Grand Débutant...

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
mickmils

Grand Débutant...

Message non lu par mickmils » 25 janv. 2006, 13:01

Bonjour,

Je m'excuse par avance si ce message semble bourré de questions idiotes, mais
il faut bien commencer par quelque chose :)

Je m'explique. J'ai 22 ans et je termine actuellement mes études en école
de préparation aux concours administratifs. Antérieurement a cela, j'ai
étudié deux ans a Sciences Po Lille (avant de me faire éliminer pour une sombre
histoire de 9.76 de moyenne en espagnol).

Bien que l'école dans laquelle je me trouve m'oriente vers la fonction publique,
ma "vocation initiale" est plutot le journalisme. Je tente pour cela, et pour
la deuxième fois, les concours d'entrée de plusieurs écoles de journalisme
en juin. Néanmoins, ceux-ci étant très sélectifs, il parait évident qu'il me faut
une solution "de rechange".

Mon intention est, en cas d'échec, de tout de même "tenter ma chance" sur Paris
en essayant de faire mon trou, d'abord en commençant par des piges, puis peut-être
de trouver une emploi plus stable dans le journalisme. Je me donne ainsi un
"ultimatum" d'un an, non pas pour "réussir" (j'ai conscience que c'est peu), mais
pour du moins me faire une idée de mes chances et me confronter a la réalité
de cette profession. Fort heureusement, mes parents m'assurent de leur soutien
financier en cas de pépin, même si mon ambition est bien sur d'être autonome
dès que possible.

J'ai commandé a cet effet le "Guide de la pige 2005-2006", qui, bien que fourmillant
d'indications et d'adresses fort interessantes, me fait un peu stresser. Je comprends
en effet qu'il faut bien sur préparer des projets d'article, appeler les rédactions,
se vendre, etc... mais je n'ai actuellement aucun "réseau". J'imagine qu'il se contitue
petit a petit, mais j'avoue que quand je compare la "description" de ce métier et quand
je me dis que certains en vivent je me pose cette question idiote mais terre a terre :
comment font ils ? Combien de "commandes" faut il décrocher pour avoir disons, l'équivalent
d'un SMIC ? Comment convaincre une entreprise de presse, qui s'en sort pour l'instant
très bien avant que j'arrive, que mon papier lui est absolument indispensable (sisi!) ?
Bref, comment se lancer CONCRETEMENT quand on arrive, qu'on n'a jamais rien fait, mais
qu'on est désireux de faire quelque chose ? Mon "problème" est que l'idée de proposer
un papier et se le voire accepter me semble a chaque fois un pari plus que risqué, voir,
qui n'a qu'une infime chance de succès... Bref, comment vous y êtes vous pris a vos
débuts ? (ou plus concrètement, comment vous y prendriez vous dans ma situation).

Bien sur, j'ai également "prévu" la possibilité de "ne pas y arriver", et j'ai pour roue
de secours cette préparation aux concours de la fonction publique, dans une assez
bonne école et où je me débrouille relativement bien...

-Mickmils, un peu inquiet de son futur bond dans l'inconnu
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1641
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 25 janv. 2006, 13:35

Sauve toi de toi même et fonce dans la fonction publique...
A lire ton post, tu ressembles à un petit Mickey, du genre qui se ferait bouffer dans une salle de rédac...
+ sérieusement, on ressent pas ta motivation profonde pour le job dans ce que tu écrit...
Et puis avant de te lancer à Paris ( c cher comme ville, même si tes parents t'aide ), pourkoi tu te lancerais pas comme correspondant dans une locale près de chez toi ?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 25 janv. 2006, 15:53

