Les tics de langage qui vous agacent

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
prof
Messages : 528
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par prof » 25 sept. 2012, 16:19

coco47 a écrit :[…] … Jean-François Revel. Il disait que la pensée est du langage non exprimé. Donc que plus on a de mots à sa disposition, plus on a une pensée riche.
     Pourquoi alors condamner d'emblée les nouveautés ? Ce n'est souvent qu'une question de temps pour les voir un jour consacrées par les dictionnaires.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par coco47 » 26 sept. 2012, 02:54

prof a écrit :Le raccourci que vous employez est-il toujours efficace ici ? Dans ‹ Perles de journalistes ›, votre message du 25 septembre 2012, 3:46, laisse traîner un guillemet fermant à la 7e ligne.
Je ne vois pas ce guillemet fermant qui traîne. Mais si cela m'arrive, c'est que je ne tape pas systématiquement l'insécable. Pour gagner du temps, j'utilise des espaces normales. Puis je relis mon texte et je le corrige en saisissant les insécables qui sont indispensables. Il peut m'arriver d'en oublier une. Mais je vous assure que sur ce forum mon Mac fait des insécables parfaites avec alt + barre d'espace.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par coco47 » 26 sept. 2012, 03:09

prof a écrit :Pourquoi alors condamner d'emblée les nouveautés ? Ce n'est souvent qu'une question de temps pour les voir un jour consacrées par les dictionnaires.
Mais je ne condamne pas TOUTES les nouveautés ! J'ai ainsi dit, dans ce post du 25 septembre sur « Perles de journalistes », que à la cool me semblait une résurrection plaisante du vieil à la coule. Ce que je n'apprécie pas, comme, semble-t-il, un certain nombre de personnes qui fréquentent cette rubrique « Correction & correcteurs », ce sont des « nouveautés » qui n'apportent rien, puisqu'elles font double emploi avec des mots existants, et qui n'ont d'autre utilité que de satisfaire le besoin de paraître savants de ceux qui les emploient. C'est le cas des célèbres thématique et problématique, « consacrées par les dictionnaires » depuis fort longtemps, dont on détourne le sens pour les employer à la place des très (trop ?) simples thème et problème. J'ajouterai différentiel utilisé à la place de différence.
Qu'on me permette de citer une nouvelle fois Catherine_75 : « … vouloir faire chic et savant en utilisant des mots longs, le plus souvent non adaptés, comme "thématique" au lieu de "thème", "volumétrie" au lieu de "volume", etc. »

Voici justement quelques exemples récents de « nouveautés » à la préciosité ridicule.
— Un journaliste sur FR3 le 7 septembre emploie le verbe stranguler.
— Dans la série des adjectifs prétentieux et lourdingues (ça va souvent de pair), on avait déjà réactif, intrusif, conclusif. Je viens de découvrir, sur les Pages jaunes, « Vue immersive ». Et j’ai lu quelque part sur Internet qu’Audrey Pulvar « n’est pas interventionniste quant à la ligne éditoriale des Inrocks ».
— Dans le magazine Styles, supplément de L’Express, un restaurant propose à ses clients « Un générique des vins rhodanocentré ». Je suppose que le générique des vins est la carte des vins, et que celle dont il est question fait la part belle aux vins du Rhône. Mais lesquels ? Entre les vins produits dans le département du Rhône et, plus largement, ceux de la vallée du Rhône, il y a du monde… Il y a bien sûr les beaujolais et les côtes-du-rhône. Mais on classe aussi dans les vins du Rhône la clairette de Die, le beaumes-de-venise, le vacqueyras, les côtes-du-vivarais, le tavel, les costières-de-Nîmes, les côtes-du-ventoux et bien d’autres vins. Ainsi, le snobisme de ce rhodanocentré s’accompagne d’une imprécision qui nuit gravement à l’information.
— Au JT (c’est le nom de l’émission) de Canal+ mercredi 12 septembre : « Certains ont voulu politiciser le meurtre de l’ambassadeur des Etats-Unis. »
— Emission On refait le monde du 11 septembre sur RTL. Un « polémiste » adjoint au maire de Paris évoque parmi les nouvelles technologies qui vont s’épanouir dans les cinq prochaines années « les ballons dirigeables qui transportent des matériaux pondéraux ». Outre la loufoquerie du fond (et on les gare où, les dirigeables transporteurs ? on les dégonfle ?), on notera, sur la forme, la nouvelle acception de l’adjectif pondéral.
prof
Messages : 528
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par prof » 26 sept. 2012, 09:07

coco47 a écrit :Mais je ne condamne pas TOUTES les nouveautés !
Ma question « Pourquoi alors condamner d'emblée les nouveautés ? » n'avait à voir qu'avec votre intervention (25 septembre 2012, 03:08) concernant les verbes ‹ communiquer › et ‹ échanger › dans un emploi récemment intransitif.
     Dans le forum ABC de la langue française, un abécien nous interrogeait sur un tel emploi du verbe ‹ stresser ›. Fallait-il lui répondre que le Petit Larousse 2012 ne connaissait que le transitif : « Provoquer un stress » ?
     Je n'en reste pas moins d'accord avec vous tous pour déplorer nombre de cuistreries qui relèvent des abus de langage et non des tics au sens propre (cf. sur la 5, C'est dans l'air : Voilà ! Vous voyez ce que je veux dire…).
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par ann65 » 26 sept. 2012, 15:46

coco47 a écrit :(...)
Voici justement quelques exemples récents de « nouveautés » à la préciosité ridicule.
-...)
Au JT (c’est le nom de l’émission) de Canal+ mercredi 12 septembre : « Certains ont voulu politiciser le meurtre de l’ambassadeur des Etats-Unis. »
Oui... Enfin, jamais votre langue n'a fourché Coco ?

Cela ne vous arrive JAMAIS, Coco, de vous tromper quand vous parlez ? Vous ne faites JAMAIS d'erreurs à l'oral ? Vous ne bafouillez JAMAIS ? Vous n'utilisez JAMAIS un mot pour un autre ? Vous ne commettez JAMAIS aucun barbarisme quand vous parlez. JAMAIS aucun abus de langage ? Vous utilisez toujours LE bon mot au bon moment ? Vous n'êtes atteint, vous même, d'aucun "tic de langage" ? JAMAIS vous n'introduisez, dans une de vos phrases, un adverbe pas franchement indispensable ?
Bravo si tel est le cas.

Moi ça m'arrive. Et souvent. Et je ne vais pas aller me flageller pour autant, ni me traiter "d'idiote", de "cuistre" ou de "pédante"...

On ne peut pas mettre sur le même plan des "perles", coquilles ou erreurs grossières imprimées (et donc écrites, lues, relues et validées) et des erreurs comme celle relevée ici dans une intervention orale.

On peut sourire et même se moquer gentiment de ces erreurs, de ces tics et autres abus de langage... De là à traiter le journaliste de "précieux ridicule", "faut quand même pas attiger", comme je disais quand j'étais môme.
Dernière modification par ann65 le 26 sept. 2012, 19:40, modifié 1 fois.
CathyBerberian
Messages : 120
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par CathyBerberian » 26 sept. 2012, 19:01

ann65 a écrit :"faut quand même attiger", comme je disais quand j'étais môme.
Joli :) C'est une expression locale ou un barbarisme enfantin ? (oh, je crois que je vais créer un autre sujet)
cargo06
Messages : 202
Inscription : 08 déc. 2011, 18:33
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par cargo06 » 26 sept. 2012, 19:03

Salut, ceci n'est pas une réponse au message précédent et à la juste colère d'Ann65, mais une manière de passer à autre chose.
Autre abus de langage souvent entendu à la radio ou à la télé : "un individu d'origine musulmane..." Pas mal, non ? Ainsi, on peut être d'origine bouddhiste, juive ou chrétienne, ou même évangéliste ! Je me verrais bien d'origine chamanique ! Pas d'émoticône, je déteste ça.
Olivier
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par ann65 » 26 sept. 2012, 19:40

CathyBerberian a écrit :
ann65 a écrit :"faut quand même attiger", comme je disais quand j'étais môme.
Joli :) C'est une expression locale ou un barbarisme enfantin ? (oh, je crois que je vais créer un autre sujet)
J'ai oublié le pas.
C'est une expression que j'utilisais beaucoup quand j'étais môme dans ma campagne profonde. Et j'ai vérifié tout à l'heure si c'était du patois. Eh ben non, ça existe dans le dico. Ca veut dire exagérer (registre familier).
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par ann65 » 26 sept. 2012, 19:46

cargo06 a écrit :.
Autre abus de langage souvent entendu à la radio ou à la télé : "un individu d'origine musulmane..." Pas mal, non ? Ainsi, on peut être d'origine bouddhiste, juive ou chrétienne, ou même évangéliste ! Je me verrais bien d'origine chamanique ! Pas d'émoticône, je déteste ça.
Olivier
Pour "juif", ça peut s'employer, à mon sens. L'adjectif (ou le substantif) "juif" ne renvoie pas seulement à la question de la confession. On parle du peuple juif. On peut être juif, sans être croyant. Si, si...
Mais les termes "musulman", "chrétien" ou "bouddhiste" renvoient à une confession et non une "origine". Enfin, je crois.

Je risque de ne pas me faire d'amis là... :roll:

J'aime bien les smileys. :wink:
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par ann65 » 26 sept. 2012, 19:57

Sur ma boîte de boulgour tradition Tipiak :
"Variez des pâtes et du riz"

Cette tournure vous semble-t-elle correcte dans cette phrase ?
CathyBerberian
Messages : 120
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par CathyBerberian » 26 sept. 2012, 20:31

ann65 a écrit :Sur ma boîte de boulgour tradition Tipiak :
"Variez des pâtes et du riz"

Cette tournure vous semble-t-elle correcte dans cette phrase ?
Ah non alors !

Pas plus que qualifier la semoule de "versatile". Beaucoup de gens utilisent ce mot dans le sens qu'il a en anglais, soit "polyvalent" ou "qui se prête à de nombreux usages".
cargo06
Messages : 202
Inscription : 08 déc. 2011, 18:33
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par cargo06 » 26 sept. 2012, 21:20

ann65 a écrit :
cargo06 a écrit :.
Autre abus de langage souvent entendu à la radio ou à la télé : "un individu d'origine musulmane..." Pas mal, non ? Ainsi, on peut être d'origine bouddhiste, juive ou chrétienne, ou même évangéliste ! Je me verrais bien d'origine chamanique ! Pas d'émoticône, je déteste ça.
Olivier
Pour "juif", ça peut s'employer, à mon sens. L'adjectif (ou le substantif) "juif" ne renvoie pas seulement à la question de la confession. On parle du peuple juif. On peut être juif, sans être croyant. Si, si...
Mais les termes "musulman", "chrétien" ou "bouddhiste" renvoient à une confession et non une "origine". Enfin, je crois.

Je risque de ne pas me faire d'amis là... :roll:

J'aime bien les smileys. :wink:
Oui, Ann65, d'accord avec toi, et tu as raison pour "le peuple juif". Ce qui entraîne le distingo pour l'usage de la capitale entre juif (religion) et Juif (peuple), quelquefois pas simple à démêler. Pour les croyants des autres religions, pas d'ambiguïté, bdc.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par coco47 » 27 sept. 2012, 03:32

Annulé par moi.
Dernière modification par coco47 le 27 sept. 2012, 04:19, modifié 1 fois.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par coco47 » 27 sept. 2012, 03:55

ann65 a écrit :
coco47 a écrit : (...)
Voici justement quelques exemples récents de « nouveautés » à la préciosité ridicule.
(...)
Au JT (c’est le nom de l’émission) de Canal+ mercredi 12 septembre : « Certains ont voulu politiciser le meurtre de l’ambassadeur des Etats-Unis. »
Oui... Enfin, jamais votre langue n'a fourché Coco ?
Cela ne vous arrive JAMAIS, Coco, de vous tromper quand vous parlez ? Vous ne faites JAMAIS d'erreurs à l'oral ? Vous ne bafouillez JAMAIS ? Vous n'utilisez JAMAIS un mot pour un autre ? Vous ne commettez JAMAIS aucun barbarisme quand vous parlez. JAMAIS aucun abus de langage ? Vous utilisez toujours LE bon mot au bon moment ? Vous n'êtes atteint, vous même, d'aucun "tic de langage" ? JAMAIS vous n'introduisez, dans une de vos phrases, un adverbe pas franchement indispensable ?
Bravo si tel est le cas.
Moi ça m'arrive. Et souvent. Et je ne vais pas aller me flageller pour autant, ni me traiter "d'idiote", de "cuistre" ou de "pédante"...
On ne peut pas mettre sur le même plan des "perles", coquilles ou erreurs grossières imprimées (et donc écrites, lues, relues et validées) et des erreurs comme celle relevée ici dans une intervention orale.
Oh si, ça m'arrive, Ann. Assez souvent. Mais j'essaie toutefois de ne pas céder à certaines modes. Dans les exemples de pédanterie que j'ai pointés plus haut (je n'ai jamais sur ce forum traité quelqu'un d'idiot ni même de cuistre, mot que je n'aime pas), un seul pourrait être mis sur le compte d'un fourchage de langue, celui que vous avez cité hier à 14 h 46 : politiciser. (Mais je dis pourrait parce que je ne suis pas sûr d'avoir tort à son sujet.) Tous les autres relevaient de ce « besoin de paraître savant » qui est la cause de la plupart des bizarreries que je cite sur ce forum. Et trois d'entre eux avaient été « écrits, lus, relus et validés ». Tapez Vue immersive sur Google et vous serez surprise de votre pêche. Les Pages jaunes font même de leurs « vues immersives » un argument commercial puissant. Quant au générique des vins rhodanocentré, je suis persuadé que son auteur, un critique gastronomique, en est très fier. De même que doit être assez fier de son interventionniste le édacteur de l'article du Net sur Audrey Pulvar et les Inrocks.

Il m'arrive aussi de dire attiger. J'aime bien. C'est joli et expressif.
Dernière modification par coco47 le 27 sept. 2012, 05:18, modifié 5 fois.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Les tics de langage qui vous agacent

Message non lu par coco47 » 27 sept. 2012, 04:12

ann65 a écrit :
coco47 a écrit :Entendu à la télévision : « Pendant que X s’occupe de sa voiture, son frère et sa fiancée échangent sur le parking. » C’est-à-dire qu’ils se parlent, qu’ils discutent. Peut-être même qu’ils bavardent, voire qu’ils papotent. Plus familièrement, p’têt bien qu’y tchatchent. En langage plus soutenu, il se pourrait qu’ils devisassent. Bref : les mots ne manquent pas. Alors, pourquoi cet horrible échanger transitif qui, outre qu’il est incorrect (il finira bien par le devenir, correct), supprime toute nuance ?
OK, certaines modes vous désolent Coco... Et moi aussi.
Mais tout cela ne répond pas à ma question : faut-il, à votre avis, corriger ou pas ce "ils échangent" non suivi d'un COD si on le trouve dans un texte ?
Soit c'est grammaticalement faux, et il faut alors choisir un autre verbe.
Soit on considère que cette forme est admise "par l'usage" et on peut alors laisser la phrase telle quelle, même si on la trouve "désolante".
Je penche pour la deuxième solution... parce que je suis très lâche dans mon genre.
Je ne pense pas que ce soit une question de courage ou de lâcheté, Ann :wink: . Peut-être de réalisme :( . Le risque est que l'auteur (ou l'éditeur-employeur) ne comprenne même pas cette correction. De toute façon, c'est toujours celui qui paye qui a raison…
Mais dans ma vie personnelle à moi, c'est moi qui décide. Alors, en ce qui me concerne, je n'échange pas, ni ne communique.

P.S. Et je précise que la proposition que je cite ci-dessus (« son frère et sa fiancée échangent sur le parking ») est proférée par une voix off qui lit un texte « écrit, lu, relu et validé » :wink: .
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »