comment réclamer son dû sans hystérie ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
eliza

comment réclamer son dû sans hystérie ?

Message non lu par eliza » 20 févr. 2006, 14:28

Bonjour,

Free lance à l'étranger, je contacte toujours les journaux et magazines par e-mail pour proposer des articles. En général, lorsque le sujet plait, nous nous mettons toujours rapidement d'accord sur le tarif, nombre de caractères... Bref la routine.
L'article envoyé, j ai toujours un petit mot de remerciement . En général je reçois sans problème les trois exemplaires demandés... Mais pour ce qui est de l'argent, je dois généralement envoyer des mails de relance d'abord très polis, puis un peu plus secs.
Et ce qui me rend totalement folle c'est que généralement, mes mails restent sans réponse... (Alors que durant la rédaction de l'article, on s'e-mailait sans problème). Certainement un coup de fil serait plus efficace mais cela me semble hors de question d'engager des frais ainsi...Bref, quand généralement la fin de l'année arrive et que j'annonce une hausse des tarifs de 10% pour l'année suivante sur les factures non payées, et que je finis par recevoir un chèque (sans un mot d'accompagnement!), j'ai le sentiment de m'être totalement grillée avec le redac chef... Ce qui est quand même dommage!
En conclusion, comment réclamer son dû sans hystérie et sans passer plus de temps à écrire des mails de relance qu'à écrire l'article?

Qui a la réponse :P
Liza
sergie
Messages : 40
Inscription : 24 mai 2005, 17:56
Localisation : paris
Contact :

Message non lu par sergie » 20 févr. 2006, 14:54

SKYPE
Appels gratuits ou presque via Internet...

ça m'a fait faire pas mal d'économies quand j'était pigiste à l'étranger...
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 20 févr. 2006, 14:55

Ouais, pas facile.
- Règle n°1 : ne jamais retravailler pour des escrocs. Lorsque le journal tarde mais finit par payer, on décide au cas par cas. se griller avec un rédac-chef non réglo n'est pas grave. Tant pis pour les piges envolées, ça permettra de garder du temps pour contacter les journaux honnêtes.
- Règle n°2 : il est vrai que les coups de fil sont souvent plus efficaces. Certes, c'est plus cher, mais ça peut valoir le coup.
- Règle n°3 : si le rédac chef ne répond pas, c'est parfois qu'il est gêné parce que son comptable traîne des pieds. Dans ce cas, demander les coordonnées du comptable et lui casser les pieds directement.
- Règle n°4 : toujours lutter pour se faire payer, même si ça prend des mois, du temps, et que ça finit par un pétage de plombs. C'est une question d'amour-propre.
- rêgle n°5 : essayer de privilégier les piges régulières avec des journaux réglo, même si les sujets ne sont pas ultra-passionnant et les tarifs un peu faibles. Finalement, on s'en sort mieux (point de vue stress, argent et temps) qu'avec des journaux qu'il faut tout le temps relancer.

Et bon courage !
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 20 févr. 2006, 14:57

Dépot propriété intellectuelle (tu baratines, sinon ca va te revenir cher) et menace de plainte... Réclamer ton fric n'a rien d'hystérique de toute façon...

Je t'invite à balancer des noms ici, qu'on rigole un peu:

http://www.categorynet.com/v2/boards/vi ... php?t=6954
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
eliza

Message non lu par eliza » 20 févr. 2006, 15:13

En fait, j 'ai toujours fini par me faire payer... Mais ce que je ne supporte pas (ou plus) c 'est d'avoir à réclamer ainsi ! Je dois tenir des listes des impayés et faire attention à ne pas oublier de réclamer(génial le boulot de journaliste!)... Je me fait des journées "noire" réclamation qui me pourissent le reste de la journée...
J'ai le sentiment que nous sommes les seuls abruttis de cette planète qui devons pleurer pour se faire payer et accepter de recevoir notre argent si longtemps après la prestation... Vous en connaissez beaucoup des boulots comme cela?
Est ce qu'il n'y a pas une loi qui obliqe les sociétés à payer dans un temps raisonnable?
Liza
MarcB
Messages : 169
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 20 févr. 2006, 15:25

Si tu veux mon avis, y a pas de honte à se griller avec un red chef qui ne paye pas. Sans offense aucune, ca vaut le coup que tu décroches ton téléphone si c'est pour gagner ton dû. Souvent les gens se retranchent derrière des emails pour être tranquilles.
Envoie une réclamation par courrier postal
et ensuite appelle.

Bon courage
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 20 févr. 2006, 16:21

J'ai le sentiment que nous sommes les seuls abruttis de cette planète qui devons pleurer pour se faire payer et accepter de recevoir notre argent si longtemps après la prestation... Vous en connaissez beaucoup des boulots comme cela?
Mis à part preteur sur gage, aucun....
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 20 févr. 2006, 16:34

J'ai le sentiment que nous sommes les seuls abruttis de cette planète qui devons pleurer pour se faire payer et accepter de recevoir notre argent si longtemps après la prestation... Vous en connaissez beaucoup des boulots comme cela?

LES ARTISANS

ET CONTRAIREMENT A EUX , T'ES PAS COINCEE ENTRE LES FOURNISSEURS QUI RECLAMENT D'ETRE PAYES ET LES CLIENTS AMNESIQUES.

TU VOIS Y A PIRE !

PS/ POUR MA PART, J'AI FAIT l'IMPASSE SUR LES PIGES A L'ETRANGER.
"LOIN DES YEUX, LOIN DU CHEQUE..." =:)
MarcB
Messages : 169
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 20 févr. 2006, 17:06

Dans bcp de professions libérales ou artisons, ils demandent un accompte de 50% voire la totalité du paiement.
Dans notre profession c'est pas le cas... Si tout le monde réclamait un accompte, les red chefs n'auraient pas le choix...
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 20 févr. 2006, 18:00

bonne idée...mais difficile a faire passer, je le crains...

déja que beaucoup de redac chefs se vexent quand on leur demande un simple BON DE COMMANDE ecrit
PatriciaD
Messages : 69
Inscription : 09 sept. 2004, 16:25
Contact :

Message non lu par PatriciaD » 21 févr. 2006, 10:46

Il ne faut pas continuer à bosser avec des gens comme ça, parce qu'un jour ou l'autre, quelque soit ta bonne volonté et ta patience, ça cassera

La règle, c'est paiement en fin de mois de parution. Ca peut varier dans des petites boîtes dont la comptabilité ne suit pas toujours. Mais dans ce cas, s'ils sont corrects, ils préviennent ou te répondent quand tu demandes quand tu seras payée

Si ce n'est pas le cas, laisse tomber
galwen

Message non lu par galwen » 21 févr. 2006, 11:38

Ah, l'attente des paiements.. Joie, bonheur et félicité. A une époque, je songeais à prendre un chien stature imposante, à lui apprendre à grogner sur commande et à aller voir les rédacs chefs et les comptables avec.

Pas de recettes spécifiques. Et c'est vrai que c'est usant de réclamer, toujours réclamer.. un paiement qui n'arrive pas, un feuillet ou une photo oubliée.. On rêve parfois de méthodes plus radicales que le tel ou le mail ou même la lettre recommandée, genre "samedi soir je sors avec mes potes 120 kilos/battes de base-ball, on va passer boire un coup chez vous"...

Mais finalement, le plus dur (tout du moins au départ) n'est-il pas de se battre contre soi, d'oser réclamer, surpasser cette étrange culpabilité qui nous prend parfois? Sinon, pourquoi on serait aussi mal à demander ce qu'on nous doit?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 21 févr. 2006, 12:33

galwen a écrit : A une époque, je songeais à prendre un chien stature imposante, à lui apprendre à grogner sur commande et à aller voir les rédacs chefs et les comptables avec.
Quelques autres suggestions (non testées :wink: )
- aller voir un marabout garantissant l'argent et le retour d'affection du rédac'chef
- piller leur compte via un piratage informatique
- prendre des cours de théâtre dramatique et aller pleurer misère de manière convaincante (si ça ne marche pas, se reconvertir en intermittent du spectacle)
- demander à quelques indépendentistes corses de venir nous aider
- se déguiser en inspecteur du travail et réclamer les preuves de payements de tous les pigistes
- faire des menaces diverses : attentat suicide, dépôt de colonie de termites, édition d'annonces hot avec le numéro du journal indiqué, etc.

Si vous avez d'autres idées... ça défoule !
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 21 févr. 2006, 12:48

Oui il y en a pas mal des comme vous : concepteurs rédacteurs, graphistes, illustrateurs, web designers, webmasters, architectes de contenu Internet free lance... qui bossent et qui doivent assez souvent attendre que la comptable de la boîte se réveille. Une fois qu'elle est réveillée, il faut attendre que le big boss qui signe les chèques ait de l'encre pour remplir son beau stylo à 1000 euros. Bref, maintenant c'est 30 % d'acompte à la commande et le reste à 10 ou 30 jours dépendant de la structure et de sa réputation de bon ou mauvais payeur.
La dernière fois, j'ai dû préciser qu'avant toute utilisation de l'accroche créée une lecture attentive des conditions de vente était conseillée... Mais l'acompte de 30% à la commande marche plutôt pas mal... Bon courage !
gaellou
Messages : 89
Inscription : 09 avr. 2004, 13:47
Localisation : Glasgow, Ecosse
Contact :

Message non lu par gaellou » 21 févr. 2006, 13:59

Une copine corse avait menacé la red chef où l'on bossait de faire péter sa voiture et ça a marché ! :twisted:
Journaliste depuis 1995
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »