Comment travailler sa voix pour la radio ?

Discussions à propos des radios et du journalisme en radio : comment créer une maquette ? Quel matériel utiliser ? Les radios qui recrutent ? Où se former ?
LeTieou
Messages : 6
Inscription : 22 avr. 2008, 08:48
Contact :

Comment travailler sa voix pour la radio ?

Message non lu par LeTieou » 11 mars 2009, 01:12

Bonjour,

parler comme un journaliste radio. C'est ce qu'on me demande... Je cherche des conseils pour poser ma voix et acquérir le phrasé des gens de radio.

Je travaille pour un site qui propose des guides audio. Je leur ai réalisé 5 mini-guides. Il sont très contents du résultat, angle, sujets, infos... mais la voix pêche.

Ils souhaiteraient que j'adopte un ton, une diction plus journalistique, type "france-info".

Y a-t-il des techniques ? Des trucs à savoir ? Des exercices utiles ?
J'ai lu que le théâtre, le yoga pouvaient être utiles. Mais j'ai quand même l'impression que le plus important, c'est le rythme, une espèce de ponctuation qui place les respirations et les coupures pas forcemment là où sont les points et les virgules.

Merci d'avance pour vos conseils. Vous l'aurez compris, je ne sors pas d'une école (enfin si mais pas de journalisme !)
future grande journaliste
Messages : 299
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 11 mars 2009, 06:58

d'abord, il faut que ce soit écrit comme du parler... je sais ma phrase à l'air de ne rien vouloir dire, mais si... en fait, l'écrit en radio n'a rien à voir avec l'écrit en magazine ou pour la PQR. il faut que tu écrives comme tu parles, en langage correct quand même ! ensuite, pour marquer tes respirations, utilise les ... même au milieu d'une phrase.
Autre conseil : ne baisse pas ta voix à chaque fois qu'il y a un point. je sais c'est ce qu'on nous a pourtant appris à l'école primaire, mais là, il faut surtout pas le faire. Tu baisses ta voix quand une idée, un sujet, un angle est terminé. Sinon, garde ta voix "en l'air".
enfin vis ton texte, soit dynamique, parle avec le sourire, comme si tu parlais à un de tes amis...
bon courage !
FGJ
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
oscar303
Messages : 14
Inscription : 19 févr. 2009, 06:36
Contact :

Message non lu par oscar303 » 11 mars 2009, 08:08

Ta question me renvoie quelques années en arrière, lorsque j'ai abordé la radio avec une expérience d'antenne presque nulle... (Je ne sortais pas d'une école de journalisme non plus.)
Et, pour parler comme sur France Info, le plus simple est peut-être dans un premier temps d'écrire un flash comme sur France Info - ou même de retranscrire mot à mot un flash entier, en marquant les silences et les respirations sur le papier.
C'est peut-être un conseil à la con, mais tu verras qu'il est beaucoup plus facile de trouver le ton juste en disant la même chose.
Ensuite, lorsque tu auras "chopé" ce ton, tu peux t'amuser à le retrouver en lisant à haute voix le moindre texte qui te tomberas sous la main - journal, publicité, tract etc.
Dans un troisième temps (et tu verras que c'est très rapide), tu pourras mettre en son tes propres chroniques avec beaucoup plus de facilité...

Une méthode qui peut sembler très simpliste, mais tout à fait éprouvée...
oscar303
Messages : 14
Inscription : 19 févr. 2009, 06:36
Contact :

Message non lu par oscar303 » 11 mars 2009, 08:10

La pédagogie c'est la répétition...

Avant de créer, il suffit de copier...
LeTieou
Messages : 6
Inscription : 22 avr. 2008, 08:48
Contact :

Message non lu par LeTieou » 11 mars 2009, 13:01

Ok, je vais suivre ta technique Oscar. Dépioter un flash, marquer les accents et les respirations, et imiter.
Avec le sourire et le ton vivant que recommande FGJ.

S'il y a d'autres méthodes ou d'autres trucs, je suis toujours preneur :)
LeTieou
Messages : 6
Inscription : 22 avr. 2008, 08:48
Contact :

Message non lu par LeTieou » 11 mars 2009, 13:06

Et merci, au fait ! :wink:
Eric H.
Messages : 118
Inscription : 29 nov. 2007, 12:27
Contact :

Message non lu par Eric H. » 12 mars 2009, 01:16

La méthode d'Oscar est excellente. Après, ce sont des techniques de placement de la voix, de gestion de ton souffle... Profite des pauses naturelles de ton texte pour respirer, parle avec une voix de coffre (elle doit venir du ventre), pas avec une voix de tête. Et surtout, écoute. C'est la base.
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 12 mars 2009, 03:09

un détail d'importance:
UTILISE TOUJOURS UN CASQUE POUR CONTROLER TA VOIX
LeTieou
Messages : 6
Inscription : 22 avr. 2008, 08:48
Contact :

Message non lu par LeTieou » 12 mars 2009, 12:27

Une voix de coffre ? Je veux bien. Et c'est là que les cours de yoga pranayama et de théâtre commencent ?
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 13 mars 2009, 20:34

Il existe des truqueurs de voix qui permettent de transformer un puceau en... Stalonne (Maurice l'utilisait en permanence sur Skyrock).
LeTieou
Messages : 6
Inscription : 22 avr. 2008, 08:48
Contact :

Message non lu par LeTieou » 18 mars 2009, 02:24

Merci Boussicot.

A vrai dire, le "qui va là je te prie ?" de Maurice m'a toujours exaspéré...

Ces truqueurs dont tu parles, ce sont :
- des filtres qu'on applique après l'enregistrement ?
- des options dispos dans les logiciels et que l'on utilise pendant l'enregistrement ?
- des espèces de plug-in à ajouter ?
- autre chose ?
Eric H.
Messages : 118
Inscription : 29 nov. 2007, 12:27
Contact :

Message non lu par Eric H. » 18 mars 2009, 16:20

Non, une voix de coffre, c'est simplement faire partir ton souffle depuis le ventre, comme quand tu cries. En fait, ça a deux conséquences : la première, pour toi, c'est que tu t'économises, tu évites de te péter la voix, et tu peux travailler longtemps. La deuxième, ça te donne plus de régularité dans le souffle, et du coup, tu peux reproduire une inflexion d'une prise sur l'autre.

Au début, tu auras l'impression d'essayer de vomir en parlant, avant de te rendre compte que c'est la manière dont tu places naturellement ta voix lorsque tu es au téléphone. Après, ça viendra tout seul.

Quant à Maurice, désolé, mais je peux te garantir qu'il n'utilisait rien. Il choisissait simplement un micro qui flattait sa voix, avec une belle pente dans les basses, et une bonne définition des aigus. Rien de plus. Il n'avait absolument (et aux dernières nouvelles n'a toujours) pas besoin de gonfler sa voix artificiellement.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Comment travailler sa voix pour la radio ?

Message non lu par ann65 » 19 mars 2009, 13:33

LeTieou a écrit :Bonjour,

parler comme un journaliste radio. C'est ce qu'on me demande... Je cherche des conseils pour poser ma voix et acquérir le phrasé des gens de radio.

Je travaille pour un site qui propose des guides audio. Je leur ai réalisé 5 mini-guides. Il sont très contents du résultat, angle, sujets, infos... mais la voix pêche.

Ils souhaiteraient que j'adopte un ton, une diction plus journalistique, type "france-info".

Y a-t-il des techniques ? Des trucs à savoir ? Des exercices utiles ?
J'ai lu que le théâtre, le yoga pouvaient être utiles. Mais j'ai quand même l'impression que le plus important, c'est le rythme, une espèce de ponctuation qui place les respirations et les coupures pas forcemment là où sont les points et les virgules.

Merci d'avance pour vos conseils. Vous l'aurez compris, je ne sors pas d'une école (enfin si mais pas de journalisme !)
Tu peux aussi demander à ton médecin une prescription pour un bilan orthophonique et faire quelques séance de "rééducation" d'orthophonie. Tu apprendras des techniques pour placer ta voix et mieux respirer etc. C'est ce que j'avais fait quand j'étais à l'école de journalisme.
blandeuf@hotmail.com
Messages : 10
Inscription : 06 avr. 2009, 14:44
Contact :

voix

Message non lu par blandeuf@hotmail.com » 22 juin 2009, 17:49

Pour la radio, ce qui est efficace aussi pour savoir placer sa voix, c'est le chant (le vrai!).
si tu as l'occasion de prendre des cours de technique vocale ou un(e) pote qui fait du chant, demande lui les techniques de respiration (bases du placement de la voix).

Sinon, moi je me mets des barres de respiration ("//") entre les paragraphes ou unités de sens, pour faire une pause et bien repartir sur le paragraphe suivant.

Essaye vraiment de faire comme si tu t'adressais à une personne en particulier qui t'écoute.
Bon courage!
Répondre

Revenir à « Radio & journalisme »