cfpj alterance

Forum à propos du CFPJ
lila
Messages : 101
Inscription : 29 janv. 2004, 15:28
Contact :

cfpj alterance

Message non lu par lila » 29 janv. 2004, 15:38

bonjour, je cherche des journalistes qui ont passés deux ans en alternance avec le CFPJ. Je finis cette année un dess et j'hesite à faire cette formation. le DU de presse mag de marseille est-il bien? est-il mieux? Merci à tous!
Morwena

CFPJ Alternance

Message non lu par Morwena » 29 janv. 2004, 18:04

Je fais un contrat de qualif (la formation en alternance du groupe CFPJ) depuis plus d'un an (il dure deux ans). Je pense que cette formation peut te convenir si tu souhaite apprendre ton métier sur le terrain. La formation à l'école est correcte et surtout, travailler au sein d'un média est très formateur et tu te fais des contacts pour la suite. je ne sais pas si tu est au courant mais depuis l'an dernier le CFPJ ne propose plus qu'une formation presse écrite. Si tu fais un contrat de qualif dans une radio ou TV, tu peux t'inscrire mais tu suivra obligatoirement une formation "presse écrite" (comme ca tu sera polyvalente). Je te conseille fortement de faire ton contrat de qualif dans une grosse boîte. Il y a beaucoup de gens de formation qui ont dû abandonner parce que leur journal a fait faillite, ou les faisaient bosser 15h par jour etc. La presse spécialisée embauche mieux, tu pourrais peux-être t'orienter vers le domaine de ton DESS ? Par contre normalement avec un DESS tu ne peut candidater pour un contrat de qualif mais il paraît que ca peut passer... Tu sera un peu payer et aura ta carte de presse au bout de trois mois (ce qui veut dire que tu sortira de ta formation avec une carte de presse professionnelle, après avoir eu deux ans ta carte de journaliste stagiaire). Les désavantages : on ne gagne pas beaucoup, c galère si tu n'est pas dans une grosse boîte susceptible de te garder (ou te faire piger) après...
Voilà, j'espère que ça t'aidera. En tous cas moi je ne regrette pas mon choix
Enora

Re: cfpj alterance

Message non lu par Enora » 29 janv. 2004, 18:09

lila a écrit :bonjour, je cherche des journalistes qui ont passés deux ans en alternance avec le CFPJ. Je finis cette année un dess et j'hesite à faire cette formation. le DU de presse mag de marseille est-il bien? est-il mieux? Merci à tous!
Je n'ai pas fait la formation en alternance, mais une formation qualifiante sur deux ans (qui n'existe plus aujourd'hui). Toujours est-il que j'ai appris pas mal de choses. Mais en discutant avec d'autres personnes qui ont aussi suivi cette formation je me suis aperçue que certains avaient été déçus par le contenu des cours, par les profs etc.
J'imagine que cela dépend beaucoup des intervenants, des profs, de leur pédagogie et bien sûr des attentes de chacun. Pour ma part je voulais apprendre à connaître les rouages de la presse et les techniques d'écriture. Bref, prendre un peu d'assurance pour débuter plus facilement. C'est exactement ce qui était enseigné donc je n'ai pas été déçue.
Invité

Re: cfpj alterance

Message non lu par Invité » 30 janv. 2004, 09:12

Enora a écrit :je me suis aperçue que certains avaient été déçus par le contenu des cours, par les profs etc.
J'imagine que cela dépend beaucoup des intervenants, des profs, de leur pédagogie et bien sûr des attentes de chacun.
Comme dans toutes les formations... :wink:
leeloo

Message non lu par leeloo » 30 janv. 2004, 11:48

j'ai suivi la formation en alternance au cfpj. c'est une bonne solution si tu ne veux pas passer par Sc Po + école de journalisme avant de commencer à bosser. Et c'est bien pratique d'avoir un pied dans le métier tout en continuant une formation. En plus, ce n'est pas super crevant (sauf si ton canard t'oblige à venir bosser après tes heures de cours, mais il n'a pas le droit). Alors, c'est vrai, pendant 2 ans, tu galères niveau sous, mais ça vaut le coup. Et puis, trouver un CDI a 15 000 balles en premier emploi, ce n'est pas donné à tout le monde! Côté intervenants et profs, bah, c'est comme partout, hein, y'a des bons, y'as des cons!
Nordine Hatteur

Message non lu par Nordine Hatteur » 30 janv. 2004, 16:20

Oui, attention aux surdiplômés pour les contrats de qualif'. J'ai déjà vu, au CFPJ, un candidat très valable titulaire d'un DEA de philo se faire recaler par la DDTE (de Normandie je crois). ça dépend des départements, sur Paris c'est probablement différent, il y a beaucoup de DEA en ce moment en formation (droit principalement). Je pense que pour les administratifs de la DDTE il vaut mieux se prévaloir d'une licence, ou se renseigner discrètement avant.
lila
Messages : 101
Inscription : 29 janv. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par lila » 02 févr. 2004, 15:05

Comment avez-vous trouvé votre employeur?
Piston? Harcelement? Ou supers bons tuyaux à me communiquer? :lol:
Invité

Message non lu par Invité » 02 févr. 2004, 15:50

Est-ce possible de le faire au sein d'une grosse rédaction mag, ou suis-je utopique?
leeloo

Message non lu par leeloo » 03 févr. 2004, 12:45

Ben non, tu n'es pas utopique
lila
Messages : 101
Inscription : 29 janv. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par lila » 03 févr. 2004, 13:39

Comment faire alors? Connaissez-vous des titres qui ont embauché des contrats de qualif? Moi, je suis open!
Tout tuyaux est le bien venu! :wink:
leeloo

Message non lu par leeloo » 03 févr. 2004, 14:07

y'a pas de tuyau, y'a pas des mags qui embauchent plus de contrat de qualif que d'autres, y'a pas de filon! :lol: je dis juste que ça arrive!
Invité

Message non lu par Invité » 04 févr. 2004, 22:23

C'est un peu facile de dire cela. Quelle fut ton employeur?
bidulette

Message non lu par bidulette » 30 déc. 2004, 09:43

J'ai suivi la même formation qu'Enora, avant l'histoire du rachat de l'école… Nous étions 12 cette année-là. Que je sache, il y en a encore pas mal qui sont dans la presse, ce qui semble être bon signe. Mais, déjà, on sentait que ce qui primait pour l'école, c'était surtout la subvention: lors de "l'examen", j'ai carrément oublié un des dossiers (tombé par terre, je l'ai pas vu), et j'ai séché sur un autre – j'ai été prise quand même… Qu'importe, puisque la formation était de bonne qualité! Par contre, il est vrai que l'essentiel est de trouver une bonne boîte pour appliquer tout ça: il y en a trop qui te font faire tout, n'importe quoi et n'importe comment – et de préférence, pour pas un rond! Mais je pense tout de même que cet équilibre entre étude et travail est nécessaire pour bien appréhender le métier et apprendre à en connaître toutes les facettes… Courrage!
Répondre

Revenir à « CFPJ »