lettre de motivation...spéciale

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
future grande journaliste
Messages : 299
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 17 déc. 2007, 11:49

envoie ta 1ère lettre de motivation à Elle (sans les fautes d'orthographe bien sûr!!!), c'est bien le style à aimer ce genre de lettre !!! bon après faut que tu veuilles faire un stage à Elle !lol
sinon pour tes stages, moi, j'ai un conseil : c'est d'aller porter en main propre tes lettres de motivation... Et de demander à voir le red chef s'il a quelques minutes... s'il les a pas, pas de forcing, c'est qu'il est très occupé le monsieur !
bonne chance
FGJ
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Message non lu par RusselPrice » 17 déc. 2007, 12:46

Plein de bons conseils tout ça... Et pas facile de faire un choix entre la méthode Cilou, celle de FJG, de DaniL et tutti quanti. Tu as 17 ans et ça fait aussi parti du "package". Donc une version allégée de ta première lettre et des rédacs ciblées peuvent te valoir une première approche sympa (genre : regardez ce que le père noël nous a ammené cette année, les filles). Ca, ça peut marcher chez Elle et quelques autres mais ça va te donner le rôle de la mascotte de la rédac et puis, comme dit FLG, "faut avoir envie". En plus, ça va te changer du Télégramme comme ambiance...
Pour les autres canards (Tu parles du Télég donc tu vis dans l'ouest sauvage), vise un texte plus court, complémentaire de ton CV, garde une touche de fraiche candeur et de motivation, mais n'en rajoute pas. Tu verras : les journalistes sont presque tous plein d'humour, de références, de chouettes a-propos et tout et tout mais ils n'en mettent pas plein leurs pages...Ca se découvre petit à petit.
Bref : prends un peu ton temps, fais-toi deux listes, et tiens-nous au jus.
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2823
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

- St@ge d'observation -

Message non lu par dani l » 17 déc. 2007, 14:13

Fl0rie a écrit :Oh là, là je commence à stresser! JE SUIS NULLLEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! J'y arriverai pas!!!!! je sais pas quoi dire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bouhhhhhhhhhhh :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: J'ai pas de relations, je suis toutes seules! sans faire sciences-po j'arriverai à rien!!!!!!!!!! POURQUOI??????????
En plus j'ai devoir de géo sur la mondialistaion lundi et j'ai rien compris! MA VIE EST FINIE!

_ dans l'absolu ... quelle serait la rédaction où tu voudrais faire un stage ?

.................................. :roll:
"Chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence." Peter et Hull
Jojomigrateur
Messages : 59
Inscription : 17 janv. 2007, 14:39
Contact :

Message non lu par Jojomigrateur » 17 déc. 2007, 15:09

Les plaisanteries les plus courtes sont.... les moins longues ! Pour les lettres de motivation c'est pareil... courtes, concises, précises et basta !
Un stage n'est pas une candidature à un poste de cadre supérieur qui ne sont malheureusement offerts qu'à de vieux croutons et autres vieilles rombières inutiles....! :)
Abdelwahid

Tu n'es peut-être pas timbrée mais quand-même !

Message non lu par Abdelwahid » 18 déc. 2007, 16:15

Slt,

J'ai lu les premières phrases de ta lettre. A vrai dire, on te demande pas de faire une analyse de genre ou de gens. En plus, ça paraît un brin certain prétentieux.

Faire simple, aller à l'essentiel, c'est ce qu'on apprend à l'école ou au sein d'une rédaction. Alors rien ne sert d'en faire des tonnes, du cours à coup sûr à ta propre perte.

Désolé d'être aussi direct, ou "cash" comme dirait une certaine secrétaire d'Etat, mais considère ces critiques comme un conseil de journaleux, certes pigiste, mais averti.

Voila pour les conseils de fond. Les conseils de forme (et pas pour la forme ;)) pour t'exprimer simplement ; voici la formule magique :

QUI, QUOI, (OU, optionnel dans une LM) QUAND, COMMENT, POURQUOI

Par ailleurs, évite les parenthèses, trés peu appréciées, de même que les points de suspension. En un mot : SIMPLICITE !

Bon courage pour la suite
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 19 déc. 2007, 00:02

Abdelwahid, as-tu lu le titre du post ?

D'autant plus que, bien souvent, les gens qui débordent d'humour et tournent tout en dérision, même — et surtout — ce qui les touche de près sont ceux qui gèrent assez mal leurs angoisses et leur crainte de l'avenir.

Mais par les temps qui courent, bien menteur serait celui qui oserait prétendre ne jamais douter à propos de sa vie future.

Aujourd'hui, ce sont les générations montantes qui cristalisent le stigmatisme de toute une époque en mal de travail.

Il faut être indulgent et laisser la chrysalide accoucher du papillon. Il est même de notre rôle de l'y aider.

Apprendre à faire face avec lucidité c'est déjà surmonter les premières difficultés, mais la route est semée d'épreuves.

Souhaitons-nous du courage...
Fl0rie
Messages : 59
Inscription : 08 déc. 2007, 09:42
Contact :

Message non lu par Fl0rie » 19 déc. 2007, 17:18

Merci énormément pour vos conseils! C'est vraiment important pour moi! Je sens que je vais garder ma 1ere lettre sous l'aile pour des journaux comme "Elle" (perso, j'adore ce magazine! Vous lui reprochez quoi au juste?) Mais une lettre plus conventionnelle c'est bien aussi! Je vous dirais tout ça plus tard!
@+
cilou
Messages : 1725
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 19 déc. 2007, 18:55

Il ne s'agit pas de reprocher quoi que ce soit à Elle ou à d'autres journaux.
Chaque journal a son style, son "créneau", qu'il ne sert à rien de vouloir changer. Au contraire, le journaliste doit s'adapter au journal pour lequel il souhaite écrire. C'est encore plus vrai pour les pigistes qui collaborent à plusieurs journaux, et qui ne proposent jamais le même style d'article à leurs différentes collaborations.
Pour toi, c'est pareil, il faut que tu adaptes ta lettre aux journaux pour lesquels tu postules. Il est évident que ta première lettre ira directement à la poubelle dans les journaux "sérieux", alors qu'elle peut avoir une chance dans des journaux plus déjantés, à condition que tu l'élagues : on peut être rigolo, original, et bref. Les journalistes ont peu de temps, surtout pour ce qui n'est pas directement "productif", et c'est le cas des stages d'observation. Donc ils ne liront pas des lettres-fleuve.
Mais l'humour de tes lettres est bienvenu !
future grande journaliste
Messages : 299
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 20 déc. 2007, 07:10

je ne reproche rien à Elle, d'ailleurs je le lis !!! C'était juste pour te faire comprendre pour quel style de magazine ta lettre serait adéquate... raccourci là, mais garde ce ton humoristique... pour les autres canards, notamment les quotidiens, va au plus important, emploie un ton sérieux et direct. et quelques jours après avoir donné ta lettre en main propre, un petit coup de fil pour prendre des nouvelles n'est pas un luxe. Les canards cherchent des gens hypra motivé, donc sans être pot de colle, il faut leur montré que tu en veux.
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
Fl0rie
Messages : 59
Inscription : 08 déc. 2007, 09:42
Contact :

Message non lu par Fl0rie » 23 déc. 2007, 12:20

Pour être motivée, ça il ya aucun problème en ce qui me concerne! Voici la dernière version de ma lettre "normale

"Madame, Monsieur,
Je me permets de vous adresser ma candidature car je souhaite effectuer un stage d’observation dans votre journal du * février au * février.
J’ai 17 ans, je suis en terminale, je suis des cours d’Histoire des Arts et théâtre. J'espère entrer après le BAC à l'IUT de Tours en communication, journalisme. Pour avoir plus de chances d’ intégrer cette école, je dois effectuer plusieurs stages.
Autre point important à souligner : j’ai déjà fait partie de votre grande famille pendant 2 jours. En effet lors du stage en entreprise obligatoire en 3éme j'ai effectué mon stage au Télégramme où j’ai observé des secrétaires de rédaction et j'ai posé de nombreuses questions notamment sur le parcours à observer pour devenir journaliste. Ils m'ont dit qu'ils avaient appris « sur le tas » et que le mieux est de faire des stages; donc nous y voilà, je veux réintégrer pendant un court temps une équipe de journalistes. Je ne m'attends évidemment pas à être rémunérée mais à observer, des journalistes professionnels et pourquoi pas participer! De plus mon stage s’était très bien passé, pour preuve j’ai gardé mon rapport de stage et mon journal de bord avec les appréciations du tuteur (voir photocopies ).
Je suis TRES motivée. J'ai déjà écris pour le journal de mon lycée et le journal de la ville de mon lycée. De plus je suis studieuse, je suis capable de concentration. J’ai une grande soif d’apprendre et je suis très curieuse ! Je suis aussi une fille pleine de vie, qui possède une réelle envie de réussir…
En vous remerciant de votre attention, et en ayant l’espoir que vous voudrez bien réserver une suite favorable à ma requête, et en vous priant d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations les plus distinguées."

Et la 1ere que j'ai allegée au cas où elle puisse servir:

"Madame, Monsieur,
J’imagine, ô combien, vous devez être blasé de reçevoir chaque jours de nombreuses lettres de jeunes gens qui bien éduqués et formés tentent d’obtenir un stage d’observation en rédigeant la sempiternelle « lettre de motivation » !Tout d’abord, pour montrer à quel point nous sommes polis nous commençons timidement cette lettre, qui est la clé de notre réussite certaine, par « Madame, Monsieur ». S’en suit alors, une description tout à fait honnête vantant nos mérites, notre réussite scolaire et notre motivation. Il est bien évident que je n’échappe pas à la règle :
Soit, j'ai 17 ans, je suis en terminale, je fais Histoire des Arts et théâtre. Maintenant, je dois vous prouver à quel point je suis motivée, volontaire et pleine de qualités qui vous feront sans doute sourire, car évidemment, on dit tous la même chose. Tant pis, je ne serais pas très innovante sur cet aspect : je rêve d’être journaliste depuis que ma carrière, si prometteuse, d’écrivain fut détruite par ma professeur de CM2 en me rendant mon écriture d’invention. Quelle ne fut pas ma douleur en découvrant un 13 inscrit en rouge et entouré comme pour le faire ressortir sur ma copie. Pourtant, j’aime tellement écrire ! Décidément, les adultes ne comprendront jamais rien à mon génie. Aussi, à défaut de devenir la nouvelle Anna Gavalda, je voudrais réussir à pouvoir écrire les idées qui me parcourent mon esprit si fécond. Oh bien sûr, je sais que le journalisme ne se résume pas à cela, cela dit en passant, dommage, dès fois les gens préfèrent lire un article complètement irrationnel plutôt que de lire que les actions qu’ils venaient d’investir en bourse viennent de s’écrouler ! En effet mes sujets de prédilections, sont assez étonnants. Pèle-mêle, du moins intéressant à ce qui a un peu plus d’importance: la couleur du ciel, les jolis papillons, les manies des professeurs, Walt Disney, la beauté, les arts, le cinéma, le théâtre, les problèmes de notre temps et de mon âge etc. Mais je m’égare, n’oublions pas que cette lettre de motivation est quelque chose à faire avec sérieux, pour monter à quel point je suis le genre de jeune femme qui est studieuse, rigoureuse, intéressée etc. Donc, pour revenir au sujet qui nous préoccupe : j’espère que toutes ces années que je passe à travailler d’arrache-pied pour réussir ne mèneront pas à rien ! Je souhaiterais réellement exercer ma plume en presse écrite. C'est pourquoi, je me permets de proposer ma candidature en tant que jeune stagiaire au sein d'une rédaction.

Mon autre argument est de poids : j’ai réellement envie d’y arriver ! Mon futur métier est pour moi une évidence: je veux être journaliste en presse magazine! Un de mes professeur m'a dit que c'est très dur d'y parvenir, donc je stresse un peu pour l'avenir... J'espère entrer après le BAC à l'IUT de Tours en communication, journalisme.
Bien, maintenant que j’ai réussi à faire pleurer dans les chaumières, je vais vous sortir un autre argument de choc. En effet lors du stage en entreprise obligatoire en 3éme j’ai fait partie de votre grande famille pendant 2 (trop courts) jours. J’ai observé des secrétaires de rédaction et j'ai posé beaucoup de questions, notamment sur le parcours à observer pour devenir journaliste. Ils m'ont dit qu'ils avaient appris sur le tas et que le mieux est de faire des stages; donc nous y voilà, je veux réintégrer une équipe de journalistes, je ne m'attends évidemment pas à être rémunérée mais à observer, des journalistes professionnels et pourquoi pas participer! Je suis TRES motivée. Je suis capable de concentration, j'ai déjà écris pour le journal de mon lycée et le journal de la ville de mon lycée. De plus mon stage s’était très bien passé, pour preuve j’ai gardé mon rapport de stage et mon journal de bord avec les appréciations du tuteur (voir photocopies ). Puis, mis à part le fait que je semble atteinte de troubles psychiques, j’ai l’air d’une fille rigolote, pleine de vie, avec une réelle envie de réussir, non ? Bon, je vous l’accorde, ma lettre peut vous laisser septique, elle ne ressemble en rien, à toutes les autres, qui elles sont en bonne et due forme ! Mais sérieusement, entre nous, combien ont envoyé des lettres de motivation aussi politiquement incorrectes et pourtant sérieuses?
Enfin, je vous quitte en vous remerciant de votre attention, et en ayant l’espoir que vous voudrez bien réserver une suite favorable à ma requête. En vous priant d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations les plus distinguées."

remarquez que j'ai enlevé tout ce que vous m'avez dit qui était nul! Enfin il doit y avoir encore plein de choses totalement inutiles, j'ai bien peur et l'impression que c'est mon style d'écriture qui est inutile au monde journalistique...
:cry:
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Message non lu par RusselPrice » 23 déc. 2007, 19:01

Hello Florie,
Bon, à moins de 24 heures de Noël, te voilà encore à plancher sur ta lettre. Voilà qui prouve deux choses :
-Tu as vraiment des problèmes psychiques
-Tu veux absolument décrocher ce stage.
Quand tu reliras ces posts dans quelques années (et que tu feras rééllement partie de la grande et belle famille), tu verras que les problèmes psychiques sont pas mal répandus dans la corporation. Pour la motivation, c'est peut-être moins évident... Donc voilà pourquoi il faut que tu arrêtes de te prendre le chou et que tu envoies sans tarder un certain nombre d'exemplaires de cette fameuse lettre.

Pour la version N°1, je me permets de te faire quelques suggestions :
Ligne 5 : remplace "je dois effectuer" par "je souhaite".
Ligne 7 : Vire "Autre point important à souligner" vu que ce que tu annonces avant n'est pas si capital que ça.
Ligne 8, enlève "obligatoire" après "stage".
Ligne 9 : remplace "parcours à observer" par "cursus à suivre", "chemin à suivre", "les étapes à franchir"...
Ligne 10 : reste au passé : "que le mieux était..."
Ligne 11 : enlève "évidement" dans l'histoire de la rémunération et écris "et je souhaite observer des journalistes..."
Ligne 12 : "J'ai déjà écrit pour le journal de mon lycée et celui de ma ville" (ça évite une répétition et c'est pas vraiment grave si c'est pas vraiment là où tu vis).
Ligne 13 : De plus, je suis studieuse, capable de concentration, curieuse et j'ai une grande soif d'apprendre.
Enfin, dernière ligne, évite le participe présent à répétition : après "requête, enchaîne "je vous prie d'agréer..."
Voilà-voilà...

