Page 2 sur 3

Publié : 18 nov. 2004, 22:05
par cochongrouik
Je crains que Benitoc ne me classe sur sa liste de nuisibles... Vous imaginez si Benitoc accédait au pouvoir ? Des armées de bénitociens défilant au pas, chassant la bête immonde.
Après les ours et les loups, que va-t-elle détruire, et tuer, et exterminer la Benitoc ? Le juif errant, le pâtre grec, ou le voisin sans papiers?
Immonde relents de haine et de sottise mêlées. Je t'invite, mussolinoc, à faire ta sieste sous mon appendice tirebouchonné à l'issue de mon transit.

Publié : 18 nov. 2004, 22:18
par benitoc
cochongrouik a écrit :Je crains que Benitoc ne me classe sur sa liste de nuisibles... Vous imaginez si Benitoc accédait au pouvoir ? Des armées de bénitociens défilant au pas, chassant la bête immonde.
Tu me traites de fachiste ( a cause de l'anagrame tronqué de mon prénom et de mon nom et de quelques opinions) et tu me vois ensuite chassant le bête immonde... tu dis tout et son contraire. Mais bon. Le propos n'est pas là.
En lisant vos réactions, je trouve étrange qu'une personne ne puisse pas donner son opinion, en l'occruence moi-même. J'ai le droit de penser à mal sur les ours, non ? Eh bien non. Grouik machin est un bien pensant, bien dans le moule et pour lui, il ne faut pas toucher au ours, comme il faut dire que thierry Roland est un beauf. Ca fait bien.

Publié : 18 nov. 2004, 22:19
par cochongrouik
J'aime tous les animaux, et pas les cons.

Toi compris ?

Publié : 18 nov. 2004, 22:22
par benitoc
cochongrouik a écrit :J'aime tous les animaux, et pas les cons.

Toi compris ?
oui chef

Publié : 18 nov. 2004, 22:26
par cochongrouik
« L’ours est partout un homme déguisé » écrivait Leroi-Gourhan. En effet, partout l’animal est légendaire. Partout, il est signe de renouveau printanier. Partout il est craint et respecté. Partout, la cohabitation homme-ours est ambiguë, houleuse, orageuse mais empreinte de vénération.

Dans les Pyrénées, on l’appelle « lou Moussu » (le Monsieur), « lou pé descaous » (le va-nu-pied), en Sibérie, « le père » ou encore « le maître », en Laponie, « le vieil homme en manteau de fourrure ».
En Europe Centrale, de façon plus poétique, on l’appelle « pomme des bois » ou encore « pied léger ». Au Japon, les oursons capturés en bas âge étaient parfois allaités par les femmes.

L’ours occupe une grande partie du territoire français jusqu’au 18ième siècle. L’installation humaine de plus en plus forte le repoussera dans les massifs montagneux. La chasse aura raison de lui sur l’ensemble des montagnes françaises à l’exception des Pyrénées. Les Pyrénéens ont lié avec l’animal des relations fortes, encore inscrites aujourd’hui dans l’imaginaire collectif et la culture des montagnards.
http://www.paysdelours.com/sommaire/index.html

Publié : 18 nov. 2004, 22:30
par benitoc
cochongrouik a écrit :« L’ours est partout un homme déguisé » écrivait Leroi-Gourhan.


On va aller loin avec des citations et des images du folklore mondial.

Publié : 19 nov. 2004, 10:01
par Fanny
Benitoc, les ours et les loups ne sont pas les seuls prédateurs... Il y a aussi parfois les lynx, et surtout les chiens qui ont gouté au sang et retrouvent leur instinct. Et je t'assure que des chevrettes égorgées par des chiens, c'est particulièrement trash. Alors tu peux toujours attraper ton fusil et faire le ménage, mais c'est un problème auquel tu seras confronté toute ta vie d'éleveur. Et tu risques cher pour ça. Je suppose que la meilleure solution est encore de faire garder le troupeau par un chien des pyrénées, bien qu'un chien des pyrénées qui défend son troupeau contre l'éleveur, c'est du déjà vu, et c'est pas mal non plus dans le genre trash.... Dans tous les cas je crois que c'est un problème complexe.. Mais je suis d'accord avec toi sur une chose : il faut arrêter de réagir en gentils citadins, un chasseur qui se retrouve face à une ourse mère a de bonnes raisons de flipper pour sa vie :?

