fraude dans le réglement de pige en tant que correspondant

Débats & questions à propos des droits d'auteur : comment percevoir des droits d'auteur ? Droits d'auteur & impôts ? Violations des droits d'auteur ? Etre payé en droits d'auteur pour un article ?
djelembe
Messages : 0
Inscription : 12 mai 2004, 11:30
Localisation : Laval
Contact :

fraude dans le réglement de pige en tant que correspondant

Message non lu par djelembe » 03 mars 2010, 11:56

Bonjour, je suis journaliste encarté depuis peu. Je collabore actuellement avec un journal en tant que correspondant local de presse spécialisé dans le sport. Depuis quelques mois, nous suspectons notre chef du service des sports ainsi qu'un "collègue" de tremper dans une fraude sur notre dos.
Je m'explique. Nous les suspectons de toucher les règlement de nos piges extérieures commandées par d'autres journaux. Ces suspicions sont chaque jour un peu plus confirmées à travers l'enquête que l'on mène auprès des journaux commanditaires des articles en question.
Pourriez-vous me conseiller dans la démarche à suivre. Vers quelle juridiction se tourner pour demander réparation du préjudice, dommages et intérêts voire la tête des deux escrocs.
Merci d'avance
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par cilou » 03 mars 2010, 12:20

Bonjour,

Si tu es journaliste encarté, je ne comprends pas bien comment tu peux être CLP, mais bon.
L'important, dans ton cas, c'est d'accumuler un maximum de preuves. Tu as les preuves que tu n'es pas rémunéré en piges, puisque tu as, j'imagine, des factures. Mais il te faut les preuves que les journaux dont tu parles le payent dans ton dos pour ces articles. Donc il faut que tu demandes un papier signé aux personnes. Pas évident.
Enfin, il faut que tu soies certain que ce qu'il fait est bel et bien illégal, et non seulement inélégant. As-tu signé des papiers autorisant ton journal à réutiliser tes articles ?
Bref, beaucoup de tracasseries en perspective, pour récupérer probablement des clopinettes. Ne serait-il pas plus malin d'aller voir les journaux pour lesquels il revend tes articles et leur dire "voilà, c'est moi qui ai rédigé tel et tel article, mieux vaudrait que je pige directement pour vous plutôt que de passer par cet intermédiaire malhonnête ?" Ca te permettrait de faire des vraies piges et d'entrer réellement dans le journalisme au lieu de rester un amateur (car les CLP sont bel et bien considérés comme des amateurs, non comme des journalistes pro), et d'arrêter de te faire exploiter.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par ann65 » 05 mars 2010, 10:15

djelembe a écrit :Bonjour, je suis journaliste encarté depuis peu. Je collabore actuellement avec un journal en tant que correspondant local de presse spécialisé dans le sport. Depuis quelques mois, nous suspectons notre chef du service des sports ainsi qu'un "collègue" de tremper dans une fraude sur notre dos.
Je m'explique. Nous les suspectons de toucher les règlement de nos piges extérieures commandées par d'autres journaux. Ces suspicions sont chaque jour un peu plus confirmées à travers l'enquête que l'on mène auprès des journaux commanditaires des articles en question.
Pourriez-vous me conseiller dans la démarche à suivre. Vers quelle juridiction se tourner pour demander réparation du préjudice, dommages et intérêts voire la tête des deux escrocs.
Merci d'avance
Avant d'envisager une réparation d'un préjudice il faudrait que vos suspicions soient avérées.
Si tu as vu tes articles republiés in extenso dans d'autres canards, il me semble que tu devrais tout d'abord aller en parler avec ton rédacteur en chef afin de lui demander des explications. S'il s'avère effectivement que tes papiers sont revendus à d'autres magazines, tu peux demander une rétribution.
Enfin, avant d'accuser ton chef de service et son collègue de fraude et les traiter d'escrocs, tu ferais mieux de faire respecter tes droits ELEMENTAIRES. Si tu es journaliste encarté, pourquoi acceptes-tu de bosser comme CLP avec les rémunérations dérisoires associées ?
Dernière modification par ann65 le 12 mars 2010, 13:16, modifié 1 fois.
groland44
Messages : 12
Inscription : 13 févr. 2009, 13:02
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par groland44 » 09 mars 2010, 10:51

Bonjour à Cilou et ann65 qui ont l'air parfaitement au courant des réalités sociales dans ce pays et plus particulièrement dans cette profession... Je ne sais pas si vous avez la chance de collaborer très régulièrement à un ou plusieurs journal(aux) mais il est extrêmement rare qu'un titre de PQR par exemple (puisque c'est ce qui semble concerner notre ami et son histoire de fraude) fasse appel à des pigistes réguliers rétribués selon la grille en vigueur. En tout cas, si vous avez des adresses, je suis preneur puisque moi aussi, ô! malheur, je "travaille" comme CLP avec carte de presse car, oui, je n'ai pas le choix (ou si, j'ai le choix d'arrêter mais 10 derrière prendront la place tout de suite avec ou sans carte). Mais rassurez vous, je m'en sors tout de même plutôt bien financièrement parlant car finalement, cette collaboration étant régulière, cela assure un revenu par nature régulier. Et je ne suis pas inscrit au chômage non plus donc je ne viens pas gonfler inutilement les statistiques d'une profession qui prétend défendre les intérêts de tous mais exploite sans vergogne n'importe qui. Alors cilou et ann65, plutôt que de "moraliser" les méchants titulaires de carte qui n'ont d'autres solutions que d'être CLP, donnez nous plutôt des noms de journaux dans lesquels on peut effectivement travailler en étant rétribué normalement !!!
Et pas des journaux (ou mag) où on ne "vend" que 2 piges tous les 6 mois hein ?!
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par cilou » 09 mars 2010, 11:16

La plupart des journaux hors PQR et PHR emploient des pigistes, certains réguliers, d'autres plus ponctuels.
Ann et moi ne "moralisons" rien, au contraire. On explique juste qu'il existe d'autres possibilités que de se faire exploiter comme CLP.
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par zoom » 09 mars 2010, 11:30

Et pourquoi crois-tu que la PQR ne fait jamais appel aux pigistes ? Parcequ'elle a pris l'habitude d'avoir une armée de petites mains payées des clopinettes, non salariées, qu'elle peut jeter sans préavis ni prud'hommes pour remplir ses pages...
Qu'importe si la qualité du travail est souvent minime, pour le prix, on ne se plaint pas trop, on prend , on jette quand çà commence à revendiquer un quelconque droit, mais alors quelle fête quand on arrive à convaincre un journaliste professionnel que faire des articles à quelques euros, c'est chouette !

Autant je peux comprendre le CLP retraité ou étudiant, qui se réjouit de la gloriole ou du maigre revenu complémentaire (car l'activité peut être sympa si on n'a pas à croûter avec), autant de la part d'un journaliste qui se veut professionnel, accepter d'être CLP me sidère autant que mes actives consoeurs de ce forum ! Il n'est pas question de moraliser, mais bien de se demander comment des "confrères" qui se veulent pro peuvent à ce point être aveugles pour accepter de travailler à des tarifs bien inférieurs au smic, de casser les prix de la pige et donc d'en assécher le marché, de saboter le code du travail, de dévaloriser complètement le métier de journaliste, etc... j'arrête là parceque je m'énerve ... :twisted:

Etre pigiste, ce n'est pas seulement attendre le coup de fil de la redac pour aller couvrir une inauguration de maison de retraite, c'est se boucher pour trouver de nouveaux sujets, produire des reportages (pas trop chers ! :lol: ) et surtout démarcher sans cesse des clients habituels ou potentiels pour leur proposer tout çà, trouver de nouvelles collaborations, bref le quotidien de beaucoup de pigistes qui eux sont de véritables professionnels. Et un mag qui te prend deux piges par an, c'est un bon client, si tu en as une demi douzaine comme çà ! Etre pigiste, c'est aussi jongler avec plusieurs employeurs et avoir une démarche commerciale... Trop fatigant pour toi ?

Etre journaliste professionnel et travailler comme CLP, c'est donner de la confiture aux cochons ! Pas étonnant que depuis quelques années, le "tarif CLP" qui aurait du rester confiné dans un cadre bien précis (intervenants non professionnels, pas de commandes, actus locales uniquement) est régulièrement proposé par les margoulins de tout genre pour remplir leurs magazines ou leurs sites web :oops: . Avant de devenir la norme ? :evil:
C'est sur, des journalistes profession libérale (ou autoentrepreneur), payés quelques euros le feuillet sur facture, çà a de quoi faire réver bien des patrons de presse et leurs actionnaires ... :shock:

Alors ,cher Groland, je suis content que tu t'en tires bien financièrement (mais tu as un autre boulot a coté, ou tu pisses de la copie de CLP comme une photocopieuse ?), mais de grâce ne viens pas t'en vanter sur un forum où il y a des journalistes qui gagnent vraiment leur vie avec leurs piges ! :evil:
Retournes pondre tes papiers à 5 euros, et rappelles-toi bien de cette discussion quand enfin tu te rendras compte que tu t'es fait enfiler par ton canard (car çà arrivera forcément, çà arrrive toujours) et que tu voudras venir pleurer sur un forum !
Et n'hésites pas à joindre tes justificatifs de revenus de CLP pour ta prochaine demande de carte, je suis sur qu'ils apprécieront à la commission ... :mrgreen:
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par zoom » 09 mars 2010, 11:41

Une recherche des messages de notre ami Groland sur ce forum éclaire sur ses ambitions professionnelles:

Citer:
"ah ben non, j'ai 50 000 signes à écrire pour demain. pour 500 euros. GGGGGRRRRRRRR !!!!!"

Groland :
"euh rassure-moi tout de suite faust, le "GGGRRRR..." n'était quand même pas du dépit ???

... Parce qu'à 500€ les 50 000 signes, moi je signe de suite !!!!!"

Simple curiosité, tu l'as eu comment ta carte de presse ? C'est la vraie, ou celle qu'on s'achète 20 euros sur le net ? :twisted:
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par zoom » 09 mars 2010, 11:48

Et en fouillant un peu, j'ai même retrouvé des discussions avec ce triste sire, où je lui répondais déjà avec les mêmes arguments !
Au moins, on est tous les deux restés fidèles à nos convictions ! :mrgreen:
A chaque fois il intervient pour se justifier, ben oui, j'ai une carte de presse (comment l'a t il eu ??), mais je suis bien obligé de travailler comme CLP parceque c'est çà ou rien. Ben, tu dois pas avoir une grande confiance en toi pour accepter de te faire humilier comme çà depuis des années !
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par ann65 » 09 mars 2010, 12:56

groland44 a écrit :Bonjour à Cilou et ann65 qui ont l'air parfaitement au courant des réalités sociales dans ce pays et plus particulièrement dans cette profession... Je ne sais pas si vous avez la chance de collaborer très régulièrement à un ou plusieurs journal(aux) mais il est extrêmement rare qu'un titre de PQR par exemple (puisque c'est ce qui semble concerner notre ami et son histoire de fraude) fasse appel à des pigistes réguliers rétribués selon la grille en vigueur. En tout cas, si vous avez des adresses, je suis preneur puisque moi aussi, ô! malheur, je "travaille" comme CLP avec carte de presse car, oui, je n'ai pas le choix (ou si, j'ai le choix d'arrêter mais 10 derrière prendront la place tout de suite avec ou sans carte). Mais rassurez vous, je m'en sors tout de même plutôt bien financièrement parlant car finalement, cette collaboration étant régulière, cela assure un revenu par nature régulier. Et je ne suis pas inscrit au chômage non plus donc je ne viens pas gonfler inutilement les statistiques d'une profession qui prétend défendre les intérêts de tous mais exploite sans vergogne n'importe qui. Alors cilou et ann65, plutôt que de "moraliser" les méchants titulaires de carte qui n'ont d'autres solutions que d'être CLP, donnez nous plutôt des noms de journaux dans lesquels on peut effectivement travailler en étant rétribué normalement !!!
Et pas des journaux (ou mag) où on ne "vend" que 2 piges tous les 6 mois hein ?!
A mon tour d'être curieuse.
Et bonjour Groland le Bienheureux (et tous mes amis moralisateurs à deux balles)

Bien s'en sortir financièrement en étant CLP, c'est carrément rarissime.

Pour quels canards bosses-tu ? A quel prix te sont payés tes feuillets ou reportages si ce n'est indiscret ? Et combien de feuillets écris-tu par mois ?

Même si tu ponds 10 reportages à 5 euros/ jour, 30 jours par mois (ce qui fait beaucoup de travail et de déplacements et me semble pour ainsi dire impossible), tu gagneras au final 750 euros/mois.

Il me semble par ailleurs qu'il y a un plafond à ne pas dépasser en tant que que CLP... sauf à devoir s 'inscrire comme travailleur indépendant et donc payer des charges sociales (qui correspondent peu ou prou à 50% du chiffre d'affaires).

Tout ça pour dire que "vivre correctement du "métier" de CLP me semble carrément IMPOSSIBLE... sauf évidemment si ledit CLP perçoit par ailleurs une pension qui lui permet de payer son loyer, ta bagnole, l'essence etc.... Et d'avoir une couverture sociales digne de ce nom.
Rappelons que que la protection sociale des CLP n'existe pas ! Pas de cotisations sociales donc pas de protection sociale... Ce qui est, somme toute, assez logique !

Enfin, tout dépend aussi ce que tu appelles "s'en sortir bien financièrement".

Si s'en sortir bien, c'est vivre dans une caravane stationnée dans un camping, sans môme, en mangeant beaucoup les pâtes de marque générique sans parmesan mais avec un soupçon de sauce tomate premier prix et en allant s'habiller au vestiaire du Secours catholique. Pourquoi pas ?
VIVE LA DECROISSANCE CAMARADE !

J'ai trouvé ça...
Dernière modification par ann65 le 09 mars 2010, 13:08, modifié 2 fois.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par ann65 » 09 mars 2010, 13:01

zoom a écrit :
Etre pigiste, ce n'est pas seulement attendre le coup de fil de la redac pour aller couvrir une inauguration de maison de retraite, c'est se boucher pour trouver de nouveaux sujets, produire des reportages (pas trop chers ! :lol: ) et surtout démarcher sans cesse des clients habituels ou potentiels pour leur proposer tout çà, trouver de nouvelles collaborations,

:
Zoom, mieux vaut se bouGer que se bouCHer quand on veut gagner sa croûte comme pigiste.
Sinon l'horizon risque de s'obscurcir, voire de se boucher. :wink:
groland44
Messages : 12
Inscription : 13 févr. 2009, 13:02
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par groland44 » 09 mars 2010, 13:08

Effectivement Zoom et consorts, je suis resté fidèle à mes convictions. Et sans aucune honte avec ça, voyez-vous. Et non, rassurez-vous, la carte, qui n'est pas un gage de qualité on est tous d'accord là-dessus, ne m'a pas coûté 20 euros mais 24 et quelques, le reste étant pris en charge pas l'un de mes employeurs. Car en plus de ma collaboration au titre de CLP en PQR, j'exerce pour d'autres supports, dans le cadre de CDD voire CDI. En gros, je suis un enfoiré de cumulard, comme on dit si bien dans notre métier prompt à dénoncer toutes les injustices du monde sauf quand il s'agit d'enquêter sur le fonctionner de notre valeureuse presse française.
Bref, quel crime n'ai-je pas commis !!! Je rabaisse le prix de la pige alors que j'ai déjà une situation stable ! Je ne suis pas digne d'être titulaire de cette si bellecarte de presse qui me permet l'octroi d'un abattement fiscal annuel non négligeable.
Mais zoom, si votre pige ne vous rapporte pas autant qu'il y a 10 ans, ce n'est pas seulement parce que des petits c... comme moi continuent de travailler (et non de pisser de la copie) aux tarifs CLP, c'est peut-être aussi parce que vous ne parvenez plus à les vendre au même prix qu'avant. Je ne remets pas en cause la qualité sans doute irréprochable de vos écrits, mais la crise est passée par là et dites vous que vous aussi vous vous faites sans doute entuber ça et là. Par ailleurs, je suppose que vos piges ne sont pas vendues en PQR mais en presse spé ou en mag. Donc votre argumentation selon laquelle mon activité contribue à réduire le coût de la pige est fausse, nous ne sommes pas sur le même terrain...
Me concernant, je ne me plaints pas de ne toucher qu'une trentaine d'euros le feuillet en PQR parce que c'est un système qui perdure depuis des années. C'est idiot ce que j'écris mais je l'assume. Ne changeons rien, vivons comme des moutons en somme. C'est comme ça et c'est ainsi... Ce n'est pas que je cautionne tout cela pas mais je l'accepte car ma situation, pour l'heure, me le permets. Si, demain, je ne gagne plus assez avec ce boulot, alors j'en changerai, voilà tout, quitte à m'asseoir sur ce que j'aime faire. Car dans ce contexte, vous avez beau menacer d'arrêter vos collaborations, nombreux sont, comme vous dites, tous ces retraités (ex journalistes pros pour beaucoup soit dit en passant) ou étudiants (en journalisme parfois) qui prendront la place, sans parler des innombrables stagiaires dont les frais de déplacement ne sont même pas remboursés. Alors plutôt que de me faire plumer, et de ne rien avoir du tout, autant tout de même conserver un minimum.
Je le fais sans honte et, à vrai dire, et égoistement, je me fous de savoir que ça en dérange plus d'un.
Au revoir.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par ann65 » 09 mars 2010, 13:12

groland44 a écrit : Car en plus de ma collaboration au titre de CLP en PQR, j'exerce pour d'autres supports, dans le cadre de CDD voire CDI.
Donc tu ne vis pas de ton métier de CLP.
TU vis convenablement de ton métier de journaliste, et tes papiers pour la PQR en tant que CLP mettent un peu de parmesan dans tes pâtes Barilla.

Sois plus précis dans tes écrits. C'est une qualité bienvenue chez les journalistes. :wink:
Me concernant, je ne me plaints pas de ne toucher qu'une trentaine d'euros le feuillet en PQR parce que c'est un système qui perdure depuis des années
C'est ce que tu es payé en tant que CLP ? Tu as finalement pas mal négocié... On est loin des tarifs proposés aux CLP par la majorités des canards.
groland44
Messages : 12
Inscription : 13 févr. 2009, 13:02
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par groland44 » 09 mars 2010, 13:19

ah, et j'allais oublier avant qu'on ne m'en fasse la remarque : je ne vis pas chez mon papa et ma maman, j'ai une voiture dans lequel je mets de l'essence avec mes sous à moi, et dont je paye l'assurance, je suis heureux et quand je parle d'une situation qui me le permets, c'est précisément parce qu'au-delà de mon seul statut de CLP (je dirai plutôt correspondant sportif que CLP d'ailleurs, ceci expliquant peut-être le fait que ça gagne un peu mieux je me suis mal exprimé pardonnez moi), j'ai, comme je l'ai signalé, d'autres contrats par ailleurs.
Enfin, et pour être totalement complet, j'ai aussi travaillé pour d'autres supports en toute conformité avec la grille et la loi au niveau salaire et feuille de paye dans le cadre de CDD renouvelables plusieurs fois comme sait en pondre notre profession. C'est marrant mais quand ladite collaboration a pris fin, unilatéralement évidemment, aucun syndicat ou collègue n'a trouvé quoique ce soit à redire. Ben oui, ça se passe comme ça dans nos jolis médias.
liliboniche
Messages : 5
Inscription : 08 févr. 2007, 14:06
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par liliboniche » 09 mars 2010, 15:08

J'ai connu des soucis également en PQR.

CLP "sportif" (mais pas que) ayant obtenu la carte de presse délivrée par la CCIJP au regard de mon volume de travail (l'essentiel de mes revenus en fait), je me suis engagé dans une démarche de dénonciation des pratiques d'emploi douteuses au sein de la PQR en saisissant les tribunaux (requalification, reconnaissance des droits d'auteurs...).

J'ai relaté il y a quelques temps,quelques posts, ma situation :
http://www.categorynet.com/boards/viewt ... 19&t=16486

Je suis encore dans ces démarches contre le Midi Libre, bien que tous pratiquent le même sport. Tout Récemment d'ailleurs le ML vient d'être condamné au profit d'une pigiste qui avait intenté un procés contre ce même titre.

Concernant la double casquette CLP/journaliste (groland44) rien ne sert de juger les choix des uns et des autres. Mais assimiler les CLP à de l'amateurisme fait le jeu des DRH car cette idée permet de laisser en marge de la profession des acteurs essentiels (je parle en l'occurence de celle et ceux qui sont journalistes dissimulés derrière une désignation CLP) de la PQ permettant d'adresser une menace aux autres "précaires" de la profession "attention vous pouvez tombez plus bas encore"; du coup les clp n'étant pas considérés comme journalistes, leurs pairs, syndicalistes, collégues, ne se pressent pas pour défendre celles et ceux qui pourtant dans la profession sont le plus exposés.

Les grands débats de salon, de forum, c'est bien beau mais Groland a raison sur un point quand il dit :
...d'une profession qui prétend défendre les intérêts de tous mais exploite sans vergogne n'importe qui.

Effectivement il n'y a pas un journaliste pour relater ce que tout le monde observe en interne en terme d'abus (j'ai pourtant contacté de nombreux "titres" non PQ en radio, papier,web,tv...Ouuuuh c'est que personne ne veut porter la plume dans la plaie; Shocking!) .

Alors aprés, vilipender sur un forum des individus qui font connaître leur situation, plus ou moins critiquable, ça permet peut-être de faire un peu son-travail-de-journaliste.

Mais juste au sein d'un forum.

Le silence sur les CLP de la part de la profession concours à l'érosion des droits et avantages du secteur presse et du monde du travail plus globalement.

Une adresse qui en comprend d'autres, pour sensibiliser aux abus pratiqués par les titres, en termes d'organisation des ressources humaines et mépris des droits (formation,congés,auteurs,couverture sociale...) :

http://corres72.hautetfort.com/

Cordialement Liliboniche.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: fraude dans le réglement de pige en tant que corresponda

Message non lu par ann65 » 09 mars 2010, 15:10

groland44 a écrit : C'est marrant mais quand ladite collaboration a pris fin, unilatéralement évidemment, aucun syndicat ou collègue n'a trouvé quoique ce soit à redire. Ben oui, ça se passe comme ça dans nos jolis médias.
On ne peut pas en même temps s'attendre à des témoignages de solidarité quand on prône "le chacun sa merde"...
groland44 a écrit : Je le fais sans honte et, à vrai dire, et égoistement, je me fous de savoir que ça en dérange plus d'un.
Au revoir.
Répondre

Revenir à « Droits d'auteur »