Page 5 sur 11

Publié : 13 juil. 2009, 14:26
par letibelim
Diable, il y a tellement de bêtises qu'on ne sait par où commencer...
benladen a écrit : quant aux "puits insondables de culture", permets moi de rire doucement. Tu nous livres là un sentiment personnel, donc j'en conclus que ton niveau de culture générale est proche du 0 absolu.

bon pique-nique mon ami
Ah... donc en plus du reste, tu sembles avoir un problème de logique. Je ne vois vraiment aucun lien entre tes prémisses et ta conclusion.

D'ailleurs, je ne m'arrêterai pas sur toutes les fautes de logiques, sinon, je vais y passer la journée.
Je n'ai pas plus envie d'être journaliste qu'historien (ma formation actuelle) ou employé de banque. Je dis juste que, par rapport à mon milieu social d'origine, ça aurait été une grande progression que d'intégrer un tel monde. Ne me sors pas les clichés mondains et les places au ciné gratuites car je déteste ce petit milieu prétentieux et pour ce qui est du ciné, je préfère me payer 5 bons films l'an que devoir aller gratuitement aux projections presse des dizaines de merdes françaises qui sortent chaque année.
Je vois que tu pratiques à merveille L'art d'avoir toujours raison de Schopenhauer. Pour ceux qui ne connaissent pas je vous laisse savourer, et faire le rapprochement avec les méthodes de notre ami : http://www.philo5.com/Mes%20lectures/Sc ... on.htm#_05

Tu inventes un argument à l'adversaire et tu y réponds. C'est brillant, mais un peu gros...

Je ne cherchais pas la gloire ni l'argent en me présentant à ce concours, mon milieu est un milieu totalement inculte mais qui paye très bien. Sauf que je ne recherche pas l'argent en premier...
tu vas nous faire pleurer. Vraiment. Qui, aujourd'hui, passe les concours d'écoles de journalisme et chercher l'argent ou la célébrité ? Pas grand monde, crois-moi.
les écoles de journalisme semblent surtout être des lieux fleurant bon le snobisme mondain et le nombrilisme le plus insupportable. Une profession, un microcosme tourné sur son propre trou du cul et qui se demande quand même d'où vient l'odeur nauséabonde qui se dégage autour d'elle.
C'est très sain, ce rejet que tu fais des écoles de journalisme après les avoir raté. Tu penses tes plaies. Continue.
je n'ai jamais porté de jugement sur ton intellect ou ta culture.
j'espère que tu ne te sens pas visé par mes critiques du milieu journalistique qui sont surtout des critiques globales.

après tant de palabres j'aimerais surtout savoir quelle formation possède mon principal contradicteur.
Oooh, c 'est mignon, on épargne ses petits camarades... vraiment mignon. heureusement que ce sont surtout des critiques globales, surtout quand par exemple tu expliques doctement - et en faisant un raisonnement dont toute logique est absente - que mon "niveau de culture est proche de zéro"...

Principal contradicteur... Je suis flatté ! (car j'imagine que c'est à moi que tu fais référence). Au sujet de ma formation, alors d'une, je ne vois pas le rapport avec cette discussion. Deux, j'ai à peu près passé l'âge de jouer à "qui a la plus grosse". Et trois: Toi qui as voulu (un temps) jouer au journaliste, je te laisse enquêter. J'y ai déjà fait allusion sur ce forum, quoique de manière assez parcellaire et épisodique. Mais je pense que l'essentiel des infos doivent y être. Dans tous les cas, rassure-toi, j'ai une formation qu'on peut qualifier de solide, quoique un peu inattendue. Et je dirais même que nous ne sommes pas si éloigné, car ma formation initiale a quelques caractéristiques communes avec ton "milieu d'origine": la culture est loin d'être prédominante, mais on y gagne bien sa vie.

Venons-en un peu à ce que dis ton camarade qui, pour moins cultivé qu'il soit que toi (c'est ce qu'il prétend, je n'oserais pas), dis des choses tout à fait intéressantes :
Mais finalement, c'est peut être pour ça qu'il y a des oraux. Pour vérifier une autre partie des "talents" que l'on attend de la part des futurs journalistes. Et puis pour éviter que des gens comme toi qui n'ont pour eux que des connaissances finalement très plastiques à proposer ne prennent des places pour rien.
Je n'ai pas dit autre chose au début de la discussion... Nota: je m'autoflatte un peu sur ce coup, j'ai affirmé qu'il disais des choses intéressantes et maintenant j'explique que c'est ce que je disais aussi...
Pour ma part je ne suis pas d'accord avec cette vision que vous diffusez, que ce soit toi, d'autres participants à ce sujet ou les écoles en général. Pourquoi un journaliste devrait tout savoir, tout connaître et avoir un avis sur tout ?

Moi j'ai un domaine précis qui me passionne et j'aimerai pouvoir devenir un spécialiste. Pour l'instant je ne suis qu'un amateur et force est de constater que les généralistes qui s'intéressent aux questions du dit sujet (à savoir la Défense) racontent un paquet d'âneries qui ne sont pas pertinentes.
Tout à fait d'accord avec ça. Il y a trop de généralistes, pas assez de spécialistes. Je nuancerais, des généralistes, il en faut quelques uns: les présentateurs, intervieweurs et les coordinateurs. Mais effectivement, beaucoup de généralistes ne savent pas tellement de quoi ils parlent. Et, compte tenu de ma formation, j'ai aussi entendu un "paquet d'âneries" sur des sujets que je maîtrise.

Quant à Eric Zemmour, soyons sérieux. Ce n'est pas un journaliste. C'est un polémiste. Un polémiste érudit, mais qui ne vérifie pas ses sources, la plupart du temps, et qui se fait parfois avoir les doigts dans le pot de nutella. Et qui se fait défoncer la tronche dès qu'il a affaire à un vrai costaud en face.

Publié : 13 juil. 2009, 14:40
par benladen
cte troll massif que j'ai lancé, le mec qui gère ce forum devrait doubler le prix de ses espaces pub rien qu'avec le trafic que j'ai généré depuis 5 jours.

Publié : 13 juil. 2009, 14:57
par letibelim
benladen a écrit :cte troll massif que j'ai lancé, le mec qui gère ce forum devrait doubler le prix de ses espaces pub rien qu'avec le trafic que j'ai généré depuis 5 jours.
C'est pas faux...

Publié : 13 juil. 2009, 15:02
par benladen
alors alors alors, oh lala, ça va encore me prendre du temps de répondre à ce ramassis de conneries, mais bon, je fais le pont, j'ai que ça à foutre pour le moment donc c'est parti :

je vais répondre point par point à tes affirmations (arguments serait un terme trop flatteur pour cet amas de poncifs éculés) :

- je tentais de mettre en lumière la faible culture générale de mon contradicteur qui semble émerveillé par la très limitée culture de certains journalistes qu'il décrit comme hyper-cultivés

- je n'invente aucun argument, je répondais à ce qui était dit précédemment, c'est ton raisonnement qui est faux vu que tu escamotes l'argument qui m'a poussé à répondre. Pour ce qui est de ce bon Schopenhauer, laissons le reposer en paix, se faire citer par un idiot dans ton genre ne l'honorerait sans doute pas

- Mon but n'est pas de faire pleurer, je pensais sottement que les études avaient pour objectif d'élever les gens (socialement entre autres). Pour reprendre ce que je disais, je pourrais gagner 200ke/an si je bossais dans mon milieu d'origine, mais je le trouve suffisamment inintéressant pour aller voir ailleurs. ça te dépasse sûrement... et bon, laisse tomber l'ironie, ça passe moins bien à travers un écran.

- je ne rejette rien du tout, j'en ai fait une et j'ai eu l'admissibilité. Je ne fais que tirer des plans sur la comète, s'ils m'acceptent quand même je ne retirerai pas un mot de ce que j'ai dit précédemment. J'ai fait ce concours pour faire plaisir à mes parents, ça s'arrête là. Ce qui se passe dans mon université m'affecte bien plus durement, le CFJ m'en touche une sans faire bouger l'autre, même si je donne l'impression inverse.

- j'adore qu'on me prête des propos que je n'ai pas tenus, juste pour tenter de me destabiliser dans mon raisonnement. Les propos tenus par mon pote sont évidemment plus mesurés, évidemment plus sensés car ils sont proférés par quelqu'un qui a vraiment la vocation et la passion du journalisme (dans son domaine précis). Moi j'ai fait ça en dilettante, je ne le nie pas et je suis même plutôt fier du résultat. Mon seul objectif était de créer le débat, c'est fait, ma tâche est accomplie.

J'ai adoré ce réflexe pavlovien et corporatiste, cet esprit de corps qui sied si bien au monde du journalisme. Plus nous "avançons" sur ce topic, plus je me rend compte à quel point je dois être reconnaissant aux gens du CFJ de m'avoir massacré à mon oral, parceque même si par miracle j'étais accepté, je n'irais sûrement pas dans cette école et je ferais un heureux sur la liste d'attente.

PS : Zemmour, Zemmour, toujours Zemmour. Que vous le vouliez ou non, il est journaliste, il écrit des papiers et en plus c'est une "personnalité" du monde des médias. Heureusement qu'il reste encore dans ce monde des gens comme Ruquier pour le soutenir et l'imposer à l'antenne. Ceux qui regardent "on n'est pas couchés" apprécient tous Zemmour, car sinon, je ne vois pas comment ils pourraient s'infliger une émission de 3h où il est présent et intervient du début à la fin. Pour ce qui est de se faire coincer ou "défoncer la tronche", je paye pour voir. Je le suis à peu près dans toutes ses émissions (i-télé aussi) et je ne l'ai jamais vu se faire "parfois avoir les doigts dans le pot de nutella".
Mais je remarque que tu perds de ta mesure au moment même où tu abordes ce sujet, je sens une faiblesse, je ne vais pas insister...

Publié : 13 juil. 2009, 15:16
par melleroure
ca devient vraiment vraiment vraiment vraiment lourd!
je crois qu il faut savoir dire stop desfois

Publié : 13 juil. 2009, 15:43
par benladen
ça créé du débat, ça n'a jamais tué personne

Publié : 13 juil. 2009, 15:44
par letibelim
>>>alors alors alors, oh lala, ça va encore me prendre du temps de répondre à ce ramassis de conneries, mais bon, je fais le pont, j'ai que ça à foutre pour le moment donc c'est parti :

A qui le dis-tu, je rentre de week-end, et je lis toutes tes bêtises, tu ne m'épargnes pas...

>>>je vais répondre point par point à tes affirmations (arguments serait un terme trop flatteur pour cet amas de poncifs éculés) :

Ce n'est pas parce que tu le dis que ça devient vrai.

>>>je tentais de mettre en lumière la faible culture générale de mon contradicteur qui semble émerveillé par la très limitée culture de certains journalistes qu'il décrit comme hyper-cultivés

Ne connaissant ni les journalistes dont je parle, ni a fortiori leur culture générale, tu ne peux rien mettre en lumière du tout, tu peux juste pérorer et injurier, ce que tu fais d'ailleurs dans la suite de ton message. Mais ne t'inquiète pas, ça glisse, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, comme l'a très bien dit chirac avant toi.

>>>je n'invente aucun argument, je répondais à ce qui était dit précédemment, c'est ton raisonnement qui est faux vu que tu escamotes l'argument qui m'a poussé à répondre.

Je ne l'escamote pas du tout. En l'occurrence, la charge de la preuve te revient si tu insinues que j'escamote quoique ce soit.

>>>Pour ce qui est de ce bon Schopenhauer, laissons le reposer en paix, se faire citer par un idiot dans ton genre ne l'honorerait sans doute pas

Insulte facile, à laquelle je faisais référence un peu plus haut.

>>>Mon but n'est pas de faire pleurer, je pensais sottement que les études avaient pour objectif d'élever les gens (socialement entre autres). Pour reprendre ce que je disais, je pourrais gagner 200ke/an si je bossais dans mon milieu d'origine, mais je le trouve suffisamment inintéressant pour aller voir ailleurs. ça te dépasse sûrement... et bon, laisse tomber l'ironie, ça passe moins bien à travers un écran.