Publié : 19 nov. 2004, 10:23
par moi
Fanny a écrit : Mais je suis d'accord avec toi sur une chose : il faut arrêter de réagir en gentils citadins, un chasseur qui se retrouve face à une ourse mère a de bonnes raisons de flipper pour sa vie :?
en même temps personne l'a obligé; ni à aller chasser, ni à se retrouver dans le territoire de l'ourse :evil:

Publié : 19 nov. 2004, 10:42
par Dark phoenix
Fanny a écrit :Benitoc, les ours et les loups ne sont pas les seuls prédateurs... Il y a aussi parfois les lynx, et surtout les chiens qui ont gouté au sang et retrouvent leur instinct. Et je t'assure que des chevrettes égorgées par des chiens, c'est particulièrement trash.
Oui mais un chien qui égorge tes brebis tu touche que dalle. Un loup ou un ours (espèce protégée) t'as une compensation. D'où une certaine proportion à gonfler les chiffres. Chiffres ensuite repris sans questions par les anti-loups ou anti-ours. Au fait, comme fait l'Italie pour vivre en relative bonne intelligence avec sa centaine de loups, alors que notre pauvre 50aines de canidés fait autant de ravages qu'il faille les abattre ?

Et avant de gueuler dans un sens (pitié pour les animaux) comme dans l'autre (éradiquons les nuisibles), on peut pas réflechir aux moyens possibles pour protéger les troupeaux et assurer une diversité animale (qui peut etre source de revenu non négligeable, certains citadins serait certainement prêts à se lancer dans des safaris photos dans les Pyrénées ou les Alpes si on leur garantit ne serait qu'une chance sur 20 de voir une bêbête.) ?

Au fait, Fanny, tu as des infos sur les raisons pouvant pousser un chien de berger à se retourner contre son maître ? C'est dû à un mauvais dressage ou à d'autres facteurs ?

-comment f@ire-

Publié : 19 nov. 2004, 11:08
par dani l
moi a écrit :
boultan a écrit :Non non, il faut tuer les ours, se repaitre de leur chair faisandé, se faire des mitaines et des chapkas de leur fourure bourrue, mitonner leurs tripes en ragoût et arborer leur occiput vaincu comme trophée au-dessus du home-cinema.
ahhhh, ce bon vieux Boubou :D
bon, on va voir si j'arrive à publier une photo.
Non, mais si quelqu'un (DANIIIIIIIIIIIII!!!!!!!!!!!!!) m'explique comment faire....


-bonjour Moi !








@ toi ! moi !

Publié : 19 nov. 2004, 11:21
par boultan
Dark phoenix a écrit :Et avant de gueuler dans un sens (pitié pour les animaux) comme dans l'autre (éradiquons les nuisibles), on peut pas réflechir aux moyens possibles pour protéger les troupeaux et assurer une diversité animale (qui peut etre source de revenu non négligeable, certains citadins serait certainement prêts à se lancer dans des safaris photos dans les Pyrénées ou les Alpes si on leur garantit ne serait qu'une chance sur 20 de voir une bêbête.) ?
Un moyen simple ? Facile : le berger ! Oui, ce gusse qui passe des mois dans les alpages et qui a quasiment disparu du paysage montagard français en même temps que les prédateurs susnommés se faisaient dégommer à la chevrotine. Si si, ça marche.

Publié : 19 nov. 2004, 12:03
par benitoc
Fanny a écrit : Mais je suis d'accord avec toi sur une chose : il faut arrêter de réagir en gentils citadins, un chasseur qui se retrouve face à une ourse mère a de bonnes raisons de flipper pour sa vie :?
Ton post me fait vraiment plaisir Fanny. Et ce pour une raison bien simple.

Tu es la seule ( allez, je mets dark phoenix dans le même sac) à peser le pour et le contre dans cette histoire d'ours. C'est constructif. J'ai des idées tranchées pour enflammer un peu nos conversations et c'est sympa d'avoir des gens qui réagissent de manière intélligente en face de soi.


Message pour cochongrouik
Se faire traiter de facho parcequ'on fait du rentre dedans dans un débat et que son pseudo se rapproche du prénom d'un célèbre fachiste, c'est vraiment moche. Réfléchis bien à ça cochongrouik. J'ai rien d'un facho.

Publié : 19 nov. 2004, 18:19
par cochongrouik
Par quel mécanisme personnel, quels manques abyssaux d'éducation et d'instruction, peut-on ainsi ignorer la nature, et la manière dont nous dépendons de la Terre ?
Comment peut-on en venir à vouloir exterminer des fauves ? Est-ce par amour de l'habitude qu'on voudrait croire exemplaire le petit périmètre bétonné dans lequel on a poussé ?
Je n'ai pas d'inimitié personnelle contre toi, Benitoc, puisque je ne te connais pas. Mais cet instinct de tuer ceux qui dérangent est si largement répandu qu'il se retrouve dans toutes les tueries du monde, qu'elles s'appellent guerres, terrorisme, ou chasse en loisir.

Et puis il ne faut pas non plus prendre les non-chasseurs pour des cons, tout le monde saisit la fierté dans le microcosme des chasseurs pour celui qui détient le trophée d'un ours... Ca lui fait sa légende à ce tueur. Je ne serais pas surpris qu'il ait sa photo à côté du fauve abattu. Et encore, je suis gentil.
D'ailleurs, vous remarquez que ce sont toujours des chasseurs qui se sentent menacés par ces animaux sauvages ? Jamais des randonneurs ni des cueilleurs de champignons. Qui, eux, quand ils aperçoivent cette énorme masse d'un ours au loin, en sont émus par la beauté, et en parlent ensuite avec bonheur à leurs amis, pendant des années.
Ah, j'oubliais. Notez aussi les heures des accidents de chasse, qui coïncident, dans les statistiques, avec les heures des apéros de chasseurs.
Voilà Benitoc, ai-je été conformiste comme tu ne l'es point ? Je m'attends, la prochaine fois, à ce que tu prennes la défense d'un terroriste, d'un acte de guerre coloniale ou d'un criminel, juste par ton goût pour l'anticonformisme... Désolé, mais ça ne rend pas ton propos intelligent. En revanche, je te remercie, ça permet d'exprimer pourquoi on défend des causes positives.

Publié : 19 nov. 2004, 19:05
par Fanny
en même temps personne l'a obligé; ni à aller chasser, ni à se retrouver dans le territoire de l'ourse
en même temps l'état l'y a autorisé, s'il aime la chasse il n'a donc aucune raison de ne pas y aller...
Cochongrouik aurais-tu vu trop souvent un certain sketche des inconnus?? Je reconnais qu'il est particulièrement bon, mais franchement, même si je n'ai pas d'amitié envers les chasseurs, dans le genre stéréotypes tu cartonnes! :lol:
Les champignoneurs qui parlent la larme à l'oeil d'un ours pendant des années, je veux bien, mais à condition que l'ours ne soit pas une ourse, une ourse avec un petit, et à condition bien sur qu'ils le voient de loin....
Bien sur les exterminer serait une erreur fatale, mais redescend quand même de ton joli nuage :wink: Sans être des monstres les ours restent des bêtes sauvages...
Boultan, les bergers ont un boulot suffisamment difficile physiquement, moralement et financièrement pour ne pas avoir en plus à passer toutes les nuits dehors avec leurs bêtes l'été et pour dormir dans les bergeries l'hiver. La plupart d'entre eux font déjà 10h par jour et n'ont plus envie de ce genre de vie!

Pour Dark Phoenix, je crois que le chien avait été assez bien dressé mais pas par l'éleveur, du coup il ne l'avait pas intégré comme faisant partie du troupeau, il a dû passer plusieurs semaines éloigné du troupeau, impossible de l'approcher, galère :P
Je veux bien te croire pour les indemnisations...[/quote][/list]

Publié : 19 nov. 2004, 19:33
par cochongrouik
Bonsoir Fanny
j'ai éclaté de rire en voyant le sketch des Inconnus. C'est une parodie, mais pas une caricature. Mon enfance campagnarde au contact des fermiers chasseurs m'a largement instruit sur leurs moeurs et loisirs. Qu'ils aient 50 ans ou 15, je peux t'assurer qu'ils ne partent pas sobres à la chasse. Et qu'on n'y voit jamais de fille. Et qu'ils ne font pas la nuance entre une buse ou un busard des marais, une martre ou une fouine, un corbeau freux ou une corneille noire.
Ni entre un animal protégé et un "nuisible" (qualificatif hypocrite dont l'utilité permet de tuer davantage). Aux poutres des granges étaient accrochés des cadavres de fouines, martres, renards, putois, qui séchaient. Dessous, les bouteilles et barriques, pour s'échanger des bonnes blagues loin des femmes. Et à côté, l'armurerie. La première fois que j'ai vu ça, j'avais 7 ans. Plusieurs de ces animaux étaient en poster sur les murs de ma chambre, et à part les renards, je ne les avais jamais vus en vrai.