Pour la seconde lettre, elle est toujours un tantinet longuette, mais si ton lecteur poursuit après la 8ème ligne, c'est que le style l'amuse. Tout ce que tu risques, si ça ne se passe pas comme tu l'espère, c'est de retrouver ta lettre de candidature affichée au dessus de la cafetière. Et ça, on n'en meurt pas non plus...

Je te souhaite un très chouette réveillon et j'espère que ce brave Père Noël t'apportera une jolie convention de stage en 2008.
Fl0rie
Messages : 59
Inscription : 08 déc. 2007, 09:42
Contact :

Message non lu par Fl0rie » 23 déc. 2007, 19:24

Et encore quelqun d'ADORABLE! Merci beaucoup RusselPrice! Tout n'est donc pas perdu pour moi grâce à des gens comme vous! Voici iune autre version de cette FOUTUE lettre de MEEEEEEEEEERRRRRRRRRRRRRRDEEEEEEEEEEEEEE (ouh là là, pardon les modos, je m'emporte, c'était pas prémidité, je vous le jure!)

"Madame, Monsieur,
Je me permets de vous adresser ma candidature car je souhaite effectuer un stage d’observation dans votre journal du * février au * février.
J’ai 17 ans, je suis en terminale, je suis des cours d’Histoire des Arts et théâtre. J'espère entrer après le BAC à l'IUT de Tours en communication, journalisme. Pour avoir plus de chances d’ intégrer cette école, je souhaite effectuer plusieurs stages.
J’ai déjà fait partie de votre grande famille pendant 2 jours. En effet lors du stage en entreprise en 3éme j'ai effectué mon stage au Télégramme où j’ai observé des secrétaires de rédaction et j'ai posé de nombreuses questions notamment sur les étapes à franchir pour devenir journaliste. Ils m'ont dit qu'ils avaient appris « sur le tas » et que le mieux était de faire des stages; donc nous y voilà, je veux réintégrer pendant un court temps une équipe de journalistes. Je ne m'attends pas à être rémunérée et je souhaite observer des journalistes professionnels et pourquoi pas participer! De plus mon stage s’était très bien passé, pour preuve j’ai gardé mon rapport de stage et mon journal de bord avec les appréciations du tuteur (voir photocopies ).
Je suis TRES motivée. J'ai déjà écrit pour le journal de mon lycée et celui de sa ville. De plus, je suis studieuse, capable de concentration, curieuse et j'ai une grande soif d'apprendre.! Je suis aussi une fille pleine de vie, qui possède une réelle envie de réussir…
En vous remerciant de votre attention, et en ayant l’espoir que vous voudrez bien réserver une suite favorable à ma requête, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations les plus distinguées."

Alors c'est mieux ??!
je vous embrasse fort fort et encore plus fort car c'est bientôt N°WeL!
Abdelwahid

J'ai pas tout compris

Message non lu par Abdelwahid » 03 janv. 2008, 10:14

A PascalSR : tu m'excuses mais je n'ai pas compris le sens de ta réponse.

1° : A qui t'adresses-tu ? Ou, plutôt, à qui ton analyse fait-elle allusion : la jeune fille à la lettre de motivation ou à moi ?

2° : je ne pense pas être hors-sujet par rapport au titre du post

3° : tu parles d'humour, de dérision, d'angoisses, de "no future"... je comprends mal ton analyse : en gros, ceux qui font de l'humour et prennent les choses en dérision sont des angoissés qui ont peur de l'avenir ?!

4° : en tant que SR, j'aurais pensé que tu donnerais d'autres conseils, plus objectifs et moins "space" que "laisser la chrysalide accoucher du papillon". Certes, il est de notre devoir de l'aider, mais sûrement pas en livrant en pâture cette jeune fille : tu sais bien que la presse est presque un monde à part, dans lequel tu n'as pas le droit à l'erreur.

Au plaisir et meilleurs voeux pour cette nouvelle année !
melaniec13
Messages : 2
Inscription : 15 nov. 2007, 16:54
Contact :

Lettre de motiv...

Message non lu par melaniec13 » 03 janv. 2008, 13:29

Bon j'ai lu (le 1er paragraphe) et un peu quelques autres lignes de ta lettre. C'est vrai, elle est beaucoup trop longue!

Tu dois organiser ta lettre en 3 paragraphes (par exemple) distincts :

1 paragraphe = 1 info

Si tu veux faire du journalisMe, il faut mettre de côté ton esprit littéraire (c'est à dire "l'esprit dissertation") et miser sur le fait d'être SYNTHETIQUE.. :)
(je sais que c'est pas évident au début, mais ça se travaille !)

Ta lettre doit être exposer clairement tes motivations.

Puis aussi, évite d'écrire tes états d'âme (pas de monologue intérieur etc) dans la lettre car la personne n'a pas le temps pour ça..Elle reçoit trop de lettres chaque jour.

Après quelques retouches, ta lettre sera bonne :)
Courage...
Fl0rie
Messages : 59
Inscription : 08 déc. 2007, 09:42
Contact :

Message non lu par Fl0rie » 03 janv. 2008, 20:01

Justement j'ai fais les autres retouches. As-tu lu la 2éme version?
"Madame, Monsieur,
Je me permets de vous adresser ma candidature car je souhaite effectuer un stage d’observation dans votre journal du * février au * février.
J’ai 17 ans, je suis en terminale, je suis des cours d’Histoire des Arts et théâtre. J'espère entrer après le BAC à l'IUT de Tours en communication, journalisme. Pour avoir plus de chances d’ intégrer cette école, je souhaite effectuer plusieurs stages.
J’ai déjà fait partie de votre grande famille pendant 2 jours. En effet lors du stage en entreprise en 3éme j'ai effectué mon stage au Télégramme où j’ai observé des secrétaires de rédaction et j'ai posé de nombreuses questions notamment sur les étapes à franchir pour devenir journaliste. Ils m'ont dit qu'ils avaient appris « sur le tas » et que le mieux était de faire des stages; donc nous y voilà, je veux réintégrer pendant un court temps une équipe de journalistes. Je ne m'attends pas à être rémunérée et je souhaite observer des journalistes professionnels et pourquoi pas participer! De plus mon stage s’était très bien passé, pour preuve j’ai gardé mon rapport de stage et mon journal de bord avec les appréciations du tuteur (voir photocopies ).
Je suis TRES motivée. J'ai déjà écrit pour le journal de mon lycée et celui de sa ville. De plus, je suis studieuse, capable de concentration, curieuse et j'ai une grande soif d'apprendre.! Je suis aussi une fille pleine de vie, qui possède une réelle envie de réussir…
En vous remerciant de votre attention, et en ayant l’espoir que vous voudrez bien réserver une suite favorable à ma requête, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations les plus distinguées."

Est-ce mieux?


Là je sature quelque peu, je suis même perdue.
heureusement que vous êtes là, vos conseils m'aident mais là je ne sais plus que et quoi faire.
Je suis une fille déjantée, je voudrais que mon style plaise.
C'est trés dur de s'entendre dire que ce qu'on fait ne correspond pas à ce qu'il faut. Je cherche juste à réussir. mais j'ai peut-être pas assez de talent. je ne suis peut-être pas faite pour ça. je suis sans doute trop presomptieuse de croire que ce que j'écris peut plaire, vu que cela ressemble à ce que je suis : taré, pleine de vie, joyeuse, avec un caractère trempé. Mais si vous saviez combien ce projet, ce rêve me tient à coeur. Bien sur, je sais qu'ils ne m'attendent pas, que c'est pas une gamine comme moi qui peut interresser les gens. Je sais qu'il faut que j'admette d'apprendre ce qui est conventionnel et ce qui correspond à ce qu'on attend d'un journaliste.
Où est ce que j'ecris peut avoir sa place?
Répondre

Revenir à « Discussion générale »