Page 2 sur 2

Publié : 02 oct. 2002, 22:43
par Christophe Girard
L'explication est hélas toute bête : le patron de ton copain est un salaud. Il considérait ton copain comme un CLP, donc un travailleur indépendant. La CCIJP lui ayant reconnu le statut de journaliste, le patron était obligé de reconnaître que pendant des années il avait payé ton copain au noir.

Contre ça, il n'y a que les syndicats de la boîte qui peuvent faire quelque chose contre et/ou lui au prud'hommes pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Cette triste réalité vient prouver que le mode d'attribution de la carte n'est pas aussi scandaleux que d'aucunes veulent faire croire.