Page 1 sur 2

très urgent! article sur la grogne des stagiaires

Publié : 29 nov. 2005, 18:51
par lally
bonjour,

je dois rendre un papier lundi prochain sur la situation des stagiaires et leur récent coup de gueule.

alors plusieurs choses:

- j'ai un besoin très urgent de témoignages que ce soit de stagiaires (contents ou mécontents)ou d'embaucheurs.

- d'opinions, de points de vue sur la situation

- d'idées, de nouveautés qu'on pourrait envisager pour mettre un terme à leur exploitation.

même si vous n'avez qu'un mot à dire, ne vous gênez pas! merci! :wink:

Publié : 29 nov. 2005, 21:22
par Mr Blonde
quand je pense que ça fait presque 6 mois que je propose une enquête sur les stagiaires et que personne n'en a voulu... Y'a qd mm de quoi se mordre les c.......

- @rticle/stagiaires... -

Publié : 30 nov. 2005, 05:43
par dani l
:roll: ......._ cr@yons ?

Vise les écoles

Publié : 30 nov. 2005, 08:39
par CCline
salut!
pour ton sujet et pour trouver dees stagiaires, vise les écoles de journalisme. sinon petite anecdote qui peut peut-être t'inspirer.
Lors de la fameuse grève, sur france info, Olivier Delagarde a lancé ainsi le sujet: aujourd'hui, pas de photocopies ni de cafés dans les entreprises... je trouve ca limite quand tu sais que son journal n'aurait pas lieu sans les stagiaires....
BOn courage

Publié : 30 nov. 2005, 10:55
par Piou Piou
Contacte générationprécaire.org, ils ont tout un programme pour la réforme des statuts du stagiaire. Et ils élisent chaque semaine le "super stagiaire" : en gros la situation la plus abracadabrante.

stages en édition

Publié : 30 nov. 2005, 12:13
par lyllooed
ouipour génération précaire et aussi va voir du côté des stages en maiosn d'édition, c'est l'un des secteurs où les stagiaires (obligatoires ou non) prennent le plus la place des salariés. résultat: pas ou peu d'embauche, puisqu'ils ont cette main d'oeuvre bénie pour 30 % su smic!

stagiaires

Publié : 30 nov. 2005, 16:47
par iamwhatiamnot23
dans les maisons de disques, c'est pas mal non plus...

Publié : 02 déc. 2005, 21:13
par nacha
Je pense qu'on peut appliquer ces constats à tous les milieux plus ou moins culturels (où l'on travaille uniquement par amour de l'art, donc on va pas se plaindre d'être bénévole malgré soi, avec la chance qu'on a de pouvoir travailler au milieu d'intellectuels...).
Musique, cinéma, théâtre, communication et journalisme bien sûr, sont des milieux où les stagiaires sont particulièrement appréciés.
Les 30% du SMIC sont, évidemment, des conditions particulièrement avantageuses puisque la plupart du temps, ces stagiaires-là sont bénévoles (MAIS expérimentés, faut pas déconner, et tellement motivés qu'ils font des heures sups).

Inutile donc de préciser que ceux qui peuvent accepter ces stages, notamment à la fin de leurs études, ne sont pas les moins favorisés. Et que tout jeune diplômé, des secteurs sus-cités notamment, n'ayant pas 4 ou 5 ans d'expérience (de stages ?) galère sévèrement pour trouver du boulot. Normal, les stagiaires coûtent moins cher.

