Page 1 sur 3

STATUT DU CORRECTEUR

Publié : 09 févr. 2003, 21:55
par Ouragan
Bonjour à tous. Je suis correcteur à domicile dans une maison d'édition. Mais je suis payé en droit d'auteur. Alors que la convention dit ou salaire ou honoraire. Je reçois mes contrats bien longtemps après avoir rendu mon travail, lequel est toujours urgent. En fait, je suis payé que si je rends mon travail à temps (on me dit une date par téléphone) et que c'est bien fait.
Mon rôle est très flou, même s'il y a un texte qui l'explique mais est-on auteur ? En plus, mon nom n'est même pas cité dans les auteurs, dans le mag !

Publié : 09 févr. 2003, 23:32
par Bianca
J'ai vécu la même chose que toi pendant plusieurs années. Etre payé en droits d'auteur est anormal, voire illégal mais je ne sais pas dans quelle mesure. Pourtant, je le faisais car je débutais, n'étais même pas au courant et surtout, j'étais trop contente de bosser !!! Je suppose que tu sais que tu ne cotises pas à la retraite ni au chômage, quant à la Sécu, jespère qu'ils te déclarent. Je te conseille de leur proposer un autre mode de paiement (honoraires par exemple) pour voir ce qu'ils en disent, mais je crains que la réponse soit toujours la même : chez nous, c'est comme ça et si tu n'es pas content… d'autres attendent derrière la porte, juste là, ils sont tout plein à attendre ton boulot coco.
Tiens-nous au courant, et attends plus de renseignements sur le côté illégal de la chose, bien que fort répandu. Peut-être peux-tu les coincer.

Publié : 10 févr. 2003, 11:54
par Ouragan
Mais, alors, ou on accepte d'être exploité et on ferme sa gueule ou... c'est illégal de toute façon

Publié : 10 févr. 2003, 12:33
par emi_magique
Bienvenu dans notre monde :evil:

Publié : 10 févr. 2003, 13:37
par Bianca
Personnellement, j'étais plutôt bien payée (110 F de l'heure je crois, et quand tu débutes…) et j'ai toujours été appuyée pour les primes de fin d'année et tout et tout. Bref, on s'occupait bien de moi et on se battait pour obtenir les fameuses primes ; c'est super agréable. Je n'estimais donc pas me faire exploiter, mais sur le statut, ouais, c'est l'arnaque. Essaie de te défendre quand même avant de fermer ta gueule, si tu permets…

Publié : 10 févr. 2003, 15:09
par Ouragan
Et 6 F la page ordinateur, c'est bien payé ?

Publié : 10 févr. 2003, 15:46
par Bianca
Tu en fais combien en une heure ?? Si c'est une page par heure, non c'est pas bien payé du tout, si c'est 100 pages par heure, c'est mieux…

Publié : 10 févr. 2003, 16:11
par Ouragan
erreur, c'est 2,74 F par page de 3000 à 3500 signes. On va dire en Times, 12.
Ca dépend, sur certaines pages, comme je dois faire un peu plus que la correction, je mets 5 minutes soit 12 pages à l'heure soit 32 F de l'heure, sans contrat en plus !

Publié : 10 févr. 2003, 17:13
par Bianca
Ce n'est plus de l'arnaque à ce niveau-là. C'est… autre chose, de plus fort, de plus costaud vois-tu… Non, je reste polie, OK. J'ai toujours entendu dire que l'édition payait moins que la presse mais à ce niveau-là, ce n'est pas acceptable. Peut-être l'acceptes-tu (visiblement, jusque-là, oui), mais faudrait penser à agir un jour.
Je veux bien que tu me dises quelle boîte c'est, via message privé, je ne dirai rien à personne, c'est juste par curiosité.
Je te conseille de voir directement avec le syndicat des correcteurs (si tu veux l'adresse, dis-moi, j'irai fouiller, je l'ai déjà donnée sur un autre post), ils sont vraiment bien et surtout assez efficaces. Eux te diront peut-être quoi faire (même s'ils ont une idée des salaires très haute), après avoir sauté au plafond en entendant ça.
Bon courage mais fais quelque chose. Tu as quel âge et quelle expérience si je puis me permettre…

Publié : 10 févr. 2003, 18:15
par Chamane
Les tarifs indiqués plus haut sont effectivement très bas. Correctrice pour plusieurs maisons d'édition, je suis payée 80 francs de l'heure (en droits d'auteur) et je pense que c'est un minimum à demander. Sinon, je voulais savoir si les tarifs de correction pratiqués dans les agences de communication étaient plus élevés que dans l'édition. Merci pour les réponses.

Publié : 10 févr. 2003, 18:34
par Ouragan
Comment fait votre employeur pour une estimation à l'heure ?
Moi je peux passer 10 heures comme 6 jours à 8h/jour sur une correction avec les mêmes signes.

Publié : 10 févr. 2003, 18:47
par Chamane
En fait, l'employeur ne fait pas d'estimation, il me donne le manuscrit, je le corrige en comptant mes heures et après avoir rendu le travail j'envoie une facture indiquant X heures à 12,20 euros. Tout est basé sur la confiance entre le correcteur et l'éditeur.

Publié : 10 févr. 2003, 19:00
par Bianca
Ce n'est pas mon employeur qui estimait les heures. C'est moi qui calculais le nombre d'heures passées (pour de la correc papier Word, c'est à peu près toujours la même chose, pareil pour la correc sur maquette) et qui déclarais tous les mois combien on me devait. Il n'y avait aucune estimation, juste de la confiance (c'est beau hein ?).
Je t'assure que tu dois faire qqchose Ouragan, ceci dit, tu es vraiment sous-payé pour ce que tu fais. Et les collègues qui parlent de casseurs de marché ne vont pas t'apprécier !! Je plaisante, je ne te jette pas la pierre, mais essaie de tendre vers qqchose de plus correct la prochaine fois.
Pour Chamane, oui, 80 F est plus qu'un minimum, j'étais finalement très bien payée !!
Pour les agences de com, aucune idée, mais moi qui suis SR et correctrice, je pense que j'ai plus de chances, d'après ma petite expérience des deux métiers. Si vous savez vous débrouiller sous XPress, alors là, vous pouvez commencer à démarcher les boîtes de com, de pub, de presse. La "correction seule" est un domaine assez réservé à l'édition ; dès qu'on sort de ce milieu, on recherche plus des SR je pense. Ca n'est que mon avis mais je pense que je ne suis pas trop loin de la réalité.
Pour finir, je vous conseillerais de chercher qqchose qui n'est pas Agessa, je ne veux pas faire ma vieille routarde mais quand on ne cotise ni aux Assedic, ni à la retraite (déjà qu'on n'aura pas grand-chose :? ), ça peut devenir emmerdant. Moi je cumulais deux emplois "à l'époque" (il y a 6 ans), j'avais donc la Sécu par l'autre boulot, et les cotisations aussi. Mais quand je vois le nombre de boîtes qui payent en Agessa et qui te tiennent par là où ça fait mal, ben ça me fait mal, justement. Ils savent qu'ils trouveront toujours des pigeons alors tant que tu es jeune, que tu débutes, OK, c'est comme ça que j'ai appris le boulot, mais à partir d'un certain âge (celui de la raison quoi ! :wink: ), il est bon d'avoir de bons vieux contrats qui assurent quand même un petit quelque chose derrière. Les Agessa, c'est méga-précaire et illégal de surcroît. Voilà, c'étaient les bons conseils de Tata Bianca, au chômage et bien contente d'avoir cotisé ! Pensez à vos vieux jours !

Publié : 10 févr. 2003, 19:31
par Chamane
En fait, je cumule 2 postes, un payé en salaire à mi-temps (c'est déjà ça pour la retraite et très pratique pour la sécu) et le reste payé en droits d'auteur pour la correction. Il est vrai que 80 francs ce n'est pas extraordinaire si l'on regarde les tarifs proposés par le syndicat des correcteurs mais j'ai commencé il y a seulement 1 an et demi et il s'agissait du tarif pratiqué par la première maison d'édition qui a accepté mes services. Cependant, je compte bien essayer d'augmenter mon tarif (au moins 13 euros et 15 si possible) pour les nouveaux contrats décrochés.
Sinon, pour revenir à la correction dans les agences de com, je pense qu'il y a des possibilités. En fait, j'ai eu un entretien il y a peu de temps et le responsable de l'agence de com m'expliquait que depuis peu les agences préféraient prendre des correcteurs extérieurs plutôt que de conserver un poste de correcteur au sein de l'agence. C'est pourquoi je voulais savoir si quelqu'un connaissait les tarifs en agence car j'attends le texte sous word pour voir le nombre de signes et proposer un prix (il s'agit de plaquettes publicitaires avec une version française et une anglaise).

Publié : 10 févr. 2003, 19:46
par Bianca
Je ne connais pas le prix en com mais je tablerais sur 150 F/200 F de l'heure, selon le nombre d'heures demandées (trois heures par mois ou 30 heures, c'est différent, pour eux surtout). Si tu fais un travail nickel, ça me semble correct, vu ce qu'ils sont payés eux !!! Et puis ce n'est pas l'édition, là, tu travailles pour un client, chiant souvent et riche souvent, alors n'hésite pas, au moins, si tu "es" chère, il te prendra au sérieux. Si tu as fait une formation de correcteur, alors n'hésite plus, tape au plus haut !!!