Page 1 sur 4

article-test=attrape nigaud ?

Publié : 05 juin 2006, 16:17
par Floflo
Salut,

J'ai postulé il y a peu pour une offre d'emploi de pigiste et "heureuse" surprise on me répond ! mais il faut que je leur écrive gratuitement un article de...6500 signes!!!:twisted:
Certains ont-ils eu la désagréable surprise de lire leur article-test publié gratos ds le mag pr lequel ils ont postulé (et qui n'ont eu aucun retour suite à l'envoi de leur papier)
merci!
Flo

Publié : 05 juin 2006, 16:33
par archaud
Sauf à fourguer à ce canard un papier de 6500 signes que tu as déjà écrit tout en le leur indiquant bien sûr, un conseil : la fuite !
Il se pourrait que la demande de ce canard soit dénuée de mauvaises intentions, mais d'ordinaire, c'est une manière d'obtenir des papiers à O euros. Autant dire que ça sent bien sûr l'arnarque. A moins qu'il ne s'agisse d'un test payé ; dans ce cas-là, vas-y, tu n'as rien à perdre, la demande de ce canard étant dès lors a priori recevable.

Publié : 05 juin 2006, 16:35
par archaud
Oups, pas bien lu, désolé : bon, papier paru et non payé....mon premier conseil était le bon : la fuite.
D'évidence, ces gens-là sont des escrocs ; tu peux balancer leur raison sociale, histoire que d'autres journalistes ne se fassent pas avoir.

Publié : 05 juin 2006, 16:40
par Floflo
ben non archaud ...j'aurais bien aimé pouvoir leur refourguer un article déjà écrit. Mais le sujet de l'article est bien trop vague et sans aucun intérêt...:cry:

pour 1 fois qu'une offre correspond pile poil à ma spécialité...je vais quand même demander des précisions (ca ne coûte rien au moins!!)

a+
Flo

Publié : 06 juin 2006, 10:43
par cilou
Il ne faut pas accepter. Les journaux sérieux font des tests payés sur des petits articles. Si l'article est mauvais, c'est pas bien grave de payer un feuillet pour rien. Si l'article est bon, alors ils demandent des articles plus gros. Les journaux qui demandent des articles gratuits sont des arnaqueurs.

fourgue

Publié : 10 juin 2006, 12:22
par olivier DMP
Il me semble que les journaux en ont aussi un peu assez qu'on leur "fourgue" des papiers vite faits. D'ailleurs, qui se rapelle qu'en argot, "fourguer" signifie vendre à vil prix au recéleur ("le fourgue") des objets volés ?

Sinon, demander un test à quelqu'un qu'on ne connaît pas n'est pas anormal, et ne pas payer le test si l'article n'est pas publié parceque trop faible non plus. En pratique, on demande plutôt de retravailler l'article. Mais il faut bien le dire, de moins en moins de pigistes acceptent de le faire!

Si le papier test est publié, en revanche, c'est qu'il est au moins "passable" et il doit bien sûr être payé.

Publié : 10 juin 2006, 13:32
par archaud
Pas d'accord avec Olivier DMP. Si un canard veut jauger la qualité de plume d'un impétrant, ce qui est bien légitime au demeurant, il lui suffit de demander un choix d'articles déjà écrits : c'est simple, honnête et tout aussi efficace.
Une fois encore, le cas qui nous est soumis ici me semble relever de l'arnaque pure.
A+

en pratique

Publié : 10 juin 2006, 14:30
par olivier DMP
En théorie, Archaud, tu n'as pas tort.

Mais en pratique, que fais-tu quand tu commandes un papier test et qu'il te revient truffé de fautes, à moitié bidonné, ampoulé, sans angle, déja vu ailleurs, et que l'auteur refuse de le retravailler ? Ca existe !!!

Le payer sans broncher après l'avoir mis à la poubelle, n'est-ce pas aussi aussi encourager l'arnaque (et la médiocrité) ?

Dans le cas évoqué ici, il n'y a pas d'ambigüité puisque le papier a été accepté et diffusé. Il doit en principe être payé.

en pratique

Publié : 10 juin 2006, 14:30
par olivier DMP
En théorie, Archaud, tu n'as pas tort.

Mais en pratique, que fais-tu quand tu commandes un papier test et qu'il te revient truffé de fautes, à moitié bidonné, ampoulé, sans angle, déja vu ailleurs, et que l'auteur refuse de le retravailler ? Ca existe !!!

Le payer sans broncher après l'avoir mis à la poubelle, n'est-ce pas aussi aussi encourager l'arnaque (et la médiocrité) ?

Dans le cas évoqué ici, il n'y a pas d'ambigüité puisque le papier a été accepté et diffusé. Il doit en principe être payé.

en pratique

Publié : 10 juin 2006, 14:30
par olivier DMP
En théorie, Archaud, tu n'as pas tort.

Mais en pratique, que fais-tu quand tu commandes un papier test et qu'il te revient truffé de fautes, à moitié bidonné, ampoulé, sans angle, déja vu ailleurs, et que l'auteur refuse de le retravailler ? Ca existe !!!

Le payer sans broncher après l'avoir mis à la poubelle, n'est-ce pas aussi aussi encourager l'arnaque (et la médiocrité) ?

Dans le cas évoqué ici, il n'y a pas d'ambigüité puisque le papier a été accepté et diffusé. Il doit en principe être payé.

Publié : 10 juin 2006, 16:44
par archaud
Parlons-nous vraiment de la même chose, Olivier DMP ? Pas sûr. En l'espèce, il s'agit de demander à un candidat l'écriture d'un papier qui servira de test...gratuit.

A mon sens, il est plus honnête et moins problématique, si l'employeur tient à vérifier le sérieux de l'écriture du candidat, de :

1 - demander au candidat de puiser dans son "stock" de papiers déjà écrits, déjà parus, deux ou trois exemples qui lui paraissent symptomatiques, eu égard à l'orientation éditorial du titre ;

2 - un test étant un test, il ne s'agit nullement de prévoir la parution dudit papier-test obtenu gratuitement, mais d'obtenir la preuve - soyons prudents, parlons plutôt de début de preuve - de la capacité du candidat.

Je crains que, dans le cas qui nous occupe, l'employeur, du fait qu'il envisage la publication dudit papier-test, ne soit pas d'une grande probité, et intellectuelle, et pécuniaire. En d'autres termes, il est à craindre qu'il souhaite profiter de l'inexpérience béate de certains apprentis journalistes pour glaner de-ci, de-là, des papiers gratuits.

Publié : 11 juin 2006, 18:59
par proxy
Bjr,

Ne pas oublier que DMP est la Sté qui publie ses pigistes/rédacteurs en Agessa et ce sans payer les réexploitations successives dont Olivier est le rédacteur en chef.
Ceci explique celà... :wink:
@+

Publié : 11 juin 2006, 19:13
par proxy
...DMP=Net Publia

Publié : 11 juin 2006, 19:15
par archaud
Oups, je n'avais pas percuté ! Dommage, ce Olivier DMP m'avait l'air sympathique :lol:
C'est quoi l'adresse de son canard qu'on lui envoie un inspecteur de l'URSAFF, afin qu'il recouvre les cotisations dues et non payées jusque-là.:roll:
Aux dernières nouvelles, le législateur appelle ça de la " dissimulation de salaires", et les peines encourues seraient plus sévères que le paiement d'une forte amende (en sus, du versement des cotisations dissimulées sous la forme des AGESSA).
A+ :twisted:

Publié : 11 juin 2006, 19:21
par XeLoRy
Bonjour à tous,

En attendant Mr Olivier Spinelli, j'attend toujours mes sous .... d'un montant total assez important ... comme le reste de mes copains pigiste .........

A bientot ...


Cordialement,

William BORIES