adoptés-adoptants : Comment nous nous sommes adoptés...

Appels à témoins : vous recherchez un témoignage pour vos articles et interviews ? Lancez votre appel ici et trouvez la perle rare..
alhambra
Messages : 8
Inscription : 08 avr. 2009, 13:20
Contact :

adoptés-adoptants : Comment nous nous sommes adoptés...

Message non lu par alhambra » 17 juil. 2009, 00:56

Bonjour,

je suis à la recherche pour un sujet presse écrite féminine de témoignages d'enfants devenus adultes et de leurs parents pour me raconter la particularité de leur relation, comment en fait, ils se sont ...mutuellement adoptés !

Si vous êtes dans ce cas et avez envie d'en parler, si vous connaissez quelqu'un qui l'est et qui aurait peut-être des choses à dire , merci, merci de me contacter!
Bel été à tous !
Nadine
mon mail: nadine.coll813@gmail.com
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 17 juil. 2009, 08:31

Tout d'abord, désolé pour le ton direct.

Moi qui ai été adopté, je ne trouve pas que cet angle soit très intéressant.

Dans les faits, ça ne change pas grand-chose par rapport à la relation « normale » enfant-parents, si l'enfant a été adopté avant 18 mois, voire 2 ans.

Après, pour les enfants plus âgés, cela a pu poser des problèmes d'adaptation. Mais ça sera difficile d'en faire un article.

En effet, en règle général, ces adultes n'aiment pas parler de la période de leur vie où ils étaient parfois mal à l'aise avec des personnes qu'ils ne connaissaient pas encore bien. De plus, comme cela correspond souvent — on le comprend bien — à une période refoulée, s'ils avaient moins de 5 ans, ça ne va pas être une mince affaire pour exprimer des choses vécues très jeunes.

Mais je te souhaite quand même bon courage.


Pascal Pham
alexandria
Messages : 6
Inscription : 14 juil. 2009, 12:58
Contact :

un très bon angle au contraire!

Message non lu par alexandria » 17 juil. 2009, 15:48

C'est très intéressant au contraire!
Les adopté(s) devraient témoigner, cela aiderait les futurs adoptants à se faire une idée des enjeux et des écueils éventuels pour l'enfant.

Et puis verbaliser un peu les choses entre parents et enfants, adoptés ou non, ça ne fait jamais de mal !
Répondre

Revenir à « Appels à témoignages »