Editer un livre : rémunération de l'auteur

Débats & questions à propos des droits d'auteur : comment percevoir des droits d'auteur ? Droits d'auteur & impôts ? Violations des droits d'auteur ? Etre payé en droits d'auteur pour un article ?
cazou
Messages : 10
Inscription : 06 sept. 2012, 10:12
Contact :

Editer un livre : rémunération de l'auteur

Message non lu par cazou » 28 nov. 2012, 10:29

Bonjour,
J'ai une idée de bouquin mais je ne connais rien au milieu de l'édition et j'aimerais savoir quels sont les usages en la matière notamment en termes de rémunération.
Par ailleurs, quelqu'un a-t-il déjà bossé avec les editions First ? Si oui, comment cela se passe-t-il ?
Par avance, merci pour vos réponses !
Freddy17
Messages : 1
Inscription : 15 avr. 2003, 21:51
Localisation : France
Contact :

Re: Editer un livre : rémunération de l'auteur

Message non lu par Freddy17 » 01 déc. 2012, 09:42

Bonjour Cazou,
Moi aussi, j'ai déjà écrit un manuscrit d'une centaine de pages et je cherche un éditeur sérieux et fiable (thème roman-récit).
Mon expérience comme auteur est maigre ( 2 guides tourisme chez deux éditeurs différents :un escroc, Mondéos ! Et l'autre, qui paie peu mais te rembourse tes frais engagés avec une petite obole en terme de droit d'auteur, Le Petit Futé). Ayant 15 ans d'expériences pros comme journaliste, où les pratiques sont aussi parfois à la limite de l'exploitation, je te recommande de demander un "à valoir" (cad que l'éditeur t'avance une partie de tes droits d'auteur dans la mesure où c'est une commande de sa part, sinon oublie :) Après, vu que First est un éditeur pro,si le sujet est vraiment grand public et aura un tirage consquent (au-delà de 5000 ex, c'est énorme en France !), tu peux négocier un pourcentage d'intéressement aux ventes au delà d'un seuil de 1000 exemplaires vendus par exemple).
Charge à toi de pouvoir vérifier la diffusion et les ventes (l'éditeur communique peu, sauf en interne). Mondéos m'envoie chaque année une feuille de droit d'auteur négatif alors que le guide devait être tiré à plus de 5000 exemplaires et qu'un pourcentage était acté...
En gros, retiens que ça ne te fera jamais vivre mais que ça peut-être un complément de revenus...First, je ne connais pas...
Bon courage !
Lextraterrestre
Messages : 94
Inscription : 05 nov. 2008, 16:18
Contact :

Re: Editer un livre : rémunération de l'auteur

Message non lu par Lextraterrestre » 02 déc. 2012, 01:02

Un auteur adresse son manuscrit le plus corrigé possible à un "vrai" éditeur (autrement dit pas un éditeur à compte d'auteur qui demande une participation à un auteur qu'il publiera de toute façon moyennant finances).
Ne l'adressez pas "au petit bonheur".

Ciblez les éditeurs qui publient le type d'ouvrage que vous avez écrit. Je vous recommande de vous aider par exemple du catalogue du Salon du Livre.

Assurez-vous de faire parvenir un manuscrit qui ait quelque chance d'attirer l'attention du comité de lecture. Soyez conscient que ces comités, s'ils prennent connaissance de tous les manuscrits, en éliminent 7 ou 8 sur 10 à la lecture du 1er chapitre. Ils recherchent, en littérature (fiction), des récits originaux, bien construits, susceptibles d'entraîner le lecteur, de l'accrocher, de le surprendre, de le séduire. Il vous faut donc rester lucide avec vous-même.

Une orthographe et une syntaxe professionnelles sont des atouts non négligeables.

Si jamais vous franchissiez la sélection, ce que je vous souhaite, l'éditeur sérieux vous proposera un à-valoir et un pourcentage sur les ventes. Restons réalistes, comme auteur novice non publié, cet à-valoir oscillera entre 700 et 1 500 €, et le pourcentage obéira à la règle standard des 7-8 % en dessous de 3 000 exemplaires vendus, 8-10 % au-delà, et vraisemblablement on s'arrêtera là car un 1er roman – sauf exception – ne se vendra pas au-delà de 3 000 exemplaires, ce qui serait déjà un beau résultat, qui encouragerait l'éditeur à vous suivre.

Dans la plupart des cas, votre rémunération se limitera à l'à-valoir initial.

Si votre manuscrit est refusé, ne vous découragez pas. Certains éditeurs ont le mérite d'expliquer pourquoi, tenez-en compte. Sinon, retravaillez jusqu'à tenir le récit idéal évoqué supra.

S'il ne s'agit pas d'un roman (fiction), on parle de "littérature générale" : ce sont les documents, les enquêtes journalistiques, les manuels, les guides... Mêmes conditions, mais si vous êtes pointu dans un domaine qui intéresse un large public, vos chances d'intéresser l'éditeur adéquat sont plus grandes qu'en fiction.

Il n'est pas non plus inenvisageable de vous livrer à la même sélection pointue, puis d'adresser un mémo-projet de description de votre idée (quoi, pour qui, quelle est son originalité, à quel besoin répond-il, etc.). Là aussi, ce mémo doit convaincre par la qualité de la rédaction, de l'orthographe, des arguments.

Vous aurez pris soin malgré tout de dépenser quelques dizaines d'euros dans une enveloppe Solleau à acheter en ligne à l'inpi pour protéger au minimum votre idée.

Tenez-nous au courant.
cazou
Messages : 10
Inscription : 06 sept. 2012, 10:12
Contact :

Re: Editer un livre : rémunération de l'auteur

Message non lu par cazou » 03 déc. 2012, 22:37

Merci Freddy17 et Lextraterrestre !
Je ne visais pas Mondeos Freddy17, mais c'est toujours bon à savoir. Quant au Petit Futé, je connais leurs pratiques... En tout cas, merci pour ce retour d'expérience, c'est toujours enrichissant pour tous ceux qui, comme moi, s'interrogent.
Lextraterrestre, vous me semblez avoir les pieds bien sur terre malgré votre pseudo et je conserve précieusement toutes les billes que vous venez de m'adresser, notamment pour tout ce qui concerne la présentation disons "marketting" du projet. Je ne connaissais pas l'existence des enveloppes Solleau mais je vais me renseigner de ce pas (j'avais lu quelques part qu'envoyer un projet en recommandé AR était mal vu par les éditeurs).
Merci en tout cas et bonne continuation à tous !
Lextraterrestre
Messages : 94
Inscription : 05 nov. 2008, 16:18
Contact :

Re: Editer un livre : rémunération de l'auteur

Message non lu par Lextraterrestre » 03 déc. 2012, 22:52

@cazou
L'intérêt, justement de l'enveloppe Solleau, est que l'éditeur ne sait absolument pas que vous avez protégé votre idée (protection fragile malgré tout, mais si jamais un livre très proche par son contenu apparaissait dans sa collection, vous auriez des arguments à faire valoir), et vous ne l'ennuyez pas avec des recommandés puisque c'est à l'Inpi que vous confiez le double du mémo de votre projet.
cazou
Messages : 10
Inscription : 06 sept. 2012, 10:12
Contact :

Re: Editer un livre : rémunération de l'auteur

Message non lu par cazou » 03 déc. 2012, 23:24

OK Lextraterrestre, merci pour l'info !
Répondre

Revenir à « Droits d'auteur »