Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueule »

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
nesk
Messages : 201
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par nesk » 12 mars 2012, 15:20

Et celle-là, vous l'avez vue, celle-là ? :lol: :
Référence de l'offre

OF0312-17759
Secteur d'activité

Éditorial/rédaction/journalisme
Type de contrat

Freelance - travail à domicile
Description de l'entreprise

Maison d'édition généraliste

Missions

Travail de réécriture et correction d'une collection de 23 livres sur la culture chinoise. Les livres ont été traduits en français par des étrangers et la traduction nécessite une réécriture pour que le style soit plus fluide.

Profil recherché

Correcteur, de préférence avec une compréhension de l'anglais

Date de début

dès que possible
Rémunération

5.800 euros brut pour les 23 livres
Mais bien sûr, et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu :lol:
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par ann65 » 12 mars 2012, 16:53

CathyBerberian a écrit :Culture chinoise, tarif chinois…
C'est insupportable tout de même cette détestable habitude de chinoiser.
Un prix est un prix. Tant pis si ça ne permet de manger... que du riz. :roll:
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par coco47 » 13 mars 2012, 03:16

Je ne suis donc pas le seul à avoir été offusqué par cette annonce.
Figurez-vous que j'ai envoyé à cette maison d'édition un message assez violent, tellement j'étais outré.
On m'a répondu que je ne savais même pas quelle était la taille des livres et que si cette « mission » ne m'intéressait pas je pouvais aller voir ailleurs. A quoi j'ai répliqué que, justement, il aurait été bien de préciser dans l'annonce quelle était la « taille » des livres. J'ai dit que pour que cette rémunération soit simplement honnête il fallait que ces ouvrages ne dépassent pas en moyenne 80 000 signes (80 000 signes à 10 000 signes de l'heure = 8 heures à 30 euros brut environ = 252 euros par livre x 23 = 5 800 euros env.). Pas de réponse.
A la réflexion, je ne suis pas sûr que les 10 000 signes de l'heure soient tenables puisqu'il s'agit de textes « traduits » par des étrangers, c'est-à-dire sans doute dans une langue qui s'apparente à celle des modes d'emploi d'appareils japonais ou coréens et qu'il faut totalement « réinterpréter » pour la transcrire en français. Il faudra donc certes rendre ces textes « plus fluides », mais il faudra d'abord les rendre simplement intelligibles. Gros travail.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par coco47 » 13 mars 2012, 06:14

Voici le mail que je viens d'adresser à cette boîte :
Je vous recommande ceci : http://www.categorynet.com/boards/viewt ... 96#p130296
On y parle de vous. Vous voilà célèbres ! Et ça vous fait une annonce gratuite. Sympa non ?
Bonne chance pour votre recrutement ! Au fait, pourquoi ne pas passer votre annonce dans la presse grecque ?
Et si vous payiez en yuans ?
PS : Vous remarquerez que ce n'est même pas moi qui ai lancé le sujet.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par ann65 » 13 mars 2012, 08:42

coco47 a écrit : A la réflexion, je ne suis pas sûr que les 10 000 signes de l'heure soient tenables puisqu'il s'agit de textes « traduits » par des étrangers, c'est-à-dire sans doute dans une langue qui s'apparente à celle des modes d'emploi d'appareils japonais ou coréens et qu'il faut totalement « réinterpréter » pour la transcrire en français. Il faudra donc certes rendre ces textes « plus fluides », mais il faudra d'abord les rendre simplement intelligibles. Gros travail.
Il est même très probable que ces bouquins aient été traduits par un outil de traduction automatique.

PS - Le plus triste, c'est que cette boite d'édition va sûrement recevoir des candidatures sérieuses. :(
Londres
Messages : 21
Inscription : 22 mars 2005, 11:28
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par Londres » 13 mars 2012, 15:50

Chacun fait comme il veut, selon ce qu'il pense, mais je crois que ce serait une bonne chose que d'envoyer systématiquement des réponses rageuses ou moqueuses (ou que sais-je encore) à ce type d'annonces.
Une lettre de motivation pour les Editions Thélès (10 manuscrits à 90 €) :
Bonjour,
Je viens de découvrir votre offre d'emploi en autoentreprise qui a attiré mon attention. En effet, elle correspond tout à fait à mes compétences et m'intéresse donc vivement. En revanche, avant d'y répondre favorablement, je souhaitais avoir quelques précisions sur la taille de ces manuscrits.
De formation littéraire, je suis également doué en calcul mental et ces facultés m'ont permis de vérifier que le tarif que vous proposez s'élève à 9 € par manuscrit. Ces 9 € correspondent, si j'ai bien compris votre annonce, à la lecture d'un manuscrit, ainsi qu'à la rédaction d'un résumé et d'une critique. Je ne connais pas la proportion des charges liées au statut d'autoentrepreneur mais j'imagine que celles-ci existent. Partant du principe qu'elles pourraient être de 20 %, le tarif net hors charges s'élèverait donc à 7,20 €.
J'ai lu que vous souhaitiez recruter une personne diplômée (bac+4/5 en Sciences humaines), compétente (esprit de synthèse, qualité d'expression) et j'imagine également expérimentée... ce qui est mon cas. Votre exigence renforce d'ailleurs mon envie de collaborer avec vous.

En poursuivant les petits calculs évoqués plus haut, je suis arrivé au constat qu'il faudrait consacrer précisément 21 minutes et 36 secondes à chaque manuscrit pour atteindre un salaire horaire de 20 €, ce qui, vous en conviendrez, est faible au regard de la responsabilité confiée.
Il me semble opportun de répartir ce temps maximum consacré à chaque manuscrit de cette manière :
- 5 minutes consacrées à sa lecture
- 11 minutes consacrées à la rédaction de la synthèse
- 5 minutes et 36 secondes consacrées à rédaction de la critique

J'en reviens donc à ma question initiale : celle de la taille de ces manuscrits. En effet, pour avoir le temps de les lire en 5 minutes de manière attentive (afin d'être à même, ensuite, de rédiger une synthèse et une critique), il me semble que les manuscrits devraient s'étaler sur 8 à 12 pages maximum.
Par ailleurs, j'espère qu'une synthèse de 5 à 10 lignes ainsi qu'une critique en une phrase saura vous satisfaire. Le temps imparti ne permettrait pas de rédiger plus longuement de manière correcte.

Je vous remercie par avance pour votre réponse, vos précisions et vous assure de ma motivation pour ce poste...
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par Catherine_75 » 13 mars 2012, 16:57

Rire… Ont-ils répondu ?

Une lettre de motivation pour les Editions Thélès (10 manuscrits à 90 €) :
Bonjour,
Je viens de découvrir votre offre d'emploi en autoentreprise qui a attiré mon attention. En effet, elle correspond tout à fait à mes compétences et m'intéresse donc vivement. En revanche, avant d'y répondre favorablement, je souhaitais avoir quelques précisions sur la taille de ces manuscrits.
De formation littéraire, je suis également doué en calcul mental et ces facultés m'ont permis de vérifier que le tarif que vous proposez s'élève à 9 € par manuscrit. Ces 9 € correspondent, si j'ai bien compris votre annonce, à la lecture d'un manuscrit, ainsi qu'à la rédaction d'un résumé et d'une critique. Je ne connais pas la proportion des charges liées au statut d'autoentrepreneur mais j'imagine que celles-ci existent. Partant du principe qu'elles pourraient être de 20 %, le tarif net hors charges s'élèverait donc à 7,20 €.
J'ai lu que vous souhaitiez recruter une personne diplômée (bac+4/5 en Sciences humaines), compétente (esprit de synthèse, qualité d'expression) et j'imagine également expérimentée... ce qui est mon cas. Votre exigence renforce d'ailleurs mon envie de collaborer avec vous.

En poursuivant les petits calculs évoqués plus haut, je suis arrivé au constat qu'il faudrait consacrer précisément 21 minutes et 36 secondes à chaque manuscrit pour atteindre un salaire horaire de 20 €, ce qui, vous en conviendrez, est faible au regard de la responsabilité confiée.
Il me semble opportun de répartir ce temps maximum consacré à chaque manuscrit de cette manière :
- 5 minutes consacrées à sa lecture
- 11 minutes consacrées à la rédaction de la synthèse
- 5 minutes et 36 secondes consacrées à rédaction de la critique

J'en reviens donc à ma question initiale : celle de la taille de ces manuscrits. En effet, pour avoir le temps de les lire en 5 minutes de manière attentive (afin d'être à même, ensuite, de rédiger une synthèse et une critique), il me semble que les manuscrits devraient s'étaler sur 8 à 12 pages maximum.
Par ailleurs, j'espère qu'une synthèse de 5 à 10 lignes ainsi qu'une critique en une phrase saura vous satisfaire. Le temps imparti ne permettrait pas de rédiger plus longuement de manière correcte.

Je vous remercie par avance pour votre réponse, vos précisions et vous assure de ma motivation pour ce poste...[/quote]
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par ann65 » 13 mars 2012, 18:01

Z'avez RIEN compris les gens, la relecture est une passion. Et comme chacun le sait, la passion n'a pas de prix. Vous êtes d'un mesquin quand même.

En ce qui concerne les édition Thélès, ce petit récit est interessant.
http://www.michael-le-roueil.com/editio ... s-arnaque/

On y apprend, entre autres, que les auteurs doivent débourser la modique somme de 800 euros pour que leur livre soit corrigé par un correcteur professionnel.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par coco47 » 14 mars 2012, 03:39

ann65 a écrit :En ce qui concerne les édition Thélès, ce petit récit est interessant.
http://www.michael-le-roueil.com/editio ... s-arnaque/
Combien de fois faudra-t-il répéter cet axiome : un auteur ne doit jamais payer pour être imprimé ! Et ce qui sous-tend ce principe : le métier des éditeurs à compte d'auteur consiste à faire payer les auteurs pour mal corriger, mal mettre en pages, mal présenter (couvertures horribles) et mal imprimer des ouvrages qui de toute façon ne seront jamais vendus. Ce n'est pas sur les ventes que ces éditeurs gagnent leur vie, c'est sur ce que leur versent les auteurs naïfs prêts à tout – les rêveurs ! – pour voir leur livre sur une table de librairie. Par ce système, l'édition d'un roman de 250 pages coûte en moyenne à son auteur de 2 500 à 3 000 euros, et ne lui rapporte rien. Et que Michael Le Roueil se rassure : les éditions Th. ne l'ont pas spolié du produit de ses ventes. Elles n'ont strictement rien vendu et n'ont à aucun moment cherché à vendre quoi que ce soit. Leur « chiffre » était fait dès la remise de son chèque.
En revanche, comme l'a plus tard compris Michael, l'auto-édition (que beaucoup confondent malencontreusement avec l'édition à compte d'auteur) est une excellente solution. Je connais très bien ce mode d'édition et je suis prêt à conseiller ceux qu'il intéresserait.
prof
Messages : 527
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par prof » 14 mars 2012, 07:51

coco47 a écrit : [...] l'auto-édition est une excellente solution. Je connais très bien ce mode d'édition et je suis prêt à conseiller ceux qu'il intéresserait.
Bonjour !
.....C'est particulièrement à l'intention des écrivains et des autoéditeurs que j'ai composé un Précis de bonne typographie consultable sans quitter l'écran des yeux.
.....Contact par +EMAIL ci-dessous.
.....Cordialement.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par coco47 » 01 avr. 2012, 05:14

Avec cette annonce sur le site de l'Asfored, il ne s'agit pas de correction, mais puisque ce fil existe, je l'utilise « au sens large ». Voici donc une proposition d'emploi qui semble demander un très bon niveau de qualification et de compétences.

Il s'agit de travailler pour un service dont voici la fonction :
- Il conçoit et met en œuvre des dispositifs de communication interne
- Il anime les réseaux des chargés de communication du ministère et des académies pour déployer les actions de communication nationale et relayer les actions de communication locales
- Il pilote l’intranet ministériel en accompagnant notamment les directions dans l’organisation de l’information métier et des espaces collaboratifs
- Il coordonne le dossier de la réunion mensuelle des recteurs d’académie
- Il instruit le volet communication des dossiers interministériels de modernisation et de crise


L'agent qu'il s'agit de recruter devra :
- participer à leur animation en vue d’organiser les contenus par thématiques métiers et de structurer des arborescences détaillées pertinentes
- élaborer le compte rendu des ateliers
- accompagner certains « community managers » à organiser la reprise de contenus existants et à concevoir de nouveaux contenus


Chance : il travaillera pour la Délégation à la communication du ministère [qui] élabore et coordonne la communication du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative et celle du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. A ce titre, elle veille à la cohérence des messages émis par l’institution, conçoit et réalise les supports de communication nécessaires à l’explication des décisions ministérielles.

La rémunération de ce CDI de trois mois ? SMIC mensuel.

Pas à dire, l'exemple vient de haut. L'employeur lambda aurait tort de se gêner…
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par Catherine_75 » 01 avr. 2012, 13:19

coco47 a écrit : La rémunération de ce CDI de trois mois ? SMIC mensuel.
Pas à dire, l'exemple vient de haut. L'employeur lambda aurait tort de se gêner…
C'est un CDD, naturellement, pas un CDI.

C'est vrai que c'est hallucinant, et il faut savoir que ce mirobolant salaire inclut tout ce qui pourrait être susceptible de l'augmenter : prorata de congés payés, la prime de précarité, 13e mois. De plus, l'heureux(se) élu(e) sera payé(e) à 30 jours fin de mois… C'est prévu ainsi pour les contrats vacataires des organismes d'État !
Je sais tout cela, car j'ai un peu travaillé à l'Onisep en septembre et octobre dernier (trois CDD, un peu plus de trois semaines en tout). Je dois m'estimer heureuse, sans doute, car mon salaire était supérieur au smic (pas de beaucoup : il correspondait à environ 1 500 euros pour un mois). J'étais payée à l'heure, sur une base de 37 heures par semaine, quel que soit le nombre d'heures réellement effectuées… Alors que moi, bonne poire, j'acceptais de rester une heure de plus pour terminer un travail…
Il faut dire que le directeur du service éditorial est nouveau à l'Onisep (moins de deux ans) et qu'il est plutôt sympa. C'est un jeune mec qui se bat comme il peut pour réévaluer les contrats des vacataires, mais je doute qu'il y parvienne, ce n'est pas lui qui prend ce genre de décision. Il vient du privé, il a travaillé comme pigiste en SR, il connaît les salaires "normaux".
Cerise sur le gâteau : non seulement j'étais payée 30 jours fin de mois comme je l'ai écrit plus haut (un CDD d'une semaine, à cheval sur août et septembre, m'a été payé fin octobre), mais j'ai dû bataillé dur pour recevoir ma feuille de paye…
Inutile de préciser que j'ai refusé une autre mission qui m'a été proposée en novembre.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par coco47 » 02 avr. 2012, 05:10

Catherine_75 a écrit :
coco47 a écrit : La rémunération de ce CDI de trois mois ? SMIC mensuel.
Pas à dire, l'exemple vient de haut. L'employeur lambda aurait tort de se gêner…
C'est un CDD, naturellement, pas un CDI.
Naturellement.
walou
Messages : 15
Inscription : 18 juin 2009, 17:40
Contact :

Re: Au Top 50 des offres d'emploi les plus « foutage de gueu

Message non lu par walou » 18 avr. 2012, 18:39

En recherche de nouvelles collaborations, j'ai trouvé ça: (à l'ouverture du site, cliquer sur l'onglet "Comment ça marche?")
http://www.edit-place.com/

Comme dirait Nelson: Ha ! Ha! Consultez aussi les appels d'offres, ça vaut le détour... Mais c'est vrai, lorsqu'on est rédacteur, on vit d'amour, d'eau fraiche et du bonheur d'écrire. Non ? Tssssssss
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »