Niveau d'Anglais faible : handicap insurmontable ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
Adibounours
Messages : 75
Inscription : 28 avr. 2007, 12:36
Contact :

Niveau d'Anglais faible : handicap insurmontable ?

Message non lu par Adibounours » 14 nov. 2007, 16:43

Bonjour à tous,

Comme bon nombre de visiteurs ici, je souhaite intégrer une école de journalisme reconnue par la profession. Une déclaration creuse qui, j'imagine, apparaît comme terriblement redondante sur ce forum...
Cela dit, je m'interroge : peut-on intégrer l'une de ces prestigieuses formations malgré un faible niveau d'Anglais (enre 7 et 10 à la fac, en L3) ?
De cette question en découle une autre : quelle est l'école -outre l'IJBA- qui semble la plus accessible compte tenu de cette grosse lacune ?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 14 nov. 2007, 17:51

Le plus simple n'est-il pas de progresser en anglais ? Par exemple en allant faire un petit tour de quelques mois de l'autre côté du channel ?
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1641
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 14 nov. 2007, 18:33

Puis je crois savoir que dans les facs ils sous-notent systématiquement, non ?
De toute façon tu peux aussi miser sur ta connaissance d'une autre langue que tu maitrisera mieux, non ? Les langues asiatiques sont de plus en plus sollicitées.
Adibounours
Messages : 75
Inscription : 28 avr. 2007, 12:36
Contact :

Message non lu par Adibounours » 15 nov. 2007, 13:32

Progresser en Anglais ! En voilà une bonne idée... :wink:

La meilleure solution serait d'améliorer mon niveau, c'est certain, mais hélas, le temps presse avant les concours... Difficile de rattraper près de 6 années en l'espace de 5 mois.

Quant au séjour linguistique, je ne pense pas en avoir les moyens pour l'instant... même si, effectivement, il semble quasi-obligatoire pour s'exprimer correctement dans la langue de David Beckham (faute de pouvoir parler un jour, l'Anglais de Shakespear).
sarasvati

Ce qui dépend de nous

Message non lu par sarasvati » 15 nov. 2007, 14:04

Bonjour Adibounours,

Je te livre un petit texte écrit par Orson Scott Card, un écrivain de science-fiction. Laissons Shakespeare se reposer un peu... Beckham ? Je suppose que tu parles du play footboy ?

She had always thought that if only people could communicate mind-to-mind, eliminating the ambiguities of language, then understanding would be perfect and there'd be no more needless conflicts. Instead she had discovered that rather than magnifying differences between people, language might just as easily soften them, minimize them, smooth things over so that people could get along even though they really didn't understand each other. The illusion of comprehension allowed people to think they were more alike than they really were.

Tu pourrais peut-être prendre quelques cours de remise en forme...
Françoise
Jojomigrateur
Messages : 59
Inscription : 17 janv. 2007, 14:39
Contact :

Message non lu par Jojomigrateur » 15 nov. 2007, 15:30

Et si tu partais quelque temps en voyage nounours ?
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 298
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Message non lu par Gregmanset » 15 nov. 2007, 16:02

Bonjour,
De nombreux étudiants qui arrivent en écoles de journalisme ont parfois un niveau d'anglais moyen et pas toujours en relation avec les exigences d'une école. L'école est aussi là pour former. Je ne pense pas, d'avis personnel, que cela soit un handicap de taille pour intégrer une école mais je crois, comme beaucoup te l'ont suggéré ici, qu'une remise à niveau intensive serait nécessaire. Même sans budget, il est possible aujourd'hui d'apprendre l'anglais... de chez soi ou en association. Il existe de très très bons sites pour l'apprentissage des langues (gratuits pour certains) ou tu trouveras des méthodes poussées, mais aussi des partenaires de discussion, etc.
Bref, si tu as quelques longues soirées devant toi, tu sais ce qu'il te reste à faire.
De toutes façons, si ce n'est pas un handicap maintenant, ca le sera tôt ou tard... car entamer une carrière en journalisme sans l'anglais... ;)
Bon courage. Si besoin, fais signe, je t'enverrai quelques lignes de communautés en ligne d'apprentissage des langues.
gadjo
Messages : 58
Inscription : 14 oct. 2007, 14:01
Contact :

Message non lu par gadjo » 15 nov. 2007, 21:11

Gregmanset a écrit : De toutes façons, si ce n'est pas un handicap maintenant, ca le sera tôt ou tard... car entamer une carrière en journalisme sans l'anglais... ;)
C'est sûr... imagine si un jour on t'envoie couvrir une conférence de presse en anglais, comment tu fera? :? C'est le niveau qui est demandé par les écoles.

Parmis les écoles que j'ai tenté (j'exclus donc Tours, Grenoble, Lannion, et l'IFP), je pense que l'épreuve d'anglais la moins difficile était celle de l'EJCM (un QCM).
Et celle du cuej (résumer en français un texte anglais - en fait un article du Monde traduit en anglais, donc le vocabulaire est quand même assez étoffé).

L'épreuve du Celsa est de loin la plus difficle. Par son niveau, sa composante (questions de compré, gramm, essai) et parce qu'il y a un écrit ET un oral (si admissible). 2 épeuvres aussi pour l'ESJ.

Bref, si j'ai un conseil à te donner, c'est de ne pas espérer intégrer l'ijba, l'ejcm, ou le cuej et dans cette perspective, laisser cette lacune en suspens. En premier lieu parce que dans un concours, tous les points comptent... et que ça se joue souvent à très peu, et que pas mal de candidats ont un assez bon niveau en anglais.

Et puis avec Internet aujourd'hui, on n'a plus aucune excuse. Et plein de possibilité d'écouter, de lire, de s'améliorer en langues étrangères. A ta question: oui c'est rattrapable. Disons qu'en y bossant bien, je suis persuadé que tu pourra avoir une note décente si tu t'y met un bon coup. C'est jamais que 6 mois au taquet, c'est rien! (oui je sais, je dis ça parce que j'y suis plus...).

Enfin pour ta gouverne, je suis bilingue en anglais, c'est l'épreuve qui m'a sauvé presque partout. J'ai donc certainement pris la place d'un autre candidat tout aussi bon que moi dans les autres épreuves, mais avec un niveau d'anglais inférieur, qui a loupé l'admission d'un cheveu.
Je pense que ces situations se produisent chaque année. Tu veux prendre le risque d'être cette personne?
Ou alors tu te fais violence, tu file à ta BU, potasse la grammaire, lit la presse anglaise, mémorise le vocabulaire, écoute des podcasts, regarde des VO, et tu décroches une note décente le jour du concours? :wink:

Bon courage en tout cas!
lyonnet
Messages : 13
Inscription : 05 déc. 2005, 17:17
Contact :

Message non lu par lyonnet » 15 nov. 2007, 21:57

hum, en six mois chaud quand meme, meme en appliquant toutes les bonnes méthodes possibles. d'autant plus que l'anglais s'apprend tres facilement tres tot, mais autour de 20 ans... tout dépend du niveau ou il part.

mais pour un concours chacun a ses points forts et ses points faibles, mais c sur qu'au final ca se joue a tres peu, surtout si tu finis 119eme et qui en prennent 120!

pour la suite, evidemment le hic c de prendre des notes d'une conférence de presse tout en anglais, par exemple. mais deja c du plus long terme, donc la effectivement en bossant serieux, on peut remonter la pente, peut etre.

mais le probleme, c que les langues, surtout quand on aime pas au depart, ben apres faut bien trimer quoi. c sur quand on parle anglais couramment ou quasi bilingue ou bilingue, on peut ne pas le voir de la meme maniere, mais c bien de s'en etre donné les moyens (ou d'en avoir eu la chance, aussi!) c aussi mon cas mais je me mets a la place du gars qui a vraiment un tout petit niveau.

Enfin, l'anglais c pas non plus l'allemand le russe le chinois ou autres mais bon... ce qui peut se rattraper dans un premier temps c l'ecrit.
l'accent et l'aisance orale, dans ce contexte, cela me semble plus corsé. mais justement, au final, tres peu de journalistes francais a part monfort, parlent bien anglais, ont une bonne aisance et un bon accent, mais on s'en fout un peu, c des francais c normal, un francais qui se depatouille pas trop mal, c largement bien vu. donc il faut deja "se debrouiller" pas trop mal, et tu peux rattraper plus ou moins vite le niveau d'un journaliste francais en anglais.

bon courage.
Lirwa

Message non lu par Lirwa » 15 nov. 2007, 22:20

Il y a peut-être un centre de langues dans ta fac. Dans ce cas, tu peux y visionner des vidéos, t'entraîner aux tests de langue comme le TOEFL.
A la BU, tu dois aussi pouvoir trouver de la presse anglaise et etats-unienne. Fais-toi un petit planning genre deux heures par semaine pour lire la presse en anglais et récupérer du vocabulaire à noter dans un répertoire et à réviser de temps en temps.
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 298
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Message non lu par Gregmanset » 15 nov. 2007, 22:27

vu l'urgence, je ferais même passer ces deux heures/semaine à une heure par jour.
Adibounours
Messages : 75
Inscription : 28 avr. 2007, 12:36
Contact :

Message non lu par Adibounours » 15 nov. 2007, 23:35

Même si la question initale n'a pas été abordée -sauf par gadjo-, je tiens à vous remercier pour l'exhaustivité de vos réponses et pour vos conseils ! Gregmaster, je suis intéressé par tes liens.

J'ai toutefois l'impression, à vous lire, d'être un cas, sinon désespéré, au moins critique... Mon niveau n'est pas si catastrophique... enfin, j'ose l'espérer !

C'est bon, c'est bon, j'ai compris : :arrow: je vais de ce pas plonger dans le monde merveilleux de la grammaire anglaise...

Merci encore pour vos encouragements. Si l'an prochain j'intègre une école reconnue, je vous invite tous à Londres.
:D
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 298
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Message non lu par Gregmanset » 15 nov. 2007, 23:42

Y a pas mal de liens d'échanges de langues (des gens comme toi qui cherchent à apprennent une langue et cherche à échanger leur langue natale). Voici deux liens dans mes favoris mais il en existe bien d'autres sur le web !

http://www.mangolanguages.com
http://www.livemocha.com/

Bonne chance

Greg
Répondre

Revenir à « Forum général »