Ca me dépasse en effet probablement, étant donné que c'est ce que j'ai fait... Notons tout de même que je suis allé un peu plus loin que les oraux, et que j'ai donc une connaissance du milieu professionnel un peu plus approfondi que le visionnage quotidien de [/quote]on n'est pas couché ou I-Télé for that matter.

>>>je ne rejette rien du tout, j'en ai fait une et j'ai eu l'admissibilité. Je ne fais que tirer des plans sur la comète, s'ils m'acceptent quand même je ne retirerai pas un mot de ce que j'ai dit précédemment. J'ai fait ce concours pour faire plaisir à mes parents, ça s'arrête là. Ce qui se passe dans mon université m'affecte bien plus durement, le CFJ m'en touche une sans faire bouger l'autre, même si je donne l'impression inverse.

Pour "plaire à tes parents", finalement, le grand révolutionnaire du milieu journalistique est bien moins surprenant que ce qu'il laisse paraître de prime abord.

>>>j'adore qu'on me prête des propos que je n'ai pas tenus, juste pour tenter de me destabiliser dans mon raisonnement.

Quels propos ? Je fais toujours (contrairement à toi) l'effort de te citer avant de te contredire.

>>>Les propos tenus par mon pote sont évidemment plus mesurés, évidemment plus sensés car ils sont proférés par quelqu'un qui a vraiment la vocation et la passion du journalisme (dans son domaine précis). Moi j'ai fait ça en dilettante, je ne le nie pas et je suis même plutôt fier du résultat. Mon seul objectif était de créer le débat, c'est fait, ma tâche est accomplie.

Ce n'est pas un débat, c'est un pugilat. Tu t'es allègrement foutu de la gueule de tout le monde en attendant que quelqu'un vienne faire mumuse avec toi. Ce que j'ai fait, même si je n'en retire aucune fierté.

>>>J'ai adoré ce réflexe pavlovien et corporatiste, cet esprit de corps qui sied si bien au monde du journalisme. Plus nous "avançons" sur ce topic, plus je me rend compte à quel point je dois être reconnaissant aux gens du CFJ de m'avoir massacré à mon oral, parceque même si par miracle j'étais accepté, je n'irais sûrement pas dans cette école et je ferais un heureux sur la liste d'attente.

En attaquant tout le monde et personne, et en restant dans le vague comme tu le fais, tu ne prends pas grande risque...

>>>PS : Zemmour, Zemmour, toujours Zemmour. Que vous le vouliez ou non, il est journaliste, il écrit des papiers et en plus c'est une "personnalité" du monde des médias. Heureusement qu'il reste encore dans ce monde des gens comme Ruquier pour le soutenir et l'imposer à l'antenne. Ceux qui regardent "on n'est pas couchés" apprécient tous Zemmour, car sinon, je ne vois pas comment ils pourraient s'infliger une émission de 3h où il est présent et intervient du début à la fin. Pour ce qui est de se faire coincer ou "défoncer la tronche", je paye pour voir. Je le suis à peu près dans toutes ses émissions (i-télé aussi) et je ne l'ai jamais vu se faire "parfois avoir les doigts dans le pot de nutella".
Mais je remarque que tu perds de ta mesure au moment même où tu abordes ce sujet, je sens une faiblesse, je ne vais pas insister...

Aaaaah, dire une chose et faire son contraire, la nature humaine ! Tu n'insistes pas mais c'est le plus long de tes paragraphes. Allez, juste, pour la route et pour ton édification Zemmour screwed up, ça se passe ici, c'était il y a 6 mois environ :

http://top-news.fr/zemmour-et-la-lutte- ... deo-itele/

Ce coup-ci, c'était tellement gros qu'il a fait amende honorable...

Quant à Ruquier, heureusement qu'il est là, c'est vrai, pour permettre à Steevie, ce puit de culture, de faire partager sa science de l'actualité. Tu as raison, certains journalistes sont bel et bien incultes...

Publié : 13 juil. 2009, 15:59
par LePape
benladen a écrit :
LePape a écrit :Je ne comprend pas pourquoi vous vous offusquez !