Pas d'accord avec Havas, je trouve que tu es à la fois motivé et conscient des difficultés, et en plus, ton message est clair et explique bien ton problème... pour moi, c'est déjà un bon début. Ton délai d'un an pour te faire une idée de tes chances me semble correct.
Pas besoin de réseau, plutôt de culot. Après 5 ans de piges, il m'arrive encore de contacter des rédactions que je ne connais pas et d'arriver à y placer des papiers, preuve que le réseau n'est pas indispensable.
Le nombre de commandes ne veut pas dire grand chose, puisqu'on est payé au feuillet, donc mieux vaut en général une grosse commande que plein de petites. Ensuite c'est à toi de voir le nombre de feuillets qu'il te faudra décrocher pour vivre, sachant que les tarifs des feuillets sont très variables.
Tu as raison de tenter ta chance sur Paris, c'est là qu'il y a le plus de rédactions... mais c'est aussi là où les loyers sont les plus chers.
Pour finir, je te conseillerais de te spécialiser assez vite, car les rédac'chef aiment bien que les pigistes connaissent le sujet qu'ils traitent pour ne pas raconter trop de conn... Vois en fonction de tes centres d'intérêt, de la demande que tu percevras, etc.
Avatar de l’utilisateur
Avenger
Messages : 359
Inscription : 01 juil. 2003, 10:46
Contact :

Message non lu par Avenger » 25 janv. 2006, 16:23

Oui, c'est pas mal de se spécialiser. C'est pas mal aussi d'écrire vite et de respecter les délais impartis. En tous cas, tu t'exprimes très correctement et tu ne fais pas de fautes d'orthographe, et ça suffit largement pour démarrer.
Ne fais pas l'impasse sur la presse professionnelle et la presse spécialisée : il existe des centaines de titres et, selon une vieille légende indienne, certains d'entre eux seraient solvables.

Maintenant, si je peux me permettre une réflexion personnelle : 9,76 de moyenne en espagnol, c'est vraiment... comment te le dire sans te blesser ?... vraiment lamentable.
sapotille
Messages : 12
Inscription : 29 déc. 2005, 13:45
Contact :

Message non lu par sapotille » 25 janv. 2006, 22:05

A lire ton post, tu ressembles à un petit Mickey, du genre qui se ferait bouffer dans une salle de rédac...
+ sérieusement, on ressent pas ta motivation profonde pour le job dans ce que tu écrit...
Salut grand débutant,
Je ne suis pas d'accord avec cette citation. Mais je pense en revanche qu'elle est révélatrice d'un défaut que tu devras corriger si tu persévères dans la voie du journalisme : on sent, à la façon dont tu t'exprimes, ta formation administrative. Au niveau du style il faudra forcément le corriger sous peine d'entendre des réflexions peu agréables.
Bonne chance !
Presque débutante.
Bambou Tulku

Message non lu par Bambou Tulku » 25 janv. 2006, 22:51

Pense à faire un stage, tu comprendras un peu mieux le fonctionnement d'un canard, tu auras un début de "réseau". Pense à stocker les vivres pour quelques années, prendre un job de groom, te mettre en ménage pour diviser les coûts, l'accès à la capitale est réservé...La suggestion qui t'a été faite, de contacter plutôt tes canards locaux (la Voix du Nord est un bon tremplin) n'est pas sotte, entraîne-toi tout de suite avant de bondir sur la capitale. Quand tu y seras, il te faudra du culot, du culot, du culot, et beaucoup de velcro.

En attendant, potasse à fond tes concours. Tu sais déjà à quoi tu vas être confronté, et vraiment, le mieux serait que tu passes par l'école de Lille, voire le CUEJ, voire le CFJ (ça existe toujours ?) ou les six autres (c'est toujours six ?) formations reconnues par la convention des journalistes. Cela te facilitera grandement les choses. Arrête de rêvasser à "Mickmils, reporter parigot", et bosse tes matières. Lire à fond la presse te donnera aussi une idée de ce qu'est un papier de presse (regarde le début: c'est l'attaque - en gros, le premier §: rien à voir avec une intro formelle d'IEP / vois comment le montage -des infos, des idées, des témoignages- s'opère / mate la fin: "la chute", pas non plus la conclusion d'un plan dialectique / entraîne-toi à écrire court: pas plus de quatorze mots par phrases -en gros-) Bonne chance.
Bambou Tulku

Message non lu par Bambou Tulku » 25 janv. 2006, 23:03

Je ne connais pas de pigistes qui aient "fait [leur] trou" en un an. J'en connais de brillants qui sont devenus rédacteur en chef (presse professionnelle) en un peu moins de dix ans, beaucoup d'autres qui vivotent toujours après des années de pigeotage, d'autres encore, qui ont fui Paris lessivé-e-s, décavé-e-s, plus morts que vifs...Autant que tu le saches: c'est très difficile. Pas impossible. A tenter plutôt avant d'avoir une bouche à nourrir, un corps à vêtir, un esprit à éclairer, qu'après.
farrell2
Messages : 79
Inscription : 26 nov. 2004, 14:49
Contact :

Message non lu par farrell2 » 25 janv. 2006, 23:44

Oui, oui, notre vieil Apache Bambou a raison : le stage, à 22 ans, c'est ce qu'il y a de mieux. De dedans, tu peux faire ami, montrer que tu en as une belle, flatter (très important !!)...
Car à l'arrache et sans réseau du tout, tu vas finir au bout de trois mois avec une bouteille de Ricard sur le bureau pour te donner la force de faire ton VRP qui se fait bouler merci.
Quand j'ai commencé (à 32 ans), j'avais déjà le réseau. C'est déloyal, mais vraiment ça fait toute la différence.
Ann Pudeador

Message non lu par Ann Pudeador » 26 janv. 2006, 00:55

Bambou Tulku a écrit :A tenter plutôt avant d'avoir une bouche à nourrir, un corps à vêtir, un esprit à éclairer, qu'après.
Deux, au moins, peut-être ? Finalement, moi est une illusion bien présente...
Bambou Tulku

Message non lu par Bambou Tulku » 26 janv. 2006, 01:12

farrell2 a écrit : (...) montrer que tu en as une belle...
Plume ? (mon côté apache qui ressort...)
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2814
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

- Grand Début@nt... -

Message non lu par dani l » 26 janv. 2006, 01:26

......_ septembre 2003 a le vent en poupe ce soir _...

...........
:shock:
"Chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence." Peter et Hull
Dominique

Message non lu par Dominique » 26 janv. 2006, 15:09

Bonjour,

je suis moi-même en stage depuis 4 mois dans une boîte de production. C'est la télé ok, mais je finis dans 2 jours, et je suis embauchée pour des piges. Ce sera régulier, environ un reportage par semaine.
En ce qui concerne la formation, n'oublions pas que les écoles sont qque chose d'assez récent. Avant, on faisait sciences po pour le "fond" et on entrait à l'Express pr apprendre la "forme" (attaque, chute...) avec Françoise Giroud ! C'est bien beau de savoir écrire un article, mais si l'on a rien à raconter... En ayant fait sciences po, tu pars déjà avec un avantage.
Je te conseille de lire énormément de journaux différents et, si tu peux, de commencer un stage dans un quotidien régional.
Enfin, si tu as de l'argent à mettre dans une école non reconnue, tu apprendras tjs plus de chose là-bas que tte seule. Ces écoles (et je le sais puisque je suis encore dans l'une d'elles) n'apprennent que la technique, mais encore une fois, tu as fait sciences po.

Voilà mon avis, d'après mes études, mon observation (j'ai bcp d'amis qui réussissent bien en sortant de mon école parce qu'ils se bougent), mon âge (21 ans) et mes expériences de stage (et bientôt de boulot !).

Bon courage !
Editio

Je peux vous aider…

Message non lu par Editio » 27 janv. 2006, 13:42

Bonjour
Il est vrai qu'il est difficile de se faire une place dans le monde de la presse!!! Mais je peux vous donnez quelques bons tuyaux.
Contactez-moi
darvine@boursorama.com
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »