Page 1 sur 4

La pétition de soutient à m'émission de Mermet ?

Publié : 22 juin 2006, 15:58
par Mireille
Bonjour à tous, je reçois ce jour d'une internaute des questions concernant cette information :
- Es-tu au courant ?
- Est-ce que ça t'interpelle, si oui peux tu faire quelque chose
Bien évidemment je ne peux rien faire, mais parmi vous certains ont-ils plus d'informations ?
:wink:
Merci pour tout
URGENT PETITION

--------------------------------------------------------------------------------

Là-bas si j’y suis
ne reprendrait pas en septembre !


Contrairement à ce qu’avait annoncé le nouveau directeur de France Inter, l’émission de Daniel Mermet «Là-bas si j’y suis» ne figurerait pas dans la grille à la rentrée de septembre.

Actuellement programmée à 17 heures avec une excellente audience (500 000 auditeurs) «Là-bas» serait programmée à 15 heures ce qui lui ferait perdre plus de 50% de ses auditeurs, la tranche horaire de 15 heures étant traditionnellement beaucoup moins écoutée quelle que soit la radio considérée.

Publié : 22 juin 2006, 16:38
par archaud
Et où peut-on signer une pétition pour que l'émission de ce monsieur, antisémite notoire, ne soit pas reprise dans la prochaine grille ? :lol:

Publié : 22 juin 2006, 16:47
par Mireille
Ecris à la station de radio, ils ont certainement un site et un forum de discussions :lol:

Perso je n'écoute pas les stations FM, seulement les webs radios. :wink:

Publié : 22 juin 2006, 17:27
par yoyo01
"Antisémite notoire" ça dépend pour qui.
Il s'agirait déja de respecter la loi qui la relaxé me semble-t-il.
Et de respecter la diversité des opinions... d'autant plus lorsque l'on sait que Mermet est taxé d'antisémitisme pour avoir laissé diffuser des témoignages de palestiniens...
Il est est également poursuivi par les mêmes associations pour avoir diffusé à l’antenne les propos de Hans Munch, le dernier médecin nazi à Auschwitz. Si ça continue, il faudra bientôt poursuivre Claude Lanzmann pour avoir réalisé Shoah...
Et quand on sait qu'il était accusé par Finkielkraut...

Une pétition sur le site « Là-bas si j’y suis » : Contre la banalisation de l’antisémitisme

Extraits :

"(...) Est-il possible de critiquer l’actuel gouvernement israélien sans être poursuivi pour antisémitisme ? Calomnies et insultes émanant de groupes extrémistes se multiplient depuis des mois notamment à l’encontre des journalistes et des rédactions. (...)

Les graves actes antisémites qui se sont multipliés en France au cours des vingt derniers mois doivent être poursuivis et condamnés par la Justice ainsi que tous les actes racistes ou xénophobes. Et l’on ne peut que partager une inquiétude déjà exacerbée par la tragédie qui se déroule au Proche-Orient.

Mais cette nouvelle inquisition, qui prétend parler au nom de tous les Juifs, exploite peurs et désarroi et, face à la moindre critique de l’actuelle politique israélienne brandit l’accusation d’antisémitisme. Il est consternant de voir des personnalités du monde intellectuel soutenir de telles dérives, allant jusqu’à s’associer à des poursuites judiciaires visant à faire taire un journaliste comme Daniel Mermet. (...)"

Plus d'infos sur le site de l'acrimed

Publié : 22 juin 2006, 18:24
par Mireille
En tout cas merci pour les infos :wink:

Au moins nous commençons à cerner le problème.

Publié : 22 juin 2006, 18:51
par archaud
Ce qui est bien avec Mermet, c'est la clarté du propos : d'un côté, les méchants Israéliens ; de l'autre, les pauvres et vertueux Palestiniens.

On ne lui demande pas d'être sioniste, seulement de sortir de la propagande tiers-mondiste et de son organe de presse officeux, Le Monde Diplo.

Enfin, qu'importe, je me suis toujours satisfait de l'aide apportée pendant des années par l'Union européenne aux Palestiniens ; quelques milliards d'euros directement déposés sur l'un des comptes de feu Arafat. Après tout, les peuple peut bien attendre ! :shock:

Publié : 22 juin 2006, 21:26
par Fennek
Archaud t'es vraiment un pauvre ..... Dans une démocratie tu peux trouver dans les médias à ton grés des gentils israeliens et des pourris palestiniens et l'inverse.

Alors limite toi à Finkielkraut, BHL, Goldnadel ou Orianna Fallacci si Mermet te déranges.
Le journaliste Daniel Mermet a été relaxé

Reporters sans frontières se félicite de la relaxe du journaliste de France Inter, Daniel Mermet et du président-directeur-général de Radio France, Jean-Marie Cavada, par la 17è chambre du tribunal correctionnel de Paris, le 12 juillet 2002.

La juge a prononcé l’abandon des poursuites pour "incitation à la haine raciale" et "diffamation raciale" à l’encontre de Daniel Mermet et Jean-Marie Cavada, estimant que la description d’une situation politique conflictuelle "ne va pas sans l’expression de certaines préférences". Le tribunal a considéré que le journaliste n’avait en aucun cas fait preuve d’antisémitisme.

Daniel Mermet était poursuivi par l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) et l’avocat Gilles William Goldnadel, pour avoir diffusé à l’antenne des commentaires émanant d’auditeurs dans une série de reportages à Gaza et en Israël. Ces derniers ont fait appel du jugement en relaxe.

Reporters sans frontières avait exprimé son soutien à Daniel Mermet et demandé l’abandon de toute poursuite contre lui. L’appel de soutien au journaliste, intitulé "A-t-on le droit de critiquer Sharon ?", rendu public le 19 juin 2002 dans Le Nouvel Observateur par Reporters sans frontières et l’émission "Là bas si j’y suis" de France Inter, avait recueilli plus de 25 000 signatures.

Le texte de l’appel dénonçait les campagnes diffamatoires et les menaces lancées ces derniers mois contre des journalistes et des rédactions, accusés de partialité et de désinformation dans le traitement du conflit au Proche-Orient. "Les groupuscules et les hommes qui osent prétendre parler au nom de tous les juifs, exploitent peurs et désarroi et, face à la moindre critique de l’actuelle politique israélienne, brandissent l’accusation d’antisémitisme. (...) Ainsi, la lutte contre l’antisémitisme et la judéophobie, systématiquement et abusivement invoquée, s’en trouve dangereusement galvaudée. Si "Là-bas si j’y suis" est une émission antisémite, alors l’antisémitisme est partout. (...) Nous refusons ce délire accusatoire et cette exacerbation de la suspicion. Nous refusons cette grave dérive du débat public. Nous refusons cette banalisation de l’antisémitisme", avaient conclu les signataires de l’appel.
Pour info, remettre en cause une décision de justice suite à un jugement reléve de la diffamation passible de 45000 € d'amende.

Ps: Les abrutis dans ton genre n'ont pas leur place dans un forum de journalistes. Saches aussi que les ip sont enregistrées et qu'en t'inscrivant ici tu as acceptés des conditions ethiques. Traduction: va vendre ta soupe ailleurs. Et traites-moi d'antisémite si tu veux je m'en cogne, tu aurais été un indigéne de la république venu faire dla propagande ma réaction aurait été la même.

Publié : 22 juin 2006, 21:55
par Shinji
fenneck, je n'aurai pas mieux répondu !!
c'est vraiment nier la réalité des faits, méconnaître mermet et ce qu'il fait que de l'accuser d'antisémitisime

Publié : 22 juin 2006, 22:18
par yoyo01
C'est super pénible d'entendre le mot antisemitisme laché à tout bout de champ, en particulier des qu'on évoque le gouvernement israelien.
Mermet toute sa vie a fait son boulot : Recueillir des témoignages, en Corée, en Afrique, de réfugiés, exilés et on se met à le trainer en justice dés qu'il fait la même chose dans la bande Gaza.
C'est insupportable...

...

Publié : 22 juin 2006, 22:27
par Fennek
Oui, j'ai eu la chance de l'interviewer il y a quelques années.

Les critiques d'Archaud sont d'autant plus stupides que Mermet ne reserve pas ses critiques (parfois acerbes) qu'à Israel. Ainsi, il a taté des prisons tunisiennes pour des travaux là-bas. Personne ne l'a encore semble-il traité d'anti-arabe. Il faut dire que personne ne fait l'association Tunisie-Arabes.

Par contre dés qu'on parle d'Israel, certain sourds entendent "juifs", alors qu'il me semble qu'il y a des laics et même des musulmans (y compris à la Knesset) dans ce pays. Et même des non-sionistes, des refuzniks, des anarchistes et des gauchistes. Aussi ridicule que soit l'idée de "parler au noms d'un pays" de 6 millions d'habitants, certain continuent à le faire, toujours au service d'un nationalisme putride.

Si on ne pas peut être critique à propos d'Israel, de quel droit le serrait-on de la corée du nord, de l'Iran, de la France (chose qui ne derangeait pas Sharon, et c'est à mon sens son droit) ou du troisiéme reich? La démocratie et la libre expression n'est pas un menu à la carte qu'on arrange à son grés.

Je suis fier que mon pays posséde des Mermets ET des caricatures de Mahomet dans ses médias. Ceux qui disent aux autres de se taire n'ont de toute façon rien à dire, juste un cadavre dans la bouche.

Publié : 22 juin 2006, 22:33
par cancaline
Personnellement Daniel Mermet n'est pas quelqu'un de très fréquentable. Voire assez désagréable parait il, et il a assez mauvaise réputation au sein des petites mains de France Inter.
Mais ses émissions importent plus que le personnage, qui n'est d'ailleurs pas l'auteur de beaucoup de ses reportages. Et ces émissions vont creuser là où d'autres ne vont pas, elles refusent le politiquement correct ( sauf lors des émissions 100% monde diplo, reconnaissons le) et font partie des seules émissions de reportage encore vivantes sur l'antenne...c'est la politique Cluzel.
Un hommage à rendre tout de même à Charivari, le 18h, et à Frédéric Bonnaud. L'émission qui nous parlait sans nous prendre ni pour des demeurés ni pour des initiés, et osait inviter connus et inconnus, sur des sujets de société comme des sujets de culture plus pointus...
ça vaudrait une pétition, tiens.
Radiotement votre,

Cancâline

Publié : 22 juin 2006, 22:58
par Mireille
Donc dans cette affaire de pétition si je récapitule, il y a:

- la déprogrammation de la plage horaire vers une tranche horaire moins prisée par les auditeurs.
- le départ de Mermet (peut-être) qui n'aimerait pas (suggestion) qu'on le colle au placard
- des auditeurs qui tiennent à leur émission
- la personnalité de Mermet qui est controversé : aimé, admiré, dénigré.

le texte complet de la pétition, plus pour tenter de comprendre le fond de la contestation, que pour la signer. Chacun étant libre de faire ce qui lui plait en la matière.

Publié : 22 juin 2006, 22:59
par Mireille

Publié : 23 juin 2006, 08:34
par archaud
Fenneck, je n'ai insulté personne, MOI ! Et surtout pas, les gens qui ne pensent pas comme moi ! Emettre des doutes quant à la manière d'un journaliste de rendre compte du conflit du Proche-Orient, ironiser sur la simplification des exposés, pointer l'absence d'objectivité sont, a priori, des choses encore possibles en démocratie !


Me limiter à Finkielkraut, BHL, Goldnadel ou Orianna Fallacci ? Je les lis, je les écoute, non sans exercer mon sens critique. Ce qui ne m'interdit pas de lire et d'écouter des points de vue aux antipodes, d'exercer mon sens critique.

Enfin, au risque de me faire de nouveau insulter par quelques thuriféraires de l'émission de Mermet, le communiqué traduit une manipulation honteuse : on annonce la menace de la suppression de ladite émission, puis on apprend, dans le corps du texte, qu'au vrai, ladite émission était menacée de changement d'horaires.
Je m'étonne que personne n'ait su - ou n'ait osé - relevé...

Publié : 24 juin 2006, 18:56
par Fennek
Emettre des doutes quant à la manière d'un journaliste de rendre compte du conflit du Proche-Orient,
Et ca c'est emettre des doutes??????????
l'émission de ce monsieur, antisémite notoire, ne soit pas reprise dans la prochaine grille ?
Ca-lom-nie! Je te rappelle que ce Monsieur a déja eu un procés, et que tu l'insultes vu qu'il a été reconnu (par un juge laic, republicain, et neutre) innocent.