Pauvre de moi ! ^^

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Message non lu par coco47 » 18 mars 2009, 05:19

Jadis, quand Formacom n'existait pas, ni même son ancêtre Coforma (fondée vers 1980 sous l'égide et grâce aux fonds du Syndicat des correcteurs CGT), la formation se faisait sur le tas (après toutefois un test de sélection très sévère), au sein d'équipes de correcteurs dont les membres étaient des professionnels aguerris. Jean-Pierre Colignon était un parmi ces professionnels, et les actuels dirigeants-formateurs de Formacom étaient, comme moi, sur les bancs de la seule école qui existait alors : la cantonade (l'organe officiel du Syndicat s'appelait d'ailleurs "Cantonade"). Fabuleuse école hélas disparue, le métier de correcteur étant devenu une activité essentiellement solitaire. (Et aujourd'hui, pour trinquer en chantant le "A la…", on fait comment ?)
Bonne chance à tous, mais ça va pas être du gâteau…
Sinnfael
Messages : 49
Inscription : 10 juin 2008, 16:12
Contact :

Message non lu par Sinnfael » 18 mars 2009, 10:28

PatriciaSR a écrit :Bonjour Photographe17,
il me semble que, pour le choix d'un correcteur, si la couleur de ses chaussettes est essentielle, sa formation aussi peut être importante. Il n'existe qu'une seule école qui dispense un diplôme d'état de Lecteur Correcteur, c'est Formacom. Ce diplôme, obtenu après une sélection draconienne et une formation poussée, te garantit une compétence certaine.
Tu pourrais peut-être commencer ta sélection par là?

Ben c'est pas sympa pour les autres !! Vous pensez donc que les autres écoles ne forment pas de bons correcteurs ?
PatriciaSR
Messages : 5
Inscription : 07 avr. 2005, 10:55
Contact :

Message non lu par PatriciaSR » 18 mars 2009, 15:01

Oui, Sinnfael, je crois que Formacom est actuellement la seule école qui dispense une vraie formation de correcteur, avec des enseignants tel que Colignon, souvent cité sur ce forum.

Crois bien que je le regrette, mais les écoles comme le CFD ou le CEC ne peuvent pas garantir une bonne formation, ne serait-ce que parce que leurs stages sont trop courts.

Ce métier ne s'apprend pas en 3 semaines, ne peut pas être enseigné par des professeurs des école (comme au Greta).
adriel
Messages : 8
Inscription : 09 sept. 2007, 10:19
Contact :

Message non lu par adriel » 18 mars 2009, 16:31

Colignon EST un des profs du CEC...

Et les autres profs du CEC sont TOUS des professionnels de la correction reconnus par leurs pairs.

Vous devriez vérifier vos sources avant de poster un tel commentaire.

Quant à la durée de la formation, il me semble qu'elle n'a que peu de rapport avec la compétence des élèves. Bien des élèves du CEC sont passés devant des élèves de Formacom, au moment des tests de niveau lors d'entretiens d'embauche. Et c'est heureux ! Cela prouve au moins que le métier de correcteur peut être exercé MEME sans LA "bonne" formation.

A mon avis, les points forts de Formacom sont essentiellement le bourrage de crâne (rendu possible du fait de la durée imposée de la formation), et l'apprentissage de logiciels.
Pour le reste, je pense qu'un BON correcteur (car je pense qu'un bon correcteur l'est d'abord par essence) peut avoir suivi n'importe quelle formation, voire pas de formation du tout (hérésie !).

Où est passée l'évidence que le diplôme ne fait pas forcément la qualité ?
PatriciaSR
Messages : 5
Inscription : 07 avr. 2005, 10:55
Contact :

Message non lu par PatriciaSR » 18 mars 2009, 16:41

Je sais que Colignon enseigne aussi au CEC, et je n'ai pas, dans mon post, critiqué les formateurs de cette école, ni du CFD d'ailleurs.
En revanche, j'ai critiqué la durée de la formation : si le diplôme ne fait pas la qualité, le temps d'apprentissage d'un métier, en revanche, y est pour beaucoup.
adriel
Messages : 8
Inscription : 09 sept. 2007, 10:19
Contact :

Message non lu par adriel » 18 mars 2009, 16:54

Je pourrais être d'accord avec votre dernière phrase si je considérais qu'un correcteur part de zéro au début de sa formation et qu'il ne fait son apprentissage que pendant sa formation.

Mais je considère, comme je l'ai sous-entendu dans mon message précédent, qu'un correcteur est autre chose qu'un produit estampillé : il corrige parce que c'est sa raison d'être, sa "déformation", parce qu'il ne peut pas s'empêcher de le faire.

Auquel cas, sa pratique du métier aura commencé bien avant sa formation (s'il en suit une), et se poursuivra bien après. Et il sera bien plus à mes yeux un correcteur que celui qui aura suivi une formation (voire LA formation), et qui la pratiquera sans être possédé du feu sacré.

Je vous renvoie à l'excellent article de Sophie Brissaud, "La lecture angoissée ou la mort du correcteur" .
Photographe17

Message non lu par Photographe17 » 18 mars 2009, 18:26

Januel a écrit :Bonjour,
à mon humble avis tu peux aussi faire faire un petit test de quelques pages et voir celui ou celle qui saura ainsi correspondre le plus à tes attentes
Bonjour Januel et merci à tous les intervenants.

S'il y a bien une méthode que je n'ai pas envie de tester c'est bien celle-là !

Je me vois mal distribuer trois textes à gauche deux autres à droite pour choisir l'heureux, pardon, l'heureuse élue :)

Je me fierai à quoi ?
Aux fautes oubliées que je n'avais pas su voir avant ?

Au commentaire genre "MAIS TU ES UN GÉNIE !" ?

Hum !

