La diversité dans les médias

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Message non lu par nass24 » 01 avr. 2009, 12:05

Qu'est-ce que tu veux dire boussicot?
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Re: Avis personnel

Message non lu par LUCSAINT » 01 avr. 2009, 12:33

papillonlune a écrit :Tout d'abord, bonjour à tous.
Je tiens par avance à m'excuser pour mes futures et probables fautes d'orthographe.
Ce sujet me tiens particulièrement à coeur car je suis surveillante dans un collège de ZEP et je sais très bien que les jeunes de ce collège n'auront pas les mêmes chances que les autres à leur sortie et encore moins les jeunes de couleur.
Il faut arrêter de dire qu'actuellement le racisme n'existe plus car celà est tout à fait inexacte.
J'ai regardé dernièrement 90' Enquête où il était question d'un jeune qui sortait de l'ENA qui ne trouvant pas d'emploi a été obligé de faire coursier pour nourrir sa famille alors que toute sa promotion a trouvé du travail et il était le premier de sa promo alors expliqué moi pourquoi lui n'en a pas trouvé ? (peut être car il a un nom a consonnance arabe )
Je pense que Nass24 essayai juste de connaître l'avais de personnes diverses et variées, de toutes horizons ethniques et sociales sur un sujet d'actualité qui touche beaucoup de monde et ne sait permis en aucune manière de porter un jugement.
Je suis totalement outrée de la manière dont parle lucsaint sur ce sujet, la maniére dont il répond à Nass24 (il lui manque vraiment de respect) je ne pense pas qu'elle soit ton amie donc respecte la et ne lui parle pas de cette facon car elle a le droit de s'exprimer.
Toi aussi Lucsaint mais fait le dans le respect mutuel et tu ne te feras pas répondre de la sorte.
Je crois que tu as le don de stresser et de choquer les gens, la preuve dans les messages des gens qui te réponde.
Je pense que tu es quelqu'un d'obtu et que tu as des oeillères.
Regarde un peu la vraie vie de ta fenêtre et après repasse sur ce forum et parle.
Fin et désolé si j'ai blessé quelqu'un et pour les fautes d'orthographe.
salut Papillonlune, ton pote de l'ENA t'as qu'à lui dire d'écrire à Rachida Dati. Elle est ministre avec un Cv bidouillé, comme quoi chez nous tout est possible au contraire... :)
rudynigebel

La diversité dans les médias

Message non lu par rudynigebel » 01 avr. 2009, 12:37

Autre chose interessante remarquée dans quelques rédactions, le piston!
En effet, je n'aurais jamais pensé à quel point c'était efficace.
Résultat: les offres d'emploi relatives au journalisme sont le plus souvent "réservés" et crée des bouchons interminables...
il n'y a qu'à observer le nombre de consultations pour un poste sur ce même site.

Pour en revenir à la diversité, je suis d'accord pour faire baisser les frais d'inscription aux écoles. D'une part parce que cela freine automatiquement l'égalité des chances et laisse l'exercice de cette profession à une trop grande majorité de journalistes provenant originellement de milieux aisés.

D'autre part, avec le temps on observe un irrémédiable décalage de pensées et de tendances, entre les journalistes "bourgeois" de la télé ou de la radio et la masse populaire, qui à mon sens ne s'identifie même plus à ces relais d'informations.
Sinon pourquoi de nombreux journalistes deviennent "des people"...

Je n'aborde même pas la question de la "bimbo-ïsation" des journaux d'infos...maintenant la norme c'est d'être beau et belle, et surtout bien maquillé(e).

Enfin pour ceux que celà a intrigué comme moi, durant la crise en Guadeloupe et en Martinique, comment peut-on expliquer que les médias n'ait jamais pu présenter un correspondant local ou originaire de la population locale pour les couvertures? c'est bien la France pourtant!
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Re: De la mesure du racisme...

Message non lu par LUCSAINT » 01 avr. 2009, 12:39

letibelim a écrit :
LUCSAINT a écrit : Tu parles bien de l'Angleterre, le pays du hooliganisme, des skinheads, des ratonnades anti-pakis, des banlieues-ghettos (comme chez nous), le pays des vannes racistes, le pays où les blancs précisent "white british" sur leur CV, etc. ?
Et même dans un pays comme celui-là, on voit plus de diversité dans les médias, c'est dire ! Blague à part, il n'y a pas plus de ratonnades "anti-pakis" (tu noteras les guillemets, utiles quand on utilise un terme péjoratif comme "paki"), que de ratonnades anti-arabes en France. Le pays des vannes racistes, pas plus qu'en France non plus. et le white british, tu délires complet, jamais vu ça sur un CV en Angleterre... Tu y as vécu, au moins, ou c'est des ouï-dire ?
Ah, et puis renseignes-toi, le hooliganisme n'a plus tellement la cote en GB, on peut emmener ses gosses au stade, maintenant. Quant aux skinheads, je te conseille (et aux autres aussi) de bien de te renseigner sur ce mouvement, qui n'est pas du tout ce qu'on croit. Bien plus complexe, et pas d'extrême-droite, en vérité (même si certains, de ce côté-ci du spectre politique, leurs ont piqué quelques attributs).
Bon allez, en conclusion, disons que tu ne réponds jamais aux objections qui te sont posées. Tu prends un détail, et tu provoques.
Je crois donc que je ne vais pas insister, on apprend pas aux ânes à bêler.
Hallucinant ton cours de sociologie-Wikipedia sur l'Angleterre et ensuite sur les skins. Mais représentatif de la presse actuelle... Larguée. Déconnectée du terrain.
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Message non lu par LUCSAINT » 01 avr. 2009, 12:42

jimbo a écrit :Don't feed the troll !!!
une inter, une phrase : et le contradicteur est diabolisé. Dans un débat sur les quotas ethniques ça la fout mal... un peu de tolérance Jimbo :) ou bien dis-nous plutôt ce que tu en penses, Cilou itou !
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Re: La diversité dans les médias

Message non lu par LUCSAINT » 01 avr. 2009, 13:03

rudynigebel a écrit :Autre chose interessante remarquée dans quelques rédactions, le piston!
En effet, je n'aurais jamais pensé à quel point c'était efficace.
Résultat: les offres d'emploi relatives au journalisme sont le plus souvent "réservés" et crée des bouchons interminables...
il n'y a qu'à observer le nombre de consultations pour un poste sur ce même site.
Pour en revenir à la diversité, je suis d'accord pour faire baisser les frais d'inscription aux écoles. D'une part parce que cela freine automatiquement l'égalité des chances et laisse l'exercice de cette profession à une trop grande majorité de journalistes provenant originellement de milieux aisés.
D'autre part, avec le temps on observe un irrémédiable décalage de pensées et de tendances, entre les journalistes "bourgeois" de la télé ou de la radio et la masse populaire, qui à mon sens ne s'identifie même plus à ces relais d'informations.
Sinon pourquoi de nombreux journalistes deviennent "des people"...
Je n'aborde même pas la question de la "bimbo-ïsation" des journaux d'infos...maintenant la norme c'est d'être beau et belle, et surtout bien maquillé(e).
Enfin pour ceux que celà a intrigué comme moi, durant la crise en Guadeloupe et en Martinique, comment peut-on expliquer que les médias n'ait jamais pu présenter un correspondant local ou originaire de la population locale pour les couvertures? c'est bien la France pourtant!
Je plussoie Rudi. Je pense que la crise actuelle de la presse vient des journalistes eux-mêmes. Beaucoup ont la forme, mais n'ont aucun fond. Ils sont formatés, perroquets de la pensée unique (ce post en est d'ailleurs un exemple) et au final ça donne une presse-chloroforme que plus personne n'a envie de lire.
L'une des causes - parmi moult dérives - est effectivement le piston comme toute sélection, souvent en faveur de fils et filles de journalistes et/ou bobos eux-mêmes lobotomisés et issus d'écoles pipeau. Au détriment de ceux qui ont vraiment la niaque.
Ici l'instauration de quotas ethniques pourrait peut-être faire "bouger les lignes". Mais cela assimile un peu les Blacks et Beurs à... des handicapés (qui eux bénéficient de quotas) ce qui est un peu ridicule.
D'autant que pour les "décideurs" français, les critères d'embauche (d'après ma longue expérience :)) n'ont souvent rien à voir avec la couleur de peau ou l'origine. Ils cherchent juste des gens formatés, à presser comme un citron (mais c'est un peu la règle du jeu)...
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Re: La diversité dans les médias

Message non lu par nass24 » 01 avr. 2009, 16:00

LUCSAINT a écrit :
rudynigebel a écrit :Autre chose interessante remarquée dans quelques rédactions, le piston!
En effet, je n'aurais jamais pensé à quel point c'était efficace.
Résultat: les offres d'emploi relatives au journalisme sont le plus souvent "réservés" et crée des bouchons interminables...
il n'y a qu'à observer le nombre de consultations pour un poste sur ce même site.
Pour en revenir à la diversité, je suis d'accord pour faire baisser les frais d'inscription aux écoles. D'une part parce que cela freine automatiquement l'égalité des chances et laisse l'exercice de cette profession à une trop grande majorité de journalistes provenant originellement de milieux aisés.
D'autre part, avec le temps on observe un irrémédiable décalage de pensées et de tendances, entre les journalistes "bourgeois" de la télé ou de la radio et la masse populaire, qui à mon sens ne s'identifie même plus à ces relais d'informations.
Sinon pourquoi de nombreux journalistes deviennent "des people"...
Je n'aborde même pas la question de la "bimbo-ïsation" des journaux d'infos...maintenant la norme c'est d'être beau et belle, et surtout bien maquillé(e).
Enfin pour ceux que celà a intrigué comme moi, durant la crise en Guadeloupe et en Martinique, comment peut-on expliquer que les médias n'ait jamais pu présenter un correspondant local ou originaire de la population locale pour les couvertures? c'est bien la France pourtant!
Je plussoie Rudi. Je pense que la crise actuelle de la presse vient des journalistes eux-mêmes. Beaucoup ont la forme, mais n'ont aucun fond. Ils sont formatés, perroquets de la pensée unique (ce post en est d'ailleurs un exemple) et au final ça donne une presse-chloroforme que plus personne n'a envie de lire.
L'une des causes - parmi moult dérives - est effectivement le piston comme toute sélection, souvent en faveur de fils et filles de journalistes et/ou bobos eux-mêmes lobotomisés et issus d'écoles pipeau. Au détriment de ceux qui ont vraiment la niaque.
Ici l'instauration de quotas ethniques pourrait peut-être faire "bouger les lignes". Mais cela assimile un peu les Blacks et Beurs à... des handicapés (qui eux bénéficient de quotas) ce qui est un peu ridicule.
D'autant que pour les "décideurs" français, les critères d'embauche (d'après ma longue expérience :)) n'ont souvent rien à voir avec la couleur de peau ou l'origine. Ils cherchent juste des gens formatés, à presser comme un citron (mais c'est un peu la règle du jeu)...
S'il ne s'agissait que de formater des gens comme des citrons même si je partage quelque peu ton avis sur la question, pourquoi procède t-on à de la discrimination dans le formatage. Le problème des pistons doit être nuancé, je n'ai jamais eu aucun contacts de personne, je me suis toujours débrouillée seule en y allant certes au culot mais ça marche. Il est évident que lorsque l'on est pistonné c'est beaucoup plus simple seulement je tiens à dire qu'il n'y a pas de fatalité. Et pour l'instauration des quotas, je suis d'accord elles ne feront que stigmatiser davantage les" blacks et les beurs ", c'est cet effet pervers qui me dérange maintenant s'il faut cela pour que ces populations puissent avoir une chance de montrer ce qu'elles valent et bien pourquoi pas. On ne perd rien à essayer. Et puis si ces journalistes sont mauvais, je ne doute pas qu'ils ne feront pas long feu.
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Message non lu par nass24 » 01 avr. 2009, 16:27

BOUSSICOT a écrit :"en France, il y a encore beaucoup de difficultés à accepter que Français rime avec diversité!!!"
...surtout quand on veut niquer la France !
Par contre je voulais réagir à cette phrase que Boussicot a posté. Qu'est-ce tu veux dire exactement que je veux niquer la France??
Je ne sais pas où est-ce que tu es allé chercher ça? Si tu veux je peux t'expliquer ce que j'entends par Français rime avec diversité.. En résumé, la France est un pays riche où tout le monde n'est pas pareil mais c'est normal, cela s'appelle la diversité!!! Je soulignais juste que certaines personnes ont dû mal à l'accepter car ils pensent que français rime uniquement avec blanc, et eux on les appelle des racistes ou des xénophobes. Maintenant je ne dis pas que tout le monde est raciste, ce n'est pas mon propos et je ne tiens pas à faire d'une exception une généralité. Et je te rassure je n'ai aucune envie de niquer la France, bien au contraire, c'est un pays que j'affectionne. Cependant ce n'est pas parce que tu t'interroges sur un problème qui touche la France que pour autant tu veux niquer la France.
Je crois que je vais désormais cesser de répondre à des personnes qui envoient des messages uniquement pour parasiter le débat et qui dans le fond n'apporte RIEN mais alors RIEN DU TOUT!!!!
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Message non lu par LUCSAINT » 02 avr. 2009, 00:39

nass24 a écrit :
BOUSSICOT a écrit :"en France, il y a encore beaucoup de difficultés à accepter que Français rime avec diversité!!!"
...surtout quand on veut niquer la France !
Par contre je voulais réagir à cette phrase que Boussicot a posté. Qu'est-ce tu veux dire exactement que je veux niquer la France??
Je ne sais pas où est-ce que tu es allé chercher ça? Si tu veux je peux t'expliquer ce que j'entends par Français rime avec diversité.. En résumé, la France est un pays riche où tout le monde n'est pas pareil mais c'est normal, cela s'appelle la diversité!!! Je soulignais juste que certaines personnes ont dû mal à l'accepter car ils pensent que français rime uniquement avec blanc, et eux on les appelle des racistes ou des xénophobes. Maintenant je ne dis pas que tout le monde est raciste, ce n'est pas mon propos et je ne tiens pas à faire d'une exception une généralité. Et je te rassure je n'ai aucune envie de niquer la France, bien au contraire, c'est un pays que j'affectionne. Cependant ce n'est pas parce que tu t'interroges sur un problème qui touche la France que pour autant tu veux niquer la France.
Je crois que je vais désormais cesser de répondre à des personnes qui envoient des messages uniquement pour parasiter le débat et qui dans le fond n'apporte RIEN mais alors RIEN DU TOUT!!!!
bah c'est simple à comprendre. Boussicot veut sûrement dire que à force d'entendre le sempiternel discours agressif, violent et anti-tout des jeunes de nos cités, certains n'ont pas envie d'embaucher leurs grands frères ou grandes soeurs...
Nass24 quand je te chambrais un peu sur la "prise en main" nécessaire, perso je ne pensais pas à ça, mais plutôt à ce pleurnichage généralisé des apprentis-journalistes et/ou pigistes, emblématique de notre société d'ailleurs. Ici beaucoup dénoncent les méchants patrons, mais combien se prennent en main pour devenir "incontournables" dans une rédac ? le message était général, il ne s'adressait pas à toi particulièrement...
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 02 avr. 2009, 10:50

Pour ce qui est de l'intégration des journalistes issus de minorités — question que je ne me suis jamais vraiment posée, bien qu'étant moi-même assez « visible » —, le problème se pose différemment selon que l'on parle de la presse régionale, nationale, quotidienne, périodique, radiophonique ou télévisuelle, en pige ou en poste.

En radio et en presse, il y a déjà des médias communautaires (en papiers : Jeune Afrique, etc.) ; cela ne va pas vraiment dans le pur sens du débat, mais c'est quand même à souligner.

Après, il me semble évident qu'il est plus dur pour un journaliste un peu expérimenté issu de l'immigration de se faire embaucher en poste dans un press-news national que de piger dans un quotidien local.
Mais c'est la même chose pour le « bon petit » Français journaliste, à quelques cas près.

S'il y a une chose qu'on ne peut pas reprocher au gouvernement actuel, c'est bien de ne pas donner l'exemple en « essayant » de nommer des gens en fonction de leurs compétences sans vraiment tenir compte de leurs origines et leur sexe.
Mais si on doit faire partout pareil et que les gens embauchés viennent à faire n'importe quoi... :wink:

Alors, après, c'est vrai que la tendance en presse et dans les médias, c'est de plus facilement donner « le pouvoir » à quelqu'un qui nous ressemble (à tout point de vue, pas que physiquement), parce qu'on se doute un peu qu'il ne fera pas trop de vagues et que le boulot sera fait comme on souhaite qu'il soit fait.

En gros, je suis d'accord pour dire que malgré toutes les leçons que la presse se croit apte à donner à la société à longueur d'émission et de parution, elle n'en demeure pas moins un des derniers bastions de l'immobilisme et du conservatisme : contradiction post-soixante-huitarde.

Il devrait en être du journalisme comme de la linguistique : avoir les outils pour, et surtout répondre à la nécessité de, se regarder le nombril de façon à continuer à avancer dans le bon sens.
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Message non lu par nass24 » 02 avr. 2009, 12:39

LUCSAINT a écrit :
nass24 a écrit : Par contre je voulais réagir à cette phrase que Boussicot a posté. Qu'est-ce tu veux dire exactement que je veux niquer la France??
Je ne sais pas où est-ce que tu es allé chercher ça? Si tu veux je peux t'expliquer ce que j'entends par Français rime avec diversité.. En résumé, la France est un pays riche où tout le monde n'est pas pareil mais c'est normal, cela s'appelle la diversité!!! Je soulignais juste que certaines personnes ont dû mal à l'accepter car ils pensent que français rime uniquement avec blanc, et eux on les appelle des racistes ou des xénophobes. Maintenant je ne dis pas que tout le monde est raciste, ce n'est pas mon propos et je ne tiens pas à faire d'une exception une généralité. Et je te rassure je n'ai aucune envie de niquer la France, bien au contraire, c'est un pays que j'affectionne. Cependant ce n'est pas parce que tu t'interroges sur un problème qui touche la France que pour autant tu veux niquer la France.
Je crois que je vais désormais cesser de répondre à des personnes qui envoient des messages uniquement pour parasiter le débat et qui dans le fond n'apporte RIEN mais alors RIEN DU TOUT!!!!
bah c'est simple à comprendre. Boussicot veut sûrement dire que à force d'entendre le sempiternel discours agressif, violent et anti-tout des jeunes de nos cités, certains n'ont pas envie d'embaucher leurs grands frères ou grandes soeurs...
Nass24 quand je te chambrais un peu sur la "prise en main" nécessaire, perso je ne pensais pas à ça, mais plutôt à ce pleurnichage généralisé des apprentis-journalistes et/ou pigistes, emblématique de notre société d'ailleurs. Ici beaucoup dénoncent les méchants patrons, mais combien se prennent en main pour devenir "incontournables" dans une rédac ? le message était général, il ne s'adressait pas à toi particulièrement...
Je suis d'accord avec toi sur la prise en main des individus qui est indispensable plutôt que de ne faire pas grand-chose et de pleurnicher. Je dois tout de même souligner qu'il ne faut pas faire de généralité sur les personnes des cités. La phrase de BOUSSICOT se veut juste provocatrice. Très sincèrement est-ce que vous croyez que les personnes qui cultivent une rancune perpétuelle contre la France se présentent aux portes des rédactions, je n'en suis pas persuadée. Je pense qu'au contraire qu'ils doivent soit partir soit rester dans leur cité et ne rien faire. Depuis le début Lucsaint je parle des gens qui se bougent sinon ça n'aurait pas de sens. Et la plupart des personnes qui vivent en cité se bougent et veulent s'en sortir, les gens qui veulent casser et niquer la France sont une minorité. Arrêtons de faire des amalgames et de mélanger tout.
letibelim
Messages : 245
Inscription : 13 oct. 2005, 09:18
Contact :

Re: De la mesure du racisme...

Message non lu par letibelim » 02 avr. 2009, 19:30

LUCSAINT a écrit : Hallucinant ton cours de sociologie-Wikipedia sur l'Angleterre et ensuite sur les skins. Mais représentatif de la presse actuelle... Larguée. Déconnectée du terrain.
Haha, tu es un drôle, toi ! "Mon cours de sociologie wikipedia" ! Dis-le que je suis un "gauchiste", puisque c'est ce que tu penses...C'est vrai qu'on est mieux avec le parfait manuel du jeune populaire et ses petites fiches sur Friedman et l'Ecole de Chicago.

Quant à "larguée. Déconnectée du terrain" en parlant de la presse, mais finalement surtout de moi, je crois que je suis surtout déconnecté... de ta propre opinion, que tu tiens visiblement en haute estime. Tu ne sais rien de moi, ni d'ailleurs, visiblement de où j'ai vécu, mais tu te permets de juger.

D'ailleurs, je constate que lorsqu'on t'avance des points précis et argumentés, tu te contentes d'envoyer une vanne sans répondre.

Et tu cries au sectarisme lorsqu'on te traite de troll. la défense parfaite !
Tu es un peu ça :

http://redwing.hutman.net/~mreed/warrio ... ologue.htm
Cerveau Léa
Messages : 1
Inscription : 26 févr. 2008, 12:15
Contact :

Message non lu par Cerveau Léa » 03 avr. 2009, 00:06

Bonjour,

Moi je débarque un peu dans ce débat mais j'ai un avis bien tranché sur la question de la diversité dans les médias. Pour que cela existe il faudrait déjà qu'il y' ai de la diversité dans l'accès aux études. Personnellement, je passe le concours du CELSA bientot : j'ai 22 ans, j'habite en banlieue dans l'Essonne. Et je me dit que, meme si je réussi ce concours je ne pourrais pas suivre une scolarité normale. Les horaires de cours sont à peu près 8H30 / 20H ce qui est un casse tete quand on habite à 2H du CELSA. Mes parents n'ont pas les moyens de me payer une petite piaule à coté et moi, je n'aurais pas le temps d'avoir un job à coté de mes études si j'y entre... alors, la diversité... mon oeil ! (pour rester polie) Les habitants du 92 ou du 16eme arrondissement sont quand meme sacrément avantagés là..

Et moi, ni assez riche, ni trop pauvre, j'ai pas meme une bourse... rien pour me permettre de suivre des études dans de bonnes conditions. Bref, la diversité à mon sens ce n'est pas une question de couleur.. mais de classe sociale.

Toutes les grandes écoles, de journalisme, de com' ou d'autre sont installée à des endroits bien précis dans Paris.. Et pire, aucune d'entre elles ne prend en compte dans son organisation les personnes qui ont des problèmes financiers... mais qui n'en sont pas moins doués ni motivés que les autres.

Voilà, moi ça me rend malade de vivre dans un pays pareil.. où on ne peut pas suivre les études de ses reves.. faute de moyens..

Bonne nuit à vous.

Bye
hankao
Messages : 116
Inscription : 12 juil. 2008, 05:00
Contact :

Message non lu par hankao » 03 avr. 2009, 00:14

Je suis totalement d'accord avec toi Léa! La première sélection qu'instaure les écoles de journalisme c'est la sélection par le fric!

Rien que les inscriptions aux concours demandent de l'argent, moi je tente 6 écoles ça me fait dans les 700 euros sans compter l'herbergement et le transport!

ça devrait être pris en compte quand ils cherchent à évaluer notre motivation lors des oraux!
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Message non lu par LUCSAINT » 03 avr. 2009, 12:47

Cerveau Léa a écrit :Bonjour, Moi je débarque un peu dans ce débat mais j'ai un avis bien tranché sur la question de la diversité dans les médias. Pour que cela existe il faudrait déjà qu'il y' ai de la diversité dans l'accès aux études. Personnellement, je passe le concours du CELSA bientot : j'ai 22 ans, j'habite en banlieue dans l'Essonne. Et je me dit que, meme si je réussi ce concours je ne pourrais pas suivre une scolarité normale. Les horaires de cours sont à peu près 8H30 / 20H ce qui est un casse tete quand on habite à 2H du CELSA. Mes parents n'ont pas les moyens de me payer une petite piaule à coté et moi, je n'aurais pas le temps d'avoir un job à coté de mes études si j'y entre... alors, la diversité... mon oeil ! (pour rester polie) Les habitants du 92 ou du 16eme arrondissement sont quand meme sacrément avantagés là..
Et moi, ni assez riche, ni trop pauvre, j'ai pas meme une bourse... rien pour me permettre de suivre des études dans de bonnes conditions. Bref, la diversité à mon sens ce n'est pas une question de couleur.. mais de classe sociale. Toutes les grandes écoles, de journalisme, de com' ou d'autre sont installée à des endroits bien précis dans Paris.. Et pire, aucune d'entre elles ne prend en compte dans son organisation les personnes qui ont des problèmes financiers... mais qui n'en sont pas moins doués ni motivés que les autres. Voilà, moi ça me rend malade de vivre dans un pays pareil.. où on ne peut pas suivre les études de ses reves.. faute de moyens... Bonne nuit à vous.
Bye
Le coeur du problème est ici. Déjà il y a très peu de candidatures black ou beur, car beaucoup d'entre eux ont été "éliminés" en amont.
Ensuite, c'est pas mieux. Mettez-vous à la place du responsable qui épluche les candidatures. Si le CV mentionne que le mec ou la fille habite dans le fin fond de la banlieue et est non motorisé, ben le CV est poubellisé. Car cela promettrait des problèmes à répétitions, notamment à cause des transports en communs peu pratiques et aléatoires. Et puis les soirs de bouclage tardif le/la journaliste rentre comment chez lui ? en stop en pleine nuit ? bref sur l'entrée dans les médias parisiens, une sorte de boboisation-blanche-intra muros est en train de se créer, au détriment de la "diversité" souvent issue de la banlieue...
Répondre

Revenir à « Forum général »