Page 1 sur 2

Qui aurait des cours à me prêter ?

Publié : 16 sept. 2004, 15:42
par van77
Bonjour à tous,

Je vous explique en quelques lignes ma situation : sortie tout droit de la fac (info Com), cela fait deux ans et demi que je suis journaliste pour une radio locale dans le sud Ile de France.

Oui mais voilà, la radio locale, c'est bien mais j'aimerais faire "du vrai journalisme" et arrêter de me taper le reportage sur la fête des vendanges à Pétaouchnoc.

Pour cela, je postule à droite à gauche mais ne sortant pas d'une grande école de journalisme, j'ai bien du mal (même avec la carte de presse). Me remettre dans le circuit scolaire, ça serait bien mais impossible financièrement. C'est pourquoi je me tourne vers une âme généreuse qui serait allée dans une grande école de journalisme (CFPJ ou autre) et qui pourrait me prêter ses cours que j'étudie de mon côté. Parce qu'il est vrai qu'en fac, on ne vous apprend rien de concrêt !!!

J'attends vos e-mails, Merci d'avance.

Vanessa
van777@voila.fr

nul

Publié : 17 sept. 2004, 08:02
par breizh
Salut,
Remarque, si tu veux faire du "vrai journalisme", tu t'y prends bien. Mépriser autant le journalisme local, c'est déjà le début d'une grande carrière en nationale... Nul comme attitude...

Et pour répondre à ton post, c'est pas en ayant des cours que tu apprendra, c'est en exerçant, encore et encore, avec professionnalisme quel que soit le support qui t'emploi. Et avec le RESPECT de tes interlocuteurs !!! même s'il sont "que" les organisateurs du fête des vendanges, comme tu dis.

N'oublie pas que le journamiste n'est qu'un métier de seconde main, où l'on se contente de vivre de la vie des autres. Nous, on ne crée rien...

Allez, un peu d'humilité que diable. (quoique ce n'est tristement pas une qualité qui fait progresser dans ce métier).

PS : je suis journaliste depuis 7 ans et très heureux de l'être, avec poste stable, bon salaire; etc... mais j'ai observé tellement de type qui parlait comme toi... Allez, sans rancune.
Bonne journée

Publié : 17 sept. 2004, 09:07
par alexis
C'est vrai, quoi, RESPECTE tes interlocuteurs, même s'ils sont cuits au dernier degré, qu'ils te mettent la main sur l'épaule en t'expliquant ce que tu dois écrire, qu'ils t'expliquent qui tu dois prendre en photo et comment.

Il n'y a pas de scandale à aspirer à d'autres horizons. Le journalisme local, c'est aussi l'immobilisme et le RESPECT des notables. Alors si la demoiselle veut voir autre chose, fouiner ailleurs et peut-être donner un peu plus de sens à son éventuel métier...

Il me semble que le RESPECT de base est là, puisque tu as fourbi tes armes en PQR. Nous avons là l'occasion de motiver quelqu'un qui ne sort pas d'école, et qui sera peut-être à même de donner un peu d'air frais, alors pourquoi pas ? Ne la flinguons pas d'entrée, surtout si nous sommes "journaliste depuis 7 ans et très heureux de l'être, avec poste stable, bon salaire". Et sans rancune aucune.

Pour le coup, je suis d'accord avec Serge : pratique ! Mais essaie de voir autre chose, pour comprendre ce qui te conviendrait. Si ça se trouve, tu en reviendras en te disant que finalement la PQR te satisfait et tu voudras l'exercer rigoureusement. Ce qui me semble RESPECTABLE.

Lis des bouquins, c'est moins cher qu'une école et tout aussi instructif. En l'occurence et sans exhaustivité, Les petits soldats du journalisme, de François Ruffin, qui te consolera de n'avoir pas hypothéqué ton avenir proche pour une école renommé. Et respectable.

.

Publié : 17 sept. 2004, 09:28
par breizh
Eh, Alexis, je n'ai jamais écris que d'aspirer à d'autre horizon c'était pas respectable. C'est juste l'expression "Vrai journalisme" qui m'a fait réagir.

Et puis si tu crois que dans les médias nationaux ou internationaux, les journalistes ne sont pas, non plus, à la botte des notables... Franchement, comme partout, ne nous leurons pas, c'est toujours pareil un papier (et en radio, il arrive souvent de ne faire que tendre un micro, y compris àla sortie de l'assemblée ou d'un grand procès).

Et croyez moi si vous voulez, mais je dis tout ça sans aucun mépris. Et si Vanessa veut faire carrière dans un média plus grand, qu'elle fonce.
Il faut juste savoir que pour quelques grands reporters qui vont rêver des jeunes lycéens, il existe une écrasante majorité de journalistes qui font un travail assez répétitifs (là encore sans jugement de valeur, puisque sur ces forums, il faut souvent y aller avec des pincettes).

Je suis d'ailleurs de ceux qui ont fréquenté la rue du Louvre et "les petits soldats du journalisme" ressemble à ce que j'ai vécu, mais dans ma promo, alors qu'on vivait les même cours, on voyait les choses de façon diamétralement opposée.

Bonne chance, Vanessa.
Et Alexis : Respect :D

Publié : 17 sept. 2004, 10:15
par Tres Bien
Bonjour Vanessa,

J'avais posté un sujet un peu similaire, moi je cherchais des livres conseillés dans les grandes écoles de journalisme.

Résultat de mes (débuts) d'investigation :
- Manuel de journalisme (Yves Agnès)
- Pour les adverbes, vous passerez me voir (Editions CFPJ) - il y a d'autres petits guides pratiques dans ces editions qui peuvent t'intéresser.
- Droits & devoirs des journalistes, L.Guery

Pour les cours, c'est une super idée, si quelqu'un en a à partager, ce sera avec plaisir !!

Publié : 17 sept. 2004, 11:04
par van77
Merci "très bien"... C'est tout ce que je cherchais. Je vais donc suivre tes conseils et filer m'acheter ces bouquins.

Vanessa

Publié : 17 sept. 2004, 11:23
par alexis
Bien d'accord avec toi, Breizh, sur le coup des pincettes. Ca va vite en besogne sur les forums, et j'ai sûrement contribué à ma manière à cet emballement. D'autant qu'il est vrai que le respect des notables se fait à tous les étages (encore que, à des degrés divers, mais ça se discute, attention !)

Désolé, Vanessa, nous sommes en effet loin du sujet. Mais je me permet de maintenir Les petits soldats du journalisme, et de conseiller une lecture quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, et plus si affinités, de la presse dans sa diversité. La vieille école, quoi...

big up

Publié : 17 sept. 2004, 11:23
par van77
Salut cher breizh,

Juste une petite réponse à ton mail "assassin" me concernant.
Je ne faisais que demander quelques cours !!! C'est marrant comme les gens se sentent investis d'une mission de toujours donner son avis, de toujours tout critiquer. Moi, je demande des cours, point barre. Tu en as et tu veux bien m'aider, tant mieux. Tu n'en as pas ou tu ne souhaites pas m'aider, tant pis. Mais ne viens pas déverser ton venin. Ton avis ne m'intéresse pas et tu me faire perdre mon temps.

Mais bon, si je suis passée pour une personne ingrate, je tiens tout de même à m'expliquer.
Je ne méprise absolument personne. Simplement, je ne m'épanouie pas personnellement à faire des reportages que personne n'écoute. Si les autres aiment ça, tant mieux !! Mais moi, ça fait deux ans que j'ai l'impression de faire des choses qui ne servent pas à grand chose. Ce n'est pas que je méprise l'info locale mais quel journaliste préfère faire un sujet sur le recors de la plus grosse tarte du village à un reportage sur la situation en Irak, par exemple ? Bon, OK, là je prends les extrêmes.

Mais il ne faut pas être hypocrite. Je me sentirai plus utile en dénonçant les actes des américains en Irak (ceci est un exemple, bien sûr) !!! Voilà, c'est juste une question d'être utile et d'avoir plus de responsabilités.

Note également que j'ai mis le terme "vrai journalisme" entre parenthèse. Ca n'était pas pour rien.

Allez, sans rancune !!!!

Publié : 17 sept. 2004, 11:24
par van77
Salut cher breizh,

Juste une petite réponse à ton mail "assassin" me concernant.
Je ne faisais que demander quelques cours !!! C'est marrant comme les gens se sentent investis d'une mission de toujours donner son avis, de toujours tout critiquer. Moi, je demande des cours, point barre. Tu en as et tu veux bien m'aider, tant mieux. Tu n'en as pas ou tu ne souhaites pas m'aider, tant pis. Mais ne viens pas déverser ton venin. Ton avis ne m'intéresse pas et tu me faire perdre mon temps.

Mais bon, si je suis passée pour une personne ingrate, je tiens tout de même à m'expliquer.
Je ne méprise absolument personne. Simplement, je ne m'épanouie pas personnellement à faire des reportages que personne n'écoute. Si les autres aiment ça, tant mieux !! Mais moi, ça fait deux ans que j'ai l'impression de faire des choses qui ne servent pas à grand chose. Ce n'est pas que je méprise l'info locale mais quel journaliste préfère faire un sujet sur le recors de la plus grosse tarte du village à un reportage sur la situation en Irak, par exemple ? Bon, OK, là je prends les extrêmes.

Mais il ne faut pas être hypocrite. Je me sentirai plus utile en dénonçant les actes des américains en Irak (ceci est un exemple, bien sûr) !!! Voilà, c'est juste une question d'être utile et d'avoir plus de responsabilités.

Note également que j'ai mis le terme "vrai journalisme" entre parenthèse. Ca n'était pas pour rien.

Allez, sans rancune !!!!

Publié : 17 sept. 2004, 11:25
par van77
Salut cher breizh,

Juste une petite réponse à ton mail "assassin" me concernant.
Je ne faisais que demander quelques cours !!! C'est marrant comme les gens se sentent investis d'une mission de toujours donner son avis, de toujours tout critiquer. Moi, je demande des cours, point barre. Tu en as et tu veux bien m'aider, tant mieux. Tu n'en as pas ou tu ne souhaites pas m'aider, tant pis. Mais ne viens pas déverser ton venin. Ton avis ne m'intéresse pas et tu me faire perdre mon temps.

Mais bon, si je suis passée pour une personne ingrate, je tiens tout de même à m'expliquer.
Je ne méprise absolument personne. Simplement, je ne m'épanouie pas personnellement à faire des reportages que personne n'écoute. Si les autres aiment ça, tant mieux !! Mais moi, ça fait deux ans que j'ai l'impression de faire des choses qui ne servent pas à grand chose. Ce n'est pas que je méprise l'info locale mais quel journaliste préfère faire un sujet sur le recors de la plus grosse tarte du village à un reportage sur la situation en Irak, par exemple ? Bon, OK, là je prends les extrêmes.

Mais il ne faut pas être hypocrite. Je me sentirai plus utile en dénonçant les actes des américains en Irak (ceci est un exemple, bien sûr) !!! Voilà, c'est juste une question d'être utile et d'avoir plus de responsabilités.

Note également que j'ai mis le terme "vrai journalisme" entre parenthèse. Ca n'était pas pour rien.

Allez, sans rancune !!!!

Publié : 17 sept. 2004, 11:25
par van77
Salut cher breizh,

Juste une petite réponse à ton mail "assassin" me concernant.
Je ne faisais que demander quelques cours !!! C'est marrant comme les gens se sentent investis d'une mission de toujours donner son avis, de toujours tout critiquer. Moi, je demande des cours, point barre. Tu en as et tu veux bien m'aider, tant mieux. Tu n'en as pas ou tu ne souhaites pas m'aider, tant pis. Mais ne viens pas déverser ton venin. Ton avis ne m'intéresse pas et tu me faire perdre mon temps.

Mais bon, si je suis passée pour une personne ingrate, je tiens tout de même à m'expliquer.
Je ne méprise absolument personne. Simplement, je ne m'épanouie pas personnellement à faire des reportages que personne n'écoute. Si les autres aiment ça, tant mieux !! Mais moi, ça fait deux ans que j'ai l'impression de faire des choses qui ne servent pas à grand chose. Ce n'est pas que je méprise l'info locale mais quel journaliste préfère faire un sujet sur le recors de la plus grosse tarte du village à un reportage sur la situation en Irak, par exemple ? Bon, OK, là je prends les extrêmes.

Mais il ne faut pas être hypocrite. Je me sentirai plus utile en dénonçant les actes des américains en Irak (ceci est un exemple, bien sûr) !!! Voilà, c'est juste une question d'être utile et d'avoir plus de responsabilités.

Note également que j'ai mis le terme "vrai journalisme" entre parenthèse. Ca n'était pas pour rien.

Allez, sans rancune !!!!

Publié : 17 sept. 2004, 11:35
par van77
Salut Alexis,

J'ai effectivement lu "Les petits soldats du journalisme". Et, ça peut paraître paradoxal mais c'est ce qui m'a donné envie de découvrir ce qu'on y apprennait dans ces cours. Personnellement, j'aurai besoin de concrêt : apprendre à poser sa voix en radio, les techniques de l'interview...

En fait pour te dire toute la vérité, je suis sortie de la fac Info Com. C'est très théorique et ça ne m'apporte rien dans mon métier. De plus, je travaille pour une radio associative. Ce qui signifie que mes supérieurs sont des bénévoles et ne sont pas du tout professionnels des médias. J'ai donc l'impression d'avancer dans le vide. J'ai aucun retour critique. Je ne sais absolument pas si ce que je fais est bien ou pas.
A force de tourner en rond, j'ai envie d'aller voir ailleurs mais je ne sais pas si j'ai les compétences pour. Ces cours me permettraient de me tester et de voir si je fais bien ou mal et, peut-être, de m'améliorer. Comme ça, j'aurai sans doute plus confiance en moi pour me vendre ailleurs.

Vanessa

Publié : 17 sept. 2004, 11:44
par van77
Salut Alexis,

J'ai effectivement lu "Les petits soldats du journalisme". Et, ça peut paraître paradoxal mais c'est ce qui m'a donné envie de découvrir ce qu'on y apprennait dans ces cours. Personnellement, j'aurai besoin de concrêt : apprendre à poser sa voix en radio, les techniques de l'interview...

En fait pour te dire toute la vérité, je suis sortie de la fac Info Com. C'est très théorique et ça ne m'apporte rien dans mon métier. De plus, je travaille pour une radio associative. Ce qui signifie que mes supérieurs sont des bénévoles et ne sont pas du tout professionnels des médias. J'ai donc l'impression d'avancer dans le vide. J'ai aucun retour critique. Je ne sais absolument pas si ce que je fais est bien ou pas.
A force de tourner en rond, j'ai envie d'aller voir ailleurs mais je ne sais pas si j'ai les compétences pour. Ces cours me permettraient de me tester et de voir si je fais bien ou mal et, peut-être, de m'améliorer. Comme ça, j'aurai sans doute plus confiance en moi pour me vendre ailleurs.

Vanessa

explications

Publié : 17 sept. 2004, 11:59
par breizh
Vanessa,
j'ai bien lu ta réponse et j'ai bien compris ta démarche.
Comme je l'ai écris à Alexis, c'était sur le terme "vrai journalisme" que je réagissait. La formule, même entre guillemets, ne me plait pas (en même temps tu peux t'en foutre, et d'ailleurs t'as bien raison), et pourtant ne ne suis absolument corporatiste et plutôt très critique (et sévère) vis à vis de cette profession. Mais je ne veux en aucun cas em..rder quelqu'un qui veut prendre son envol. :wink:

Non, en fait je voulais juste rajouter deux mots pour m'excuser de mes propos un peu virulents, :oops: :

Je comprends parfaitement ta situation car j'ai débuté, aussi, en radio asso, avec des tas de sujets du genre des tiens à traiter et je sais ce que c'est de ne pas avoir de retour et de ne pas vraiment pouvoir se jauger.
C'est frustant.
Face à cette situation, j'ai donc plié bagage et tenter l'aventure à l'étranger et dans un gros média. Enrichissant, épuisant, passionnant et difficile en même temps.
Bref, ça m'a permis de me convaincre moi-même de mes capacités. J'ai reçu des compliments qui, visiblement, n'étaient pas feins.
Mais j'ai surtout apprissur moi-même et mieux cerné ce à quoi j'aspirais.
Je suis retourné en local, car j'aime ça et la qualité de vie qui va avec (je ne suis pas de ceux qui travaillent jour, nuit et week-end).

Alors en ce qui concerne ta démarche et tes aspirations, fonce !!!

Breizh, peace and love :D

PS : désolé, je n'ai plus aucune trace de mes cours...

explications

Publié : 17 sept. 2004, 12:00
par breizh
Vanessa,
j'ai bien lu ta réponse et j'ai bien compris ta démarche.
Comme je l'ai écris à Alexis, c'était sur le terme "vrai journalisme" que je réagissait. La formule, même entre guillemets, ne me plait pas (en même temps tu peux t'en foutre, et d'ailleurs t'as bien raison), et pourtant ne ne suis absolument corporatiste et plutôt très critique (et sévère) vis à vis de cette profession. Mais je ne veux en aucun cas em..rder quelqu'un qui veut prendre son envol. :wink:

Non, en fait je voulais juste rajouter deux mots pour m'excuser de mes propos un peu virulents, :oops: :

Je comprends parfaitement ta situation car j'ai débuté, aussi, en radio asso, avec des tas de sujets du genre des tiens à traiter et je sais ce que c'est de ne pas avoir de retour et de ne pas vraiment pouvoir se jauger.
C'est frustant.
Face à cette situation, j'ai donc plié bagage et tenté l'aventure à l'étranger et dans un gros média. Enrichissant, épuisant, passionnant et difficile en même temps.
Bref, ça m'a permis de me convaincre moi-même de mes capacités. J'ai reçu des compliments qui, visiblement, n'étaient pas feins.
Mais j'ai surtout apprissur moi-même et mieux cerné ce à quoi j'aspirais.
Je suis retourné en local, car j'aime ça et la qualité de vie qui va avec (je ne suis pas de ceux qui travaillent jour, nuit et week-end).

Alors en ce qui concerne ta démarche et tes aspirations, fonce !!!

Breizh, peace and love :D

PS : désolé, je n'ai plus aucune trace de mes cours...