Recherche désespérément photographes pour conseils...

Questions et discussions sur la photographie et le photojournalisme : quel appareil photo utiliser ? Quid du digital ? A combien vendre une photo ? Statut du photographe ?
Fanny
Messages : 80
Inscription : 19 févr. 2004, 15:28
Contact :

Recherche désespérément photographes pour conseils...

Message non lu par Fanny » 07 juil. 2004, 09:52

Y'a-t-il des photographes sur le forum?? parce que là je me pose des questions existentielles sur les techniques de prise de vue sur un glacier (pour une pige)... Pas très callée en photo, qui plus est en photo de glaciers... Help, svp!
Maskim
Messages : 62
Inscription : 29 févr. 2004, 21:06
Localisation : au fond du couloir à gauche
Contact :

Message non lu par Maskim » 07 juil. 2004, 13:06

Il te faut un peu de matos:

-une bonne optique (du piqué et une bonne ouverture)
-un trépied ou un "bean bag" (ton sac à dos fera l'affaire)
-des filtres:UV ou Skylight / pq pas un polarisant
- des films: un panel de sensibilité large, car le temps en montagne est capricieux ( de 50 à 400 iso). Prends des films diapositifs car le rendu et les contrastes sont plus pétants, plus mieux.

coté pratique:
-ne te laisse pas submergé par les paysages. Concentre toi sur l'objectif a atteindre. Sois patient, très patient...
-inclu des marqueurs d'espaces (randonneurs, chalets, arbres ...) pour tradfuire la grandeur du décor environnant.
-si tu utilises un grand angle, pense à cadrer un premier plan pour la perspective et la profondeur de champ.
-pas de photo entre 9 et 16 heures, car la lumière est trop dure. elle atténue donc les reliefs et les contrastes.

Une fois que tu as ton cadre, choisi ton optique et ta profondeur de champ. La mesure de ton boitier te donnera la vitesse d'obturation. ATTENTION, ne la suit pas. Le neige et la glace ont une luminance supérieur à la norme habituelle des 18 % du gris moyen par ex. En clair, la neige renvoit plus de lumière que d'autre matières pour lesquelles ton boitier est réglé en usine.
Don't worry. Passe en manuel et corrige toi même ton exposition. surexpose à + 1 IL ou plus selon le cas. L'idéal est de Bracketer sur trois vues d'affiler : +1 IL / +1.5 IL / + 2 IL
Enfin dernière technique, prend la mesure d'exposition sur le creux de ta main car elle reflète les fameux 18% de lumière.

Avec tout ça tu devrais pondre une bonne image au moins. Si ce n'est pas le cas, persiste. Sache que selon les pros, seulement 10 % de leurs images sont bonnes. Alors, ne compte pas les pelloches.

Bon courage. Poste nous un exemplaire de tes photos. Autrement, tu pourrais me dire pour quelles utilisation, ou quelle support.

Merci d'avance. Cordialement.

Maskim
NickM
Messages : 92
Inscription : 18 juin 2004, 11:28
Contact :

Message non lu par NickM » 07 juil. 2004, 20:02

Les conseils de Maskim sont très bons.
Toutefois peut tu nous dire ce que tu vas shooter sur ton glacier? En fonction de ton sujet, on pourra affiner nos réponses (suaf si le sujet est le glacier en lui même)
tu utilises un boitier numérique ou argentique ( en numérique ta prise de vu de reviendra moins chère pour un résultat équivalent).
Maskim
Messages : 62
Inscription : 29 févr. 2004, 21:06
Localisation : au fond du couloir à gauche
Contact :

Message non lu par Maskim » 08 juil. 2004, 12:36

je m'insurge très cher Nick M. Tu dis:
"tu utilises un boitier numérique ou argentique ( en numérique ta prise de vu de reviendra moins chère pour un résultat équivalent)."

Rare sont les appareils numérique qui ont des résultats équivalent à une bonne provia ou velvia. bien sur, les dos numériques délivanrant des fichiersq allant jusqu'a 50 mo existent mais ils sont réservés au studio et coutent 40000 €. Les nikon dH2 et consorts sont très bon, mais je doute que notre ami en possède (quoique)

Autrement, il est vrai qu'il serait intéressant de savoir ce que tu dois faire et quel matériel tu utilises ?

Cordialement

Maskim
Fanny
Messages : 80
Inscription : 19 févr. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par Fanny » 08 juil. 2004, 12:45

"Les nikon dH2 et consorts sont très bon, mais je doute que notre ami en possède (quoique)"

J'en suis très éloignée... J'ai un vieux minolta entièrement manuel, un 28 mm, un 200mm et un filtre polarisant! (le cas est il désespéré??)
et c'est justement le glacier en lui meme que je vais photographier, avec pour repere des randoneurs, pour un magazine spécialisé dans les sports de montagne.
En tous cas merci pour tous ces conseils! :P
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 08 juil. 2004, 14:24

Connaissant bien les magazines de montagnes et les glaciers, je voudrais corriger une remarque evoquée precedmment:

Avec des boitiers modernes dotees d'une bonne cellule, il n'est generalement pas necessaire de surexposer systematiquement, sinon c'est des photos delavées assurées...

Avec un vieux minolta, (j'ai commencé avec ca), en general, ca allait bien aussi sans surex. Tu peux bracketter comme indique ci dessus mais avec 0 (la mesure de la cellule) , -1 et +1 si tu a un doute.
Pellicule diapo 100 ou 50 asa, quasi obligatoire pour les magazines (ceux de montagne que je frequente n'apprecie que tres moyennement le numerique...).
Un 28 et un 200 permettent de couvrir pas mal de situation, le pied est utile aussi quand il y a moins de lumiere. Le polarisant peut etre sympa avec le 28. Essayer d'avoir une bonne prof de champs avec le 28 en ouvrant a 8 ou 11...
Et surtout, faire les photos au lever et au coucher du soleil: en cette saison, ce n'est pas la peine de faire des photos a midi, lumiere trop dure, ombres inexistantes, brume de chaleur a fuir !!
Le plus dur est d'arriver a etre sur le glacier tres tot (vers 5-6 h) ou tres tard (vers 8-9 h), pas evident a gerer si tu es avec un groupe...

Enfin sur un glacier n'oublie pas la securite: grosses chaussures, piolet crampons casque encordement (et guide ?), une chute en crevasse est vite arrivée, surtout que les ponts de neige ne sont pas trop epais cette saison...

Tu nous diras comment ca s'est passé et comment tu as pu decrocher une telle pige sans connaitre ni la photo ni les glaciers :-)))
NickM
Messages : 92
Inscription : 18 juin 2004, 11:28
Contact :

Message non lu par NickM » 08 juil. 2004, 14:29

Maskim a écrit :Rare sont les appareils numérique qui ont des résultats équivalent à une bonne provia ou velvia. bien sur, les dos numériques délivanrant des fichiersq allant jusqu'a 50 mo existent mais ils sont réservés au studio et coutent 40000 €. Les nikon dH2 et consorts sont très bon, mais je doute que notre ami en possède (quoique)
Les dos numériques à part pour faire de la pub en studio je vois pas trop l'intérêt surtout pour un reportage en montagne ( trop lourd)
Pour le reste à partir d'un APN à 5M d epix, ça passe pour les mags. Un bon traitement en labo numérique derrière et hop le tour est joué.

Sinon fanny, comme tu bosse en argentique, que tu prend le glacier et des randonneurs essais de trouver un 17 et un 50
Fanny
Messages : 80
Inscription : 19 févr. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par Fanny » 11 juil. 2004, 14:07

Non, Zoom, je n'ai pas couché!!! :twisted:
Non sérieusement j'avais le rédacteur en chef du magazine comme prof en école de journalisme, et j'ai fait une petite pige pour eux récemment ; je suis généralement très attirée par les sujets rando (sur la terre ferme!), mais là un passage d'une journée sur un glacier est indispensable pour un sujet complet ; et question photo, j'ai quelques bases, mais là je crois honnêtement qu'ils me donnent ma chance, parce que l'expérience que j'ai de la photo mag, c'est dans des hebdos locaux, donc rien à voir.. :?
En tous cas merci à tous pour les conseils!
Répondre

Revenir à « Photographie & photojournalisme »