Publié : 02 déc. 2005, 22:39
par pardonmyfrench82
Vas faire un tour aussi du côté de l'ANPE, tu trouveras des jeunes diplômés talentueux qui n'ont pas les moyens de faire un stage "rémunéré" 30% du SMIC, et à qui l'ANPE ne trouve pas de boulot car il existe des petits jeunes qui eux peuvent se permettre de faire de longs stages pas (ou ridiculement) rémunérés... D'ailleurs ce serait intéressant d'avoir l'avis de l'ANPE sur l'équation "un stagiaire en plus = un emploi de moins". S'ils ont un avis sur la question, bien sûr ;)

Publié : 03 déc. 2005, 16:02
par Piou Piou
Très bonne idée l'ANPE, sauf que leur service de presse est une bande d'incapables. A l'APEC, ils sont nettement plus efficaces. Sauf que ce sera une vision partielle du problème puisque l'Apec ne s'occupe que des cadres et jeunes diplômés à partir de (je sais plus vraiment) bac +3, 4, 5?

merci

Publié : 03 déc. 2005, 16:15
par lally
merci beaucoup pour toutes vos réponses! j'en suis à la conclusion là, je rends le papier dans 2 jours! (c'était un test pour me prendre en stage!) 8)

Publié : 03 déc. 2005, 16:19
par kraa
Pourrait-on arrêter de parler de "grogne" à tout bout de champ..?

C'est assez horripilant cette manie de formater l'information, en reprenant tous les mêmes termes qui, à la fin, ne veulent plus rien dire.

Le mouvement des stagiaires est un ras-le-bol, une colère, tout ce qu'on veut sauf une "grogne".

Kraa (qui a été énervé par les retouches fades qui ont été faites sur ses papiers :cry: )

P.S: Je te concède que dans un post, on a le droit. Mais bon. Grrr.

Publié : 04 déc. 2005, 15:27
par isaoneill
c'est peut être trop tard pour ton papier... Juste pour dire que malgré 6 années passées en rédaction, il m'arrive de me demander si je ne vais pas accepter de faire un stage...histoire de m'introduire à nouveau dans une autre rédac. Tu t'arranges opur être uns stagiaire irremplaçable, et hop, on t'embauches.... Alors que sur CV et ta bonne mine, c'set nettement plus dur. Mais comme j'ai besoin de sous, je ne le fais pas...mais qd même...

Publié : 04 déc. 2005, 15:28
par isaoneill
pardon pour les fautes, j'ai écrit un peu vite...

Publié : 05 déc. 2005, 10:23
par Rita
nacha a écrit :
Musique, cinéma, théâtre, communication et journalisme bien sûr, sont des milieux où les stagiaires sont particulièrement appréciés.

Inutile donc de préciser que ceux qui peuvent accepter ces stages, notamment à la fin de leurs études, ne sont pas les moins favorisés. Et que tout jeune diplômé, des secteurs sus-cités notamment, n'ayant pas 4 ou 5 ans d'expérience (de stages ?) galère sévèrement pour trouver du boulot.
En effet... Allucinant ! J'ai 38 ans et je peux vous dire qu'en aucun cas il faut que votre CV, après vos études, ne devienne comme profil ........"Stagiaire".

Attention, il ne faut pas laisser les employeurs en faire un "Poste" ! Stagiaire ce n'est pas un poste, il faut les obliger après vos études à établir un contrat, même si ce n'est que 3 ou 6 mois. Sinon, ils vont se conforter dans ce système ! ...Il profite de votre jeunesse. A aucun prix, il ne faut vous laisser faire. Lorsque vous avez terminé vos études, vous êtes sensé être sur le marché comme demandeur d'emplois.
Les employeurs le savent et doivent, dans la mesure ou vous les intéressé vous établir un contrat.
C'est du pain bénit pour eux sinon.......et puis après pour vous faire valoir auprès d'autres sociétés çà risque d'être compromettant pour vous, si le terme "Stagaire" figure partout dans votre Cv ! Attention le cv donne des armes pour argumenter, positif comme négatif aussi.

Il ne faut jamais laissé des "étiquettes" pareilles s'installées. Si toutes les stagiaires refusent ce système, ils seront obligés de faire comme il se doit ! ........des contrats (cdd, cdi )

Conclusion : pendant les études "oui" mais après "non". Croyez-vous qu'un employeur ferait çà pour ses propres enfants .....? :roll:

Courage et bonne fêtes de fin d'année !