Après tout, BenLaden a incontestablement plus de talent que nous tous réunis, il a bien le droit de nous le prouver.

Pourquoi tant de haine envers l'élite de la nation ?
je n'ai jamais prétendu ça mais bon... quand on est à court d'arguments, on cherche toujours un moyen de s'en sortir, n'est-ce pas?
Mais.... Mais j'étais sincère ! :(

Publié : 13 juil. 2009, 16:06
par benladen
LOL de LOL, je pensais être de mauvaise foi mais là, tu dépasses mes temps de passage à chaque phrase :

Allez, on est repartis pour un tour :

- je ne suis pas là pour t'épargner, j'avais bon espoir de t'achever rapidement mais tu as le cuir solide, donc on va prolonger la corrida.

- je te retourne l'argument (facile j'en conviens, mais tellement pertinent vu tes propos)

- j'apprécie qu'on reconnaisse mes sources, même si je soupçonne un peu Chirac de ne pas avoir inventé cette expression ni de l'avoir popularisée en premier. Enfin passons, le journaliste est ressorti pour le coup, très cliché mon ami

- remonte au premier argument qui me pousse à tenir les propos que tu cites et tu verras que tu escamotes.

- tu n'es jamais en reste pour manier l'insulte, j'utilise tes armes, ça me semble de bonne guerre

- tu ne sembles pas bien maitriser la télé, ruquier ne passe que le samedi (et le vendredi soir sur TV5 pour ceux qui ont le cable). Mais merci d'essayer de me rabaisser à un niveau aussi peu flatteur, ça prouve que tu ne sais pas à qui tu t'adresses

- jamais prétendu être un révolutionnaire, je sais juste qu'un journaliste emprisonné ou abattu ne m'émeut pas plus qu'un hérisson écrasé au bord de la route.

- si tu relisais ce que tu écris, tu saurais de quoi je parle.

- merci de t'être abaissé à venir faire joujou avec moi, c'est tellement plus drôle à deux :D

- j'ai donné suffisamment de noms pour que tu prennes la peine de les retrouver en cherchant un minimum. Mais ça t'arrange bien de prétendre le contraire...

- quand je dis ne pas insister, j'entendais ne pas te filer les dizaines de liens youtube/dailymotion où zemmour humilie rhétoriquement des "so-called" spécialistes. Mais j'apprécie la vidéo que tu envoies, si ça peut te rassurer. la confusion est très marrante en effet.

- ruquier couchait avec steevy, nous ne sommes pas là pour juger des déviances sexuelles de notre époque.

Publié : 13 juil. 2009, 16:19
par benladen
LePape a écrit :
benladen a écrit : je n'ai jamais prétendu ça mais bon... quand on est à court d'arguments, on cherche toujours un moyen de s'en sortir, n'est-ce pas?
Mais.... Mais j'étais sincère ! :(
aaaaaah ça n'était pas de l'ironie. roooo je suis bête des fois :lol:
A l'avenir, appelle moi directement Maître Vénéré, ça évitera les confusions.
Tu peux disposer esclave

Publié : 13 juil. 2009, 16:31
par letibelim
- je ne suis pas là pour t'épargner, j'avais bon espoir de t'achever rapidement mais tu as le cuir solide, donc on va prolonger la corrida.

>>Tu n'as pas idée... le temps sera ma limite... J'ai un boulot de journaliste à faire, désolé.

- je te retourne l'argument (facile j'en conviens, mais tellement pertinent vu tes propos)

>>évitons de retomber en enfance, veux-tu...

- j'apprécie qu'on reconnaisse mes sources, même si je soupçonne un peu Chirac de ne pas avoir inventé cette expression ni de l'avoir popularisée en premier. Enfin passons, le journaliste est ressorti pour le coup, très cliché mon ami

>> Effectivement, c'est très probable que Chirac ne l'ait pas inventé, mais que veux-tu, il faut bien qu'il est laissé une trace...

- remonte au premier argument qui me pousse à tenir les propos que tu cites et tu verras que tu escamotes.

>>Ah mais non: tu m'accuses, tu fournis la preuve. Mais depuis le début, tu ne t'es pas beaucoup embarrassé à essayer de démontrer quoique ce soit.

- tu n'es jamais en reste pour manier l'insulte, j'utilise tes armes, ça me semble de bonne guerre

>>Mais encore une fois, je t'en prie. Cite-moi ! Peut-être as-tu pris le qualificatif d'"arrogant" pour une insulte, mais à part ça...

- tu ne sembles pas bien maitriser la télé, ruquier ne passe que le samedi (et le vendredi soir sur TV5 pour ceux qui ont le cable). Mais merci d'essayer de me rabaisser à un niveau aussi peu flatteur, ça prouve que tu ne sais pas à qui tu t'adresses

>>Ecoute, tu as cité Lapix Ferrari Zemmour et quelques autres... Pour l'instant, nul trace de Kapuscinski ou d'un quelconque journaliste un peu glorieux... Je me fie aux indices que tu me laisses. Quand tu estimes que ma culture est proche de zéro, tu ne fais pas autre chose. Et le faisceau d'indice, comme le raisonnement sur lesquels tu t'appuies sont bien plus minces.

- jamais prétendu être un révolutionnaire, je sais juste qu'un journaliste emprisonné ou abattu ne m'émeut pas plus qu'un hérisson écrasé au bord de la route.

>>Quelle surprise...

- si tu relisais ce que tu écris, tu saurais de quoi je parle.

>>Superbe argument, je suis scotché à ma chaise. Je crois surtout que tu es un peu feignant et que tu as la flemme de faire des recherches. Qui en plus risqueraient d'être vaines... Quant à "On n'est pas couché", on a l'expertise qu'on a. Si toi, c'est la grille télé, grand bien te fasse.
Sache que le quotidiennement s'appliquait à I-Télé...

- merci de t'être abaissé à venir faire joujou avec moi, c'est tellement plus drôle à deux :D

>>C'est sûr. Je n'avais pas fait ça depuis un certain temps, je dois dire...

- j'ai donné suffisamment de noms pour que tu prennes la peine de les retrouver en cherchant un minimum. Mais ça t'arrange bien de prétendre le contraire...

>>Quels noms ? A part quelques grandes stars de la télé tellement peu représentatives de ce milieu que tu ignores clairement, tu n'as rien donné.

- quand je dis ne pas insister, j'entendais ne pas te filer les dizaines de liens youtube/dailymotion où zemmour humilie rhétoriquement des "so-called" spécialistes. Mais j'apprécie la vidéo que tu envoies, si ça peut te rassurer. la confusion est très marrante en effet.

>>Oh, mais la rhétorique est une chose - et à ce petit jeu, Zemmour est effectivement très fort. Mais il est tellement engoncé dans son carcan idéologique que la recherche de la vérité lui importe peu... Là preuve, en entendant les mots "lutte" et "prof", il a tout de suite pensé à la lutte finale. Qui parlait de réflexes pavloviens ?

- ruquier couchait avec steevy, nous ne sommes pas là pour juger des déviances sexuelles de notre époque.[/quote]

>>Ooh, la belle bleue ! Et en parlant de déviance (sic), tu ne juges, évidemment, pas. Mais j'ai comme l'impression que tu es un provocateur de pacotille.

Publié : 13 juil. 2009, 17:01
par benladen
le débat ne progresse plus on dirait...

Publié : 13 juil. 2009, 17:03
par letibelim
benladen a écrit :le débat ne progresse plus on dirait...
A-t-il jamais décollé ?

Publié : 13 juil. 2009, 18:54
par melleroure
quand tu vois que tu fais pitie a tout le monde, il se passe quoi dans ta tete là?
tu penses etre le seul a voir les choses telles qu elles sont vraiment et qu on est un bande de moutons ou tu te poses quand meme des questions?

Publié : 13 juil. 2009, 19:13
par benladen
letibelim a écrit :
benladen a écrit :le débat ne progresse plus on dirait...
A-t-il jamais décollé ?
quel rapport entre progression et décollage? pour un journaliste tu choisis bien mal tes mots