'il y a près de vingt ans.
A l'époque, la PQR et la PQD étaient plus frileuses qu'aujourd'hui.
Mais la base du raisonnement demeure.

VG
Master Kev

Re: Oise hebdo

Message non lu par Master Kev » 13 janv. 2011, 16:41

Hello les journaleux!
Pour répondre à Monsieur Vincent Gérard! Je m'appelle Jérôme ROUSSEL et je vais parler de lui sans être couvert par l'anonymat!
J'ai postulé à une offre pour devenir rédacteur dans son journal il y a deux semaines. J'ai un niveau Bac+5 en droit (option grands problèmes politiques, droit des collectivités territoriales etc), une formation qui débouche régulièrement sur le métier de journaliste – c'est pourquoi j'ai fait ces études. Ne sortant pas de la sacro-sainte institution de l'école de journalisme, il répond à mon mail: « votre Cv ne correspond pas au profil. » merde alors! Mais bon soit, il a le droit! J'ai bossé deux ans comme correspondant à temps complet pour un grand journal local, j'ai fait des critiques de films pour des festivals, ai été pigiste deux années dans deux grands magazines culturels!
Je lui relaisse un message sur sa boite vocale - car entre-temps il m'a quand même rappelé mais pourquoi? - et...
Bref, il me rappelle quand même... je le rappelle et là... et là!!!! Pour commencer il m'appelait juste pour se « marrer » apparemment puisque si l'on ne sort pas des sacro-saintes écoles de journalistes votre CV ne vaut QUE de la merde!!! Mais alors le métier que je fais depuis plusieurs années... ce n'est pas du journalisme? Et pourquoi me rappeler? Tout était sur mon CV!!!
Il me dit au bout de deux minutes qu'il n'a qu'un toilette homme, et que ça ne va pas coller! ??? Car les juristes le savent, il faut des toilettes hommes et femmes! Il me teste là-dessus et ça dure 10 minutes! Mon DEA a été validé aux écrits et pas à l'oral... Mr Gérard veut savoir pourquoi! Je lui répond. Il me dit que si je suis juriste je n'ai pas à vouloir devenir journaliste. Quand je lui dis que j'écris depuis deux ans dans un journal, il me dit « pourquoi avoir été juriste? » (j'ai été juriste ces 12 derniers mois, il faut bien manger). Je lui répond que le statut de correspondant-pigiste est épuisant au bout de quelques années... il me répond: «  Ah! Et vous voulez donc venir vous reposer chez moi! » Ben voyons ducon!
Et toutes les 30 secondes il me dit aussi que non, oh non, je ne suis pas journaliste! Pourquoi? Pas fait l'école hein! Pourquoi me contacter? Je ne sais pas! Au bout du fil: un gros con qui se prend pour Dieu! J'ai lu ses articles et son canard et ça ne vaut même pas la merde de mon hamster mais le bonhomme a l'air fier et sûr de lui!
Pour info, j'écris des romans et des pièces de théâtre et j'écris bien mieux que les 99% de soi-disant journaleux à la mord-moi la couille droite ou la gauche!
J'ai fait un tour sur les blogs suite à cet entretien téléphonique avec VINCENT GERARD et une vérité jailli de tout ça! Une seule! Cette vérité? Mr GERARD est un gros trou de balle. De plus, ses articles et son canard sentent vraiment la pisse au cuistre.
Messieurs, si vous aimez ce métier, allez travaillez ailleurs et surtout, surtout, n'achetez pas ce tas de merde qu'est Whazebdo!!!
Bon courage, tous ensemble, et que Mr Gérard aille se lécher le cul en jutant sur son papier toilette qu'il appelle un journal.
Bien Cordialement.
Répondre

Revenir à « Général / divers »