euh... conseils?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
odrey
Messages : 7
Inscription : 27 juin 2006, 15:28
Contact :

euh... conseils?

Message non lu par odrey » 26 juil. 2006, 22:42

bonjour à vous, qui semblez pour beaucoup avoir tenté voire réussi (la chanceeeuh) vos concours!!

Je ne suis pas certaine de m'adresser au bon endroit, mais tout de même, votre avis m'interesse beaucoup!

que conseilleriez vous à une jeune étudiante en lettres qui ne se voit que journaliste (même si tout son entourage tend à lui en dissuader...)?
...essayer de multiplier les stages, même dans un journal local?
...potasser l'actualité à fond pour mettre toutes les chances de son côté pour d'éventuels futurs concours?
...abandonner cette idée (chose trés difficile!)?

merciiiiiii!
MarcB
Messages : 169
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 27 juil. 2006, 01:57

salut Odrey :
que conseilleriez vous à une jeune étudiante en lettres qui ne se voit que journaliste (même si tout son entourage tend à lui en dissuader...)?
...essayer de multiplier les stages, même dans un journal local?
...potasser l'actualité à fond pour mettre toutes les chances de son côté pour d'éventuels futurs concours?
...abandonner cette idée (chose trés difficile!)?
Je pense qu'il y a du boulot pour tout le monde encore faut-il en vouloir vraiment et se dconner les moyens. je n'ai pas la formule magique. Il faut sûr et certain faire un stage ou deux, ou trois... tout en veillant à ce que tu ne sois pas abusée par les rédactions. Quant à un journal local, c'est la meilleure école. C'est là qu'on te donnera le plus de boulot et de polyvalence. C'est, crois moi, la meilleure formation que tu puisses avoir. Potasser l'actualité n'est pas quelque chose que tu dois faire pour passer d'éventuels concours mais cela doit être un réflexe...
Abandonner cette idée ? A toi de voir. Si tu veux vraiment devenir journaliste, tu le deviendras. Mais, le chemin sera long et difficile. Tout dépend de tes objectifs de vie. Si tu veux avoir une belle petite famille, avec une maison et des horaires stables et un revenu sympa, oublie :)

Bon courage et si tu as des questions ou des doutes, on est là.

A+
delphya
Messages : 132
Inscription : 09 sept. 2005, 02:17
Contact :

Message non lu par delphya » 27 juil. 2006, 09:33

Qui ne tente rien n'a rien... Si être journaliste est ta vocation, ne baisse pas les bras et tente en au moins un ou deux l'année prochaine sinon dans quelques années tu risques de le regretter.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 27 juil. 2006, 09:43

Je dirais : tente les concours, et entre temps, essaie des stages dans des journaux locaux. Achete aussi le guide de la pige et tente de proposer des piges. Bref, multiplie tes chances.
MarcB
Messages : 169
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 27 juil. 2006, 18:43

Bien d'accord avec delphya :
Qui ne tente rien n'a rien... Si être journaliste est ta vocation, ne baisse pas les bras et tente en au moins un ou deux l'année prochaine sinon dans quelques années tu risques de le regretter.
Au moins, fais un premier stage dans une locale dire de t'assurer que cela va te plaire. Des fois on se fait une idée d'une profession qui en dix ans a beaucoup changé. Quoi qu'il en soit, essaie !

Bon courage
annelaure42
Messages : 7
Inscription : 26 juil. 2006, 19:49
Contact :

Message non lu par annelaure42 » 27 juil. 2006, 19:20

Salut

j'étais moi même jeune journaliste en Lettres, et comme toi mes parents les premiers ont tenté de me dissuader de faire cette profession ("Prof, c'est pas mieux non?")...Si j'ai continué dans cette voie, c'est pour forcer ma nature, parce que personne ne me voyait dans cette branche, peut être mois la première, et que depuis que j'ai tâté du journalisme, je découvre des choses (y compris sur moi même) que j'étais loin de soupçonner
Bref: j'ai potassé l'actu, j'ai fait un IEP puis j'ai passé les concoursdes écoles: pour tout ça j'ai bossé comme une malade, et en même temps j'ai passé mes vacances en stage puis en piges dans des rédactions locales (Le Progrès en L'occurence, puis Nord Eclair)...La locale, pour la presse écrite, c'est le meilleur moyen de commencer...et même de finir d'ailleurs, puisqu'au moins c'est du journalisme sur le terrain. J'ai atteri à l'IPJ, excellente école notamment pour la radio, grâce à laquelle j'ai pu aller dans des rédactions de malade (France Inter, RTL, RMC....)
Oui, c'est sûr, aujourd'hui, passer par des écoles reconnues est le meilleur moyen de faire du journalisme ta profession, quoiqu'on en dise...Ca n'était pas le cas il y a 10 ans, mais ça devient vrai aujourd'hui...le marché est over saturé, on n'a plus besoin de journalistes, alors si en plus tu ne sors pas d'une école!!! Ca n'est pas vai pour tout le monde, malheureusement ça tend à se répandre
Aujourd'hui je bosse en radio...mon avenir, y compris financier je ne le prévoit qu'à deux mois de terme, et ça risque de durer...mais c'est le seul métier qui me plaît, grâce à lui j'ai découvert des gens, des horizons, des quartiers de ma ville même, des régions de France que je croyais connaître et que je ne connaissais pas...Grâce à lui je me lève tous les matins en étant sûre que je ne ferai pas aujourd'hui ce que j'ai fait hier...
Je crois bien que le journalisme est une espèce de "plus beau métier du monde"...s'il l'on veut bien s'en donner la peine
Par contre je te préviens: c'est dur!
Alors bon courage à toi, et peut être à bientôt dans une rédaction
MarcB
Messages : 169
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 27 juil. 2006, 19:24

Waww annelaure42, ca c'est du témoignage. Ca fait plaisir à lire.
En fait tu as tout résumé, ce métier nous fait vibrer mais aussi chialer parfois tellement c'est dur, tellement c'est saturé, tellement...
Merci pour ce beau parcours
kankan
Messages : 100
Inscription : 30 avr. 2006, 15:18
Contact :

Message non lu par kankan » 30 juil. 2006, 09:31

odrey, choisis les écoles qui t'intéresse et passe les concours, tu auras peut être une bonne surprise.
Cette année j'étais en Master 2ème année et n'avais donc pas trop de temps à y consacrer (ma préparation s'est résumé à un bachotage aux mois de mai et juin et comme je suis nul en anglais, ça me semblait mal barré...). Je me suis dit, vas y faire un tour pour les préparer sérieusement l'année prochaine. Et là, grosse surprise, j'ai été admissible à l'esj, pris au Celsa, à l'IFP et à Bordeaux. Je n'ai pas particulièrement confiance en moi et à chaque fois que la date fatidique du concours arrivait je me disait "n'y va pas, reste au lit", la trouille de me planter, d'être ridicule... Surout face à des candidats qui y avaient passé plus de temps que moi et s'étaient parfois inscrit en prépa privée. Il faut passer outre tout cela et se lancer! Alors fait le sinon dans quelques années tu te demanderas ce que tu aurais pu donner. Chaque concours a ses spécificités (ex Bordeaux: pas d'épreuves de langue). Sélectionne donc ceux qui t'intéresse, plutôt que de te lancer dans un tour de France crevant (surtout si tu es à chaque fois ou souvent admissible, ça devient difficilement gérable) et prépare leurs épreuves, notamment en grapillant des infos sur catégorynet pour connaître les modalités des épreuves!
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: euh... conseils?

Message non lu par Climousse » 30 juil. 2006, 12:30

odrey a écrit :...essayer de multiplier les stages, même dans un journal local?
Surtout dans la presse locale ! C'est là qu'on te laissera des responsabilités, des articles à écrire, que tu pourras prendre des initiatives (enfin, ça dépend peut-être des canards, mais c'est l'expérience que j'en ai) même si ça s'apparente parfois à de l'exploitation...
MarcB
Messages : 169
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 30 juil. 2006, 15:13

oui mais l'exploitation a son côté positif si elle est limitée dans le temps. J'ai fait mes débuts en locale avec deux mois de bénévolat dans un canard où je faisais l'actu générale, les faits divers. J'ai pissé du papier et j'ai bossé les week-ends mais à la fin de l'été, j'avais pondu tellement de papier que j'ai pu me constituer un sacré book et un sacré carnet d'adresses. En plus j'ai eu la chance d'être encadré par un sacré secrétaire de rédaction qui m'a donné de bons conseils. Ce stage rime avec une formation d'un an que j'aurais payé bien cher. Bref, se faire exploiter deux mois et ne rien payer, ou rester sur un ban d'école et payer bien cher pendant un an, j'ai fait mon choix.
Répondre

Revenir à « Forum général »