Je ne sais pas, me concernant, je vois plutôt mon choix comme un préliminaire.
Comprenne qui peut :wink:
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Message non lu par coco47 » 19 mars 2009, 01:24

adriel a écrit :Je pourrais être d'accord avec votre dernière phrase si je considérais qu'un correcteur part de zéro au début de sa formation et qu'il ne fait son apprentissage que pendant sa formation.

Mais je considère, comme je l'ai sous-entendu dans mon message précédent, qu'un correcteur est autre chose qu'un produit estampillé : il corrige parce que c'est sa raison d'être, sa "déformation", parce qu'il ne peut pas s'empêcher de le faire.

Auquel cas, sa pratique du métier aura commencé bien avant sa formation (s'il en suit une), et se poursuivra bien après. Et il sera bien plus à mes yeux un correcteur que celui qui aura suivi une formation (voire LA formation), et qui la pratiquera sans être possédé du feu sacré.
On ne saurait mieux dire. Correcteur depuis trente-huit ans, je souscris totalement à ce propos.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 19 mars 2009, 08:51

Bien que je sois une femme, ton refus d'un correcteur masculin me choque. Surtout si c'est lié à une seule mauvais expérience. Que dirais-tu d'un employeur qui refuserait de t'embaucher parce que tu es une femme et que la dernière femme avec qui il avait travaillé était nulle ? Tu fais ici la même chose.
Base toi sur la formation, sur l'expérience, sur un essai, sur l'impression que te fait tel ou tel correcteur (ou telle ou telle correctrice), mais arrêtons les discriminations !
Chipounette
Messages : 114
Inscription : 17 août 2008, 17:06
Contact :

Message non lu par Chipounette » 19 mars 2009, 12:01

coco47 a écrit :
adriel a écrit :Je pourrais être d'accord avec votre dernière phrase si je considérais qu'un correcteur part de zéro au début de sa formation et qu'il ne fait son apprentissage que pendant sa formation.

Mais je considère, comme je l'ai sous-entendu dans mon message précédent, qu'un correcteur est autre chose qu'un produit estampillé : il corrige parce que c'est sa raison d'être, sa "déformation", parce qu'il ne peut pas s'empêcher de le faire.

Auquel cas, sa pratique du métier aura commencé bien avant sa formation (s'il en suit une), et se poursuivra bien après. Et il sera bien plus à mes yeux un correcteur que celui qui aura suivi une formation (voire LA formation), et qui la pratiquera sans être possédé du feu sacré.
On ne saurait mieux dire.
pas mieux ! :P
Chipounette
Messages : 114
Inscription : 17 août 2008, 17:06
Contact :

Message non lu par Chipounette » 19 mars 2009, 12:14

Monsieur Eric photographe :D je n'y connais pas grand chose en photo mais je voulais te dire que je trouve ton travail superbe !
c'est bizarre et difficile à décrire mais, dans chacune de tes photos, il y a une expression particulière !
même le canard semble vouloir dire quelque chose :P
le chalutier échoué, le pin parasol... :P
tu sais très bien saisir les images, notamment en concert
et je terminerai donc avec une mention toute spéciale pour l'expression de Bashung, figée à jamais... :cry:
bravo !
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Message non lu par coco47 » 19 mars 2009, 20:13

Chipounette a écrit :Monsieur Eric photographe :D je n'y connais pas grand chose en photo mais je voulais te dire que je trouve ton travail superbe !
c'est bizarre et difficile à décrire mais, dans chacune de tes photos, il y a une expression particulière !
même le canard semble vouloir dire quelque chose :P
le chalutier échoué, le pin parasol... :P
tu sais très bien saisir les images, notamment en concert
et je terminerai donc avec une mention toute spéciale pour l'expression de Bashung, figée à jamais... :cry:
bravo !
Où peut-on voir ces photos ? Ça m'intéresse beaucoup.
Merci.
Photographe17

Message non lu par Photographe17 » 19 mars 2009, 20:50

Chipounette a écrit :Monsieur Eric photographe :D je n'y connais pas grand chose en photo mais je voulais te dire que je trouve ton travail superbe !
c'est bizarre et difficile à décrire mais, dans chacune de tes photos, il y a une expression particulière !
même le canard semble vouloir dire quelque chose :P
le chalutier échoué, le pin parasol... :P
tu sais très bien saisir les images, notamment en concert
et je terminerai donc avec une mention toute spéciale pour l'expression de Bashung, figée à jamais... :cry:
bravo !
Merci :oops:
J'espère que tu me feras le second honneur (je sais, j'abuse...) de revenir faire un tour sur mon site Internet quand, rénovation terminée, il sera davantage un mélange de blog/CV en ligne, avec de très courtes phrases pour appuyer chacun des clichés. Surtout en reportage et portraits, pour le reste ça sera surtout des infos.

Ben oui j'aime bien prendre la plume aussi...:oops: :oops:

Pour Bashung ce n'est pourtant pas cette photo qu'un célèbre festival a choisi pour son livre "souvenir" (pas sur l'artiste). Normal, elle est un peu "sombre" alors que l'heureuse élue est "claire" et il a dessus un "petit sourire" sous-entendant sans doute son bonheur d'être là...

Merci infiniment.
Photographe17

Message non lu par Photographe17 » 19 mars 2009, 20:51

EDIT suite a bug ou erreur de ma part (doublons) désolé.
Dernière modification par Photographe17 le 19 mars 2009, 20:55, modifié 1 fois.
Photographe17

Message non lu par Photographe17 » 19 mars 2009, 20:54

coco47 a écrit : Où peut-on voir ces photos ? Ça m'intéresse beaucoup.
Merci.
Ici http://www.eric-baisson.com/ :wink:

Après pour voir ma tronche faut faire travailler google :D
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »